background preloader

Construire une histoire

Construire une histoire
Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Quels que soient leurs élèves, leurs durées et leurs objectifs, mes stages comportent toujours une partie "impro" qui permet aux participants de se retrouver en situation d'acteur sans trop de formalités. Pour ce que j'ai pu constater, la difficulté principale n'est pas de se retrouver sur une "scène" sous le regard des autres, mais plutôt de répondre à la question "qu'est-ce que je vais bien pouvoir inventer ?" C'est pourquoi je commence d'abord par proposer une petite méthode permettant de faciliter la construction d'un récit. Voici en quoi elle consiste : Qui, Où, Quand et Quoi ? - donnez-moi deux, trois ou quatre personnages (on a souvent : un pompier, un footballeur, un prof, un policier, par exemple)- donnez-moi un endroit (la cour, la classe, la mer, la montagne, la voiture...)- donnez-moi un moment (le matin, le soir, l'hiver, l'été, ...) C'est la partie délicate de l'exercice. Les "diversions" (histoires parallèles) Pensez aux surdoués

http://www.theatrons.com/construire-histoire.php

Related:  les personnages à créerle récit écriture et scénarioCONSTRUCTION/ECRITURE D'UNE HISTOIREidée ateliersgene002

Construire un personnage à l’aide d’un questionnaire Ecrire un scénario ne consiste pas seulement à inventer une histoire, aussi brillante soit-elle, mais à donner vie à un certain nombre de personnages. Ils ne sont pas simplement là pour servir l’intrigue mais comme vecteurs d’identification pour les spectateurs. Quelle que soit leur importance dans l’histoire, qu’ils soient attachants ou détestables, protagonistes ou antagonistes, ce sont les personnages qui ont pour tâche de susciter (et maintenir) l’intérêt du public, de lui faire partager des sensations, des émotions. Cours : La comédie et la tragédie au XVIIe siècle Au XVIIe siècle, les règles du théâtre se précisent : c'est ainsi que le théâtre classique est théorisé. Les principaux dramaturges classiques (Racine, Corneille, etc.), fascinés par la dramaturgie antique, puisent leur inspiration chez des auteurs de la Grèce antique. ALa vraisemblance et la bienséance 1La vraisemblance La vraisemblance désigne la cohérence qu'une pièce de théâtre doit avoir.

Improviser ! — Ecrire, jouer et mettre en scène des histoires, spontanément… Le Long Form (ou Longform) et les Formats Longs July 21st, 2016 · 1 Comment Il y a souvent confusion entre Long Form et Format Long. De nombreux improvisateurs français, lassés du Match d’Improvisation Théâtrale se tournent vers les formats longs. Or depuis une dizaine d’année, le style américain d’improvisation, connu sous le nom de Long Form, s’est également importé en France. Fiche signalétique d’un personnage Qu’il s’agisse d’écriture scénaristique ou romanesque, pas de bonne histoire sans caractérisation efficace. Il ne s’agit pas simplement d’inventer des archétypes mais de faire en sorte que leurs particularités se voient à l’image. Pour cela il n’y a pas de mystère, il faut prendre le temps de se creuser les méninges, définir la personnalité de ces êtres fictifs dans leurs moindres détails.

LECTURE : le traitement de la chronologie L'icône vous permet de retourner au sommet de la page L'icône vous permet d'aller à l'occurrence suivante au sein d'une énumération A. Distinguer narration et histoire Pour faire simple, disons que : L'histoire, c'est la suite d'événements qui s'enchaînent La narration, c'est le fait de raconter l'histoire ; raconter une histoire, c'est choisir une manière de la raconter. Une même histoire peut être racontée de manière fort différente (par plusieurs narrateurs différents, par ex.) : c'est alors toujours la même histoire qui est racontée à travers différentes narrations.

[Fiche lecture] Voyage(s) sur la diagonale du clown Quelques phrases : Le clown a deux atouts essentiels : un esprit simple et un cœur généreux. Avec lui, c’est toujours la première fois . Parmi les masques, il y a le nez rouge ! Le processus d'écriture du scénario Javeldose a écrit: Bonjour (et pas bonsoir), j’ai lancé le projet fou (diront certains) de reforger et de rassembler les différents topics d’aide au scénario pour qu’ils soient plus percutants, plus instructifs en somme. J’ai la chance, et ce n’est pas une capacité mais un concours de circonstance, d’avoir des cours de scénar et donc d’avoir un surplus de partie théorique qu’ont peu de créateurs (non concernés : Buxley, Flo, Valoo, et sans doute d’autres dont je ne suis pas renseigné).

La première formation scénario en ligne High concept n’est pas une méthode de plus pour écrire un scénario. C’est au contraire un outil qui clarifie l’ensemble des méthodes existantes grâce à une sélection originale des techniques d’écriture américaines et françaises les plus efficaces, à chaque étape de développement. High concept, la méthode d'écriture des créateurs de fictions Aujourd'hui l’équipe high concept, composée de scénaristes professionnels rompus à la création originale, assurent une veille permanente sur les nouvelles techniques d’écriture, ce qui permet à la méthode d’être toujours à la pointe de l’innovation en matière de fiction. Cette synthèse est particulièrement adaptée aux créateurs de fictions qui veulent écrire et vendre rapidement leurs projets. Elle a été créée par le scénariste et réalisateur Cédric Salmon qui connaît bien leurs besoins parce qu’il ne vit lui-même que de sa création originale.

Related: