background preloader

Habitat participatif, la "copro" de demain ?

Habitat participatif, la "copro" de demain ?
Un nombre croissant de villes encouragent cette forme solidaire et engagée d’accès au logement. LE MONDE | • Mis à jour le | Laurence Boccara Une petite consécration. Encore embryonnaire en France, l’habitat participatif, souvent présenté comme la « troisième voie » du logement, va bientôt bénéficier de nouveaux cadres juridiques. Le projet de loi ALUR (accès au logement et un urbanisme rénové), en cours d’examen au Parlement, y consacre, en effet, un article (le numéro 22) qui l’officialise et lui donne les outils pour se développer. L’habitat participatif permet à des particuliers de réaliser ensemble une opération immobilière de cinq à vingt logements. Tous participent à la conception de l’immeuble et au choix des matériaux. « On n’arrive pas sur ce type de projet par hasard. Pour y vivre, Damien et sa compagne ont déboursé 200 000 euros. « Nous ne voulions pas d’un bâti au rabais.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/11/16/habitat-participatif-la-copro-de-demain_3514984_3234.html

Related:  GénéralVille de partageInfos/ArticlesH A B I T A T

Habitat partagé : Et si on vivait ensemble ? Ce matin encore, vous êtes de mauvais poil. Maudits voisins qui ne respectent pas votre sommeil ! Aller toquer aux portes est délicat : depuis quatre ans que vous vivez dans cet immeuble, bien mal isolé et bien cher payé, vous ne connaissez toujours pas ses habitants. Habitat partagé : ils vont emménager, voici leur expérience « Je t’ai apporté la recette du gâteau au chocolat dont on avait parlé. » « Qui va au Salon du bois ce week-end ? – C’est obligatoire pour ceux qui installeront un poêle ! » Un jeudi soir pluvieux de début de printemps, chacun commence à prendre place dans la salle communale de la maison des associations du quartier Saint-Joseph-de-Porterie, à Nantes. Marie-Louise, Ronan, Franck, Bruno et les autres se retrouvent une fois par semaine.

Repenser l'habitat : le logement intergénérationnel Pas facile de se loger quand on est jeune : trouver un logement à prix décent quand on est étudiant ou que l'on rentre dans la vie active relève aujourd'hui du quasi exploit. Et dans le même temps, de plus en plus de personnes âgées souffrent de solitude et d'isolement, dans des logements parfois bien vides. Ainsi est née l'idée du logement intergénérationnel, fruit d’une réflexion qui recroise les problématiques des jeunes et des moins jeunes. Le concept est simple : faire cohabiter dans la même habitation des personnes de générations différentes pour résoudre les problèmes de logement et d'isolement des personnes. Seul obstacle, ce type d'habitat est encore méconnu de la plupart de la population, et les réticences sont nombreuses face à un mode de vie jugé non conventionnel. Avantages à tous les étages

Les folies Lormont : 24 logements/ateliers - aquitaniSphere aquitanis, avec sa filiale accession sociale à la propriété axanis, lance un programme de logement innovant à Lormont. Vivre en ville, et être propriétaire de son logement : un rêve pour beaucoup difficile à concrétiser. Et si vous exercez votre activité dans le domaine de la création, s'ajoute souvent à votre besoin de logement celui d'un espace pour travailler, produire, créer, inventer : devenir propriétaire relève alors d'une véritable utopie !... Peintre, sculpteur, graphiste, webdesigner, paysagiste, photographe, dessinateur, cinéaste, architecte, scénographe, concepteur multimédia... aquitanis et sa filiale, la coopérative immobilière axanis vous propose de rejoindre LES FOLIES, et de faire de cette utopie une réalité ! Au sein du tout nouveau quartier du Bois Fleuri à Lormont, vous pouvez devenir propriétaire d'un des 24 logements/ateliers taillés sur mesure pour vos activités créatives. En savoir plus sur www.lesfolies-lormont.fr

Habitat participatif : «Le lien social en milieu urbain est de plus en plus difficile à créer» Cécile Viallon est la coprésidente de l’association Eco habitat groupé, une association de groupes vivant en habitat participatif née dans les années 70, recréée au début des années 2000. Elle est également membre de la toute nouvelle «Coordin-action», coordination des associations d’habitat groupé qui s’est organisée à l’occasion du vote de la loi Alur pour appuyer son adoption. Elle organise, les 19 et 20 octobre prochains, les journées portes ouvertes de l’habitat participatif. Pour elle, il était temps de remédier à cette carence française. Lire aussi les principales mesures de la loi Duflot sur le logement

Beaugency - ORLEANS (45000) - L’habitat participatif, vivre ensemble... chacun chez soi Beaugency. Au bout d’une ruelle, une maison en bois attire l’œil. Regard attentif. Derrière ce bardage récent, se trouve un habitat participatif (groupé et autogéré). L’un des rares dans le Loiret. Pourquoi il faut en finir avec l'open space Remontez des cloisons ! Bruit, promiscuité, manque d'intimité : le travail en open space montre ses limites. La preuve ? Toujours à l'avant-garde, la Silicon Valley commence à fragmenter l'espace de travail, après avoir été le fer de lance de l'open space.

L'habitat groupé, un concept apprécié par les élus locaux Nombreuses sont les collectivités locales à faire le choix de soutenir des particuliers dans leur accession à la propriété de façon collective tant les avantages sont multiples et divers, avantages profitables aussi bien aux habitants des lieux qu’à la commune qui les accueille. En effet, de nombreuses étapes nécessitent l’autorisation des responsables communaux sans laquelle tout projet immobilier ne peut se faire, et dans ce sens, afin de faciliter la concrétisation de projets immobiliers groupés, les collectivités locales optent souvent pour l’accompagnement professionnel favorisant des plans immobiliers profitables à l’urbanisme. Des projets dignes de professionnels de l’immobilier

Related: