background preloader

Le mobile dans le système d'information

Le mobile dans le système d'information

Infogreffe Afin de faciliter votre navigation sur son site web et de réaliser des statistiques d’audience anonymes, Infogreffe souhaite émettre un cookie sur votre ordinateur. Vous pourrez le supprimer à tout moment ou obtenir plus d’informations en consultant notre page « cookies ». ●Accepter Extrait Kbis Etat d'endettement Actes et statuts Comptes annuels Historique des modifications Procédures collectives Jugements Les greffes DES TRIBUNAUX DE COMMERCE Toutes nos actualités Actualités Lancement du Prêt garanti par l'Etat Conformément à l'annonce du président de la République du 16 mars dernier, le nouveau dispositif de Prêt garanti par l'Etat (PGE) ... Continuité de la justice commerciale Mobilisés pour les entreprises : les greffes des tribunaux de commerce sont à pied d'œuvre pour aider les entrepreneurs en dépit du ... Tous nos dossiers thématiques Dossiers thématiques Vie de l'entreprise La mise en sommeil d'une entreprise Ma langue i

Les start-ups s'attaquent à l'industrie du ski Une avalanche d'informations depuis un seul site Skiioo espère pouvoir donner un jour accès à toutes les stations suisses et s'étendre en Europe, puis aux Etats-Unis. Et qui sait? Peut-être qu'à l'avenir, sa liste de partenaires inclura une majorité des 4'300 stations répertoriées sur le site BornSkier.com, lancé par Natural Born Skier, startup valaisanne fondée par le Français David Bloch. Ce portail se profile comme la plus grande base de données mondiale consacrée aux stations de ski. Gérer ses magasins depuis un mobile DSI de la chaîne de magasins Babou David Legeay est le DSI de la chaîne de magasins Babou, une enseigne qui vend des produits discount pour la maison et la personne, au travers de 91 points de ventes répartis sur le territoire... La chaîne de magasins Babou ne perd plus des dizaines de millions d'euros de marchandises depuis qu'elle a doté ses magasins de moyens informatiques pour suivre la traçabilité de la marchandise. Il y a encore cinq ans, les magasins de la chaîne Babou commandaient le réassort de leurs rayons en passant des fax à la centrale d'achat. Il s'agissait alors d'approvisionner 73 magasins avec 35 000 références produit sur 200 000 m2 de surface de vente. Passer une commande lorsqu'on tombe sur un rayon vide Le but premier de notre application de gestion des magasins sur appareils mobiles est de permettre aux gérants de commander des produits alors qu'ils sont en train de marcher dans leurs rayons, ou pendant qu'ils visitent leurs stocks.

En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? Une question qui intéresse beaucoup les 1ère STMG, puisqu’elle fait partie des énoncés bien compliqués sur lesquels ils doivent plancher. Ca tombe bien, le CRM (Customer Relationship Management) est un excellent cas d’école d’information transformée en valeur ajoutée pour l’entreprise. Et les logiciels CRM, plus technologiques tu meurs, jouent un rôle prépondérant dans cette transformation. Explication par le menu. Avant qu’un projet CRM soit démarré, les données clients sont souvent éparpillées dans l’entreprise : une partie de l’information se trouve dans les agendas et documents des commerciaux. Une fois le produit vendu, un autre pan de l’information se trouve côté service clients, qui doit répondre aux réclamations, demandes de produits complémentaires, changement de coordonnées bancaires…. Pourquoi l’information devient-elle une ressource grâce aux logiciels CRM ?

Thalès fusionne ses activités cybersécurité et systèmes d'information sécurisés Centre de supervision de sécurité de Thales. Crédit Photo : Bernard Rousseau Devant un espace de sécurité qui évolue rapidement et change les lignes d'actions, Thalès a décidé d'intégrer au sein d'une nouvelle entité à la fois l'expertise en matière de cybersécurité et la construction de systèmes d'information sécurisés. « La cybersécurité n'est pas une fatalité », explique Marc Darmon, directeur général de l'activité Systèmes d'Information et Communications Sécurisés chez Thalès. D'où l'idée de réunir ces deux divisions au sein de l'activité « systèmes d'information critiques et cybersécurité ». Renseignement, détection et prévention Fort de cette réunion, le groupe va décliner plusieurs offres. Une offre de cloud sécurisé Autre brique entrant dans le giron de la nouvelle entité, le cloud avec plusieurs types d'offres. Sur la partie cloud public, le groupe est actionnaire avec Orange et la CDC de Cloudwatt.

Smart Flows repère les flux de clients en magasin C'est un peu le Google Analytics des magasins. La technologie mise au point par la jeune start-up Smart Flows permet d'analyser en temps réel les déplacements des clients dans un commerce en repérant leurs smartphones. Grâce à des capteurs qui récupèrent les signaux émis par les téléphones portables, l'outil de Smart Flows réalise une cartographie très précise des mouvements de personnes. Validé par la CNIL, ce système garantit la confidentialité des données obtenues, qui sont cryptées afin d'éviter toute atteinte à la vie privée. Carrefour et le musée du Louvre équipés Présente au CES 2014 de Las Vegas, Smart Flows suit et analyse en temps réel les flux de personnes, offrant ainsi aux distributeurs un outil performant pour améliorer leur connaissance client. Un outil qui a déjà séduit Carrefour, Gemo et même le musée du Louvre. S'inspirer du e-commerce Smart Flows est née de la rencontre entre deux conseillers en stratégie et finance, Marion Brette et Nicolas Binet. Shopping connecté

Une énigme pour comprendre le management (11) La technique qui rend possible l’apparition de ces bannières publicitaires personnalisées s’appelle le « reciblage publicitaire » (en anglais « ad(vertising) retargeting »). Elle permet de cibler des individus ayant visité un site e-commerce ou une page produit d’un site e-commerce afin de les exposer par la suite à un message publicitaire personnalisé leur rappelant ce site ou ce produit. Cet outil est de plus en plus utilisé par les annonceurs (les organisations qui l’utilisent pour leur campagne publicitaire). En effet, elle leur permet d’optimiser leur budget publicitaire : ils ne sont facturés que pour les clics opérés par les internautes (à un coût par clic maximal fixé à l’avance). Si la bannière publicitaire personnalisée n’attire pas le consommateur ciblé, si ce dernier ne clique pas dessus, cela ne génère donc aucun coût pour eux. Concrètement, comment cela se passe-t-il du point de vue des internautes ?

Related: