background preloader

Inboundwetrust Les marques développent une relation plus interactive avec leur clientèle

Inboundwetrust Les marques développent une relation plus interactive avec leur clientèle
En 2013, 80% des marques disposent d’un programme de fidélisation traditionnel qui s’est révélé être l’un des outils stratégiques pour les entreprises. Cependant, le programme doit être innovant si les marques veulent s’enrichir et enrichir leur relation avec leur clientèle. Le programme de fidélisation, un outil marketing puissant Le programme de fidélisation traditionnel est un outil marketing essentiel pour les marques. Le principe consiste à attirer un nouveau client potentiel et de le retenir grâce à des avantages récompensant la loyauté de ses clients : assistance gratuite, promotions sur d’autres produits et invitations à des événements. Beaucoup de marques proposent donc à leur clientèle une carte de fidélité car elle matérialise le lien entre la marque, le consommateur et les avantages du programme. Les femmes : plus fidèles aux marques que les hommes ? En matière de fidélité aux marques, les femmes et les hommes ont des besoins et des comportements différents. Related:  fidéliser ou conquérirmercatique

Un restaurant ose l’abonnement illimité Thomas Mankowski t.mankowski@sudouest.fr L'abonnement illimité ou le Pantagruel de la consommation : le musée, le cinéma, le mobile, l'Internet, les remontées mécaniques, le parc d'attractions, la salle de gym… Il se généralise avec un appétit de boulimique et c'est à croire qu'il n'est pas rassasié puisqu'il gagne maintenant la restauration. Les porte-cartes déjà boursouflés ne sont pas près de se mettre à la diète. Pour 19,50 € par mois, mangez quand vous voulez le menu que vous voulez (y compris celui à 39 euros), accompagné de la personne que vous voulez. Voilà résumé le Pass-Days proposé par un restaurant de Villeneuve-sur-Lot, en Lot-et-Garonne, à partir du 1er décembre. 200 préréservations Cela étant dit, qu'Obélix ne néglige pas l'astérisque qui accompagne l'offre. Le responsable du Moulin de Madame est entré dans la vie professionnelle par le droit, ce qu'illustre volontiers la densité des conditions générales de vente. Comme souvent, le diable se cache dans les détails.

Marketing : comment collecter et traiter les données clients Même s'il a pu faire ses preuves par le passé, le marketing de masse n'a plus beaucoup de raison d'être aujourd'hui. Pour conquérir et fidéliser des clients, mis à part un prérequis de base (un produit ou service de qualité adapté à leurs besoins), les entreprises doivent apprendre à les comprendre et à décortiquer leurs habitudes de consommation. "Connaître ses clients, c'est aussi mieux comprendre ce que recherchent les prospects qui leur ressemblent ", rappelle Fatima Aliane, responsable "data-mining" chez Acxiom France, spécialiste des technologies et des services marketing. Cela sous-entend collecter des données sur vos clients et les répertorier dans une base de données. Identifier les données-clés Mais, avant tout, la collecte doit répondre à un objectif précis, en lien avec la stratégie de l'entreprise. Les différents modes de collecte Une fois les données-clés identifiées, reste à les collecter... L'enquête de satisfaction est une autre piste pour récolter des informations.

SMAC : les 4 leviers d'une transformation digitale réussie L’univers du Digital est riche en acronymes bluffants et souvent éphémères… Mais il en est un qui synthétise les appuis techniques de la transformation digitale de manière éloquente : SMAC, pour Social, Mobile, Analytics et Cloud. Quatre points d’ancrage technologique, indispensables au déploiement de l’entreprise digitale. Transformation digitale, Shutterstock Quatre lettres qui symbolisent la transformation digitale La transformation digitale de l’entreprise, si elle comporte une dimension humaine essentielle, repose néanmoins sur une assise technologique évidente. SocialMobileAnalyticsCloud Quatre technologies qui ont permis d’enclencher, de conditionner mais aussi de faciliter la transformation digitale des entreprises. Le premier paramètre de la maturité digitale de l’entreprise, quoi qu’on en dise, se traduit d’abord par ce renouvèlement technologique. Social SOCIAL : Facebook, Twitter, Instagram et consorts sont les emblèmes de cette dimension sociale du digital. Mobile Analytics Cloud

Le neuromarketing : comment les marques sondent votre cerveau Par Francetv info Mis à jour le , publié le Qu'est-ce qui motive notre envie d'acheter ? Pourquoi choisit-on un produit plutôt qu'un autre ? A Paris, un institut de conseil en marketing a créé un supermarché test. En Belgique, les marques font passer des IRM à des clients tests. En France, l'imagerie ne peut toutefois être utilisée que dans le cadre de la recherche médicale ou pour la prévention et la santé. Infographie: la fidélisation à une marque L’étude, menée en septembre dans plusieurs pays (*), révèle que 69% des consommateurs (75% en France) ont tendance à rester fidèles à une marque si cette dernière fournit une assistance humaine aux instants critiques et 82% précisent que leur image d’une marque s’améliore lorsque du Live Chat temps réel est disponible. Encore plus significatif, l’étude montre que la fidélisation à une marque peut se gagner ou se perdre en 76 secondes. Les consommateurs veulent un accès à une aide en ligne temps réel sous 76 secondes. S’ils ne l’obtiennent pas, ils choisissent l’option moins rapide et plus frustrante de l’email. (*) Méthodologie de l’étude 6054 adultes âgés de 18 à 64 ans et réalisant au moins un achat en ligne par mois ont été sondés en France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Japon, Etats-Unis et Australie au cours du mois de septembre 2013.

MENE1313649N La présente note de service définit l'épreuve de spécialité de la série STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) du baccalauréat technologique à compter de la session 2014 de l'examen. L'épreuve porte sur le programme de sciences de gestion en classe de première et sur celui de l'enseignement spécifique à la spécialité en classe terminale. La définition de l'épreuve, établie par la présente note de service, est commune aux quatre spécialités de la série STMG du baccalauréat technologique : « gestion et finance », « mercatique (marketing) », « ressources humaines et communication », « systèmes d'information de gestion ». 1 - Rappel du règlement d'examen Épreuve écrite et pratique Durée : 4 heures pour la partie écrite, partie pratique évaluée en cours d'année Coefficient : 12 (chacune des deux parties de l'épreuve est affectée d'un coefficient 6) 2 - Partie écrite de l'épreuve 2.1 Objectifs La première sous-partie vise à évaluer si le candidat est capable : 2.3 Notation

7 pistes d'action pour la transformation digitale des entreprises Face à l’ampleur des changements, les entreprises doivent résolument engager leur transformation digitale si elles veulent rester compétitives. Facile à dire. Dans les faits, les freins sont aussi nombreux que réels. S’il y a bien un sujet qui fait consensus parmi les experts, c’est l’impérieuse nécessité de la transformation digitale de l’entreprise. Le même rapport rappelait que les coûts, la résistance au changement et la technicité constituent bien souvent des freins à la transformation digitale des entreprises. règle n°1 : ériger l’expérience client en juge des stratégies numériques Avec le numérique, « l’expérience individuelle devient cruciale dans l’acte de consommation ». règle n°2 : penser « transformation numérique globale » pour son entreprise règle n°3 : adopter les méthodes d’innovation ouverte et libérer les capacités financières pour l’innovation règle n°4 : miser sur l’agilité, la viralité et la vitesse d’exécution pour gagner la bataille des usages L’individu ! Joévin

Le phénomène Lipdub : Pourquoi les salariés se mettent en scène pour valoriser l’image de leur société ? Connaissez-vous le Lipdub ? C’est une pratique où un groupe d’individus se met en scène en chantant en playback sur une chanson connue. Au départ, réservé aux internautes qui voulaient créer le buzz, cette pratique s’est rependue au sein des départements marketing et communication des entreprises au point de devenir une arme de communication positive. Ce concept s’apparente à une nouvelle politique mise en évidence par Philipe Ligier : Le Marketing des Ressources Humaines. En effet, pour une entreprise, maîtriser l’image qu’elle dégage est aussi important que réussir le lancement d’un produit. - l’image véhiculée par les employés (interne) : la façon dont ils parlent de l’entreprise, leurs conditions de travail, la rémunération, l’ambiance générale de travail… - l’image véhiculée par la publicité (externe) : slogan, service client, produits, avis des consommateurs… Il y a encore peu, l’image externe était la principale source de préoccupation des entreprises.

S'occuper du client le fidélise-t-il vraiment ? On ne gère plus des transactions, mais des relations Dans l'histoire récente du marketing et de la vente, il est admis que nous sommes passés d'une époque à une autre. Beaucoup ont tout d'abord connu et pratiqué une approche dite transactionnelle : dans cette version-là, nous vendions au coup par coup, sans réellement nous préoccuper de développer une relation durable avec les clients. En revanche, l'époque moderne est celle de l'approche relationnelle : la relation interpersonnelle devient au contraire l'axe majeur pour les intéresser et pour les retenir. Sauf que l'on ne s'est peut-être pas assez posé la question suivante : est-ce que tous les clients veulent cela, et est-ce qu'ils en ont tous besoin ? Trois chercheurs allemands ont tenté de vérifier si, en étant effectivement très orientés client, les commerciaux parviennent à fidéliser efficacement leur clientèle(1). Un expert, ou un "bon gars" ? Le deuxième comportement est plus relationnel. Quel comportement adopter face au client ?

Kiabi Shopping Connect : Facebook et technologie RFID au service du shopping connecté Le projet de mettre en place des dispositifs Facebook dans les lieux physiques de Kiabi est issu d’unepremière collaboration entre Kiabi, véritable référence régionale du marché de la mode à petits prix, etHobbynote, la start-up lilloise spécialisée dans le développement d’applications sur Facebook. Ce projet est donc l’initiative de deux entreprises du Nord-Pas-de-Calais. Conscientes du potentiel viral et social qu’offre Facebook, les deux entreprises se sont associées une nouvelle fois afin de donner un tout nouveau sens au Shopping connecté, mais il s’agit surtout de l’opportunité d’offrir à la clientèle de Kiabi une expérience d’achat unique et jusque-là inédite en France. Aujourd’hui, les internautes fervents du shopping en ligne souhaitent pouvoir communiquer facilement avec leurs amis, ils ont envie de partager leurs trouvailles et surtout veulent être recommandés, guidés et accompagnés par leurs proches durant leur expérience d’achat. Première étape : se rendre au magasin

Repenser le marketing à l’ère du digital, point de vue de chercheurs | Le blog de l'association française du marketing Le marketing devient digital. C’est sur cette affirmation que s’ouvre l’éditorial d’Elisabeth Tissier-Desbordes et Jean-Luc Giannelloni du dernier numéro de Décisions Marketing (janvier-mars 2014). Les co-rédacteurs en chef de la revue s’interrogent néanmoins sur les implications de cette digitalisation du marketing. Voici quelques-unes des questions que nos deux chercheurs se posent : le digital remet-il en cause les concepts marketing ? Que change-t-il au niveau des organisations ? Qui gère et maîtrise les données issues du CRM et celles de plus en plus utilisées du Big Data ? La numérisation de la société se mesure à l’aune de chiffres vertigineux à savoir, les bénéfices des grands du e-commerce, le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux, l’accès de plus en plus important à Internet par la population mondiale. En une simple phrase, tout est dit… Très longtemps, les efforts de conceptualisation du marketing digital se sont heurtés à sa définition. Le digital, miroir de soi WordPress:

Related: