background preloader

Infographie : La vidéo au sein du processus d'achat

Infographie : La vidéo au sein du processus d'achat

Comment choisissent les consommateurs Publicité, emballages, catalogues… Tout un ensemble de dispositifs façonne l’offre et guide le consommateur dans ses choix. La sociologie économique décrit un consommateur ni rationnel, ni déterminé mais « équipé ». Le consommateur est l’un des principaux acteurs du marché, et l’économie fut la première discipline à fournir une modélisation de son comportement (1). En réaction à ce modèle utilitariste et cognitiviste, la sociologie de la consommation a d’abord cherché au contraire à restituer ce que le comportement du consommateur devait à des mécanismes de structuration sociale et de construction identitaire. Article de 2911 mots. Chargée de recherches au CNRS, membre du Centre de sociologie des organisations (CSO), elle a notamment dirigé, avec Jean-Philippe Neuville, Juger pour échanger, MSH, 2003, et publié La Consommation engagée, Presses de Sciences Po, 2009.

Les médias sociaux, partie prenante du processus d'e-achat Les médias sociaux ont un impact considérable sur les processus d'achat en ligne lorsqu'ils s'ajoutent aux moteurs de recherche. La recherche en ligne et les médias sociaux sont désormais très imbriqués dans les processus d'achat sur Internet des consommateurs, révèle une étude menée conjointement par GroupM et Comscore aux Etats-Unis. 58 % des achats en ligne débutent sur un moteur de recherche, 24 % sur des sites de sociétés et 18 % sur des médias sociaux. Parmi les cyberacheteurs qui optent d'abord pour les moteurs de recherche, 40 % se tournent ensuite vers les médias sociaux pour les aider à prendre une décision. Parmi ceux qui débutent leur recherche sur les médias sociaux, 46 % ont ensuite recours aux moteurs de recherche. Si les médias sociaux n'apparaissent pas encore comme suffisants à eux seuls pour arrêter une décision d'achat, leur utilisation par les marques et les marchands a beaucoup d'impact.

CONSOMMATION - Comportement du consommateur, Les facteurs explicatifs des comportements d'achat et de consommation La recherche des ressorts qui sous-tendent l'achat et la consommation est aussi ancienne que le commerce lui-même, et de nombreuses théories ont été avancées. En un sens, le comportement du consommateur n'est qu'une facette particulière du comportement humain et ce sont donc les sciences sociales qui offrent les plus nombreuses perspectives sur cette question. On peut classer ces dernières en trois catégories selon qu'elles mettent en relief : les déterminants individuels de l'acte d'achat (besoins, perceptions, attitudes) ; l'influence de l'environnement interpersonnel (groupes de référence, leaders d'opinion) ; ou l'impact du contexte socioculturel (classe sociale, style de vie, culture). • Les déterminants individuels de l'achat L'étude des besoins et motivations Pourquoi un individu achète-t-il un produit ou un service ?

Comment prenons-nous nos décisions ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hubert Guillaud Comment prenons-nous des décisions morales ou éthiques ? Dans l’idéal, nous devrions les prendre uniquement sur les faits… Nous en sommes loin, rappelle Jonah Lehrer dans Wired, l’auteur de Faire le bon choix : comment notre cerveau prend des décisions. Jonathan Haidt, l’auteur de L’hypothèse du bonheur, psychologue à l’université de Virginie, est connu pour avoir soutenu que nos jugements moraux sont comme des jugements esthétiques. Ed Yong, qui tient le blog Not Exactly Rocket Science pour Discover Magazine a mis à jour une passionnante étude issue des Actes de l’Académie nationale des sciences américaine qui observe le processus mental à l’oeuvre dans les décisions des juges concernant des affaires de libération conditionnelle. Bien sûr, les juges ont moins accordé de libération conditionnelle aux détenus récidivistes ou à ceux qui ne faisaient pas partie d’un programme de rééducation spécifique, ce qui est là assez rationnel.

Le marketing sensoriel ou comment vendre en stimulant les sens Avec la montée des valeurs immatérielles de ces dernières décennies les contours d’une nouvelle consommation se sont dessinés (Paitra 2008) et, avec eux se sont intensifiés les recherches et pratiques dans le domaine du Marketing sensoriel. Ainsi et depuis les années cinquante, les sens du consommateur sont le centre d’intérêt des chercheurs en Marketing, la question de stimuli visuels, tactiles, olfactifs, auditifs et gustatifs, est aujourd’hui ardemment relancée. L’ambiance accommodante d’une boutique, une odeur aromatique, une musique affriolante, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas souvent compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Qu’est ce que le Marketing sensoriel ? Origine du marketing sensorielEn 1973, Kotler a souligné « le besoin des marques à se positionner autrement que par le prix ou l’assortiment des produits ». Marketing Gustatif Exemples : Marketing tactile Exemples

Augmentez l’impact de vos prises de parole en public. Lorsque l’on parle de confiance en soi, il y a souvent un domaine qui revient : la prise de parole en public. Être bien préparé vous permettra d’augmenter votre confiance en vous. Le Mind Mapping peut vous aider à préparer vos présentations, réunions, formations, conférences, entretiens d’embauche, networking, … De quoi s’agit-il ? Le Mind Mapping a pour objectif de structurer et faire émerger l’information. C’est est un outil incroyable pour préparer et mémoriser votre discours. Il vous permettra également d’offrir une vue d’ensemble du sujet et de captiver vos interlocuteurs. Quelles sont les règles pour créer une carte efficace ? Vous n’avez jamais fait de Mind Mapping ? Nomadity vous offre une courte formation vidéo de 10 minutes. Comment préparer votre prise de parole avec le Mind Mapping ? Commencez par établir un premier jet. Envie d’aller plus loin ? Participez à la formation « Augmentez l’impact de vos présentations avec le Mind Mapping » Programme (2 jours) : Méthodologie Nouveau ! Cindy

Les internautes et l'e-commerce : 4. Je n'achète pas parce que... L'Internaute, site édité par Benchmark Group, a réalisé une enquête en ligne en mars 2003 afin de mieux connaître les jugements que portent les internautes sur le commerce électronique. 1 147 internautes, dont 75,5 % sont des cyber-consommateurs, ont répondu à cette enquête. En voici, comme promis, les principaux résultats. Aujourd'hui, quatrième et dernier volet : les réticences et attentes des non-acheteurs. Parmi notre échantillon, seuls 280 internautes interrogés ont déclaré ne pas acheter en ligne, soit 24,5 %. Mais contrairement aux années précédentes, la plupart d'entre eux (87 %) ne sont pas foncièrement hostiles à ce canal de distribution. 16 % sont même disposés à acheter sur Internet au cours de cette année. Sans surprise, le principal frein à l'achat sur Internet est à 92 % la réticence à payer en ligne en raison d'un manque de confiance. A contrario, le levier le plus puissant pour favoriser l'achat en ligne est la flexibilité des horaires.

Pourquoi le Mindmapping est-il si efficace pour étudier ? Pourquoi dit-on que le Mindmapping peut aider les étudiants ? Est-ce vraiment si efficace ? Et si oui, pourquoi ? La vue : le sens dominant d’une majorité de personnes Une étude de Linda Kreger Silverman, Docteur en psychologie de l’Université du Colorado, menée sur 750 élèves, a démontré qu’environ 30% d’entre eux utilisaient fortement le canal visuel-spatial, 25 % d’entre eux utilisaient principalement le canal auditif-séquentiel, et 45% utilisent les deux ensemble. Ce qui veut dire que l’enseignement actuel, basé principalement sur les mots, répond vraiment aux besoins de 25% de la population scolaire! Répartition des canaux sensoriels dominants Une méthode qui sollicite tous nos sens ! Le Mindmapping est une des rares méthodes qui réconcilient nos deux hémisphères cérébraux et qui sollicitent autant de sens en même temps : avec sa structure en arbre, ses couleurs, ses images, sa disposition spatiale encourage l’utilisation du canal visuel-spatial. Réconciliez la synthèse et l’analyse

La notion de besoins La notion de besoins On entend par besoin un sentiment de manque, d’insatisfaction lié à l’origine à une nécessité physiologique non contrôlée (manger, boire, ...) puis élargi à des champs plus vastes par la psychologie.Non comblé, inassouvi, le besoin crée chez l’individu une tension, une frustration. Le besoin est le point de départ de la consommation : sans besoin, pas d’achat.La force de la publicité repose majoritairement sur ces besoins, réels ou créés. Le produit ou le service est présentés comme le moyen de ne plus être frustré. Par ailleurs, cette frustration aura été créée ou exacerbée.Ainsi, le manque est généré... pour mieux le combler. Ne confondons pas le besoin et l'envie ! La pyramide des besoins de MaslowElle exprime schématiquement les besoins présents chez tous les individus de façon latente. Cette pyramide illustre le mécanisme d’ascension dans le besoin. Les besoins selon H. Exemples de publicités conçues sur la réponse à un besoin Besoin de domination.

Comment apprendre à apprendre avec les cartes heuristiques ? Dossier Le CRDP de l’Académie de Besançon s’est intéressé à l’utilisation du mindmapping en contexte pédagogique pour apprendre dans un contexte pédagogique. A ce titre, il propose un dossier thématique et de synthèse sur la question : Apprendre à apprendre avec les cartes mentales. Dossier thématique Ainsi, il est proposé un retour sur la méthode de représentation en arborescence des données pour faciliter la pensée logique et la créativité en fonction de ses projets. 7 manières d’utiliser le mindmapping en contexte pédogique Un tableau récapitulatif s’attache à décrire les atouts et les limites de l’utilisation des cartes heuristiques et il est mentionné des mots-clés de l’utilité du mindmapping en situation pédagogique : pour organiser,pour résumer,pour réviser,pour noter,pour mémoriser,pour apprendre,pour comprendre ou faire comprendre. 9 logiciels pour construire des cartes heuristiques

RPF : Motivations et freins, besoins Comment étudier efficacement en 5 étapes Comment étudier ? Comment comprendre et retenir la masse incroyable de matière vue au cours ? Quelles techniques bien utiliser pour bien mémoriser ? Vu le nombre d’ados désemparés devant leur feuille blanche lors des examens, il semble bien que la dernière matière enseignée au programme soit « Apprendre A Apprendre »… Pourtant, apprendre cela s’apprend. Tout le monde peut appliquer ces méthodes d’apprentissage et améliorer ses performances. (Cliquez sur la carte pour la voir sur Biggerplate. Je reviendrai sur chacune de ces étapes lors de prochains billets, mais faisons d’ores et déjà un petit tour d’horizon de cette méthode d’étude efficace en 5 étapes. 1. Apprendre, cela demande d’abord de la motivation. Quels sont mes objectifs ? Autant de questions qui vous font avancer et diminuent d’autant votre stress que vous regagnez une certaine maîtrise de vos études. 2. N’attendez pas la veille des examens pour ouvrir votre cours ! 3. 4. 5.

La gestion du temps - Les Amphis de France 5 La gestion du temps La gestion du temps doit permettre à chacun d'être organisé et d'avoir une vie équilibrée. Pour cela, il faut identifier, évaluer, hiérarchiser et organiser ses activités. C'est un état d'esprit et une affaire de technique. Gérer son temps, c'est définir sa relation au temps mais aussi gérer son stress : trouver un équilibre entre activité et temps consommé. Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" : La gestion du temps GénériqueEmission conçue et préparée par Régine Acquier, Université de Montpellier 1.

Related: