background preloader

Y arriver malgré tout - Jacques Lecomte, article Psychologie

Y arriver malgré tout - Jacques Lecomte, article Psychologie
Le sentiment d'efficacité personnelle, concept défini par Albert Bandura, désigne la confiance qu'a un individu en sa capacité à mener à bien une activité. Ce sentiment lui permet alors de s'engager plus aisément dans l'action et de persévérer malgré les difficultés. Y a-t-il une disposition psychologique apte à faciliter de bonnes performances sportives, à améliorer les résultats scolaires, à permettre aux phobiques de guérir de leurs troubles, à inciter des patients à respecter les prescriptions de leur médecin, à améliorer la compétence organisationnelle des managers, etc ? Oui, répond Albert Bandura, professeur de psychologie à l'université de Stanford. Il s'agit du sentiment d'efficacité personnelle, appelé aussi « auto-efficacité », thème auquel il a consacré un volumineux ouvrage récemment (1). Le parcours des innovateurs Un sentiment optimiste d'efficacité personnelle constitue une attitude adaptative. Ceci peut notamment se constater dans le domaine artistique et littéraire. Related:  Gérer sa peur et son stress

Article : 7 exercices pour être zen Ce long week-end a été un moment idéal pour être tendre avec soi-même, corps et esprit. Il s'agit maintenant de rééquilibrer le dynamisme de l'action et la douceur de la détente. S'écouter, prêter attention à toutes les sensations qui nous habitent à l'instant " t " permet de se rééduquer aux petits plaisirs de la vie. 1. Encore dans un demi-sommeil, prenez conscience de la position allongée de votre corps, de son poids, de ses zones de contact avec le matelas. 2. Une fois devant votre bol de café (ou de thé) fumant, fermez les yeux. 3. Programmez-vous de courtes marches découvertes, d'un pas alerte. 4. L'idée n'est pas de dormir mais de se relaxer de 1 à 5 minutes. 5. Cette gymnastique en trois étapes est à pratiquer plusieurs fois par jour. 1/Laissez les mains ballantes et secouez les poignets. 2/ Relâchez les épaules et secouez-les. 3/ Activez la mâchoire de haut en bas et de gauche à droite et inversement. 6. Campez-vous debout, les pieds bien à plat sur le sol. 7.

Bien gérer son temps pour plus d'efficacité Vous vous sentez débordé en permanence ? Vous vous dites « je n’y arriverai jamais » ? Vous n’avez plus le temps de lire vos mails ni de répondre aux appels ? Vous remettez sans cesse au lendemain des tâches importantes ? Dans un monde tourné vers la rentabilité et la productivité, à peine sortez vous la tête de l’eau qu’une nouvelle vague arrive. Comment gérer son temps? Brian Tracy, un conférencier, coach américain nous donne une très belle image sur la notion du temps : « imaginez une banque qui dépose chaque matin sur votre compte la somme de 86 400 $. Hier, c’est l’histoire Demain, est un mystère Aujourd’hui, est votre présent c’est pourquoi on l’appelle le présent » Le temps est un phénomène intangible, indépendant de notre volonté, une notion abstraite sur laquelle nous n’avons aucun contrôle. Peut-on gérer quelque chose d’intangible, d’abstrait ? Ce billet est le premier sur l’organisation professionnelle.

Site : outils pratiques pour se détendre La relaxation progressive de jacobson Le training autogène de Shultz Le training autogène de R Abrezol La relaxation est un des outils incontournables de lasophrologie car qu’elle permet d’atteindre un état de conscience modifié, appelé communément « au bord du sommeil » et qui favorise la communication avec notre cerveau émotionnel (cerveau limbique). Une pratique constante de la relaxation ou de laméditation installe un mécanisme protecteur contre les automatismes et schémas de pensée anxiogènes. Détendre le corps c’est détendre l’esprit. L’inspiration de l’artiste, le deuxième souffle, le souffle de la vie, le souffle coupé, etc. Au premier plan, bien évidement, l’apport en oxygène. Pour autant, pensons-nous souvent à sa fonction de régulateur émotionnel ? Un cerveau mal oxygéné stresse plus vite. Nos sociétés actuelles nous maintiennent dans le déni total des leviers de notre bien-être, de notre auto-prise en charge et nous laissent croire aux providentiels moyens externes.

Peut-on susciter le désir d'apprendre ? Tous les enfants ne sont pas « spontanément curieux » : certains montrent peu d’appétence pour apprendre. Il existe cependant des voies pour mobiliser l’ensemble des élèves. La question de la motivation et l’usage même de ce terme dans le discours pédagogique sont relativement récents. Certes, on peut trouver dans l’Émile de Jean-Jacques Rousseau des situations qui évoquent cette problématique : ainsi, s’agissant « d’exercer à la course un enfant indolent et paresseux », le précepteur distribue-t-il, sur leur passage, des gâteaux aux enfants qui s’adonnent à cette activité… jusqu’au jour où « ennuyé de voir toujours manger sous ses yeux des gâteaux qui lui faisaient grande envie, (l’élève indolent) s’avisa de soupçonner enfin que bien courir pouvait être bon à quelque chose et voyant qu’il avait aussi deux jambes, il commença de s’essayer en secret ». L’enfant, « spontanément curieux » ? Aujourd’hui, cette conception de « l’enfant spontanément curieux » subsiste encore ici ou là.

STRESS | Comment vaincre son stress ? 12 outils web utiles au bureau Checkthis : – Cet outil vous permet de créer rapidement une affiche éphémère, sans devoir s’enregistrer. La page peut être partagée, commentée ou likée via les réseaux sociaux. Cet outil peut être utile pour partager facilement un message, par exemple via une affiche sur la journée du personnel, avec différentes personnes ne se trouvant pas au même endroit. Drupal : – Grâce à cette plateforme open source, vous pouvez créer un site pour votre entreprise, en y incluant notamment si vous le souhaitez des fonctions de bilinguisme, des workflows ou encore la gestion d’événements d’entreprise. Favsync : – Cet outil vous permet de partager des favoris avec vos collègues au sein d’un système collaboratif. Cela peut être pratique si par exemple un manager souhaite partager avec son équipe des pages utiles qui pourront être classées par catégories. Trip it : – Un voyage d’affaire qui s’annonce ?

Bandura Idées maîtresses Bandura se situe dans la continuité des approches behavioristes et néo behavioristes et apporte une nouvelle conception et de nouveaux concepts qui semblent avoir été influencés par le cognitivisme (il utilise des notions comme la mémoire représentationnelle) et gestaltistes (il utilise la notion d’insight) Apprentissage social. Bandura se détache des vues mécanistes du conditionnement : il parle plutôt d’apprentissage par les conséquences des actions (il rejoint en cela Skinner). Analyse de document Tous les extraits, sauf indication contraire, sont issus d'une seule source. Inné et acquis ► Pour Bandura, il y a inter influence entre l’expérience et les facteurs biologiques innés « Sauf pour les réflexes élémentaires, les individus ne disposent pas de répertoires innés de comportement. Apprentissage par les conséquences des actions « Les nouveaux patrons de réponse sont acquis soit par expérience directe, soit par observation. » Modelage (apprentissage par modelage)

Site : les risques psycho-sociaux et le burn-out Le burn-out se définit par un épuisement physique et psychique, par un sentiment d’impuissance, par une grande fatigue émotionnelle et par le développement d’une vision négative de soi et de ses capacités au travail. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit le burn-out par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ». Le burn out se caractérise par 3 phases: Épuisement émotionnel: renvoie au manque d’énergie, au sentiment que les ressources émotionnelles sont épuisées. Dépersonnalisation ou le cynisme : renvoie au développement d’attitudes impersonnelles, détachées, négatives, cyniques. Accomplissement : s’exprime par le manque d’accomplissement personnel.

Related: