background preloader

Le webdocumentaire, entre approximation et expérimentation / E-dossier : Le documentaire, un genre multiforme

Le webdocumentaire, entre approximation et expérimentation / E-dossier : Le documentaire, un genre multiforme
Bruno Masi est auteur et journaliste, responsable des filières Journalisme, Jeux vidéo et Transmédia à Ina Expert . En 2011, il coréalise le documentaire transmédia La Zone, Retour à Tchernobyl (composé d’un webdocumentaire diffusé sur lemonde.fr, d’une installation à la Gaîté Lyrique et d’un livre aux éditions Naïve) qui remporte le prix RFI-France 24 du meilleur webdocumentaire et le prix de l’œuvre interactive au Festival du Nouveau Cinéma à Montréal la même année. Il est l’auteur de l’expérience web « 14, dernières nouvelles » qui sera lancée par Arte en janvier 2014 et de la web-série « ANNA », une fiction écrite pour France Télévisions et Radio Canada et produite par Agat Films & Cie / Ex Nihilo et KNGFU qui devrait voir le jour début 2015. Le webdocumentaire, un certain avenir du documentaire ? Webdoc versus documentaire, une question de regard En 1973, le réalisateur français Jean-Daniel Pollet part pour Spinalonga. « L’Ordre », de Jean-Daniel Pollet, 1974©Jean-Daniel Pollet. 1.

Sandra Gaudenzi décrypte le monde du webdocumentaire Une rencontre essentielle sur Le Blog documentaire, avec Sandra Gaudenzi. Professeure associée à l’Université des Arts de Londres, Sandra nous propose ici son point de vue sur les productions documentaires interactives dans le monde, en insistant notamment sur différentes manières d’appréhender les webdocumentaires. Elle souligne aussi l’essor du « documentaire mobile »… Entretien réalisé en marge d’InterDocs par Mariona Vivar. Le « documentaire mobile », nouvelle tendance ? Sandra Gaudenzi Le Blog documentaire : Quelles différences observez-vous entre la production anglo-saxonne de webdocumentaires et la production française ? Sandra Gaudenzi : Je ne sais pas si les différences sont culturelles… Il y a des pays qui sont plus avancés dans le genre que d’autres, parce qu’ils ont commencé plus tôt. Qu’en est-il des États-Unis ? Le Tribeca Film Institute est derrière les productions les plus avant-gardistes. Hollow documentary. Pourquoi n’entend-on que peu parler des productions britanniques ?

What’s up webdoc ? – Le bloc-notes de Wilfrid Estève Les productions interactives sont apparues il y a 7 ans sur le Web. Plus communément nous parlerons de webdocumentaires. Un terme barbare ai-je dit ? Non… Juste un mot valise qui regroupe beaucoup de concepts. Photographes, réalisateurs, producteurs, diffuseurs, documentalistes livrent leurs regards et ne passent pas par quatre chemins… Avec franchise ils nous parlent d’économie, de format, de créativité, d’équipe projet, d’invention, d’histoire, de la force de l’image et du son et de bien d’autres choses. Vous souhaitez vous pencher sur la question de façon plus approfondie, savoir de quoi on parle et décrypter cette nouvelle façon de raconter une histoire ? Sandra Fastre. En avant-première « What’s up Webdoc » vous sera présenté le vendredi 13 septembre 2013 à 18h30 à l’Espace Saint Cyprien de Toulouse dans le cadre du mois de l’image avec #MAP Toulouse. Ecrit et réalisé par les 5 doigts de la main : Elisa Planes, Gabriel Melendez, Nathalie Assouline, Eric Arnaud, Rémi Gomis.

narrative Web-documentaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le web-documentaire[1] est un documentaire conçu en RichMedia et produit pour être dʼabord diffusé sur Internet, en associant texte, photos, vidéos, sons et animations, de manière interactive. Ce type d'œuvre se caractérise par : l'utilisation d'un contenu Multimédia[2],l'introduction dans le récit de procédés interactifs[3],[4],une navigation et un récit non-linéaire,une écriture spécifiqueun point de vue d'auteur[5]. Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Emmanuelle Miquet, « Le documentaire prend du relief », Le Film français,‎ 18 juin 2010Étienne Sorin, « Le Webdoc tisse sa toile », L'Express,‎ 12 novembre 2009 (lire en ligne)Brigitte Baronnet, « Le boom du webdocumentaire », Écran Total,‎ 24 juin 2009Sophie Scher, « Web photo », Les Cahiers de la photographie,‎ juillet/août 2010 Bibliographie[modifier | modifier le code]

“Crowdfunding” : l’effet boule de Net Coopérative, innovation technologique, lancement de carrière artistique… Le “crowdfunding” récolte les dons en ligne pour financer des projets en mal de fonds. Cinq exemples de réussites connectées. « Financez un film qui vous ressemble ! » Un soir de 1958, le jeune réalisateur américain John Cassavetes lance un appel aux auditeurs d'une radio : il a besoin de leur aide pour réaliser son premier long métrage. Le lendemain, 2 000 dollars lui parviennent. En récompense, Cassavetes fait figurer ses donateurs dans une scène de Shadows. Mais ces derniers temps, avec Internet – et la crise, qui exacerbe les besoins de financement – il a explosé : 2,7 milliards de dollars ont été collectés en 2012 sur quelque 308 plates-formes de collecte dans le monde. Aux Etats-Unis, un jeu vidéo, Star Citizen, a réuni 24 millions de dollars en quelques semaines (record mondial), et la municipalité de Kansas City a pu collecter 420 000 dollars pour un projet de vélos citadins. La chanteuse inconnue : Irma

Web architecte, mode d’emploi (avec Annabel Roux) Coup de projecteur du Blog documentaire sur ceux que l’on appelle "web architectes " ou "concepteurs d’interactivité"… Et quel que soit le nom qu’on leur donne, ces créateurs ont en commun une parfaite connaissance du web, de ses mœurs, de ses mécanismes, et de ses recoins les plus branchés.Ils sont devenus, en quelques années, des personnages clés dans la création de projets transmédias. Rencontre avec l’une d’entre eux : Annabel Roux, à Marseille, que vous pourrez aussi retrouver sur son site personnel – La fabrique du Réel – ou au sein de la toute nouvelle association Lab Transmédia Marseille. Le Blog documentaire : Parlez-nous du projet sur lequel vous travaillez en ce moment…? Annabel Roux : "13 jumelles" de Marianne Geslin, avec les Films du Tambour de Soie. Le projet s’articulera en trois temps : la recherche sur le web des 13 jumelles, la rencontre qui sera filmée, et une installation interactive déambulatoire en réalité augmentée. Comment définiriez-vous votre métier ? 13 jumelles

Webdocumentaires et nouvelles formes de narration réalise le web-documentaire AGEFOS PME - Coriolink Le 26 mars dernier, AGEFOS PME a publié sur son site un web-documentaire intitulé « Regards sur la formation pro » dont la conception et la réalisation ont été confiées à l’Agence CorioLink. Joël Ruiz, Philippe Rosay et Christine Lodewyckx Granger, respectivement Directeur général, Président et Vice-présidente souhaitaient « rendre plus accessible et plus humain l’ensemble des enjeux de la réforme de la formation professionnelle. » Pour cela, CorioLink a proposé à l’OPCA de s’approprier les nouvelles formes de mises en scène des contenus que permettent les web-documentaires en rompant avec les codes traditionnels de la communication institutionnelle. CorioLink a ainsi mis en valeur les actualités du secteur par l’intermédiaire d’un contenu pluri-médias comprenant des interviews vidéos et audios, des infographies, des schémas animés et du contenu traditionnnel sous la forme de ressources documentaires et de liens externes.

InaDLWeb InaDLWeb Séance 3 : Archives du Web et transmédia Mélanie Bourdaa, maître de conférence à l’Université Bordeaux3 Michel de Montaigne et membre du laboratoire MICA @melaniebourdaa Jean-Yves de Lepinay, directeur des programmes au Forum des images Danièle Sartori et Nicolas Bouy, chargés de mission à la Direction des études et de la prospective au CSA Manuel Zacklad, directeur du laboratoire DICEN au Cnam De quoi le transmédia est-il le nom ? Questions Multimédia > plurimédia > richmédia > crossmédia > transmédia : parvenu à maturité ? contenu fragmenté dans le temps, dans l’espace narratif, dans les modalités d’usage, et offrant de multiples points d’entrée et de contact. sur plusieurs appareils, de manière simultanée ou non Le transmédia se limite-t-il à un concept marketing concernant essentiellement la TV ou désigne-t-il une tendance plus profonde de l'ensemble des contenus en ligne enjeux de multimodalité (texte, audio, vidéo, data), Quels changements recouvre-t-il exactement : 1.1. 1.2. 1.3.

Webdoc, L'arborescence et les questions de scenarisation Qu’est-ce que le Mois du webdoc ? Plus qu’un genre, le cinéma documentaire est un formidable domaine d’exploration de formes, qui sont elles-mêmes au service d’une exploration du monde. Il n’est donc pas de techniques, de styles, de dispositifs qui n’aient été explorés par les documentaristes, au service de leur projet. Le développement d’Internet, comme réseau de diffusion, et les technologies numériques, comme moyens de production, avaient vocation à être saisies par des auteurs décidés à inventer de nouvelles formes. Ces formes, dans leur étonnante variété, ont été regroupées sous le nom générique de ‘‘webdocumentaires’’. L’exigence de l’écriture, la curiosité pour le monde qui nous entoure, le dialogue entre les auteurs et leur public, ce sont des objectifs qui fondent depuis sa création le Mois du film documentaire. En 2012, Images en bibliothèques a donc créé, comme une section parallèle de cette manifestation, le Mois du webdoc. Chacune des oeuvres est présentée pour inviter à aller les découvrir.

Related:  :-)