background preloader

Le webdocumentaire, entre approximation et expérimentation / E-dossier : Le documentaire, un genre multiforme

Le webdocumentaire, entre approximation et expérimentation / E-dossier : Le documentaire, un genre multiforme
Bruno Masi est auteur et journaliste, responsable des filières Journalisme, Jeux vidéo et Transmédia à Ina Expert . En 2011, il coréalise le documentaire transmédia La Zone, Retour à Tchernobyl (composé d’un webdocumentaire diffusé sur lemonde.fr, d’une installation à la Gaîté Lyrique et d’un livre aux éditions Naïve) qui remporte le prix RFI-France 24 du meilleur webdocumentaire et le prix de l’œuvre interactive au Festival du Nouveau Cinéma à Montréal la même année. Il est l’auteur de l’expérience web « 14, dernières nouvelles » qui sera lancée par Arte en janvier 2014 et de la web-série « ANNA », une fiction écrite pour France Télévisions et Radio Canada et produite par Agat Films & Cie / Ex Nihilo et KNGFU qui devrait voir le jour début 2015. Le webdocumentaire, un certain avenir du documentaire ? Webdoc versus documentaire, une question de regard En 1973, le réalisateur français Jean-Daniel Pollet part pour Spinalonga. « L’Ordre », de Jean-Daniel Pollet, 1974©Jean-Daniel Pollet. 1.

http://www.ina-expert.com/e-dossier-le-documentaire-un-genre-multiforme/le-webdocumentaire-entre-approximation-et-experimentation.html

Related:  Webdoc/Video/html5 (video et code)QuestionnementsQu'est qu'un web documentaire?dodoenplastique

[PUBLICATION] « Le webdoc existe-t-il ? » – en vente ! Le Blog documentaire sort de vos écrans… pour atterrir dans vos mains ! Première publication sur le papier, après plus de trois ans d’entretiens et d’analyses livrés ici – et de longs mois de gestation. Une somme de plus de 600 pages, comme un état des lieux des forces et faiblesses du « webdocumentaire » aujourd’hui. Théorie du flow et webdocumentaires Avez-vous déjà entendu parler de Football Manager ? Comme son nom l’indique, ce titre est un jeu de simulation qui vous met dans la peau d’un « manager » de club de foot, un super-entraîneur qui définit la tactique de son équipe, supervise ses entraînements, décide des transferts de joueurs etc. Quand j’ai commencé à jouer à Football Manager, il y a maintenant une bonne dizaine d’années, le jeu était repoussant au possible. Chaque joueur y était décrit sous forme d’une feuille de statistiques rappelant furieusement un tableau excel soviétique, les matches se déroulaient en mode texte uniquement (« Zidane prend la balle au milieu du terrain »… « Zidane passe »… Palpitant, non ?) et la seule satisfaction était de voir le jeune attaquant qu’on avait déniché en quatrième division moldave prendre de la valeur à mesure qu’il progressait sur le terrain. Et pourtant, si j’ai fini par me séparer de mon CD de Football Manager, ce n’est pas par dégoût.

De la difficulté de critiquer le webdocumentaire Le 29 janvier 2012, le webdocumentaire 17.10.61, du collectif Raspouteam, recevait la Mention Spéciale au FIPA 2012 dans la catégorie Web création. C’est l’occasion de revenir sur ce webdocumentaire dans une étude comparée avec 17 octobre 1961, La Nuit oubliée de Olivier Lambert et Thomas Salva. Ces deux oeuvres, chacune à leur manière, traitant des événements tragiques survenus à Paris dans la nuit du 17 octobre 1961. Introduction Qu’est-ce qui fait la réussite d’un webdocumentaire ? À quoi tient le sentiment de n’avoir pas perdu son temps en navigant dans un récit webdocumentaire ? “Crowdfunding” : l’effet boule de Net Coopérative, innovation technologique, lancement de carrière artistique… Le “crowdfunding” récolte les dons en ligne pour financer des projets en mal de fonds. Cinq exemples de réussites connectées. « Financez un film qui vous ressemble ! » Un soir de 1958, le jeune réalisateur américain John Cassavetes lance un appel aux auditeurs d'une radio : il a besoin de leur aide pour réaliser son premier long métrage. Le lendemain, 2 000 dollars lui parviennent. En récompense, Cassavetes fait figurer ses donateurs dans une scène de Shadows.

What’s up webdoc ? – Le bloc-notes de Wilfrid Estève Les productions interactives sont apparues il y a 7 ans sur le Web. Plus communément nous parlerons de webdocumentaires. Un terme barbare ai-je dit ? Non… Juste un mot valise qui regroupe beaucoup de concepts. Distractions et écriture interactive Les estimations du temps de consultation moyen d’un webdocumentaire oscillent entre 7 et 10 minutes, à tel point que l’on a tendance à se féliciter lorsqu’il dépasse le quart d’heure. Un beau succès gravite donc autour de la durée moyenne d’une visite sur un site comme BuzzFeed (environ 14 minutes en mars 2013). Mais BuzzFeed est globalement un site de procrastineurs oisifs (dont je fais parfois partie…) qui organise sciemment la “distraction” de ses utilisateurs, puisque plus ils rebondiront d’articles de grumpy cats en portfolio de stars celluliteuses, plus ils rapporteront au site. Or, à quelques exceptions près comme la Contre-Histoire des Internets qui se basent en partie sur les contenus UGC (user-generated content, contenus générés par les utilisateurs), la plupart des projets interactifs n’ont pas cette dimension de hub, soit parce que le sujet ne s’y prête pas, soit parce que les moyens financiers et humains requis sont trop importants.

Le web-documentaire Raconter la réalité Raconter la réalité avec les moyens mis à disposition par les nouvelles technologies est un privilège que peu encore ont su mettre à profit. Le web-documentaire est un genre qui n’est pas encore défini, qui est multiple et qui dépasse au niveau de la narration tous les médias précédemment utilisés. Le web-documentaire n’est qu’un moyen comme un autre pour raconter la réalité.

Ce que le numérique a déjà changé à l'édition Le livre numérique est d’abord apparu comme un fichier quelconque à télécharger sur un ordinateur. D’un logiciel lié à une infrastructure partagée, il a évolué vers un système propriétaire spécifique grâce aux transformations technologiques des matériels et logiciels. On fait, en général, remonter la naissance du livre numérique à 1971, date de la création du projet Gutenberg (30 000 références de livres numériques en accès libre). « Le webdocumentaire, un format hypermédia innovant pour scénariser le réel ? » Journalisme en ligne Chapitre 8 frontières de la web TV, du magazine en ligne ou du journal de bord. C’estun documentaire travaillé avec les outils multimédias, textes, images, vidéos,une manière de mettre les nouvelles technologies au service de la connais-sance et d’un point de vue »

Le web-documentaire : une nouvelle forme de narration Le web-documentaire mêle texte, images et son Le web-documentaire, contraction des mots « web » et « documentaire » est un nouveau moyen d’expression né grâce à Internet. Définition du web documentaire Le web documentaire mêle le texte, les images et le son. Séance 1- Séminaire "Archives audiovisuelles et recherche" Le séminaire "Archives audiovisuelles et recherche" du consortium Archives des Mondes Contemporains débutera son cycle le lundi 8 décembre de 14-16h : Thème : Agir local, penser global : Archiver à l'heure du numérique. Du stock au flux, comment ? Intervenants: Claude Mussou, Institut National de l'Audiovisuel, Direction-déléguée aux Collections, chargée du dépôt Légal du Web. Nicolas Larousse, TGIR Huma-Num, Ingénieur de recherche, responsable du pôle archivage à long terme.

Related:  Webdocs