background preloader

Collectif : Richard Stallman et la révolution du logiciel libre

Collectif : Richard Stallman et la révolution du logiciel libre
Acheter sur EVL (€ 22,00) « Chaque génération a son philosophe, écrivain ou artiste qui saisit et incarne l’imaginaire du moment. Il arrive que ces philosophes soient reconnus de leur vivant, mais le plus souvent il faut attendre que la patine du temps fasse son effet. L’informaticien en question s’appelle Richard Stallman. Pour en savoir plus sur le projet et ses différents protagonistes, vous pouvez également voir la conférence de Richard Stallman, venu nous rendre visite à Paris le jour de la sortie du livre. Richard Stallman Photo de RMS par Sam Ogden Né en 1953, Richard Stallman est un programmeur américain hors pair considéré comme le « père » du logiciel libre. Le site personnel de Richard StallmanL’article Wikipédia sur Richard StallmanLes sites de la Free Software FoundationLe site GNU.orgLe tag Stallman sur le Framablog Les auteurs Richard Matthew Stallman est le fondateur charismatique du mouvement GNU à l’origine du logiciel libre. L’éditeur [maxbutton id="1"]

Collectif : Libres conseils Acheter sur EVL (€ 16,00) Les projets de logiciels libres bousculent le monde du logiciel parce qu’ils sont menés de façon originale, par des utilisateurs convaincus et impliqués. Chacun apporte quelque chose au mouvement à sa manière, selon ses aptitudes et ses connaissances. Cet engagement personnel et la puissance de la collaboration sur Internet donnent sa force particulière au logiciel libre. Ce livre apporte 42 réponses à la question : « Qu’auriez-vous aimé savoir quand vous avez commencé à contribuer ? Les 42 auteurs font part de leur expérience et décrivent les nombreux talents différents qui doivent se combiner comme les briques de construction du projet : l’art du code bien sûr, mais aussi le design, les compétences de documentation et de traduction, le marketing et bien d’autres domaines… Si vous êtes débutant, cet ouvrage vous donnera une longueur d’avance. Direction : Ouvrage collectif — V.O. La naissance d’une idée Des séances de traductions cadencées

Une vidéo canon sur le logiciel libre La vidéo est à télécharger (5 min - 42 Mo) au format OGG à ou ci-dessous : Téléchargez la séquence vidéo En voici le contenu : Maïtena Biraben : Le logiciel libre, c’est l’une des très grandes révolutions du siècle passé et aujourd’hui on en sait un peu plus sur le créateur du logiciel libre. Emmanuelle Talon : Oui, Richard Stallman il a aujourd’hui 56 ans, il n’est pas très connu du grand public mais c’est un dieu vivant pour les informaticiens, parce que c’est un des pères du logiciel libre, le père du logiciel libre. Emmanuelle Talon : Non, justement pas. Maïtena Biraben : Si on y arrive ! Emmanuelle Talon : Si on arrive, bien sûr, mais vous avez cette liberté. Maïtena Biraben : On a vu son playmobil… Emmanuelle Talon : Oui on a vu son playmobil, mais en fait c’est un personnage assez amusant, qui a beauocup d’humour, qui a une bonne tête… Maïtena Biraben : Est-ce que libre ça veut dire gratuit Emmanuelle ?

Pourquoi l'« open source » passe à coté du problème que soulève le logiciel libre by Richard Stallman When we call software “free,” we mean that it respects the users' essential freedoms: the freedom to run it, to study and change it, and to redistribute copies with or without changes. This is a matter of freedom, not price, so think of “free speech,” not “free beer.” These freedoms are vitally important. They are essential, not just for the individual users' sake, but for society as a whole because they promote social solidarity—that is, sharing and cooperation. Tens of millions of people around the world now use free software; the public schools of some regions of India and Spain now teach all students to use the free GNU/Linux operating system. The free software movement has campaigned for computer users' freedom since 1983. Not all of the users and developers of free software agreed with the goals of the free software movement. The two terms describe almost the same category of software, but they stand for views based on fundamentally different values. Conclusion

Collectif : Un monde sans copyright… et sans monopole Acheter sur EVL (€ 10,00) Acheter sur Lulu.com (€ 10,00) Le droit d’auteur est-il un système archaïque ? Dans cet ouvrage audacieux et polémique, Joost Smiers et Marieke van Schijndel répondent par l’affirmative et élaborent un dossier à charge contre le droit d’auteur et les mécanismes économiques qui en découlent. En formulant l’hypothèse qu’un monde sans copyright (le droit d’auteur et autre droit de propriété intellectuelle) est possible, les auteurs explorent méthodiquement les secteurs où le protectionnisme et les conglomérats culturels créent une distorsion du marché au détriment des artistes, de la création et de la diversité culturelle. Imaginez un terrain de jeu équitable où les artistes pourraient vivre de leur art et où la créativité et les connaissances pourraient intégrer – à nouveau? Qu’elles convainquent ou non, ces réflexions méritent indubitablement d’être largement partagées. Une page au hasard Contribuer au livre Couverture grand format

Guide rapide de la GPLv3 - Projet GNU - Free Software Foundation (FSF) by Brett Smith [This article is also available in PDF and reStructuredText formats.] After a year and a half of public consultation, thousands of comments, and four drafts, version 3 of the GNU General Public License (GPLv3) was finally published on June 29, 2007. While there's been a lot of discussion about the license since the first draft appeared, not many people have talked about the benefits that it provides developers. The Foundations of the GPL Nobody should be restricted by the software they use. the freedom to use the software for any purpose,the freedom to change the software to suit your needs,the freedom to share the software with your friends and neighbors, andthe freedom to share the changes you make. When a program offers users all of these freedoms, we call it free software. Developers who write software can release it under the terms of the GNU GPL. We update the GPL to protect its copyleft from being undermined by legal or technological developments. A Global License

Logiciel libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo du projet GNU, initiateur du mouvement du logiciel libre. Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement[1]. Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d'auteur. Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs »[Note 1]. Le logiciel libre est souvent confondu à tort avec : les freewares (gratuiciels) : un gratuiciel est un logiciel gratuit, alors qu'un logiciel libre se définit par les libertés accordées à l'utilisateur. Définition[modifier | modifier le code] Premières ébauches[modifier | modifier le code] « Premièrement, la liberté de copier un programme et de le redistribuer à vos voisins, qu'ils puissent ainsi l'utiliser aussi bien que vous.

Collectif : Histoires et cultures du Libre Collectif Sous la direction de Camille Paloque-Berges et Christophe Masutti Histoires et cultures du Libre. Des logiciels partagés aux licences échangées Acheter sur EVL (€ 25,00) Fruit de la collaboration inédite d’auteurs provenant d’horizons disciplinaires différents, par des approches thématiques et des études de cas, cet ouvrage propose une histoire culturelle du Libre non seulement à travers l’histoire de l’informatique, mais aussi par les représentations sociales, philosophiques, juridiques et économiques qu’a cristallisées le mouvement du logiciel libre jusqu’à nos jours. À l’aide de multiples clés d’analyse, et sans conception partisane, ce livre dresse un tableau des bouleversements des connaissances et des techniques que ce mouvement a engendrés. Direction : Camille Paloque-Berges et Christophe Masutti Titre : Histoires et cultures du Libre. Sommaire Hervé Le Crosnier , PréfaceCamille Paloque-Berges et Christophe Masutti, Introduction générale Partie 1 – (Pré-) histoire

Richard Stallman en grande forme (conférence à l'ENST le 3 avril 2007) Que ce soit en direct dans la salle ou en différé sur le net, je commence à avoir pas mal de conférences générales sur le logiciel libre de Richard Stallman au compteur. Il faut dire que le bonhomme pour apprécier la France y revient souvent et s’exprime dans un français plus que correct (espèce étrangère en voie de disparition ?). A priori on a l’impression d’assister toujours à la même conférence. Et celle que nous vous présentons en vidéo ci-dessous donnée mardi 3 avril 2007 dernier à l’ENST (École nationale supérieure des télécommunications) n’échappe à la règle. Chaussures ôtées et plus beau tee-shirt exhibé, on se retrouve invariablement avec la même entame (dont je ne me lasse toujours pas) : « Je puis expliquer le logiciel libre en trois mots : liberté, égalité, fraternité… » (sous vos applaudissements). Et pourtant, variation sur le même thème, elles ont toutes un petit quelque chose qui les distingue des précédentes. J’ai entendu RMS plusieurs fois depuis 1998. Loaded: 0%

Linux et GNU by Richard Stallman Many computer users run a modified version of the GNU system every day, without realizing it. Through a peculiar turn of events, the version of GNU which is widely used today is often called “Linux”, and many of its users are not aware that it is basically the GNU system, developed by the GNU Project. There really is a Linux, and these people are using it, but it is just a part of the system they use. Many users do not understand the difference between the kernel, which is Linux, and the whole system, which they also call “Linux”. Programmers generally know that Linux is a kernel. What they found was no accident—it was the not-quite-complete GNU system. Most free software projects have the goal of developing a particular program for a particular job. If we tried to measure the GNU Project's contribution in this way, what would we conclude? But that is not the deepest way to consider the question. Fortunately, we didn't have to wait for the Hurd, because of Linux.

B. Jean : Option Libre Acheter sur EVL (€ 20,00) À l’heure où les manœuvres politiques et lobbyistes cherchent à étendre et renforcer les droits de propriété intellectuelle, un nouveau système construit sur la base des licences libres vient concurrencer et devancer le précédent en termes d’innovation et de création. Dans leurs fondements juridiques, les licences libres interrogent à plus d’un titre les usages de la propriété intellectuelle en cours depuis des siècles. Quelle stratégie adopter dans le choix d’une licence et comment concilier ce choix avec un modèle économique ? Après une présentation du cadre légal associé aux créations de l’esprit, initialement conçu comme un système en équilibre, l’ouvrage plonge le lecteur dans ce nouveau paradigme des licences libres. Option Libre est édité par Framasoft, en partenariat avec Atramenta [*]. Une page au hasard Benjamin Jean est un juriste spécialisé en propriété intellectuelle. Auteur : Benjamin Jean Titre : Option Libre. Contribuer au livre

Free software is a matter of liberty, not price As our society grows more dependent on computers, the software we run is of critical importance to securing the future of a free society. Free software is about having control over the technology we use in our homes, schools and businesses, where computers work for our individual and communal benefit, not for proprietary software companies or governments who might seek to restrict and monitor us. The Free Software Foundation exclusively uses free software to perform its work. The Free Software Foundation is working to secure freedom for computer users by promoting the development and use of free (as in freedom) software and documentation—particularly the GNU operating system—and by campaigning against threats to computer user freedom like Digital Restrictions Management (DRM) and software patents. Our Core Work The FSF sponsors the GNU project—the ongoing effort to provide a complete operating system licensed as free software. Support Our Mission Read this page in Spanish.

Framakey : Main => Index

Related: