background preloader

[Ed. Spec.] Richard Stallman et la révolution du logiciel libre

[Ed. Spec.] Richard Stallman et la révolution du logiciel libre
Acheter sur EVL (€ 22,00) « Chaque génération a son philosophe, écrivain ou artiste qui saisit et incarne l’imaginaire du moment. Il arrive que ces philosophes soient reconnus de leur vivant, mais le plus souvent il faut attendre que la patine du temps fasse son effet. Que cette reconnaissance soit immédiate ou différée, une époque est marquée par ces hommes qui expriment leurs idéaux, dans les murmures d’un poème ou dans le grondement d’un mouvement politique. L’informaticien en question s’appelle Richard Stallman. Pour en savoir plus sur le projet et ses différents protagonistes, vous pouvez également voir la conférence de Richard Stallman, venu nous rendre visite à Paris le jour de la sortie du livre. Richard Stallman Photo de RMS par Sam Ogden Né en 1953, Richard Stallman est un programmeur américain hors pair considéré comme le « père » du logiciel libre. Les auteurs Richard Matthew Stallman est le fondateur charismatique du mouvement GNU à l’origine du logiciel libre. L’éditeur

Richard Stallman Richard Stallman en 2019. signature Richard Matthew Stallman, né le 16 mars 1953 à Manhattan, connu aussi sous les initiales rms (en minuscules[note 1]), est un programmeur et militant du logiciel libre. Depuis le milieu des années 1990, il consacre la majeure partie de son temps à la promotion des logiciels libres auprès de divers publics un peu partout dans le monde. En 2010, un récit biographique qui relate la vie de Richard Stallman paraît en français sous le titre Richard Stallman et la révolution du logiciel libre. Biographie[modifier | modifier le code] Richard Matthew Stallman est né à Manhattan d'une famille juive[2] le 16 mars 1953. Tout bascula au début des années 1980. Il parle couramment anglais et français[7],[8], assez couramment espagnol et un peu indonésien. Emacs[modifier | modifier le code] Cette version augmentée de TECO conduisit les hackers du AI Lab à programmer une quantité énorme de macros. Projet GNU[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code]

Collectif : Libres conseils Acheter sur EVL (€ 16,00) Les projets de logiciels libres bousculent le monde du logiciel parce qu’ils sont menés de façon originale, par des utilisateurs convaincus et impliqués. Chacun apporte quelque chose au mouvement à sa manière, selon ses aptitudes et ses connaissances. Cet engagement personnel et la puissance de la collaboration sur Internet donnent sa force particulière au logiciel libre. Ce livre apporte 42 réponses à la question : « Qu’auriez-vous aimé savoir quand vous avez commencé à contribuer ? Les 42 auteurs font part de leur expérience et décrivent les nombreux talents différents qui doivent se combiner comme les briques de construction du projet : l’art du code bien sûr, mais aussi le design, les compétences de documentation et de traduction, le marketing et bien d’autres domaines… Si vous êtes débutant, cet ouvrage vous donnera une longueur d’avance. Direction : Ouvrage collectif — V.O. La naissance d’une idée Des séances de traductions cadencées

Université Populaire de Caen Collectif : Un monde sans copyright… et sans monopole Acheter sur EVL (€ 10,00) Acheter sur Lulu.com (€ 10,00) Le droit d’auteur est-il un système archaïque ? En formulant l’hypothèse qu’un monde sans copyright (le droit d’auteur et autre droit de propriété intellectuelle) est possible, les auteurs explorent méthodiquement les secteurs où le protectionnisme et les conglomérats culturels créent une distorsion du marché au détriment des artistes, de la création et de la diversité culturelle. ***Un monde sans copyright… et sans monopoles (Adieu auteursrecht, vaarwel culturele conglomeraten) est déjà publié en anglais (Imagine There Is No Copyright… And No Cultural Conglomerate Too), espagnol, portugais, chinois, italien, indonésien et néerlandais. Qu’elles convainquent ou non, ces réflexions méritent indubitablement d’être largement partagées. Une page au hasard Joost Smiers est professeur de science politique des arts et chercheur associé au Groupe de Recherche sur l’Art et Économie à l’École Supérieure des Arts d’Utrecht, Pays Bas.

Henri Guillemin explique Robespierre et les "Révolutions Françaises" : la fausse et la vraie Henri Guillemin explique Robespierre et les "Révolutions Françaises" : la fausse de 1789 (les nouveaux riches prennent le pouvoir aux anciens) et la vraie de 1792 (le peuple est enfin défendu, pendant deux ans) Chers amis, Comme vous le savez (puisque j'en parle tout le temps depuis des mois), je suis en train de devenir complètement drogué d'Henri Guillemin, dont une captivante "intégrale" des vidéos est publiée sur le site de RTS (Radio Télévision Suisse) L'intégrale de Guillemin sur le site de RTS : Henri Guillemin écrit la contre-histoire des 200 ans d'impostures du "gouvernement représentatif". Cet homme bon nous a laissé un peu plus d'une centaine de vidéos d'une demi-heure (parfois une heure), littéralement passionnantes, et quelques dizaines de livres en cours de réédition complète, aux éditions Utovie (utovie.com), encore plus importants. Je compte mettre en valeur, progressivement, une à une, les vidéos les plus importantes.

Collectif : Histoires et cultures du Libre Collectif Sous la direction de Camille Paloque-Berges et Christophe Masutti Histoires et cultures du Libre. Des logiciels partagés aux licences échangées Acheter sur EVL (€ 25,00) Fruit de la collaboration inédite d’auteurs provenant d’horizons disciplinaires différents, par des approches thématiques et des études de cas, cet ouvrage propose une histoire culturelle du Libre non seulement à travers l’histoire de l’informatique, mais aussi par les représentations sociales, philosophiques, juridiques et économiques qu’a cristallisées le mouvement du logiciel libre jusqu’à nos jours. À l’aide de multiples clés d’analyse, et sans conception partisane, ce livre dresse un tableau des bouleversements des connaissances et des techniques que ce mouvement a engendrés. Direction : Camille Paloque-Berges et Christophe Masutti Titre : Histoires et cultures du Libre. Sommaire Hervé Le Crosnier , PréfaceCamille Paloque-Berges et Christophe Masutti, Introduction générale Partie 1 – (Pré-) histoire

le Blog de FDN B. Jean : Option Libre Acheter sur EVL (€ 20,00) À l’heure où les manœuvres politiques et lobbyistes cherchent à étendre et renforcer les droits de propriété intellectuelle, un nouveau système construit sur la base des licences libres vient concurrencer et devancer le précédent en termes d’innovation et de création. Dans leurs fondements juridiques, les licences libres interrogent à plus d’un titre les usages de la propriété intellectuelle en cours depuis des siècles. En moins de trente ans, le mouvement du Libre a réalisé une telle révolution, à la fois technique et culturelle, que le nombre de licences n’a cessé d’augmenter, formalisant de multiples manières les rapports entre les auteurs, les utilisateurs et l’œuvre. Quelle stratégie adopter dans le choix d’une licence et comment concilier ce choix avec un modèle économique ? Option Libre est édité par Framasoft, en partenariat avec Atramenta [*]. Une page au hasard Benjamin Jean est un juriste spécialisé en propriété intellectuelle. Contribuer au livre

Annie Lacroix-Riz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lacroix. Annie Lacroix-Riz Annie Lacroix-Riz à la conférence Axis for Peace organisée en 2005 par le Réseau Voltaire. Annie Lacroix-Riz (née le 18 octobre 1947) est une historienne française[1], professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université Paris VII - Denis Diderot. Sujets de recherche[modifier | modifier le code] Histoire du mouvement ouvrier et du syndicalisme[modifier | modifier le code] Histoire de la collaboration et de l'épuration[modifier | modifier le code] Dans les années 1980, elle oriente ses travaux sur les relations internationales dans la première moitié du XXe siècle, de la guerre de 1914-1918 à la guerre froide. Sur plusieurs de ces sujets, ses travaux ont donné lieu à des controverses. La controverse sur la production française de Zyklon B[modifier | modifier le code] La controverse sur l'Holodomor[modifier | modifier le code] Reconnaissance internationale du Holodomor en 2008.

Pierre Bourdieu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». Pour les articles homonymes, voir Bourdieu. Pierre Bourdieu Pierre Bourdieu (1930-2002) est l'un des sociologues français les plus importants de la deuxième moitié du XXe siècle et qui, à la fin de sa vie, devint, par son engagement public, l’un des acteurs principaux de la vie intellectuelle française. Sa pensée a exercé une influence considérable dans les sciences humaines et sociales[1], en particulier sur la sociologie française d’après-guerre. Son œuvre sociologique est dominée par une analyse des mécanismes de reproduction des hiérarchies sociales. L’œuvre de Bourdieu est ainsi ordonnée autour de quelques concepts recteurs : habitus comme principe d’action des agents, champ comme espace de compétition sociale fondamental et violence symbolique comme mécanisme premier d’imposition des rapports de domination. Biographie[modifier | modifier le code] Il est le père du réalisateur Emmanuel Bourdieu.

Noam Chomsky Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chomsky. Noam Chomsky[1] né le à Philadelphie, est un linguiste et philosophe américain. Professeur émérite de linguistique au Massachusetts Institute of Technology où il a enseigné toute sa carrière[2], il a fondé la linguistique générative. Il s'est fait connaître du grand public, à la fois dans son pays et à l'étranger[3], par son parcours d'intellectuel engagé de sensibilité anarchiste[4],[5]. Chomsky a commencé à développer sa théorie de la grammaire générative et transformationnelle dans les années 1950 en cherchant à dépasser aussi bien l'approche structuraliste, distributionnaliste que comportementaliste dans l'étude du langage naturel. Les recherches de Chomsky ont joué un rôle crucial dans ce que l'on appelle la « révolution cognitive ». En 1992, d'après l'Arts and Humanities Citation Index, Chomsky est plus souvent cité qu'aucun autre universitaire vivant pendant la période 1980–92.

Franck Lepage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Franck Lepage est l'un des fondateurs de la coopérative d'éducation populaire Le Pavé[1]. Militant de l'éducation populaire, il a été jusqu'en 2000 directeur des programmes à la Fédération française des Maisons des jeunes et de la culture et chargé de recherche associé à l’Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire[2]. En évoquant la mémoire de Christiane Faure, il aborde de façon critique le rôle de la culture dans la société avec un spectacle intitulé Inculture(s) 1 - L'éducation populaire, monsieur, ils n'en ont pas voulu…[3], qu'il a joué plus de quatre cents fois lors de « conférences gesticulées » entre 2006 et 2014. Avec les quatre coopératives d'éducation populaire qui composent "la Grenaille", il accompagne la réalisation d'autres conférences gesticulées dans le cadre de formations organisées par ces coopératives. Biographie[modifier | modifier le code] Publications[modifier | modifier le code] SCOP Le Pavé

Related: