background preloader

Ethique. Comment Nike a été forcé de changer ses pratiques

Ethique. Comment Nike a été forcé de changer ses pratiques
Rédigé par Annabelle, le 11 Jan 2013, à 15 h 50 min Cette information dont le Guardian(1) anglais s’est fait écho l’année dernière devrait convaincre même les plus sceptiques : oui, le travail et l’activisme des associations peut donner des résultats concrets ! Cela se produit même lorsqu’on s’attaque à des “Goliath” : Nike, qu’on ne présente pas, a plié sous la pression des activistes qui l’exhortent depuis des années à employer des méthodes plus éthiques. Le géant américain n’a eu d’autre choix que de changer sa politique et ses pratiques. Un travail de longue haleine pour la défense des droits Cela fait 20 ans que Nike est régulièrement attaqué pour des pratiques plus que douteuses dans le meilleur des cas, inadmissibles voire inhumaines dans d’autres. Nike a souvent été pris en exemple de l’horreur via des photos chocs ou par le biais de documentaires dénonçant les pratiques honteuses de certaines multinationales. Extrait de the Big One, incriminant Phil Knight, le Pdg de Nike

http://www.consoglobe.com/ethique-comment-nike-a-ete-force-de-changer-ses-pratiques-cg

Related:  Documents étude de Gestion 2014 - 1ère STMGalpapposab2512dylan74lucyofthewood

L'exploitation des employés chez Nike En juin 1996, le magazine Life publie un article sur le travail des enfants au Pakistan. Une photo de l'article montre un enfant de douze ans qui assemblait un ballon de soccer Nike. L'article rapportait que l'enfant fait cela durant toute une journée pour n'en retirer que 0,60 $US. En Chine, toute forme de protestation de la part des employés amenait inévitablement des congédiements. De plus, la moyenne des heures travaillées dans une semaine était de 69 heures, mais il arrivait souvent que des employés travaillent plus de 100 heures dans une semaine.

Nike, leader mondial de l’équipement sportif Alors que la sneakers signe son grand retour cette saison sur les podiums (Salvatore Ferragamo et Lanvin les mettent notamment à l’honneur) Nike fête en cette fin d’année les 25 ans de sa mythique Nike Air Max 87. Ce classique indémodable est l’œuvre de Tinker Hatlfield, designer de Nike à également à l’origine des Nike Air Jordan. Avec un design conçu autour d’une bulle d’air particulièrement visible, la Nike Air Max devient rapidement une référence du style urbain. Le but étant d’amortir les chocs non pas grâce à de la matière, mais grâce à du vide, présent sous forme de bulle d’air dans la semelle.

L'importance de la marque - Global Branding Mercredi 13 avril 3 13 /04 /Avr 17:59 Votre marque est le principal interlocuteur de vos consommateurs. Longtemps l'apanage du luxe, la marque devient une composante essentielle de toute entreprise, quelle que soit son activité et sa taille. Cambodge : ils réclamaient 11 euros de plus par mois, Nike les licencie ! Des centaines d’ouvriers d’une usine sous-traitante de la firme américaine Nike ont été licenciés après une série de protestations concernant les salaires. Ils ont osé manifester contre leurs dures conditions de travail, ils se sont fait licencier. Leurs réclamations : une hausse à hauteur de 11 euros sur un salaire mensuel de 57 euros. Ils sont 288 à avoir été remerciés à l’usine Sabrina Garment Manufacturing pour avoir participé à cette grève les 27 mai et 3 juin derniers, provoquant des heurts avec la police, selon les syndicats. Forcés de démissionner de leur emploi sans compensation 23 ouvriers ont été blessés suite à des heurts entre policiers et grévistes dans cette usine sous-traitante de Nike au Cambodge.

Nike : Etudes, Analyses Marketing et Communication de Nike Présentation Fondée en 1972 par Philip Knight et Bill Bowerman, Nike est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de chaussures, vêtements et matériel de sport. Elle est leader mondial sur le marché de l’équipement sportif. Son siège social est situé à Beaverton dans l’Oregon. Le nom Nike provient de la déesse grecque de la victoire "Niké" qui était capable de se déplacer à grande vitesse. Grâce à son logo mondialement connu et facilement reconnaissable, Nike a pu assurer sa notoriété.

NIKE : Numéro 1 incontesté Le groupe américain Nike est le leader mondial de la conception, fabrication et commercialisation d’articles, de chaussures et d’équipements de sport. Son chiffre d’affaires pour l’année fiscale 2013 s’est élevé à $25.3 milliards. Répartition des ventes par activité : - Chaussures : 57% - Vêtements : 27% - Autres (filiales de la société telle que Converse, etc.) : 11% - Equipements sportifs : 5% Répartition géographique (excluant les autres activités du groupe telles que ses filiales) : Amérique du Nord : 45% Europe de l’ouest : 18% Pays émergents : 16% Chine : 11% Europe central et de l’est : 6% Japon : 4% BANGLADESH. Le dilemme de Nike : les coûts ou la sécurité des travailleurs Le 24 avril 2013, l’effondrement du Rana Plaza, à Dacca, tuait plus d’un millier de personnes. Quelques semaines plus tôt, après un débat interne houleux, Nike avait de son côté décidé de limiter ses opérations dans le pays, raconte le quotidien américain des affaires. Hannah Jones, vice-présidente de Nike en charge du développement durable et de l’innovation, a alerté ses collègues pendant des années sur les dangers de la production au Bangladesh. Certes, ce pays était l’un des moins chers au monde, concédait-elle, mais Nike ne pouvait pas se permettre une nouvelle polémique sur les conditions de travail chez ses sous-traitants. Au sein du département de la production, ses collègues chargés de réduire les coûts lui ont répondu qu’ils devraient se rendre sur place avec elle avant de prendre une décision.

27janv Chez Nike, que se passe t-il ? Liens commerciaux Nike, le fabricant d’articles, comme des vêtements et du matériel de sport et principalement des chaussures de sports, prévoit de supprimer 4% de ses effectifs, dans le monde, soit 1400 emplois. Nike, se retrouve comme beaucoup d’autres d’entreprises, obliger de devoir restructurer, pour faire des économies.

L'exploitation des employés chez Nike En juin 1996, le magazine Life publie un article sur le travail des enfants au Pakistan. Une photo de l'article montre un enfant de douze ans qui assemblait un ballon de soccer Nike. L'article rapportait que l'enfant fait cela durant toute une journée pour n'en retirer que 0,60 $US. En Chine, toute forme de protestation de la part des employés amenait inévitablement des congédiements. De plus, la moyenne des heures travaillées dans une semaine était de 69 heures, mais il arrivait souvent que des employés travaillent plus de 100 heures dans une semaine. En 1997, en Indonésie, les superviseurs ont été entraînés à utiliser la violence verbale avec leurs employés.

Nike : « Just do it », les recettes d'un slogan qui dure Société Profanation du cimetière juif : Hollande sur place demain + VIDEO Environ 300 stèles du cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, ont été profanées dimanche. «La République, une nouvelle fois, doit être... Politique La France "ne veut pas" le départ des juifs en Israël, réaffirme... Les esclaves cachés qui font la fortune des "grandes marques" Sous la pression des organisations syndicales et des associations de consommateurs américains, le groupe Nike, dirigé par Philip Knight, a dû reconnaître, dans un rapport officiel publié par le groupe, les conditions de travail déplorables et l’exploitation brutale que subissent les salariés dans les usines de ses sous-traitants, en Indonésie. Selon les termes du rapport, dont les révélations sont certainement en dessous de la réalité, "2,5% des salariés ont déclaré avoir été victimes d’attouchements sexuels" et "3% ont déclarés avoir été victimes d’abus physiques de la part de leur hiérarchie". Nike, soucieux de redorer son image, a créé, en partenariat avec la Banque Mondiale, une institution prétendument "indépendante" pour étudier les conditions de travail chez ses sous-traitants.

La concurrence entre Adidas et Nike est-elle bonne pour le football?  La Coupe du monde de football au Brésil vient à peine de se terminer que les équipementiers sportifs repartent en guerre à l'approche du début de la nouvelle saison 2014/15. C'est ainsi qu'il y a quelques jours, le club anglais de Manchester United annonçait un partenariat avec Adidas, conclu pour une période de 10 ans (qui commencera à courir à partir de la saison 2015/16) et pour un montant record de 940 millions d'euros, soit 94 millions d'euros par saison. Adidas succédera ainsi à Nike qui équipait Manchester United sans discontinuité depuis 2002. Le montant du contrat proposé par Adidas à l'illustre club anglais sera quasi multiplié par 3 par rapport à celui que ce dernier avait signé avec l'équipementier américain.

Related: