background preloader

La construction des inégalités entre filles et garçons à l’école maternelle

La construction des inégalités entre filles et garçons à l’école maternelle
2 avril 2013 - L’ école maternelle constitue un lieu de socialisation central dans la construction des inégalités entre les filles et les garçons. Une analyse de Véronique Rouyer et Yoan Mieyaa de l’Université de Toulouse 2 – Le Mirail. Dans les débats scientifiques, sociétaux et les politiques éducatives relatifs à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, l’école maternelle fait l’objet de bien peu d’attention. Dans la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les hommes et les femmes dans le système éducatif (2013-2018) signée le 7 février dernier, trois axes d’action sont définis : « acquérir et transmettre une culture de l’égalité entre les sexes ; renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes ; s’engager pour une plus grande mixité des filières de formation à tous les niveaux d’étude ». Pour en savoir plus : Mieyaa, Y., Rouyer, V., Le Blanc, A. (2012).

Les inégalités entre les femmes et les hommes en France Les inégalités entre les femmes et les hommes en France : principaux indicateurs * Données provisoires. ** Troisième trimestre 2016 (données provisoires). Source : Insee, ministère de l'Education nationale, Ined, Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, Parlement européen - © Observatoire des inégalités Les inégalités entre les hommes et les femmes se réduisent en matière d’éducation En France, les filles représentent 57 % des étudiants à l’université en 2015-2016 contre 43 % en 1960-1961. Les femmes vivent plus longtemps mais les écarts se réduisent Si les femmes vivent toujours plus longtemps en France, l’écart d’espérance de vie à la naissance entre les hommes et les femmes s’est réduit entre 2000 et 2016 passant de 7,5 années à 6,1 années en faveur des femmes. Égaux devant le chômage Les femmes moins bien payées et plus souvent en temps partiel subi Des inégalités de salaire persistantes avec les hommes Les écarts de salaires ont nettement baissé depuis les années 1950.

Inégalité homme-femme : pourquoi ils ne passent toujours pas l’aspirateur ? 8 mars 2011 - Aspirer, repasser, frotter restent des activités féminines ? Les hommes n’assurent que 20 % des tâches ménagères. Et plus il y a d’enfants, moins ils en font à la maison ?! Extrait du magazine Marie-Claire. Inégalité ménagère homme-femme : une interminable injustice ! Les Françaises assument toujours 80 % des tâches domestiques. « Pourquoi c’est moi qui fais tout ou presque à la maison ? Comme Nathalie, les femmes en France assument seules 80 % des tâches domestiques. Inégalité ménagère homme-femme : de la bonne volonté mais pas de progrès Toutes les études le démontrent : les hommes s’investissent encore plus dans leur travail quand surviennent les enfants, collant sans doute plus ou moins inconsciemment au rôle classique du pater familias pourvoyeur de ressources … malgré les belles intentions affichées quand les sondeurs viennent les interroger sur leur bonne volonté ménagère. Inégalité ménagère homme-femme : pas la même perception du désordre Corine Goldberger.

PROSTITUTION : L’abolitionnisme pour les nulLEs | Les efFRONTé-e-s PPL : proposition de loi Pourquoi sommes-nous abolitionniste ? La prostitution est un fait de société qui concerne directement les rapports entre les femmes et les hommes, et la construction du genre dans les mentalités. Selon si un pays autorise ou combat ouvertement le fait d’acheter les corps des femmes (en grande majorité) pour satisfaire les besoins sexuels des hommes, les nouvelles générations n’auront pas la même vision de la sexualité. C’est moins glamour en chiffres : Dans le monde 98% des prostituées sont des femmes et des fillettes (l’OIT).75% ont entre 13 ans et 25 ans.L’âge d’entrée moyen dans la prostitution est de 14 ans. En France Extrait : « Le livre noir de la prostitution » d’Elizabeth Coquart et Philippe Huet (Albin Michel, 2000, p.36) : Petit tour des législations : Les Prohibitionnistes La prostitution est interdite dans les pays prohibitionnistes. Les Réglementaristes Cette théorie est née dans les années 1830, avec les analyses du médecin Alexandre Parent-Dûchatelet. 1.

Joystick : apologie du viol et culture du machisme Retour de Mar_Lard, pour un coup de gueule contre Joystick, un magazine de référence sur les jeux vidéo. (TRIGGER WARNING : Cet article contient des références explicites au viol et aux agressions sexuelles.) EDIT: le magazine Joystick a publié une réponse sur sa page Facebook. Laissez-moi vous conter une histoire. Hier, alors qu’en route pour visiter sa Mère-Grand elle attendait innocemment son train, la douce et pure @NeukdeSogoul s’aventura dans la forêt obscure du kiosque à journaux. Et elle fut édifiée. Comme elle sait que je kiffe la misogynie et encore plus dans mes jeux vidéo, elle m’a signalé le dossier en question. Ca vous donne une idée si je vous dis qu’en tant que gameuse passionnée ET féministe j’ai une certaine habitude de la misogynie bien enracinée dans le milieu, mais que pour lire ces dix malheureuses pages j’ai dû m’y prendre à plusieurs fois tellement j’avais envie de gerber ? Donc on va en parler. Ouais Joystick tu vas un peu prendre pour tout le monde là. Ouep. J'aime :

IVG: la culture du traumatisme a encore de beaux jours devant elle L’interruption volontaire de grossesse, autorisée en France sous certaines conditions, est très souvent conjuguée à la forme passive –et douloureuse: on «subit» une IVG, on «a recours» à une IVG, on «passe par» une IVG… Bref, les mots attachés à cet acte sont, en règle générale, négativement connotés. Et pour cause: l’IVG est au cœur de sempiternelles polémiques militantes, dont le point de départ est bien évidemment le «pour ou contre». Et l’ardeur des mouvements anti-IVG, qui ont su s’adapter aux nouvelles technologies et infléchir leur stratégie de communication, touchant un public de mieux en mieux informé, prouve s’il en était besoin la force sans cesse renouvelée des obstacles qui se dressent entre les femmes et l’accès à l’interruption volontaire de grossesse. publicité Mais on constate aussi, et c’est plus surprenant, que la division règne dans le camp des «pro-IVG»: en effet, y être favorable n’est pas une garantie d’harmonie idéologique. Le «drame» de la «banalisation»

Recherche médicale: tout pour le pénis, rien pour le clitoris Quel est le seul organe spécifiquement dédié au plaisir? Réponse, le clitoris. Pourtant, cet organe érectile qui conduit directement à l’orgasme n’intéresse guère la communauté médicale et scientifique. En pleine controverse autour du Lybrido, médicament des troubles du désir féminin (en cours d’essais cliniques), le constat s'impose: la recherche en matière de sexualité féminine ne progresse qu’avec l’obstination de quelques militants. La sexologue Ghislaine Paris, qui vient de publier son troisième ouvrage, L’importance du sexuel, estime que le clitoris est «méconnu» des médecins et «maltraité» par eux. Anecdote vécue: «Au dernier Congrès de sexologie, nous avons eu une communication sur les troubles érectiles chez l’homme dus au diabète et aux problèmes d’athérosclérose. Il est vrai que l’on vient de loin. «On a des tonnes d’articles sur le pénis, son fonctionnement, le lien avec le cerveau; mais rien sur le clitoris. Les femmes après l’amour: «C’était très bien» Concrètement:

Chékéba Hachemi : «J’ai très peur pour l’avenir des femmes en Afghanistan» Chébéka Hachemi était au Forum Libération de Rennes ce vendredi, pour participer au débat «un nouveau féminisme ?». Que signifie la passation de pouvoir de Hamid Karzaï pour la condition des femmes en Afghanistan ? Ce n’est pas tant la passation de pouvoir mais le retrait de la communauté internationale qui va avoir un double effet néfaste sur les femmes. Elles sont déjà les premières cibles des talibans qui annexent des régions aux frontières avec le Pakistan et cela va empirer. La présence de la communauté internationale faisait aussi pression sur le gouvernement pour intégrer le débat sur les femmes. Les droits des femmes acquis pourraient-ils être sacrifiés au profit des négociations de paix ? Les femmes afghanes sont les grandes absentes dans les débats de stratégie de sortie. Les progrès sur la condition des femmes sont essentiellement visibles à Kaboul. Jusqu'ici, il y avait un effet boule de neige entre Kaboul et l'arrière-pays, car les femmes travaillaient de plus en plus.

L’objectivation sexuelle des femmes : un puissant outil du patriarcat – le regard masculin Partie 1 : définition et concept-clés Partie 3 : les violences sexuelles, des actes d’objectivation extrêmes et dissociant Après une première partie introductive, je vais rentrer dans le vif du sujet et commencer par discuter de la forme d’objectivation sexuelle la plus commune, celle qui passe par le regard masculin. Cette forme d’objectivation est souvent appelée male gaze dans les pays anglo-saxons et consiste à inspecter et évaluer le corps des femmes. Sur le graphique présenté en introduction, nous nous trouvons donc à la première étape : les expériences d’objectivation sexuelle, qui surviennent quand autrui nous traite comme un objet sexuel. Graphique résumant les conséquences de l’objectivation sexuelle. Le male gaze : une prérogative des hommes qui s’exprime via le harcèlement sexuel Blachman est une émission danoise humiliante et misogyne dont le concept est le suivant : deux hommes évaluent le corps d’une femme qui se présente nue devant eux. Conséquences du harcèlement sexuel 1.

Rapport d’enquête 2015 Qui sont les victimes de violences sexuelles ? Quel est l’impact de ces violences ? Quelles prises en charge, quelle protection et quelle reconnaissance pour les victimes ? Quelles actions mettre en place pour que leurs droits soient respectés ? C’est l’objet de l’enquête “Impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte”, menée de mars à septembre 2014 par l’association Mémoire Traumatique et Victimologie auprès des victimes de violences sexuelles, que de répondre à ces questions. Le rapport, intitulé Impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte, déni de protection, de reconnaissance et de prise en charge : enquête auprès des victimes, détaille et analyse les résultats de l’enquête et présente les recommandations qui en découlent. Télécharger le rapport d’enquête Télécharger la synthèse du rapport d’enquête Télécharger les infographies “Les violences sexuelles faites aux enfants” Émilie Morand, sociologue Noémie Roland, médecin généraliste Louise Frydman

[Pixel Perfect] L’héroïne dans les jeux vidéos | UnKnown PiXel # geek + actus = Fail Sauve la princesse. Phrase accrocheuse n’est-ce pas ? Va chercher l’artefact maudit pour la délivrer. « Eviter des tonneaux et buter un gros singe, ce qu’il faut pas faire pour bobonne. » Les premiers jeux ne permettaient pas d’excentricité, il n’y avait pas énormément de place sur les cartouches et il fallait aller à l’essentiel. « I’m not gay, I’m not Zelda ! Prenons maintenant The Legend of Zelda où la princesse éponyme (le héros N’EST PAS ZELDA MERDE) doit être sauvée par un élu chevaleresque capable de manier une épée légendaire nommée Excalibur (coucou le mythe arthurien). Armure Chozo, le choix pour les aventurières et la préservation de leurs ongles. La femme continue progressivement son bonhomme de chemin pour apparaître sur le devant de la scène jusqu’à la place centrale. *Burp* C’est d’abord un public qui s’élargit. « Mon débardeur bordel ! Avec ce choix du sexe, on donne la possibilité aux joueurs d’incarner l’autre, de s’amuser le temps d’un jeu à « changer de sexe ».

Parlons de genre Cet article a d’abord été publié sur le site du laboratoire auquel j’appartiens, GenERe (Genre: Epistémologie & Recherches). En ce week-end de nouvelles manifestations contre l’égalité des droits et contre la « théorie du genre », je le reblogue ici et vous invite à le partager largement pour faire taire les rumeurs. Je vous invite aussi à consulter pour des informations et des ressources sur les études de genre. Il en a déjà été question sur ce site : depuis 2011, la controverse sur le genre prend de l’ampleur. Elle est née dans des milieux catholiques, s’alarmant de l’introduction du concept (« genre ») dans des manuels de SVT (voir à ce sujet le dossier « La querelle des manuels scolaires » sur le blog d’Anthony Favier, Comprendre le genre catholique). Cette campagne « anti-Gender » a trouvé un relais inattendu dans la personne de Farida Belghoul, ancienne militante anti-raciste, désormais militante d’extrême-droite et proche d’Alain Soral. Elle court, la rumeur

Related: