background preloader

L'intelligence des abeilles

L'intelligence des abeilles
© Peter Waters/shutterstock.com Dans ce numéro L'essentiel - Le traitement cognitif de l'environnement visuel des abeilles est élaboré. - Ces insectes classent les objets par catégories et utilisent des concepts relationnels, c'est-à-dire des relations abstraites liant les objets : nombre, configuration spatiale... - Le substrat cérébral des concepts pourrait se trouver dans une zone nommée corps pédonculés. L'auteur Aurore Avarguès-Weber a travaillé au Centre de recherches sur la cognition animale, à l'Université de Toulouse, puis à l'Université Queen Mary, à Londres. À l'évocation de l'abeille, on pense souvent à une organisation sociale élaborée. Une ouvrière vit de quatre à six semaines, sauf quand elle naît à la fin de l'été, car elle passe alors l'hiver en hibernation. Depuis un siècle, l'abeille a été utilisée dans des centaines d'études sur la perception, l'apprentissage et la mémoire. Les abeilles distinguent aussi les formes. En quoi consiste un tel traitement ?

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/article-l-intelligence-des-abeilles-31589.php

Related:  Comment voient les insectes?NATURE - JARDINinsectesNaturebiodiversité

La vision chez l'abeille Différences entre les yeux de l'homme et ceux de l'abeille. Les abeilles possèdent nos cinq sens et d'autres encore, mais l'organisation et l'anatomie de leurs organes sensoriels sont très différentes des nôtres. Leurs yeux ne sont en rien comparables aux nôtres qui se présentent comme des appareils photographiques miniatures: la lumière pénètre dans l'œil au travers d'une grande lentille, le cristallin, qui focalise l'image sur un film photosensible, la rétine. C'est par son intermédiaire que nous avons conscience des images qui surgissent et s'évanouissent au rythme des mouvements de nos yeux, accompagnées de leurs jeux d'ombres et de lumières. Chaque ommatidie se présente et fonctionne comme un récepteur visuel indépendant qui capte la partie du champ visuel situé juste devant lui, mais aucune image ne s'y forme: celle-ci est recomposée à partir des informations transmises par l'ensemble des facettes.

Abeilles : elles aident les médecins à faire des miracles ABEILLES. Du venin d’abeille pour combattre la sclérose en plaques, du pollen pour la digestion, du miel comme cicatrisant : la Roumanie cultive l'apithérapie, une médecine alternative dont les racines remontent à l’Antiquité et qui consiste à se servir des produits de la ruche pour se soigner. Dans la Grèce antique, Hippocrate appliquait du miel pour soigner les blessures et les Romains qualifiaient le pollen de "poudre qui donne la vie". Record : les plus vieux arthropodes que l'ambre a emprisonnés Trois gouttelettes d'ambre trouvées près du village de Cordina en Italie. Cette résine fossile représentait près de 2 à 5 % de la composition du paléosol datant de la fin du Carnien (230 millions d'années) qui a été étudié sur le site des fouilles. © Universität Padua/Stefano Castelli Record : les plus vieux arthropodes que l'ambre a emprisonnés - 2 Photos Les gymnospermes, des organismes végétaux à ovules nus comme les conifères, sont apparus sur Terre voici 350 millions d’années (Ma), bouleversant quelque peu la flore de l’époque majoritairement composée de fougères. Les arbres résineux atteignirent leur apogée, avec plus de 20.000 espèces (contre 650 actuellement), près de 200 Ma plus tard, durant la période jurassique. Ils ont été à la base de nombreuses découvertes paléontologiques dans le domaine de la zoologie grâce à leur production de résine.

Le cerveau des abeilles Apis mellifera Symphyte, Apidae Bien que toutes les abeilles soient équipées d'un génome identique, des chercheurs australiens, travaillant sur le cerveau des abeilles, viennent de découvrir que leur ADN a été modifié à certains endroits selon le rang de l'insecte dans la ruche. Chez les reines, plus de 550 gènes sont méthylés différemment: elles sont nourries à la gelée royale qui inhibe la méthylation. Les autres sont nourries au miel ou au pollen. Bees and their brain Although all the bees are equipped with an identical genome, Australian researchers have just discovered that their DNA was modified in certain areas according to the insect's rank in the hive. La vision chez l'abeille - un sens très complexe Différences entre les yeux de l'homme et ceux de l'abeille. Les abeilles possèdent nos cinq sens et d'autres encore, mais l'organisation et l'anatomie de leurs organes sensoriels sont très différentes des nôtres. Leurs yeux ne sont en rien comparables aux nôtres qui se présentent comme des appareils photographiques miniatures: la lumière pénètre dans l'œil au travers d'une grande lentille, le cristallin, qui focalise l'image sur un film photosensible, la rétine.

Atelier fabrication de nichoir à insectes Qu'est-ce-qu'un nichoir à insectes ? Un nichoir à insectes est un abri fabriqué à partir de divers matériaux et qui permet aux insectes de nicher, de passer l'hiver ou encore de s'y abriter lors des chaudes journées d'été. Nous savons tous que la nature regorge à elle seule d'une infinie quantité d'abris insolites nécessaires à de nombreux organismes vivants. Les dinosaures avaient aussi des puces... mais géantes Les puces sont des insectes qui ont perdu leurs ailes secondairement. © Huang et al. 2012, Nature Les dinosaures avaient aussi des puces... mais géantes - 2 Photos Une équipe internationale d'entomologistes dirigée par André Nel du laboratoire Origine, structure et évolution de la biodiversité (Oseb) vient de mettre au jour dans les provinces chinoises de Mongolie intérieure et du Liaoning de nouveaux fossiles de « puces » datant du Jurassique moyen et du Crétacé inférieur (environ -165 et -125 millions d'années respectivement). Les puces appartiennent à l'une des principales lignées d'insectes ectoparasites, elles sont très spécialisées pour se nourrir du sang d'oiseaux ou de mammifères. Les fossiles découverts jusqu'à maintenant apportaient peu d'informations et étaient confinés à des représentants cénozoïques de familles modernes (de -65 millions d'années à nos jours).

Le rucher collectif J’ai depuis longtemps envie de vous parler de ce qui m’a amené à l’apiculture : le rucher collectif que nous avons créé avec Jacky et une poignée de passionnés d’abeilles. Depuis 4 ans maintenant, ce rucher fonctionne, parfois très bien, parfois moins bien, mais nous avons réussi à produire du miel et des essaims, et sauvegarder un petit cheptel de 15 ruches environ. A plusieurs égards, cette petite aventure collective mérite d’être citée en exemple et d’essaimer un peu partout. Au départ, l’idée est née dans la caboche de Jacky, apiculteur professionnel depuis quelques dizaines d’années. Lorsqu’il décide de se séparer de la majorité de ses ruches pour partir en « retraite anticipée », Jacky s’aperçoit que plusieurs jeunes le sollicitent pour lui acheter des ruches.

comment voient les insectes Une vision différente : Le monde est il tel qu’on le voit ? La question peut surprendre, pourtant selon qu’on est un humain, un chien ou une grenouille, un aigle un rat ou une mouche, un chat, une libellule ou un lapin, la perception de l’environnement est bien différente, tant dans les couleurs que dans le champ visuel et plus surprenant encore, dans la perception du temps qui l’accompagne. En effet, en se basant sur la plus facile (la vision humaine) on pense voir toutes les couleurs, c’est faux, le spectre est bien plus large. Loger les insectes auxiliaires, témoignages de jardiniers © F. Régis Comment accueillir les insectes auxiliaires ? Entre “laisser faire la nature” et leur construire un magnifique hôtel, diverses formules existent, même des nichoirs tout faits, vendus en jardinerie ou sur internet. Mais sont-ils efficaces ? Les jardiniers lecteurs de notre magazine Les 4 Saisons du jardin bio témoignent.

Strudiella, le plus vieux fossile d’insecte complet du monde Strudiella est le plus vieux fossile complet d'insecte jamais retrouvé. Il est dépassé par un spécimen bien plus ancien (-411 Ma) retrouvé en Écosse. Mais on ne possède de lui que ses pièces buccales. © Romain Garrouste Strudiella, le plus vieux fossile d’insecte complet du monde - 2 Photos La biodiversité animale de la Terre est dominée par les insectes depuis la fin du Carbonifère (-320 millions d'années, Ma). Langage des abeilles: on écoute aux ruches Pour Yves Le Conte, directeur de l'unité Abeilles et Environnement à l'Inra, «cela voudrait dire qu'elles disposent d'un autre mode de communication que celui des phéromones», le langage des hormones. Pour passionné qu'il soit, le biologiste ne s'avance pas à parler de «sons» mais envisage l'hypothèse d'un «profil vibratoire» de cinq à six «mots» échangés dans la ruche, enregistré grâce à des capteurs hyper-sensibles. Une fois modélisées, ces vibrations indétectables à l'oreille forment une émouvante bande-son sur l'écran de son ordinateur, des «kak kak» proches des sons du criquet, qui semblent se répondre et dont le chercheur conserve jalousement l'enregistrement en laboratoire dans l'attente d'une publication prochaine de ses travaux.

Des fleurs ultraviolettes pour les abeilles Les fleurs possèdent, aux yeux des abeilles, des couleurs différentes de celles perçues par l'homme. © Autan, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 Des fleurs ultraviolettes pour les abeilles - 2 Photos Parcourez le dossier sur l'abeille, sentinelle écologique

Related: