background preloader

Le respect de la vie privée appliqué aux sites web

Le respect de la vie privée appliqué aux sites web
Octobre 2015 Respect de la vie privée Selon l'article 9 du Code civil, « Chacun a droit au respect de sa vie privée. Les juges peuvent, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que séquestre, saisie et autres, propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à l'intimité de la vie privée ; ces mesures peuvent, s'il y a urgence, être ordonnées en référé. ». Il n'existe pas réellement de définition de la « vie privée », afin de ne pas limiter son champ d'application. Relations sexuelles : tout individu à le droit d'organiser librement sa vie sexuelle. Sanctions Le non respect de ces prérogatives peut faire l'objet de sanctions pénales pouvant aller jusqu'à 450 000 euros d'amende et 5 ans d'emprisonnement Plus d'informations Réalisé sous la direction de Jean-François PILLOU, fondateur de CommentCaMarche.net. Related:  L'histoire d'internet (les conséquences sur notre société)

RISQUES - Usurpation d'identité La plupart du temps, les vols concernent les codes de carte bleue mais – et c’est là que les jeunes sont de plus concernés - l’usurpation peut concerner un compte de messagerie, celui d’une boutique en ligne, un profil facebook, skyblog ou autre réseau social, un compte sur un site marchand comme e-bay. Et c'est toute l'identité du jeune, sa réputation, voire dans des cas plus rare sa sécurité qui est en jeu. Car c'est une chose de publier au nom du Général de Gaulle ou de Madonna, et d'aller pirater les identifiants d'une camarade de classe pour lui faire dire et montrer des choses allant contre son intégrité. En pratique, les victimes de ce type de vol de données se retrouvent souvent avec de mauvaises surprises : des messages à leur nom, des petites annonces sur des sites particuliers, des commentaires désobligeants signés de leur nom sur des blogs de connaissance, autant de manifestations préjudiciables à leur réputation qui circulent sur les réseaux et forum, puis sur google.

Virus informatique Octobre 2015 Définition Un virus est un petit programme informatique situé dans le corps d'un autre, qui, lorsqu'on l'exécute, se charge en mémoire et exécute les instructions que son auteur a programmé. La définition d'un virus pourrait être la suivante : « Tout programme d'ordinateur capable d'infecter un autre programme d'ordinateur en le modifiant de façon à ce qu'il puisse à son tour se reproduire. » Le véritable nom donné aux virus est CPA soit Code Auto-Propageable, mais par analogie avec le domaine médical, le nom de "virus" leur a été donné. Les virus résidents (appelés TSR en anglais pour Terminate and stay resident) se chargent dans la mémoire vive de l'ordinateur afin d'infecter les fichiers exécutables lancés par l'utilisateur. Le champ d'application des virus va de la simple balle de ping-pong qui traverse l'écran au virus destructeur de données, ce dernier étant la forme de virus la plus dangereuse. On distingue ainsi différents types de virus : Antivirus Détection des virus

L’économie du partage : une réponse à la crise ? Ce billet a été rédigé par Claire Bonnenfant (Enssib) et Loup Cellard (ENS-Lyon) dans le cadre du cours en ligne Economie du web. Partager, collaborer, contribuer À l’origine du web, le partage En 1989, Tim Berners-Lee crée le web comme lieu même du partage. L’informaticien répond ni plus ni moins à un besoin très fort de la communauté universitaire : créer un système d’intéropérabilité documentaire pour que les chercheurs puissent partager leurs documents. D’après Julien Breitfield, le partage signifie donner accès à la ressource : « Le partage, c’est « l’action de diviser un tout en parties ». La force du réseau Avec le développement d’une économie en réseau, le prospectiviste Jérémy Rifkin montre que notre rapport à la consommation est en train de passer de la possession à l’usage d’un bien. Le réseau a permis le développement du peer-to-peer, caractéristique fondamentale de l’économie du partage. La crise et l’économie du partage L’économie du partage : une économie idéale ? Conclusion

Communautés virtuelles Mars 2017 Notion de communauté virtuelle Le terme de « communauté virtuelle » désigne des personnes réunies via internet par des valeurs ou un intérêt communs (par exemple une passion, un loisir ou un métier). La mise en place d'une communauté virtuelle peut être bénéfique pour un site web, car elle crée un sentiment d'appartenance chez les membres et permet de faire évoluer le site dans une démarche participative. De plus, une communauté d'utilisateurs de taille importante peut être valorisante pour l'image du site, car elle procure un fort capital de sympathie et crée un sentiment de confiance chez l'internaute. Néanmoins, si le périmètre de la communauté n'est pas correctement défini, des scissions peuvent apparaître et cristalliser des frustrations. Limites La communauté se construit grâce à une appropriation de l'espace de discussion ou du site web tout entier par les membres. Mise en place Contraintes juridiques Modération Gestion des conflits Pour approfondir

Related: