background preloader

Vimeo et Netflix préparent l'arrivée de l'Ultra HD

Vimeo et Netflix préparent l'arrivée de l'Ultra HD
Même s'il faudra encore du temps avant que des contenus en Ultra HD native soient disponibles pour les téléviseurs UHD actuels, deux plateformes s'y préparent déjà : Vimeo et Netflix. Grâce à la nouvelle version de l'abonnement Vimeo PRO (159 euros/an), il est désormais possible de profiter de 1 To de stockage par an pour ses vidéos, sans taille limite de fichiers. Les vidéos tournées en UHD peuvent donc y être sauvegardées sans problème. "Le point d'entrée pour les caméras 4K se situe aujourd'hui sous la barre des 5 000 dollars, expliquait justement Dae Mellencamp, la Présidente de Vimeo dans une interview à Beet.tv pour justifier cette évolution. Netflix aussi se met à l'Ultra HD. On attend de voir maintenant quelle sera la qualité de restitution exacte de ces programmes UHD en streaming. Related:  pages web

Rythmes: le ministère met des vidéos sur Dailymotion pour "faire de la pédagogie" PARIS, 15 nov 2013 (AFP) - Le ministère de l'Education nationale a mis en ligne vendredi quatre courtes vidéos sur la réforme des rythmes scolaires "afin de poursuivre son objectif de pédagogie", au lendemain d'une grève suivie par près d'un quart des instituteurs. Ces animations de quelques dizaines de secondes, façon dessin à la craie sur tableau d'école, ont été mises en ligne sur la chaîne Dailymotion du ministère (www.dailymotion.com/EducationFrance#video=x176yx9). Chacune s'emploie à démonter une critique adressée à la réforme et se termine par le slogan "nouveaux rythmes pour mieux apprendre à l'école" sur fond de Marseillaise. Selon le ministère, ces vidéos étaient "en cours de production depuis plusieurs semaines". "Pff, la réforme des rythmes scolaires, c'est quand même hyper compliqué!" "Avant, les enfants faisaient des activités le mercredi... enfin, un enfant sur cinq", maintenant "c'est quatre fois plus qu'avant", proclame une autre animation.

YouTube, incontournable pour les acteurs majeurs de l'audiovisuel L'annonce cette semaine de Canal+ et Endemol de se déployer sur YouTube met en lumière le succès de ce mode de diffusion qui permet de se diversifier, d'être rapidement rentable et d'accroître son audience, à l'instar de certaines chaînes humoristiques françaises.Semaine chargée dans le monde de la vidéo sur internet. Coup sur coup, deux acteurs majeurs de l'audiovisuel sont passés à la vitesse supérieure dans ce domaine. Le groupe français Canal+, très présent à l'international, a indiqué mardi qu'il lançait en décembre une vingtaine de chaînes gratuites sur YouTube, pour rendre plus visibles sur internet les émissions diffusées en clair à la télévision sur ses différentes antennes (Canal+, D8, D17 et i-Télé).Le lendemain, le géant néerlandais Endemol dévoilait son projet d'investir plus de 30 millions d'euros dans un réseau de chaînes premium sur internet.Le premier producteur mondial de contenus (Big Brother, Star academy, La ferme des célébrités...) ratisse large.

Quoi de neuf dans le nouveau Google+ ? Après plusieurs petites mises à jour, Google+ vient de débarquer dans une nouvelle mouture qui sent bon la peinture fraîche. Depuis l’annonce lors du Google I/O, Google a entièrement revu l’interface utilisateur de son service social Google+. Histoire de faire le petit tour du propriétaire, je vous invite à découvrir le nouveau “Google+”… Affichage du flux en plusieurs colonnes (type “Magazine”) Google a fait un grand pas en avant en prenant en compte les utilisateurs de grands écrans. La mise en page multi-colonnes aura une, deux ou trois colonnes de contenu en fonction de votre taille et de l’orientation de l’écran. Un menu latéral flottant Les barres latérales ont disparu ! Google Hangouts Google Hangouts est un service de visioconférence multi-participants intégré au réseau social Google+, également connecté à la messagerie Gmail. Ajout de fonctionnalités pour les photos Google est fier de son service Photos sur Google+. Avez-vous découvert le “nouveau Google+” ? Description de l'auteur

Instagram allume la pub Instagram a officiellement lancé l'ère de la publicité vendredi dernier, en publiant une première photo sponsorisée signée du créateur Michael Kors. L'image, ci-dessous, présente une montre créée par Kors dans un décor évocateur du luxe et du temps - celui qu'on prend. Outre la cible relativement haut de gamme de la première publicité diffusée sur Instagram, c'est sa publication même qui constitue un événement. Car pendant trois ans, le réseau social basé sur des images a mené une stratégie centrée autour de la gratuité et de l'absence de publicité. 150 millions d'utilisateurs à monétiser Personne ne s'y était évidemment laissé prendre, tant la stratégie est proche de celle des startups cherchant de l'audience. Le réseau social l'avait d'ailleurs annoncé depuis quelques temps. D'autres marques à venir Comme sur d'autres réseaux sociaux, il est possible de rejeter la publicité en cliquant sur une croix de fermeture.

Pinterest ouvre ses API Le réseau social de partage de photos lance une première série d'interfaces de programmation. Elle va permettre aux sites de proposer d'épingler une image sur Pinterest. Dans la lignée des autres réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, Pinterest a décidé de proposer une série d'API. Disponible depuis le 14 novembre, elles permettent à des sites tiers de proposer à leurs visiteurs d'épingler des images sur le service de partage de photos. Mais aussi de publier sur leurs pages les épingles les plus populaires de la communauté Pinterest. Déjà, la société américaine indique accompagner plusieurs groupes de renom dans l'intégration de ses épingles, notamment Nestle, Walmart ou Disney. Documentation technique des API Pinterest Accéder aux API (formulaire d'inscription)

Présentation de Paper.li Que ce soit sur Facebook ou Twitter, vous vous êtes sûrement déjà demandés comment faire pour lire tous les flux reçus en une journée. C’est en effet là que se pose le plus gros défi de ces nouveaux services: nous nous retrouvons inondés de flux et nouvelles sans que nous puissions avoir le temps de tous les lire. Certes, certains agrégateurs vous facilitent la vie comme Tweetdeck…mais le problème n’est pas réellement solutionné. Paper.li est une petite start-up suisse qui vous permet de créer des journaux online à partir de vos flux Twitter et Facebook. Une fois le journal créé, vous pourrez découvrir une nouvelle page de ce type: Dans l’exemple, nous avons pris une liste effectuée par Robert Scoble qui rassemble un certain nombre de news de startups technologiques (2). Ce service offre donc une solution intéressante pour lire les informations par thèmes, bien que le système ne soit pas encore parfait.

How to Use Paper.li to Add Value, Promote Influencers and Build Personal Brand Popular Today in Business: All Popular Articles Paper.li was one of the early content curation tools for taking your social streams and rendering them in a visually appealing newspaper-style format. Even though Paper.li now faces competition from many similar services such as Rebelmouse, Twylah, Scoop.it and many. many others, Paper.li still offers one feature that I find extremely helpful. The killer feature I am referring to is this: Paper.li can be configured to automatically post a daily Tweet to your account mentioning the Twitter users that are featured on your Paper.li page. Why is Paper.li’s daily Tweet a killer feature? In order to understand the value of this service, let me explain how I’ve configured the Paper.li service. 1. I do this for a couple of reasons. 2. One of the great features of Paper.li is you can set up a “paper” to display the content based on what is shared by people on a list. 3. This is a play on a traditional newspaper name, but it also contains a hashtag. 4.

Paper.li, créez votre journal quotidien en ligne à partir d’un compte Twitter Paper.li est l’un des nouveaux outils gratuit en ligne les plus tendance de cette rentrée à classer dans les services en ligne de veille. Il séduit de plus en plus d’internautes connectés à Twitter. Lancé par la jeune pousse suisse Small Rivers et disponible en version Alpha, Paper.li permet en effet de créer un journal quotidien public personnalisé composé d’articles en agrégeant automatiquement des informations publiées à partir de comptes Twitter que l’on suit… et en ayant son propre compte Twitter (indispensable). Paper.li, mode d’emploi Via une interface en anglais (et bientôt en français, en espagnol et en allemand), pour façonner son Paper.li, il suffit de se connecter à son compte Twitter ou Facebook sur la page d’accueil du service via le bouton « Create your own daily paper » (créer votre journal quotidien). Le paper.li est envoyé tous les 24 heures et est signalé par un tweet (message) publié sur le compte de l’utilisateur Twitter qui possède un compte sur le service. Licence :

Related: