background preloader

Les 10 bonnes pratiques pour booster votre communauté.

Les 10 bonnes pratiques pour booster votre communauté.
Votre communauté, ce sont tous ceux qui, un jour ou l’autre, vont interagir avec vous. Clients, prospects, partenaires, prescripteurs, fournisseurs, distributeurs… Ils sont des centaines et peuvent devenir des milliers ! Et vous, vous avez plus d’outils que jamais pour établir le contact et le garder. Votre communauté est essentielle pour votre activité. Le bouche-à-oreille… C’est elle ! 1. Pour recruter des membres pour votre communauté, commencez par être au clair avec ce que vous leur apportez, sur ce qu’ils peuvent attendre de vous. Que proposez-vous ? Une marque de pyjama de qualité, peut se positionner sur le « bien-être chez soi ». Votre positionnement marketing est la fondation de votre communauté. 2. Clients, partenaires, fournisseurs, influenceurs, journalistes… Pour faire grandir votre communauté vous devez identifier les membres et les personnes avec qui engager la conversation. Pour identifier les influenceurs, Twitter est un outil de choix. Related:  Community ManagerSOCIAL MÉDIA MARKETING

Comment mesurer l’activité d’un community manager ? J’ai évoqué ici le recrutement d’un community manager et quelques pistes pour différencier l’expert en médias sociaux et le tocard avec des followers. L’étape suivante consiste logiquement à évaluer l’activité du community manager. Loin de moi l’idée de présenter ici une réflexion totalement aboutie. Voici donc quelques pistes pour mesurer le travail de votre CM : 1. Croissance de la communauté : « j’aime », abonnés… mais aussi désabonnementsMentions : citations, @mentions, @replyContenus : partages, backlinks, commentaires, pourcentage de trafic en provenance des médias sociauxRelations blogueurs : nombre de contacts, nombre et visibilité des billets publiés 2. 3. On peut extrapoler ces quelques points à l’évaluation du travail d’un prestataire externe, agence ou free-lance… Lire aussi et sur Choblab

Comment réagir aux plaintes des clients sur les réseaux sociaux? Etre présent sur les réseaux implique également de gérer les plaintes de ses clients et de répondre à leurs attentes. Certaines entreprises évitent le terrain des médias sociaux par peur de devoir affronter les retours de leurs clients. Or, les nier reviendrait à ne pas pouvoir résoudre leurs problèmes. Et on sait tous qu’un client mécontent ira voir chez la concurrence et qu’il ira répéter ailleurs la mauvaise expérience qu’il a vécu avec votre entreprise. À partir de ce moment, pourquoi ne pas aller à la source et de tenter de satisfaire le client? Plusieurs types de clients existent et il conviendra de pouvoir s’adapter à chacun des profils auxquels vous serez confrontés. Et c’est justement l’objet de cette infographie réalisée par ExactTarget qui répertorie 5 types de clients mécontents que vous pourriez rencontrer sur vos pages. 1. Le client doux est un client qui ne se plaint que très rarement. Solution face à ce type de plainte : 2. 3. 4. Restez indéfectiblement objectif. 5.

Adobe lance Spark, un outil gratuit pour créer des images et des vidéos pour les réseaux sociaux Les community managers vont adorer : Adobe lance un outil pour créer des visuels spécialement conçus pour les réseaux sociaux. Et c’est totalement gratuit. Quand on crée du contenu à la volée pour les réseaux sociaux, Adobe Photoshop n’est pas toujours adapté, pour deux raisons : cela coûte relativement cher, notamment pour les petites structures, et ce n’est pas toujours très simple à prendre en main. Créer des images pour les réseaux sociaux : Spark Post Première fonctionnalité d’Adobe Spark : la création d’images calibrées pour les réseaux sociaux. Créer des vidéos pour les réseaux sociaux : Spark Video Adobe propose également un outil pour créer des vidéos facilement : Spark Video. Créer des pages pour raconter une histoire : Spark Page Adobe propose un troisième outil : Spark Page. Adobe a mis en ligne une galerie pour visualiser le type de contenus que vous pouvez créer gratuitement via Spark. Recevez nos meilleurs articles

Comment le Community Manager peut-il combattre la lassitude des internautes Cette semaine, je vais m’intéresser aux différentes méthodes à disposition du Community Manager pour lui permettre de combattre une certaine lassitude des fans envers les contenus que celui-ci propose. Il est donc crucial pour cela de bien tirer les enseignements apportés par l’analyse des conversations que ce soit de manière qualitative et quantitative. Cette première étape permettra de détecter vos faiblesses et pourra vous conduire à l’élaboration d’une nouvelle stratégie éditoriale sociale si besoin. Dans une seconde partie, nous verrons comment repenser sa stratégie éditoriale en fonction des enseignements tirés initialement. 1) Réaliser le bilan de la présence social-média Dans cette première partie, je vais donc m’intéresser aux différentes méthodes permettant d’analyser l’efficacité des contenus postés par le Community Manager à destination de ses fans/followers. Cette première étape vous permettra de détecter les contenus ne correspondant pas aux attentes de votre communauté.

Animer un réseau : 7 animation simples pour bien démarrer une réunion Vos membres ne se sont pas vus depuis longtemps. Il faut intégrer des nouveaux. Une animation peut facilement briser la glace. Animation 1 : La présentation croisée L'objectif est de stimuler les membres à se découvrir réciproquement. Ce que vous demandez aux membres : « Présentez-vous en 1 minute à votre voisin. Variante 1 : Prévenez les membres que vous poserez des questions au hasard aux uns et aux autres pour savoir ce qu'ils ont retenu de la présentation d'un membre. Variante 2 : Vous ne prévenez pas, mais posez directement cette question à un ancien membre que vous connaissez bien. Avantage pour l'animateur : cela force chacun à être synthétique et efficace sur sa présentation. Animation 2 : À la découverte de l'inconnu Ce que vous demandez aux membres : « Pendant les 3 premières minutes de la réunion, asseyez-vous à côté de quelqu'un que vous ne connaissez pas ou peu et présentez-vous mutuellement.»

Les 7 compétences clés pour devenir digital Comprendre pour agir à l’ère digitale Le 01/10/2015 Pour mener à bien la transformation digitale de votre entreprise, quelles doivent être vos priorités ? Par quelles actions commencer ? Même si la stratégie digitale de l’entreprise n’est pas encore clairement définie, il est possible de lancer un parcours d’apprentissage progressif basé sur 7 compétences nécessaires (étude Being digital: Seven essential no-regret capabilities conduite en 2015 par Accenture Strategy auprès de 700 dirigeants aux Etats-Unis, en Chine, au Japon et au sein l’Union européenne ; 2500 salariés de l’UE ont également été sondés au sujet de l’impact des technologies digitales sur l’avenir de leur métier). 1- Savoir observer, anticiper et interpréter les tendances de marché Il n’est pas évident d’identifier ni d’interpréter quelles tendances vont réellement bouleverser le marché et comment celles-ci impacteront l’entreprise. La R&D est classiquement un processus long, centré sur le cœur de métier de l’entreprise.

Community Management : Devenir community manager « Ce qui rend les marques influentes n'est pas leur taille mais leur communauté ». Cette phrase lancée par Chuck Byrme, dirigeant de DDB worldwide (qui fait partie du Groupe Omnicom, deuxième groupe de communication au monde) résume à elle seule la légitimité du métier de community manager. La naissance du Web participatif a été l'un des principaux facteurs de la création de ce métier. Découvrez dans le dossier qui suit les caractéristiques de ce métier « 2.0 ». Naissance du métier de community management : le contexte Les prémices du Web 2.0 Une nouvelle forme de communication pour de nouveaux consommateurs 1995 : les blogs surgissent dans le paysage web. L'avènement de la communauté L'internaute utilise ainsi de nouveaux moyens de consommation dans son acte d'achat : les forums et les sites d'avis lui servent à récupérer les commentaires de la communauté sur un produit, une marque, une enseigne : ce sont ces commentaires et ces avis qui aujourd'hui, font office de gage de qualité.

Les enjeux de l'e-réputation mobile pour le Community Manager Plus le temps passe, plus les contenus portant sur les marques peuvent être visibles sur de multiples plateformes. Avec l’explosion des usages d’applications telles qu’Instagram ou SnapChat, le Community Manager doit désormais passer du temps sur l’aspect mobile dans sa veille en e-réputation. Nous verrons tout au long de cet article des exemples concrets de cas en e-réputation pouvant se concrétiser sur des espaces uniquement réservés aux Smartphones. 1) Les applications productrices de contenus Une des raisons du succès d’applications telles qu’Instagram réside dans la valeur utilitaire apportée au mobinaute : chaque personne pense être devenue photographe par l’utilisation de celle-ci, ce qui la désinhibe au moment de poster le contenu. Instagram La quasi-totalité des contenus postés sur Instagram sont publics. De ce fait, chaque contenu négatif à l’égard d’une marque peut alors avoir un fort impact. Exemple Bo-Ho Exemple Franprix Exemple Fnac / Walking Dead Vine Jelly Foursquare Dis moi où

Production : comment les réseaux sociaux bousculent le storytelling ? Raconter une histoire, toutes les marques le veulent mais toutes n'en ont pas l'art. Il serait presque un tantinet ésotérique, à constater la fadeur et les ratés qui pullulent sur les écrans. Si un bon storytelling reste encore la minorité des créations publicitaires qui s'en réclament, c'est peut-être parce que le temps court du digital est venu se taper l'incruste dans la conversation. Le temps long doit apprendre à cohabiter avec les nouvelles plateformes de l'instantanéité. Snapchat en est une. Comment tirer parti du réseau social "chouchou" des 13-18 ans, afin de diffuser une vision plus conversationnelle de la Smart Séduction érigée en mission par Playboy Parfums ? L’opération a été annoncée le 24 juin lors d’un teasing sur les réseaux sociaux en partenariat avec Jaymax et Pembe Cherole, deux youtubeurs humoristes prisés par la cible. IN : comment chercher et créer ce sens ? L.C. : la première étape est de définir des piliers conversationnels. L.C. : exactement.

Interview de Community Manager Denis Gentile de MoreThanWords.fr Dans le cadre de notre série d’interviews de Community Managers, nous avons le plaisir d’accueillir Denis Gentile, Rédacteur en chef chez More Than Words (le Blog des Auteurs), et Community Manager / Rédacteur Freelance. 1 – Est-ce que tu peux te présenter et nous parler de ton parcours professionnel, et ce qui t’a attiré dans le Community Management ? Denis, je suis né à Paris il y a déjà 44 ans, marié, une fille. Ecrivain, j’ai notamment publié en 2002, « Le Passant Florentin » (14 €) : Actuellement, je suis rédacteur en chef du blog More Than Words.fr. J’ai l’impression que le métier de Community Manager a été inventé pour moi ;D …. Ca faisait 20 ans que je cherchais ma voie. Des métiers, dans un de mes articles je les ai cités (voir mon article “Le Community Manager est aussi (et surtout ?) J’ai commencé par le journalisme (France Soir notamment) puis dès 1995, j’ai été formé à tous les métiers du web. J’ai fait parti des premières équipes intranet puis internet de Disneyland Paris.

Social media monitoring - Mesurer l'impact d'une stratégie social media ? Développer sa présence sur les médias sociaux permet entre autres d’accroître la notoriété de sa marque, d’entrer en contact avec ses clients et prospects et de constituer un nouveau canal de vente. Mais comment mesurer l’impact réel de cette présence virtuelle sur votre activité ? Voici les points-clés à retenir. Quels indicateurs pour analyser la performance d’une stratégie de marketing social ? Avant de décider des indicateurs à observer en priorité, il est indispensable de définir ses objectifs stratégiques. Les chiffres analysés doivent répondre aux questions que vous vous posez en termes de performance. Trafic et conversion issue des médias sociaux Le trafic sur votre site web généré par les médias sociaux est sans doute ce qu’il y a de plus simple à quantifier. Nombre d’abonnés, de likes, de followers, etc. La plupart des médias sociaux affichent uniquement le nombre de fans ou de followers qui suivent votre page. Participation, interaction, partage, échange Qu’est-ce que le succès ?

Related: