background preloader

Joan Miró

Joan Miró
Du 3 mars au 28 juin 2004, Galerie 1, niveau 6 Joan Miró © Adagp Consacrée à la période 1917-1934, celle de l’invention du langage pictural de Miró et de ses chefs-d’œuvre les plus incontestés, l’exposition permet de suivre l’élaboration d’une création articulée autour du dialogue incessant entre sa terre catalane de Montroig et les milieux artistique et littéraire parisiens que Miró rejoint en 1920. Elle rassemble près de 120 peintures et un nombre équivalent de dessins, collages, constructions, inventions sur papier de toutes sortes. Beaucoup d’œuvres, depuis longtemps parties d’Europe, sont à redécouvrir, d’autres sont restées totalement inédites en France. La complexité de l’œuvre de Miró, dans ces années 1920 et 1930 d’intense production et d’effervescente invention plastique, est ainsi mise en lumière. Les deux infinis de l’infiniment petit à l’infiniment grand “Pas de simplifications ni d’abstractions, écrit Miró à son ami Ricart en 1918. Bibliographie sélective

http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-miro/ENS-miro.html

Related:  Les artistes et le corpsLe surréalismehistoire de l'artHistoire des Arts

L’Atelier d’Alberto Giacometti Dossiers pédagogiques Parcours exposition Introduction à l’exposition L’atelier comme laboratoire Du Primitivisme au Surréalisme Les premières années De l’objet à la vision Remettre en cause la ressemblance Épuiser le modèle, recommencer sans fin L’artiste à l’œuvre La Révolution surréaliste - Centre Pompidou Du 6 mars au 24 juin 2002 Parcours découverte et pistes pédagogiques pour les enseignants Marcel Duchamp Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Monographies / Grandes figures de l'art moderne L'Œuvre de Marcel Duchamp Biographie de l'artiste Notices d'Œuvres • Les joueurs d'échecs, 1911 • Roue de bicyclette, 1913/1964 • Neuf Moules Mâlic, 1914-1915 • Fontaine, 1917/1964 • Fresh Widow, 1920/1964 • Rotoreliefs n° 11-n° 12, 1935 • La boîte-en-valise, 1936-1941/1968 • Prière de toucher, 1947

Centre Pompidou. Parcours pédagogique : JEAN HELION Du 8 décembre 2004 au 7 mars 2005, Galerie 2, niveau 6 Pour célébrer le centenaire de la naissance de Jean Hélion (Couterne-1904, Paris-1987), le Centre Pompidou-Musée national d’art moderne organise une exposition-rétrospective consacrée au peintre. La manifestation retrace le parcours atypique de son œuvre : de l’abstraction la plus radicale au début des années trente à la figuration adoptée après la Seconde Guerre mondiale, au moment même où domine partout la peinture abstraite, et qu’il conservera jusqu’aux derniers tableaux. En 1930, Jean Hélion s’impose dans l’histoire de l’art moderne en fondant, avec Théo van Doesburg, Otto Carlsund et Léon Tutundjian, la première avant-garde française vouée à un art radicalement abstrait (Art concret), qui devient en 1931 le mouvement Abstraction-Création, dissout en 1936. L’Abstraction et son dÉpassement

Fernand Léger Dossier pédagogique  Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Monographies - Grandes figures de l’art moderne INTRODUCTION La modernité de Fernand Léger BIOGRAPHIE Pour un art humaniste De la tentation de l’abstraction à la guerre - Le Réveille-matin, 1914 - Soldats jouant aux cartes, 1916 La vie moderne - Les disques dans la ville, 1920 - Charlot cubiste, 1924 - Le Ballet mécanique, 1923-1924 Figures et objets - La lecture, 1924 - Composition, 1929 Les grands formats - Composition aux deux perroquets, 1935-1939 (1940 ?) Jean Dubuffet Dossiers pédagogiques Parcours Exposition Parcours découverte de l’exposition et pistes pédagogiques pour les enseignants Paysages avec ou sans personnages Trois personnages dans un paysage de montagne, 1924-1925 Paysage vineux, 1944 La Piste au désert ou La Piste saharienne, 1949 Le cycle de l’Hourloupe, 1962-1974 Site avec trois personnages E11, 1981 Mires G131 (Kowloon), 1983 Le traitement de la Figure Les Portraits, 1946-1950 Léauteaud Sorcier peau-rouge, 1946 Michel Tapié Soleil, 1946 Corps de Dames, 1950-1951 De l’Olympia de Manet (1863) à l’Olympia de Dubuffet, (1950) Le Métafisyx, 1950 L’Age a écrit sur leurs visages, 1954 Dubuffet et ses titres Qu’est-ce qu’un titre ?

Salvador Dalí expliqué aux enfants - 1jour1actu Sais-tu qui a peint ce tableau ? C’est un peintre espagnol mondialement célèbre qui s’appelle Salvador Dalí. Avec ces peintures troublantes, il est devenu l’un des symboles d’un mouvement que l’on appelle le surréalisme. Le tableau que tu vois s’intitule « La Persistance de la mémoire ». Il a été peint par Dali en 1931. Dans le tableau, la mémoire est représentée par les montres. Salvador Dalí - Dossier pédagogique Le Grand Masturbateur, 1929 [Visage du Grand Masturbateur] Huile sur toile, 110 x 150 cmMuseo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid Retour sur un personnage Plus de trente ans après la rétrospective qu’il lui a consacrée, le Centre Pompidou déploie à nouveau l’œuvre labyrinthique de Salvador Dalí dans ses espaces. Décrivant un parcours circulaire, cette seconde rétrospective, organisée par Montse Aguer, Jean-Michel Bouhours et Thierry Dufrêne sous la direction de Jean-Hubert Martin, propose de suivre les circonvolutions de l’univers dalinien le long d’un fil chronologique.

ROBERT RAUSCHENBERG, COMBINES Dossiers pédagogiques Parcours exposition Introduction Quand créer est égal à combiner, assembler, intégrer La parodie et ses différents avatars

Related: