background preloader

Marseille-Provence 2013, analyse multiscalaire d’une capitale européenne de la culture.

Marseille-Provence 2013, analyse multiscalaire d’une capitale européenne de la culture.
Bibliographie | citer cet article « Longtemps, Marseille s’est couché de bonne heure », pourrait-on dire en paraphrasant la première phrase de Marcel Proust dans Du côté de chez Swann. En effet, contrairement à sa réputation de ville festive, la cité phocéenne n’a pas développé de vie nocturne. Hormis le week-end, les Marseillais se couchent tôt. A l’image du métro qui, jusqu’en avril 2013, s’arrêtait à 22 h 30 en semaine, les rues et places de la deuxième ville de France sont désertes après cette heure. Cette vaste opération culturelle, économique et urbaine est en train de changer le rapport de la ville et de ses habitants au temps et à l’espace. Par la grâce d’un événement concernant toute une aire métropolitaine – le périmètre de Marseille-Provence 2013 couvre 85 % du département des Bouches-du-Rhône –, le rapport de la ville-centre à son propre espace et à l’espace environnant se transforme également. 1. L'aire urbaine de Marseille 1.1. Principaux éléments culturels à Marseille 1.2. Related:  Géographie

Royal signe la création du parc naturel marin du bassin d'Arcachon La ministre de l'écologie, Ségolène Royal, a signé symboliquement, dimanche 8 juin au Teich (Gironde), le décret de création du parc naturel marin du bassin d'Arcachon, paru au Journal officiel vendredi. Il s'agit du sixième parc de ce type en France. La ministre s'est dite « fière » de pouvoir faire coïncider « cette opportunité pour le bassin d'Arcachon » avec la Journée mondiale de l'océan, ce dimanche. « Dans cette lagune en perpétuel mouvement, les échanges avec l'océan, les cours d'eau douce et les déplacements de bancs de sable créent une mosaïque de paysages qui accueillent une diversité exceptionnelle », a souligné la ministre. Quatorze espèces de mammifères marins, dont marsouins, grand dauphin et phoque gris, et quatre espèces de tortues marines sont recensées. Lire : La France crée en Nouvelle-Calédonie une immense aire marine protégée Mme Royal s'est « engagée à atteindre les dix parcs naturels marins dans quelques années ».

Euroméditerranée veut devenir un modèle pour les villes méditerranéennes Euroméditerranée fait aujhourd'hui figure de vitrine de Marseille. Photo Euroméditerranée FRANCE. L'état-major de l'Établissement public d'aménagement Euroméditerranée (Epaem) présentait mardi 2 janvier son bilan 2015. L'occasion pour la nouvelle présidente, Laure-Agnès Caradec, de préciser sa stratégie au moment ou l'Epaem termine Euromed 1 et entre de plain-pied dans Euromed 2. « L'an passé, Euroméditerranée a fêté ses 20 ans. L'opération a su rendre aux Marseillais et aux visiteurs une partie importante d'un espace urbain dégradé. En 20 ans, Euroméditerranée a mis sur le marché en neuf ou rénové 500 000 m² de bureaux, 100 000 m² de commerces, 100 000 m² d'équipements publics et 10 000 logements. Euroméditerranée attire des directions régionales dans les secteurs de la banque, de l'assurance, du BTP, du tourisme... Opération d'intérêt national, Euroméditerranée bénéficie d'un protocole lui assurant un budget « sécurisé » jusqu'en 2020. Vocation méditerranéenne "discrète"

La France vise 8 milliards d'euros d'exportations d'armements en 2014 Les exportations françaises d'armement devraient approcher les 8 milliards d'euros cette année après avoir déjà progressé de 40 % l'an dernier, a estimé vendredi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Après 4,7 milliards d'euros en 2012 et 6,3 milliard en 2013, le ministre a dit avoir bon espoir de faire mieux et de "tangenter" les 8 milliards d'euros d'exportations d'armement en 2014. Jean-Yves Le Drian s'exprimait à Rennes lors d'une rencontre avec des industriels consacrée aux menaces d'intrusion dans le secteur de la défense et organisée par la direction de la protection et de la sécurité de la Défense (DPSD) dont le patron le général Jean-Pierre Bosser, devrait devenir le futur chef d'état-major de l'armée de terre (CEMAT). Sans citer de pays, le ministre a appelé les industriels à la prudence dans leurs communications car ils doivent savoir que leurs concurrents les écoutent et s'en servent pour torpiller leurs appels d'offres.

Euroméditerranée : Bilan de l'opération de rénovation urbaine Euroméditerranée, l’opération de rénovation urbaine considérée comme la plus importante en Europe, est en train de révolutionner Marseille. Quinze ans après son lancement sur un périmètre initial de 310 hectares, le projet en occupe aujourd’hui 480. La plupart des terrains sont d’anciennes friches industrielles et ferroviaires, ou des bâtiments qui méritent un sacré coup de jeune. Voir notre dossier complet sur les grands projets marseillais 2014 -2020 en photos et vidéo ici 2013 : Marseille dévoile ses atouts Il aura fallu attendre 2013, année capitale de la culture, pour que le grand public comprennent mieux ce qu’Euroméditerranée apporte à la ville. D’ailleurs, la vie nocturne dans le quartier de la Joliette témoigne depuis peu du dynamisme retrouvé. Euromed 1 : Cap sur le nord du centre-ville Marseille vise les sommets avec trois grandes tours Les Quais d’Arenc, le programme mixte de tours à grande hauteur (IGH) a également un rôle important à jouer dans les deux années à venir.

Cinq leçons sur les 100 premières usines de France - Aéronautique - Défense MADE IN FRANCE L'Usine Nouvelle publie son palmarès des 100 plus grands sites industriels de France. Une photo instantanée de ce qu'est devenu l'industrie dans notre pays. Cent usines ne font pas toute l’industrie… Mais lorsqu’elles sont les premières de France et qu’elles représentent 20 % de l’emploi industriel total, on se dit quand même qu’il serait bon d’écouter ce qu’elles ont à nous dire. Notre classement exclusif, qui ouvre notre dossier spécial sur les champions du monde de l’industrie, nous en apprend beaucoup sur l’état des différentes filières françaises. Il donne aussi une bonne vision de ce qu’est et de ce que sera l’industrie demain. Vous en tirerez vos propres conclusions, voici les cinq idées que je retiens de ce palmarès : 1. Si elle voit la plupart de ses sites de production perdre des effectifs sur un an, cette industrie demeure l’une des premières de France. 58 usines ont vu leur effectif progresser sur un an. 3. 4. Trop discret. 5. les usines, c’est aussi de la R&D

Les espaces productifs français et leur évolution. - Périclès 64 Les espaces productifs français et leur évolution. Introduction Les espaces productifs constituent l’ensemble des espaces mis en valeur pour permettre le développement des activités de production de matières premières comme l’agriculture et l’énergie, de fabrication industrielle et de services marchands largement dominants dans l’économie française. Les espaces productifs sont des territoires producteurs de richesses. I. A. La France reste une puissance industrielle (4e rang européen, 8e rang mondial). B. L’Île-de-France reste le premier espace productif. C. Alors que des espaces intérieurs restent isolés, les métropoles périphériques sont de plus en plus attractives pour les entreprises de haute technologie : Il ne s'agit plus d'être à proximité des ressources naturelles et d'une main-d’œuvre nombreuse, mais des infrastructures de transport (réseaux de communication) et d'une main-d’œuvre qualifiée (universités, centres de recherche). II. A. B. C. III. A. B. C. Conclusion

Géo trouve tout Les dynamiques des parcours sociaux. Temps, territoires, professions. V. Caradec, S. Ertul, J.P. Melchior. Le laboratoire ESO définit la géographie comme « la discipline spécialisée dans l’analyse de la dimension spatiale des sociétés, s’intéressant à toutes les échelles, du micro au macro -, la dite dimension n’étant pas réduite à la matérialité. » Par conséquent, l’étude des parcours sociaux qui a occupé le colloque de 2010 intitulé « Les parcours sociaux entre nouvelles contraintes et affirmation du sujet », dont il est rendu compte ici, est bien un sujet qui intéresse les géographes. Au cours des années 2000, la place de l’individu s’est affirmée en géographie sociale. « Le sens des espaces et des lieux est d’abord celui qui lui donnent les individus, hommes et femmes, jeunes ou vieux, riches ou pauvres, malades ou bien portants, lorsqu’ils en parlent, s’y déploient et y vivent avec d’autres. » Le parcours social est donc central dans cette approche.

Les espaces productifs - ckjulesferry.over-blog.com FICHE d’OBJECTIFS : LES ESPACES PRODUCTIFS ET LEURS EVOLUTION Connaissances Je sais définir les mots : - Espace productif -Aménagement -Agriculture intensive -Agriculture extensive -Filière agroalimentaire -Complexe agroalimentaire -Productivité -Agriculture productiviste -Déprise agricole -Technopôle et pôle de compétitivité -Tourisme -Héliotropisme -Reconversion Je peux localiser et situer: - les études de cas - les différents espaces de production de richesse sur le territoire français J’arrive à expliquer les connaissances : - comprendre ce qu’est un espace productif. - les évolutions que connaissent les différents espaces de production - les équilibres dans ces espaces sont fragiles : il peut y avoir des conflits d’intérêt - les enjeux du développement durable sont présents dans les trois types d’espace- - décrire les conséquences de la mondialisation sur les espaces productifs français -identifier des acteurs qui cherchent à dynamiser les espaces productifs français Capacités - analyser une carte

Reconversion industrielle ou redéveloppement territorial ? L'exemple de Thaon-les-Vosges, ancienne ville-usine textile lorraine Bibliographie | citer cet article L’expression « reconversion industrielle » véhicule des représentations qui sont le plus souvent négatives, faites non seulement de paysages de friches industrielles et de villes plus ou moins fantômes, mais aussi et souvent d’échecs de politiques coûteuses impliquant un certain fatalisme. En réalité, cela fait longtemps que la simple reconversion industrielle, qui désigne précisément le remplacement de l’activité industrielle disparue par une autre activité (industrielle ou non) s’est élargie vers un redéveloppement territorial, comme l'ont souligné les géographes (Donze, 2001 ; Daviet, 2006) depuis quelques années. Cela signifie que la fin de l’industrie fordiste est plus que la simple fin d’une activité économique : c’est la transformation totale d’un système spatial, passant du système fordiste à un système mondialisé. 1. 1.1.Les composantes du système : de l’usine… à la ferme-modèle La Blanchisserie Teinturerie de Thaon Les cités ouvrières de Thaon 2.

Crise de l’agriculture française : comment en est-on arrivé là ? France : la mutation des systèmes productifs En 2014, « France : mutations des systèmes productifs » est une nouvelle question de l'agrégation. Elle le deviendra pour le CAPES en 2015. Dans sa lettre d'accompagnement d'octobre 2013, le jury d'agrégation précise qu'il ne s'agit pas seulement d'évoquer l'industrie manufacturière « mais aussi les services marchands » et l'agriculture. Secteurs d'activité, approches multiscalaires, acteurs publics et entreprises, systèmes d'aides sont mis en avant dans cette lettre. De fait, l'intitulé ouvre deux pistes de recherche au moins, à propos des « mutations » et des « systèmes productifs ». Les « mutations » contiennent un fort potentiel de réflexion. Les « systèmes productifs » sont d'abord des systèmes, que l'on peut classer en deux catégories, simple ou complexe. Le pluriel de « systèmes productifs » peut renvoyer à plusieurs interprétations. Date de parution dans la Revue de Géographie de l'Est : fin 2014 La taille de l’article ne devra jamais dépasser 50.000 signes (espaces compris).

Lieux de pouvoir : la carte du Monde diplomatique qui n’a pas plu à l’élite journalistique Le 5 décembre 2018, Le Monde Diplomatique publiait une réactualisation de la carte « À Paris, les lieux de pouvoir », initialement parue dans le numéro « Où se cachent les pouvoirs ? » du bimestriel Manière de voir [1]. De quoi méditer sur la ghettoïsation de « l’ouest parisien », ce territoire perdu de la République où se côtoient les sièges des hauts lieux de la finance et de l’entreprise, ceux de certains grands médias et des institutions nationales, les hôtels les plus prestigieux et les clubs privés, ou encore, les sièges de quelques partis politiques. Le petit plus de cette nouvelle publication ? Jamais les grands pontes du journalisme dominant ne se seront autant intéressés à une publication du Monde diplomatique. (cliquer pour afficher la carte en entier et zoomer) La grande majorité des cris d’orfraie se sont fait entendre sur Twitter les 6 et 7 décembre. Et en propos de caniveau, Caroline Fourest s’y connaît. Et en… professionnalisme, Mohammed Sifaoui s’y connaît [3]...

Related: