background preloader

A Toulouse, une « coopérative intégrale » prépare l’après-capitalisme

A Toulouse, une « coopérative intégrale » prépare l’après-capitalisme
Le capitalisme ne constitue pas un horizon indépassable. C’est ce que tentent de prouver les coopératives intégrales en posant les bases d’un nouveau système économique basé sur l’autogestion, la coopération, les relations de proximité et la décroissance. Ce concept né en Catalogne essaime à travers l’Europe et notamment à Toulouse. « Nous pouvons vivre sans capitalisme ». Pour que les membres puissent accéder aux biens et services nécessaires à leur subsistance, des moyens d’échange nouveaux ont été mis en place. Fédérer les alternatives De l’autre côté des Pyrénées, à Toulouse, cette expérimentation à mi-chemin entre anarchisme et socialisme utopique, a séduit une population animée par une envie radicale de changement. , des Amap, des écoconstructeurs, un fournisseur d’accès à internet alternatif, des gens qui travaillent sur l’énergie libre… Sauf que rien n’est connecté », constate-t-il. Autogestion, consensus et subsidiarité Repenser nos moyens d’échange Une autre économie est possible Related:  Coopérative intégraleBusiness plan - Existence PlanParadis fiscaux, finance, fraude fiscale

ARTICLE et VIDÉO : La coopérative intégrale catalane, réponse à la crise et construction d’une autre société Rassemblant plusieurs milliers de personnes, la Coopérative intégrale catalane (CIC) est sans conteste l’une des réalités espagnoles – qu’elles soient économiques, politiques ou sociales – les plus extraordinaires et intéressantes actuellement : de par sa nature, son expansion et son ampleur… Ce qui explique que, s’inspirant d’elle, d’autres coopératives intégrales aient vu le jour dans plusieurs autres régions d’Espagne (Andalousie, Madrid, Pays basque, Valence…) ou soient en voie de création, en France à Toulouse ou avec l’ÉcoRéseau du Pays Nantais. « COOPÉRATIVE car c’est un projet qui pratique l’autogestion économique et politique, impliquant la participation égale de tous ses membres. INTÉGRALE car elle regroupe tous les éléments basiques d’une économie : la production, la consommation, le financement, sa propre monnaie, et parce qu’à la fois, elle comprend tous les secteurs d’activité nécessaires pour assurer le quotidien » (2). expliqué sur se site de la coopérative). (2) : Ibid.

Venture-Driven Le scandale de l’évasion fiscale et des paradis fiscaux Publié le 21 août 2013 Toujours dans l’idée de privilégier un financement endogène du développement, le CCFD-Terre Solidaire estime que la fuite illicite des capitaux représente une ponction insupportable sur les budgets des pays en développement. Chaque année ce sont en effet plus de 800 milliards d’euros qui s’évadent des pays du Sud, à cause de l’évasion fiscale (65%), des activités criminelles (30 à 35%) et de la corruption (3 à 5%). Ces chiffres sont loin d’être négligeables, puisqu’ils représentent plus de 10 fois l’aide publique au développement octroyée par l’ensemble des pays riches. Chiffres sur les flux financiers illicites Dans les chiffres officiels, la part des pays en développement dans les flux d’IDE est de plus en plus importante. 52% en 2010 sur les flux entrants et 25% en ce qui concerne les flux sortants. Les 50 premières entreprises multinationales européennes ont en moyenne 21% de leurs filiales dans les paradis fiscaux (26% pour les banques).

Accueil | cooperative integrale toulousaine Les objectifs de la CIT • Construire entre les individus et les entreprises sociales, un cadre de relations économiques coopératives et solidaires qui échappe aux règles du marché contrôlé par l'Etat. En faire un espace pour promouvoir et généraliser l'usage de produits écologiques locaux, de services réellement nécessaires pour notre quotidien et créer de nouveaux projets d'auto emploi liés à ces nécessités concrètes. • Réduire nos coûts en Euros, et favoriser l'utilisation des monnaies sociales au sein des réseaux de la CIT. • Garantir à tou-te-s les membres l'accès aux nécessités basiques, inhérentes à la vie, quelle que soit sa condition sociale (santé, éducation, alimentation, énergie …). • L' accès, pour ses membres, à l'autonomie alimentaire et énergétique. • Favoriser la mise en réseau des initiatives post-capitalistes sur un territoire donné (un réseau de réseaux) Fonctionnement L' Agora Nous nous réunissons chaque dernier samedi du mois pour une Agora libre et ouverte à tous.

7 Jeux créatifs pour les entrepreneurs Cet événement est terminé Petronela Eviakova, la co-fondatrice et directrice de Good Morning Creativity. En 11 ans d’expérience dans la formation, elle a conçu et animé des ateliers dans plus de 13 pays. Ayant une âme d’artiste et la créativité étant sa passion, elle aide les entrepreneurs à réveiller leur potentiel créatif. Après cet atelier, vous sauriez: faire preuve de créativité à chaque instantchanger de regard sur les problèmes dans votre projetsortir de votre zone de confort pour innoverexpérimenter et apprendre à travers des jeux et des défis en équipe Inscrivez-vous sur la page Eventbrite! Selon le syndicat Solidaires Finances Publiques, la fraude fiscale coûterait 80 milliards d'euros par an (Le Parisien) - Solidaires Finances Publiques Mentir sur sa déclaration de revenus, cacher du liquide dans un coffre à l’étranger, encaisser de la TVA et « oublier » de la reverser à l’Etat… Frauder le fisc serait-il devenu un sport national? C’est le sentiment qui domine à la lecture du dernier rapport sur la fraude fiscale du syndicat Solidaires Finances Publiques (ex-Snui). Dans ce document, que nous dévoilons en exclusivité, ces fonctionnaires du fisc tirent le signal d’alarme : la fraude fiscale serait beaucoup plus importante qu’on ne le croit. 1 € sur 5 échappe à l’impôt. « Les différentes formes d’évasion et de fraude fiscale représenteraient de […] 60 à 80 Mds€ », estime le syndicat Solidaires. Soit un manque à gagner équivalant en 2012 à « 16,76% à 22,3% des recettes fiscales brutes ». Une évaluation revue à la hausse. L’Etat ne reste pas les bras croisés.

Nantes - Écoréseau Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise | En 20 lignes Créateur ou chef d’entreprise, il existe un nombre incroyable de sites gratuits régulièrement mis à jour et fiables pour vous conseiller au quotidien. Outre au sein des billets En 20 Lignes, vous trouverez ici une proposition de classement des pépites du web, bonne navigation! De l’idée au projet: construire son entrepriseCreer sa boîte (site institutionnel – région IDF): très clair, très complet. Découvrez les 20 Lignes des catégories J’ai une idée et Je construis mon projet Du projet à l’entreprise: commencer son activitéCreer sa boîte (site institutionnel – région IDF): très clair, très complet. Découvrez les 20 Lignes de la catégorie Je construis mon projet Financer son entreprise Appui PME Net Création (site institutionnel – APCE/CDC): moteur de recherche de solutions de financement bien conçu et relativement complet. Découvrez les 20 Lignes de la catégorie Je finance ma boîte Découvrez les 20 Lignes des catégories Je gère ma boîte et J’ai un problème Un lien mort? oogle

Délinquance en col blanc : les lanceurs d'alerte peuvent agir - Pratiques commerciales L'histoire que Stéphanie Gibaud raconte dans «La Femme qui en savait vraiment trop », sorti ce mois-ci chez Cherche Midi éditeurs, pourrait devenir un cas d'école de l'éthique au travail. En 2008, suite à une perquisition, la nouvelle supérieure de Stéphanie Gibaud, alors responsable du marketing événementiel, lui demande dans la panique de supprimer des fichiers de son disque dur, qui contiennent les noms de riches clients ou prospects.... La jeune femme refuse l'injonction, puis découvre le pot-aux-roses (nié par UBS) : les évènements sportifs et autres cocktails qu'elle organisait pour ces clients servaient à leur proposer un dispositif parallèle, illégal, d'évasion fiscale en Suisse. En jeu : 600 milliards d'évasion fiscale Loi du 6 décembre 2013 : une avancée fondamentale « A ma grande surprise, j'ai été très sérieusement écoutée par des parlementaires », déclarait Stéphanie Gibaud à Antoine Peillon début février 2014.

EcoRéseaux et/ou de Coopératives Intégrales : à Crafting the business model – a key task for start-ups The sharing economy is ready to take over MRI machines, now that it has conquered bikes, cars and apartments. Berlin-based medneo is offering physicians and hospitals clinical MRI images on a pay-by-case basis, letting them skip buying the expensive machines. And it dramatically improves customer satisfaction by reducing the wait time for MRI scans from several weeks to few days. All this because they crafted an innovative business model in a mature industry. Startups are ideas looking for a business When it comes to looking at business models and especially new, innovative business models, there is no better place to look than at start-ups. medneo is intent on shaking up the health care industry with a new way of doing business in the mature diagnostic imaging industry (see also my former blog on Lady Gaga disrupting the music industry). The idea for selling clinical MRI images instead of machines Testing radically new radiologic service assumptions against reality Learnings: illustration

Plan contre l’évasion fiscale : pourquoi les multinationales dorment tranquilles La caisse d’un Apple Store parisien, le jour du lancement de l’iPhone 5, le 21 septembre 2012 (PRM/SIPA) En 2009, quand la planète sombrait dans les affres de la crise financière, tout le monde autour de la table du G20 était d’accord : il fallait remettre de l’ordre dans la finance, supprimer le secret bancaire et s’entendre pour casser l’évasion fiscale. Cinq ans plus tard, l’organisation Oxfam fait le bilan de ces beaux projets dans une note publiée vendredi [PDF]. Son constat : la réforme qui est en discussion ne semble pas perturber pas le sommeil des dirigeants des entreprises championnes de l’évasion fiscale. Comment on échappe à l’impôt Les multinationales ont l’art de faire jaillir les bénéfices soit dans des activités peu imposées, soit dans des parafis fiscaux, soit dans des pays qui leur offre des avantages fiscaux pour les attirer ; elles peuvent aussi surestimer ou sous-estimer les prix des biens et services échangés entre leurs propres filiales. Conclusion d’Oxfam :

Qu’est-ce qu’une coopérative intégrale? Submitted by enric on Wed, 28/04/2010 – 02:35 Une des choses que nous pouvons apporter depuis la Catalogne est le travail que nous sommes entrain de réaliser, mûrement réfléchi et déjà mis en pratique à l’heure actuelle: un nouveau modèle de coopératives facilitant les relations avec le domaine juridique, afin de pouvoir créer en son sein une trame de projets autogérés, ainsi que des relations économiques alternatives simplifiant la transition vers une organisation sociale libre du capitalisme. Nous pouvons mettre ce travail en commun et partager des idées sur ce modèle, ainsi que de la voie à suivre pour l’implanter dans d’autres territoires. Ci joint un texte explicatif du projet de coopérative intégrale que nous sommes entrain de mettre en place. La coopérative intégrale, c’est quoi? Quelle envergure devrait avoir la coopérative? 3.COMMENT FONCTIONNER DU POINT DE VUE ÉCONOMIQUE? 4. Like this: J'aime chargement…

11 open source business models Critics are always claiming open source lacks a business model. (Let's Make a Deal is back on TV, on CBS, starring Wayne Brady as Monty Hall. Cross-promotion is a great old business model, don't you think?) In fact it's proprietary software that is lacking in imagination. EULA Ware -- Give me money. This has the virtue of simplicity. Telling people to pay you and go away worked for an amazingly long time. Open source companies, on the other hand, they have to use their imagination. Support Ware -- Pay us money and we'll support the software. The great thing about open source is you don't have to use just one business model. Or maybe you don't see your business model here. This is what freedom is about. Then you can tell them to go away.

Related: