background preloader

La tablette fait son entrée à l'école ... Une frénésie justifiée ?

La tablette fait son entrée à l'école ... Une frénésie justifiée ?
Nous assistons actuellement à une frénésie mondiale autour de l'usage de la tablette à l'école. Selon le journal Le Monde, en matière d'équipement des écoles, les établissements américains ont déjà dépensé 5 milliards de dollars. La Grande-Bretagne, elle, a dépensé 194 millions de livres (226 millions d'euros) pour offrir 300 000 machines à ses élèves (1). De son côté, le District scolaire de Los Angeles, a signé un contrat de 30 millions de dollars avec Apple pour équiper 47 de ses écoles primaires d’iPad cet automne (2). Depuis cette rentrée scolaire, la Thaïlande (3) a doté chaque élève d'un ordinateur à l'entrée du CP et un million d'enfants sont équipés d'une ardoise tactile qui est devenue l'instrument de base du cartable de l'écolier. Des sciences cognitives à la salle de classe. Voir lien : Voir lien. Quelles plus-values pour les apprentissages ? Avec cet outil nomade, nous avons des potentialités multimédia à portée de main. Quels changements pour l'enseignant ? Michèle Drechsler 1

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/11/04112013Article635191344747035425.aspx

Related:  patriceabgrallUsages en lettresIntroduire l'iPad en classeEcole numérique 1Usages

Liens et guides Ignorer la navigation Menu Guide de démarrage Scratch V.2 (pdf) Aide et conseils : les premiers pas avec scratch Concepts de programmation et compétences développés avec scratch (pdf) L'informatique créative avec Scratch (pdf) Tablettes : Des couteaux suisses dans un collège breton Jacques-Olivier Martin enseigne le français au collège Leonard de Vinci à Saint-Brieuc, un des 23 « collèges connectés » de France. Il est aussi formateur aux usages pédagogiques du numérique dans le réseau « Résentice » de l’académie de Rennes. Il occupe ainsi un poste privilégié pour éclairer les spécificités, les intérêts, les difficultés d’un enseignement réinventé par le numérique en général, par les tablettes en particulier, définies comme des « couteaux suisses pédagogiques ». Renouveler les outils, reconfigurer les rôles, reconstruire les espaces, redonner du sens : les défis sont importants, car selon lui susceptibles de ressusciter un « enthousiasme propice à l’apprentissage ». Le collège Leonard de Vinci fait partie des 23 « collèges connectés » bénéficiant d’un équipement spécifique pour développer des usages pédagogiques innovants du numérique : en matière de tablettes, de quel matériel disposez-vous ?

La tablette, un nouvel outil dans le paysage de la classe En progression continue depuis la rentrée scolaire 2010, c’est maintenant environ 15 000 tablettes qui sont en expérimentation dans les établissements scolaires avec la répartition suivante : 119 écoles, 174 collèges et 42 lycées. « Tous les témoignages convergent sur les qualités indiscutables de la tablette. Sa rapidité de mise en œuvre, son autonomie, sa légèreté, sa simplicité d’utilisation, sa mobilité modifieraient l’organisation et l’usage des TICE dans la classe, et cela aurait un impact positif sur les apprentissages dans de nombreuses disciplines », décrit Michèle Monteil dans son rapport. Du côté positif, on notera les atouts suivants pour le travail en classe : une souplesse de la durée et du rythme des séances, la possibilité d’alterner entre travail individuel et travail collectif et enfin l’ouverture vers des activités variées liées aux apports spécifiques de la tablette.

Pourquoi le plan Hollande pour le numérique va échouer Jeudi 6 novembre, le Président Hollande a relancé devant les français le plan pour le numérique à l’école. Rien de très nouveau et beaucoup de zones de flou, et malgré les propos volontaristes du Président (« on doit être les premiers pour le numérique à l’école »), tout concourt à penser que ce plan, comme tant d’autres avant lui, est bien parti pour échouer. Le Président a été très élusif sur le sujet, et pour cause : nul ne sait encore comment sera financé ce plan, forcément couteux. Le plan numérique annoncé il y a quelques semaines (en juillet puis en septembre par le Président, déjà) s’inscrivait dans un plan plus vaste, celui des « 34 plans de la nouvelle France industrielle » et 800 millions d’euros devaient lui être consacrés au titre des investissements d’avenir. Il semble finalement que l’Education Nationale devra aussi participer au financement, ce qui semble normal à première vue, mais on se demande bien sur quel poste du budget cela se fera.

Les tablettes en lettres : panorama d’usages Lecture, écriture, langue, histoire des arts … : aucun domaine de l’enseignement du français ne semble devoir rester étranger aux tablettes. Selon les enseignants qui l’utilisent pour réinventer leur pédagogie, cette machine à lire-écrire-publier semble avoir des vertus diverses, notamment de mettre les élèves en activité, voire en mouvement, de générer des apprentissages plus personnalisés ou plus collaboratifs, de renforcer la créativité et la motivation. Petit tour d’horizon des expérimentations pour susciter des envies, piocher des idées, découvrir des applications et des usages possibles … Ecrire en mouvement

Beebot - Robots en classe La BeeBot anime la classe Age : 4 à 8 ans (niveau Harmos 1 à 4) Le succès des activités avec BeeBot repose sur le capital de sympathie du petit robot, qui en fait un facteur de motivation important pour les élèves. Des tablettes au collège pour faire du français autrement Enseigner avec ou sans le numérique, est-ce du pareil au même ? A quoi cela sert-il d’équiper les classes en tablettes si c’est pour faire la même chose qu’avant, fût-ce avec des outils plus « modernes » ? A moins qu’il ne s’agisse de travailler différemment : d’inventer des usages qui rendent les élèves vraiment acteurs de leurs apprentissages ? A ces questions, Marie Soulié, enseignante au collège Daniel Argote d’Orthez, livre des réponses concrètes et éclairantes : sur son site « Usages des tablettes en lettres », elle trace la voie, filme ses élèves en activité, présente tutoriels, exemples de productions, explications pédagogiques.

iPad à l'école: plus d'avantages que de défis MONTRÉAL - Les tablettes électroniques ont la cote chez les jeunes. Bien qu'elles comportent des défis non négligeables lorsqu'elles sont introduites en milieu scolaire, leur potentiel est beaucoup plus important, révèle une étude de l'Université de Montréal (UdeM). Plus de 10 000 élèves utilisent quotidiennement une tablette en classe au Québec, selon cette enquête sur l'utilisation des tablettes en milieu scolaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'éducation. Au total, 6057 élèves de la sixième année du primaire à la quatrième année du secondaire ont été sondés. Outil de travail ou de distraction ?

Comment j’ai bâti mon premier projet transmedia ? Transmédia ? De quoi parle-t-on d’abord ? Wikipédia (seule encyclopédie proposant me semble-t-il à ce jour une définition) définit la narration transmédia comme « une méthode de développement d'œuvres de fiction ou documentaires et de produits de divertissement nouvelle qui se caractérise par l'utilisation combinée de plusieurs médias pour développer des univers narratifs, des franchises, chaque média employé développant un contenu différent. De plus chaque contenu peut être appréhendé de manière indépendante, en général, et sont tous des points d'entrée dans l'univers transmédiatique de l’œuvre. De par la diversité des contenus et la profondeur narrative de l’univers que cela engendre, la narration transmédia est singulière par rapport aux modes de narration classique.

Créer un ebook et travailler le langage oral en maternelle Créer un livre numérique avec une tablette : rien de plus facile ! Insérer de l’image, du son, du texte, tout cela est à portée de doigts d’enfants. Un outil rêvé pour enseigner le langage en maternelle. En ce début d’année, notre première création est toute simple : le livre des couleurs. On cherche des objets d’une seule et même couleur dans la classe. Scratch et Snap ! Pour initier à la programmation • Scratch et l’initiation à la programmation Le contexte de la réforme du collège Dans le cadre de la réforme du collège, l’initiation à la programmation fait son entrée dans les programmes à partir du cycle 2 : Dès le CE1, les élèves peuvent coder des déplacements à l’aide d’un logiciel de programmation adapté, ce qui les amènera au CE2 à la compréhension, et la production d’algorithmes simples.

Related: