background preloader

Kundalini yoga : Respiration du Feu

Kundalini yoga : Respiration du Feu
La Respiration du Feu Par MSS Gurucharan Singh Fowlis C'est l'une des respirations de base utilisées en Kundalini yoga. Elle doit être pratiquée et maîtrisée dès le début, lorsqu’on commence à étudier cette discipline. La respiration est assez rapide (2 à 3 respirations par seconde), continue et puissante, sans pause entre l'inspiration et l'expiration. Lorsque vous expirez, l'air est expulsé en tirant le nombril et l'abdomen vers la colonne vertébrale. Les muscles utilisés sont les abdominaux. Au début, vous pouvez ressentir une fatigue et un manque de contrôle au niveau du nombril et du plexus solaire. - La respiration du feu nettoie le sang. La respiration vous aidera si vous ne pouvez pas tenir vos promesses, vos buts ou vos idées directrices. Du point de vue physiologique, nous avons trouvé qu'il n'y a pas de relation entre l’hyperventilation et la respiration du feu. La pratique régulière augmente rapidement la capacité pulmonaire. Les effets de la respiration du feu: Yoga Nidra Related:  Yoga

Les Respirations du yoga Ce terme ‘ pranayama ‘ constitué des mots sanscrits ‘ prana ‘ : énergie et ‘ayama’ : vitalité nous donne la direction : maintenir une bonne santé globale, incluant le mental. Par contre, il ne faut pas penser seulement en terme de dynamisme et de performance mais de gestion du souffle qui engendre la gestion du mental ( calme, puissance, équilibre ). Donc des techniques aussi bien pour dynamiser, que pour détendre, ou équilibrer. Les effets de l' allongement de la respiration La plupart des techniques de respiration visent à allonger la durée de la respiration pour augmenter la vitalité par : 1 - Oxygénation plus longue 2 - Prise d' énergie plus importante ( par les ions négatifs ) Les 3 bienfaits de la respiration consciente 1 – RÉGÉNÉRATION DU CORPS ( les ‘ vayus ‘ sont les niveaux physiologiques du ‘ prana ‘ dans le corps ) . Par ailleurs le prana c’ est aussi l’ aspect bio-électrique du corps. Les effets sur le cerveau haut de page

MISE EN PLACE Anapanasati Ānāpānasati is now common to Tibetan, Zen, Tiantai and Theravada Buddhism as well as Western-based mindfulness programs. Simply defined, Anapanasati is to feel the sensations caused by the movements of the breath in the body as is practiced in the context of mindfulness meditation. Origins in Buddhism[edit] Anapanasati is a core meditation practice in Theravada, Tiantai and Chan traditions of Buddhism as well as a part of many mindfulness programs. The Ānāpānasati Sutta specifically concerns mindfulness of inhalation and exhalation, as a part of paying attention to one's body in quietude, and recommends the practice of anapanasati meditation as a means of cultivating the Seven Factors of Enlightenment: sati (mindfulness), dhamma vicaya (analysis), viriya (persistence), which leads to pīti (rapture), then to passaddhi (serenity), which in turn leads to samadhi (concentration) and then to upekkhā (equanimity). The practice[edit] Traditional sources[edit] Anapanasati sutta[edit] Stages[edit]

Respiration liées aux Pratiques traditionnelles chinoises Here Are 11 Ways to Use Yoga for the Core | MyDomaine Sit-ups and crunches have long been the norm when it comes to strengthening the abdominal muscles, but there are alternatives to these oft-begrudged exercises. One such alternative is yoga, the unsung hero of core-strengthening exercises. According to Miami-based yoga instructor Rosario Chozas, having a good posture that is able to hold up your body in a comfortable meditative pose is at the root of traditional yoga. Additionally, because crunches and sit-ups are often done incorrectly, the core work you do when practicing yoga can end up being far more effective. 1. 2. 3. Uttanasana (Halfway Lift) 1. 2. 3. Virabhadrasana Three Variation I 1. 2. 3. 4. Virabhadrasana Three Variation II 1. 2. Uttanasana to Chaturanga Dandasana 1. 2. 3. 1. 2. Ardha Pincha Mayurasana With Leg Lifts 1. 2. Ardha Pincha Mayurasana Plank 1. 2. Vashistasana (Side Plank) 1. 2. 3. 4. Ardha Pincha Mayurasana to Adho Mukha Savasana 1. Plank to Chaturanga Dandasana 1. 2. Repeat sequence as desired.

Kriya Yoga Shavasana Level: All Levels Shavasana (sometimes written as Savasana) is perhaps the most important part of a yoga practice. It serves many purposes: physical, spiritual and philosophical. Relaxation After the exertions of the practice, Shavasana allows the body a chance to regroup and reset itself. Furthermore, the physiological benefits of deep relaxation are numerous and include(1): • a decrease in heart rate and the rate of respiration.• a decrease in blood pressure.• a decrease in muscle tension.• a decrease in metabolic rate and the consumption of oxygen.• a reduction in general anxiety.• a reduction in the number and frequency of panic attacks.• an increase in energy levels and in general productivity.• an improvement in concentration and in memory.• an increase in focus.• a decrease in fatigue, coupled with deeper and sounder sleep.• improved self-confidence. Integration An intelligent yoga practice will furnish the nervous system with a host of new neuromuscular information. Inner Focus 1. 2.

elephant journal: Yoga, Sustainability, Politics, Spirituality. « Le yoga reconnecte le corps et le cerveau » En 2020, le récit autobiographique Yoga, d’Emmanuel Carrère, est pressenti pour le prix Goncourt et se vend à presque 200 000 exemplaires. Parallèlement, le nombre de pratiquants ne cesse d’augmenter dans le monde. Comment expliquez-vous ce succès ? Cela répond tout simplement à un besoin de notre époque. L’arrivée en force du yoga dans notre culture est le résultat d’une évolution entamée dès la fin des années 1960, avec le mouvement imprimé par les Beatles et leurs voyages en Inde. En France cette première vague a pris au début dans les maisons des jeunes et de la culture peu après et aux tout débuts du Club Med (eh oui !) A suivi, dans les années 2000, un boom du yoga aux États-Unis, avant un retour de vague en France en 2007. On n’a plus les certitudes d’autrefois. Le corps, est-ce le « soi » ? En partie, oui. Concrètement, comment cela se passe-t-il ?

Related: