background preloader

Non au Grand Marché Transatlantique – StopTAFTA – Non au TTIP – Non au PTCI

Non au Grand Marché Transatlantique – StopTAFTA – Non au TTIP – Non au PTCI

Le Grand Marché Transatlantique contre les peuples. Les bonnes raisons de stopper TAFTA! Le Grand Traité Transatlantique (#TAFTA) expliqué aux nuls Europe Bien caché derrière cette campagne européenne calamiteuse, on commence à entendre en sourdine une inquiétante mélodie… des acronymes obscures : TAFTA. GMT. TTIP. PTCI. Le TAFTA, kézako ? Derrière le TAFTA, on retrouve l’idée tenace de mettre en place une zone de libre échange transatlantique. Cela nous concerne-t-il tous ? Ce Traité ne concerne pas uniquement les politiciens et les chefs d’entreprise. Faut-il dire NON au TAFTA ? TAFTA veut harmoniser les normes existant aux États-Unis et en Europe. On le saurait si les accords commerciaux se préoccupaient de notre santé. Accepter ce Traité, c’est ouvrir les portes à un cheval de Troie dépossédant les « élus » de leurs capacités à poser des garde-fous aux désirs cupides des multinationales. Les « élus » pourront-ils freiner le TAFTA ? Cet accord garantit des conditions de commerce optimales dans toute la zone du monde dit « occidental ». Le TAFTA retirerait le peu de souveraineté politique qui restait au peuple. Conclusion

Le Marché Transatlantique Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens, par Lori M. Wallach (Le Monde diplomatique, novembre 2013) Imagine-t-on des multinationales traîner en justice les gouvernements dont l’orientation politique aurait pour effet d’amoindrir leurs profits ? Se conçoit-il qu’elles puissent réclamer — et obtenir ! — une généreuse compensation pour le manque à gagner induit par un droit du travail trop contraignant ou par une législation environnementale trop spoliatrice ? Si invraisemblable qu’il paraisse, ce scénario ne date pas d’hier. Il figurait déjà en toutes lettres dans le projet d’accord multilatéral sur l’investissement (AMI) négocié secrètement entre 1995 et 1997 par les vingt-neuf Etats membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (1). L’accord de partenariat transatlantique (APT) négocié depuis juillet 2013 par les Etats-Unis et l’Union européenne est une version modifiée de l’AMI. D’après le calendrier officiel, les négociations ne devraient aboutir que dans un délai de deux ans. Tribunaux spécialement créés Procès pour hausse du salaire minimum

Publication de l'Accord secret de Partenariat Trans-Pacifique - Chapitre portant sur la Propriété Intellectuelle (Wikileaks) -- Wikileaks Le chapitre publié par WikiLeaks est peut-être le chapitre le plus controversé du TPP en raison de ses multiples effets sur les médicaments, les éditeurs, les services Internet, les libertés civiles et les brevets biologiques. De manière significative, le texte publié comprend les positions de négociation et de désaccords entre les 12 états membres potentiels. Le TPP est le précurseur du pacte également secret entre les États-Unis et l’Union Européenne (Transatlantic Trade et Investment Partnership ), pour lequel le président Obama a entamé des négociations américano-européennes en Janvier 2013. Ensemble, le TPP et le TTIP couvriront plus de 60 pour cent du PIB mondial. Depuis le début des négociations sur le TPP, le processus de rédaction et de négociation autour des chapitres du traité a été entouré d’un niveau de secret sans précédent. Les négociations du TPP sont actuellement à une étape critique. Wikileaks Le document est téléchargeable ici :

Stop TTIP CETA TISA ContreLaCour  - Gouvernance économique européenne et démocratie française Il faut ré-for-mer. La Commission européenne, le Fonds monétaire international, Mario Draghi, Angela Merkel..., on nous l'a claironné sur tous les tons ces derniers mois. Rythmes scolaires. Comment une réforme qui semblait faire l'unanimité avant son lancement a-t-elle pu susciter tant de problèmes ? Transition énergétique : la France au pied du mur La crise écologique est la grande affaire du XXIe siècle. Notamment du fait du changement climatique et de la lutte acharnée qu'il va falloir mener pour éviter qu'il ne prenne des proportions catastrophiques à cause de l'usage abusif que nous continuons à faire des énergies fossiles. Il y a du boulot ! Une loi en demi-mesure La loi sur la transition énergétique fixe un cap ambitieux. "La France est en mesure d'avoir de l'ambition" Entretien avec Nicolas Hulot La loi sur la transition énergétique doit être musclée. Le tour de la question Faut-il mieux contrôler les chômeurs ? Actualité Déchiffrer Moins d'inspecteurs du travail ? Comprendre

Traité de libre échange USA - UE : menace mortelle pour le social, la démocratie et le Net 13 novembre 2013 Article en PDF : Rien que le mois passé, les dirigeants de 12 pays dont les Etats-Unis, l'Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande et le Mexique, ont promis de signer le Trans-Pacific Partnership (TPP) d'ici la fin de l'année. Cependant le président du Parlement Européen, Martin Schultz, a déclaré qu'il serait peut-être nécessaire de suspendre temporairement les négociations. « Si les faits continuent à prendre de l'ampleur, je crains que les opposants à l'accord de libre-échange ne deviennent majoritaires » a déclaré M. Après tout, même les statistiques officielles sont claires : les bénéfices à tirer de ces accords sont, dans le meilleur des cas, quasiment nuls. Pendant ce temps, dans la région Asie-Pacifique, on s'attend à ce que l'accord TPP ouvre des perspectives nouvelles pour les affaires, qu'elles soient petites ou grandes alors que de nouveaux réseaux d'échange se créent entre les économies dont les taux de croissance sont les plus élevés au monde.

Accélération dans la constitution des blocs Comme annoncé, l’Ukraine sombre un peu plus dans la chaos chaque jour. Après un coup d’Etat particulièrement violent à Kiev, et le rattachement de la Crimée à la Russie, le pays s’enfonce dans la guerre civile. Les Etats-Unis ont accéléré les hostilités, celui-ci élargissant son empire grâce à sa présence militaire ainsi qu’en passant des traités et accords commerciaux (ALENA, TTIP, TTP, TISA,…). La Russie et la Chine sont les seuls à pouvoir contester le pouvoir hégémonique américain. En déclin, et prêt à s’effondrer (dette, économie, contestations intra-nationales et extra-nationales, guerres, …), ce-dernier vient juste de déclarer la guerre à la Russie comme tout empire . Personne n’ose le dire officiellement. Des cartes pour comprendre : A la suite de l’effondrement de l’Union Soviétique, on aurait pu s’attendre à se que l’OTAN soit dissoute, son but atteint. Enjeux : Ukraine, Géorgie Présence militaire : Accords commerciaux : ALENA (accord de libre échange Mexique-Canada-Etats-Unis)

LA REVUE DE PRESSE INTERNATIONALE DE PIERRE JOVANOVIC 2008 - 2014 LA VRAIE INFORMATION REND LIBRE (LE MONDE A VOLONTAIREMENT IGNORÉ L'ASSASSINAT DE D. ROSSI) cliquez sur l'image pour mon reportage NOTE: le reportage d'ARTE n'a même pas osé dire que David Rossi a été battu et que sa montre est tombée bien après sa chute... Incroyable mais habituelle lâcheté des journalistes de télévision. De notre lecteur Willy " voici la base de données LE MONDE - DECODEX LIEN ICI (à sa sortie... elle évoluera par la suite sans doute). Avec quelques lignes de code, un programmeur un peu expérimenté arrivera à la mettre en forme... De notre lecteur Sacha: " comme en France (Le Monde), en Allemagne la guerre contre le " Fake News " (la vérité) a debuté. - 925.000 euro de Brost-Stiftung => fondation très près de FUNKE-Mediengruppe (groupe Media) - - 114.000 euro de Stiftung Adessium => fondation Néerlandaise, connue pour être aux alentour de Mr. Donc pas de journalisme indépendant en vue. La Revue de Presse avec le Comte de Paris du 14 mai 2014. LoL Ben oui ! (...) M. (...)

Related: