background preloader

Femmes-semencieres

Femmes-semencieres
Related:  Miamgardening

Semer des fleurs qui se mangent - La rose (Rosa gallica, officinalis,...) : pétales de roses cristallisés, confiture de roses, confiseries, liqueur, vinaigre,... - La courgette : les fleurs mâles (situées à l'extrémité d'un petit fruit rond) se préparent en beignets ou farcies. - Le coquelicot (Papaver rhoeas) : les pétales se mangent crus dans les salades, confits au sucre, en décoration, pour aromatiser les boissons,... - Le pissenlit (Taraxacum officinale) : tout est comestible en omelette, en salade, en soupe ou en confiture avec les fleurs. - La violette (Viola odorata) : pétales pour les salades composées, salade de fruits, liqueur, fleurs cristallisées ou en sirop. - La pensée : pétales pour les salades composées ou en décoration de plats (enlevez le pédoncule). - La marguerite (Chrysanthemum leucanthemum) : pétales dans les salades composées, les cocktails, en décoration pour les pâtisseries,... - La primevère (Primula acaulis) : pétales cristallisés, en décoration pour les plats, vinaigre,...

Mauvaises herbes : bienfaits et vertus pour la santé Elles portent mal leur nom ! Les « mauvaises herbes » sont dans leur majorité des plantes aux nombreuses qualités, dont vous pouvez notamment profiter à table. Les mauvaises herbes comestibles La plupart des adventices – l’autre nom des mauvaises herbes – ne sont pas toxiques, bien au contraire ! Leurs feuilles sont souvent plus riches en nutriments que les légumes cultivés. Celles de l’ortie sont ainsi trois fois plus riches en fer que les épinards. Goûtez à l’égopode, au plantain, au chénopode blanc, au laiteron ou à la moutarde noire ! Sans oublier les plantes dont les fleurs, comme la mauve, peuvent apporter des couleurs aux salades. Mauvaises herbes en cuisine Les feuilles se cuisinent généralement comme des épinards en soupe, gratins, quiches, flans ou tartes salés. Les jeunes poussent peuvent se déguster en salade. Enfin, un grand nombre de mauvaises herbes ont des vertus médicinales, et peuvent être utilisées en usage externe ou interne pour soigner des maux du quotidien.

Coupe-branches multifonctions télescopique 6,50 m de portée 32 mm UP86 / Produits | Fiskars Les multifonctions longue portée Fiskars sont d’excellents outils polyvalents pour accéder aux cimes et buissons denses. Ils permettent de travailler en hauteur sans échelle et au sol sans se pencher ni s’agenouiller. Pour obtenir une coupe efficace, il suffit d’activer la poignée manchon ou, d’actionner la poignée d’extrémité à très grande hauteur. Si vous désirez atteindre des branches hautes, essayez la version à manche télescopique. La tête orientable et le mécanisme léger procurent une coupe rapide, facile et sûre. Pas de risque de cordage accroché dans les branches, le mécanisme de transfert de force étant protégé à l’intérieur du manche. 6 m de portée de coupe Tête orientable à 230 degrés Pratique et facile d’utilisation : poignée centrale ou poignée traction d’extrémité Manche extensible de 2,30 m à 4,10 m Sangle de rechange : réf 115568 Poignée : réf 115565 Lame remplaçable : réf 115367

Ayitimoun Yo - Accueil Comment les produits BIO sont tombés aux mains des multinationales Qu'est-ce que la permaculture La permaculture recouvre deux dimensions distinctes : l’une, plutôt philosophique, décrit un nouveau modèle de vie – ou paradigme – en harmonie avec la nature et entre humains. La seconde, plus conceptuelle, désigne un outil de création de lieux de vie durables, d’entreprises agricoles et/ou régénératives ou de communautés. D’origine anglaise, le mot est formé sur la contraction de permanent agriculture. Les précurseurs en la matière sont l’Américain J. Smith Russell, auteur de Tree Crops : A permanent agriculture (1929), l’Australien P.A. Les objectifs sont simples : diminuer l’effort pour l’être humain, améliorer l’utilisation de l’énergie sous toutes ses formes (les déchets devenant des ressources), travailler en coopération avec la nature et non contre elle. Selon Richard Wallner, accompagnateur de projet permaculturels, elle est avant tout une vision qui s’articule sur un quadruple principe : La permaculture, à la recherche de soi Comment définir la permaculture? Du côté d’Alexia

Haie fruitiére Haie Fruitière Jacques Subra Participent au projet : La Grande Récré La Mairie de Séron L'école Maternelle Les Parents d'élèves But du projet : Écologique : introduire de la biodiversité au centre du village Pédagogique : pour l'école et servir de modèle à d'éventuels futurs planteurs Citoyen : Constituer un groupe prêt à s'investir dans un projet sans demander d'aide financières aux institutions publiques ( Mairie, Conseil Général....) La haie sera constituée de : --- 5 arbres tige greffés sur porte-greffe moyennement vigoureux ( M106, Maxma, Jaspi, cognassier) 1 pommier 1 poirier 1 cerisier 1 pêcher 1 prunier – 20 Arbustes à petit fruits entre les arbres tige maintenus taillés à 1 mètre de haut, espacés à 0,50m. Le but est de faire un cordon végétal ininterrompu pour maintenir une population d'auxiliaires, les arbres sont ainsi auto-protégés et ne nécessitent pas ou peu de traitements. – Ils seront plantés selon la technique de non travail du sol. marcottage

Une monnaie locale pour le Grand Genève ! 2ème session A Genève, un groupe travaille depuis plusieurs mois pour développer un projet de monnaie locale transfrontalière. En septembre, une première session de 2 jours s'est déroulée sous la guidance de Frédéric Bosqué, entrepreneur social et responsable du SOL Violette à Toulouse. Le prochain rendez-vous est fixé aux 1 et 2 février prochains. L'idée maîtresse qui a émergé de ces premières journées est qu'un tel projet ne verra le jour durablement que s'il est co-construit par des gens qui représentent tous les milieux qui auront à en faire usage : ainsi espérons-nous voir s'y intéresser des personnes issus des milieux de la finance, du commerce, des associations, de l'université et des autorités locales. L'économie vous intéresse ? Inscrivez-vous aux journées de travail sous la direction de Frédéric Bosqué Samedi 1 et dimanche 2 février 2014 ​Haute Ecole de Travail social aula - 16, rue du Pré Jérôme - 1205 Genève​ Participation : 30 Frs/jour inscription : info@monnaiegrandgeneve.org

Related: