background preloader

LA REMUNERATION DU TRAVAIL

LA REMUNERATION DU TRAVAIL

http://www.lexinter.net/JF/la__remuneration_du_travail.htm

Related:  thème 1RémunérationDOC SUR LA PROBLEMATIQUE

Définition de l'indicateur "rémunération" - Travail C’est la rémunération globale au sens de l’article L. 3221-3 du code du travail qui doit être prise en compte. Celle-ci comprend le salaire de base mais également les avantages en nature ou primes payées directement ou indirectement par l’employeur, ces différents éléments pouvant être distingués pour améliorer l’analyse. Le tableau croisé mentionnera la rémunération moyenne globale, accompagnée, si nécessaire, d’une colonne mentionnant l’existence ou l’absence de spécificités propres à l’entreprise en terme de rémunération ou d’avantages en nature (primes liées à des sujétions particulières telles que le travail posté, le travail de nuit, les astreintes ou encore l’existence de logements de fonction visant une population particulière, etc… ) Au regard des spécificités de rémunération existant dans l’entreprise, le choix pourra être fait de choisir plutôt la rémunération médiane que la rémunération moyenne.

Les indicateurs RH, armes stratégiques Administration du personnel, mesure de l'efficacité des processus RH, analyse des politiques RH... les indicateurs RH, de plus en plus précis, se combinent au sein du SIRH pour offrir un matériau indispensable à la conception des stratégies de ressources humaines. "Les seules armes concurrentielles dont disposent aujourd'hui les entreprises sont l'organisation et le capital humain", affirme le gourou américain des RH, Dave Ulrich. Dans un environnement de plus en plus concurrentiel où évolutions technologiques et mondialisation guident les stratégies, la fonction du capital humain comme source de valeur ajoutée devient en effet primordiale. La meilleure illustration de ce fait réside dans la diffusion et le détail croissant des indicateurs RH.

Comment réduire l’absentéisme dans votre entreprise ? Le social : Favoriser le bien-être au travail par des actions de prévention Économique : Diminuer les coûts liés à l’absentéisme L’organisation : La meilleure manière d'appliquer le style de management compatible est encore de considérer l'entreprise comme un système dans lequel les facteurs de productivité sont regroupés en deux grandes familles: Les facteurs "techniques": Technologie, Qualité, coûts, délais, organisation ...etc. Les facteurs "humains" ou managériaux: conditions de vie, relations hiérarchiques, ambiance, absentéisme pour maladie, accidents du travail, accidents de la route... etc.

Renault s'appuie sur la formation pour améliorer la relation client Dans l'optique d'améliorer l'expérience client et d'offrir un parcours commercial cohérent avant, pendant et après la vente, Renault déploie actuellement le programme C@RE (Customer Approved Renault Experience). Ce chantier mondial - qui englobe 40 projets et concerne 30 pays - est en cours de déploiement dans tous les réseaux de la marque jusqu'en 2016. C@RE répond à deux constats du constructeur : " Nos clients ont des références de plus en plus exigeantes, qui naissent notamment de leurs expériences hors automobile.

L'actionnariat salarié, une arme stratégique Tout entrepreneur a intérêt à intégrer l'actionnariat salarié dans sa stratégie. Ceux qui le pratiquent peuvent attester qu'il change l'ambiance dans l'entreprise et améliore considérablement l'efficacité des équipes. Les collaborateurs, du fait de leur participation au capital, ont un accès naturel à la gouvernance (pas la peine de faire des législations contraignantes), ils sentent que les décisions stratégiques sont prises avec eux. Le responsable d'entreprise devient ainsi redevable de l'argent que ses employés ont placé en elle. Cela encourage à développer l'information et les méthodes participatives qui augmentent la motivation. Personne ne peut dire aujourd'hui si la création de valeur ira au capital ou au travail ; avoir des actionnaires salariés les met des deux côtés tout en leur apprenant à apprivoiser l'inconnu.

Les indicateurs de productivité Il est capital que le chef d'entreprise se dote de critères pour évaluer la productivité de son affaire. Car ce sont eux qui lui permettent de mesurer l'efficacité de son organisation et de comparer très concrètement ses performances à celles de ses concurrents, en recoupant les données de leur compte d'exploitation et celles fournies par la presse, les organismes professionnels, les clients communs... Quels indicateurs suivre ? Tout dépend des caractéristiques de l'entreprise... et des objectifs de son dirigeant. Ce dernier peut, par exemple, choisir de mesurer la production globale horaire, pour s'assurer qu'elle s'accroît avec le temps. On peut aussi s'intéresser au prix de revient d'une heure de production, qui fournit une indication claire de sous-activité ou de suractivité.

Culture d’entreprise : décodez tous les usages et les non-dits Pour survivre en entreprise, il est souvent crucial de suivre des règles tacites et de décrypter certains codes secrets. Attention : en la matière, le diable se loge dans les détails. Dans le film Quai d’Orsay, quand le jeune Arthur Vlaminck, future «plu-me» du ministre inspiré par Dominique de Villepin, débar­que au ministère des Af­faires étrangères en chaussures à bout carré, il focalise tousles regards.

La participation et l'actionnariat salarié Dernière mise à jour le 7 janvier 2014 Synthèse L’épargne salariale est un ensemble de dispositifs dont l’objectif est d’associer les salariés aux résultats de leur entreprise et de favoriser l’épargne collective et le développement des investissements des entreprises. Distincte du salaire, modalité de reconnaissance du travail fourni et élément de motivation la participation financière fait le plus souvent partie de la politique de rémunération globale de l’entreprise. Les sommes qui en sont issues n’ont toutefois pas le caractère de rémunération au sens du Code de la sécurité sociale. Les dispositifs d’actionnariat salarié sont parties intégrantes de l’épargne salariale et de la participation ; ils vont aussi émerger de nouvelles règles quant à la participation à la gestion et aux instances de l’entreprise.

Related: