background preloader

L'histoire des Sumériens, 1ère civilisation au monde, dans le croissant fertile ou Mésopotamie

L'histoire des Sumériens, 1ère civilisation au monde, dans le croissant fertile ou Mésopotamie

http://www.youtube.com/watch?v=MqGSf6K4D0o

Related:  Mesopotamie

Les Sumériens Ce qui caractérise l'organisation politique sumérienne, c'est son organisation 'à la grecque'. En effet, tout comme beaucoup plus tard la Grèce antique, le pays de Sumer était subdivisé en zones d'influence se structurant autour de quelques villes-phares, telles que Ur, Eridu, Lagash, etc...Ainsi, la société sumérienne reflétait une organisation où les villages se concentraient autour de villes plus grandes. Ces regroupements constituaient des zones d'influence ou cités-Etats. Sumérien Le sumérien (en sumérien « 𒅴𒂠 » ; translittération : EME.ĜIR15) est une langue morte qui était parlée dans l'Antiquité en Basse Mésopotamie. Elle est ainsi la langue parlée à Sumer aux IVe et IIIe millénaires av. J.

Empire byzantin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Empire byzantin Empire romain d'OrientImperium Romanum Orientale (la) Βασιλεία Ῥωμαίων / Basileía Rhōmaíōn (grc) L'Empire byzantin (en violet) et ses vassaux (en rose) à son apogée en 555, durant le règne de Justinien le Grand. Babylone. Murs de Babylone. L'oeuvre de l'unification de la grande cité, comparable à ce qui s'est fait dans la seconde moitié du XIXe siècle pour Londres et Paris, commencée et projetée par plusieurs rois, fut enfin réalisée au VIe siècle, au temps de l'empire néo-babylonien. Josèphe, Abydène et d'autres attestent que le roi Nabudodonosor II (604-562) entoura Babylone d'un système de six enceintes. L'enceinte extérieure, la plus développée de toutes, dont Hérodote, parle longuement, formait un carré de 120 stades et, avec les rentrants des murs, 490 stades en tout, à peu près 93 kilomètres. Cette enceinte s'étendait en suivant le canal actuel arabe du Nil, au Nord, allait sur l'Oheynir, se développant sur une étendue de 23 kilomètres vers l'Est, tournait au Sud, puis à l'Est, traversait l'Euphrate et renfermait toute la cité de Borsippa; elle rejoignait le coin Nord-Ouest en allant toucher les ruines actuelles de Tell-Harkeh et Tell-Ghozaïl. , pour une des Sept merveilles

Mésopotamie Carte de la Mésopotamie avec les frontières des États modernes, l'ancien tracé du littoral du golfe Persique et les sites des grandes cités antiques. Elle comprend deux régions topographiques distinctes : d'une part, au nord (nord-est de la Syrie et le nord de l'Irak actuel), une région de plateaux, celle-ci étant une zone de cultures pluviales et, d'autre part, au sud, une région de plaines où se pratique une agriculture reposant exclusivement sur l'irrigation. L'ensemble des historiens et des archéologues contemporains s'accordent à dire que les Mésopotamiens sont à l'origine du premier système d'écriture créé vers 3400-3300 av. Maquette de Babylone Ville mythique par excellence parmi les villes antiques, Babylone rayonne encore aujourd'hui dans la " Grande Histoire " des civilisations et l'écho de sa grandeur nous est parvenu intact. Il y eu un premier empire babylonien qui s'effondra en 1 600 av. J.-C. On retient de cette première Babylone la grande épopée de Gilgamesh, rédigée en forme écrite et l'astronomie, création babylonienne avec ses mois lunaires de 29 à 30 jours. La chute de l'Assyrie en 605 av.

Nabuchodonosor II Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Nabuchodonosor II (sumérien AG.NIG.DU-URU et PA.NIG.DU-PAP, médio-babylonien Nabium-kudurru-usur ; araméen : ܢ ܵ ܒ ܘ ܼ ܟ ܘ ܼ ܕ ܘ ܼ ܪ ܝ ܼ ܘ ܼ ܨ ܘ ܼ ܪ ; hébreu : נְבוּכַדְנֶצַּר Nəḇūḵaḏneṣṣar ; grec ancien: Ναβουχοδονόσωρ Naboukhodonósôr ; arabe : نبوخذنصر nibūḫaḏniṣṣar) était le roi de l'empire néo-babylonien entre 604 et 562 av.

Code de Hammurabi Le Code de Hammmurabi est l'emblème de la civilisation mésopotamienne. La haute stèle de basalte érigée par le roi de Babylone au XVIIIe siècle av. J.-C. est une oeuvre d'art, un ouvrage historique et littéraire et le recueil juridique le plus complet de l'Antiquité, antérieur aux lois bibliques.

ORIGINES DE L'ÉCRITURE Dès l'époque néolithique, avec les motifs de la céramique peinte, l'homme du proche et du Moyen-Orient a prit l'habitude d'exprimer ses préoccupations majeures par l'image. C'était une manière de traduire certains concepts par des Symboles. Ce mode d'expression sur argile désignait déjà ce qui allait être le support privilégié de l'écriture dans ces pays (sans bois ni pierre). Sachez que dans les premières installations villageoises, pour compter, on se servait de petits objets d'argile en forme de cylindres ou de sphères que l'on appelle des calculi. Vingt mille ans avant notre ère, des hommes tracent leurs premiers dessins. Il faudra attendre dix-sept millénaires pour que débute une des plus fabuleuses histoires humaines ; l'écriture.

Nabuchodonosor Ier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nabuchodonosor Ier (en akkadien Nabu-kudurri-usur), fut le roi de l'Empire babylonien de 1125 environ à 1104 av. J.-C. Mésopotamie jusqu'au 12 ème siècle Pays entre les fleuves, la Mésopotamie est une vaste plaine constituée par le bassin du Tigre et de l'Euphrate. Dès le IV ème millénaire, les Sumériens ont inventé l'écriture cunéiforme et sont organisés en cités Etat, dirigées par des rois. Entre ceux-ci, tels celui d'Ur, et celui de Lagash, la guerre est permanente. Les conflits existent aussi avec les Elamites à l'Est. L'évolution des troupes est rapide.

Babylone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Babylone occupe une place à part en raison du mythe qu'elle est progressivement devenue après son déclin et son abandon qui a lieu dans les premiers siècles de notre ère. Ce mythe est porté par plusieurs récits bibliques et également par ceux des auteurs gréco-romains qui l'ont décrite et ont ainsi assuré une longue postérité à cette ville, mais souvent sous un jour négatif. Textes Fondateurs » Gilgamesh Gilgamesh, le premier héros Fragment de l’Épopée de Gilgamesh sur une tablette d’argile Gilgamesh, une nouveauté dans les programmes Le récit qui relate le parcours de Gilgamesh, ce premier héros, vient de faire son apparition dans les nouveaux programmes du collège, parus au B.O. du 28 août 2008 (en ligne : Les professeurs de lettres peuvent désormais en faire lire des extraits à leurs élèves de 6e, au même titre que La Bible, L’Iliade et L’Odyssée de Homère, L’Énéide de Virgile, ou Les Métamorphoses d’Ovide.

Related: