background preloader

Sept minutes pour garder la forme

Sept minutes pour garder la forme
Related:  Améliorer ma coursesports

Travailler les fondamentaux, c’est maintenant Inutile, voire dangereux, d’entamer trop tôt la préparation aux objectifs printaniers. L’entraînement de la fin de l’automne et de l’hiver doit se concentrer sur un travail en profondeur des fondamentaux du running. Explications. > Préparation spécifique, quel calendrier ? De huit semaines avant l’échéance pour un coureur très expérimenté à douze semaines pour un coureur plus novice : tels sont les timings d’entraînement généralement privilégiés pour une préparation marathon ou semi-marathon. On ne parle ici que de la phase de préparation spécifique qui doit amener le coureur à son pic de forme le jour J, pour atteindre son objectif. > Novembre/Décembre : les mois fondateurs Il ne s’agit pas de s’endormir sur ses lauriers en attendant tranquillement l’arrivée du mois de Janvier. > Préparation générale hivernale : mode d’emploi La préparation sera axée sur 3 dominantes : L’endurance : des footings au tempo tranquille (autour de 65% FCM ou 60% de VMA). > Semaine type à 4 séances par semaine

Votre première séance de fractionné : le fameux 30/30 décortiqué Je vous explique dans cet article comment mener votre première séance de fractionné en pratique avec la fameuse séance de 30/30. Je vous propose de décortiquer la séance, avec des astuces et conseils pour que cette séance ne se transforme pas en calvaire mais qu’elle soit utile pour votre progression ! La piste n'est pas obligatoire pour faire du fractionné, mais il faut privilégier les terrain plats bien dégagés pour ne pas se blesser (crédit photo : Marc Tollas) Rappel sur la notion de VMA J’avais détaillé dans un article précédent (vous pouvez le retrouver ici : « Tout savoir sur la VMA ») la notion de VMA (Vitesse Maximale Aérobie), en expliquant que c’est la vitesse à laquelle notre consommation d’oxygène est maximale. C’est une donnée propre à chaque coureur mais qui peut être améliorée à l’entraînement, contrairement à la FCM. Et c’est justement en courant à des allures proches de la VMA qu’on l’améliore. La séance de 30/30 Quelle longueur pour les 30 secondes rapides ?

La méthode McKenzie : un miracle contre les sciatiques!!! La méthode McKenzie, révolutionnaire contre les sciatiques! Ici le mouvement numéro 1. L’été dernier nous vous avions fait découvrir la méthode Mc Kenzie permettant de lutter contre des douleurs postérieures, notamment du type sciatiques. Suite à de nombreuses questions qui pourraient trouver réponse à l’intérieur de cette article, nous vous proposons de le découvrir, ou de le redécouvrir à nouveau. Vous avez des douleurs au niveau des lombaires ou du nerf sciatique? Cependant, avant de partir un peu plus loin dans nos explications, je dois vous prévenir que je ne suis ni kiné, ni médecin. Mais revenons à nos moutons! Robin McKenzie est un physiothérapeute néo-zélandais qui s’est aperçu, un peu au hasard il faut l’avouer, que certaines positions chez ses patients pouvaient soulager des douleurs de sciatiques discales. Précautions prises, continuons. Chez le sportif de haut niveau, les mouvements que nous réalisons sont beaucoup plus nombreux et beaucoup plus intenses. Comment faire? Mika.

Test : Quelle application running choisir ? Course à pied, début des années 2000 : j’enfile ma paire de running favorite, et pars crapahuter dans l’espace vert le plus proche de chez moi. Un sentiment de liberté m’envahit, et je ne pense désormais qu’à une chose : m’abandonner totalement à ma passion afin que tous mes petits soucis du quotidien ne me semblent plus qu’un lointain et vague souvenir. Course à pied toujours, mais en 2014 : j’enfile ma paire de running et je m’assure que mon smartphone a suffisamment de batterie pour tenir une heure complète. Je réalise un selfie avant de partir, que je poste immédiatement sur Instagram pour prévenir tous mes amis virtuels de mon départ. J’allume illico presto mon application running, et attends plusieurs longues minutes que le GPS daigne enfin se synchroniser. Une fois en marche, une voix retentit afin de m’alerter à chaque kilomètre du temps qui s’est écoulé. Quelle est l’application de running la plus accessible ? La plus utilisée : Runkeeper La principale concurrente : Runtastic

Respectez les fondamentaux de l’entraînement hivernal Pas toujours aisé de conserver une vraie stratégie d’entraînement lors des mois d’hiver. Conditions météo aléatoires, luminosité réduite, état de fatigue lancinant : peut-être faut-il s’en tenir à quelques fondamentaux pour éviter de sombrer dans la léthargie et rester vraiment actif. > Sortez couverts ! S’équiper pour résister au froid est un impératif. Au delà de la simple sensation de confort, il est nécessaire de garder les muscles au chaud pour optimiser leur fonctionnement. Un organisme qui lutte contre le froid est un organisme qui met en œuvre un certain nombre de mécanismes (vasoconstriction, accélération du rythme cardiaque) accélérant de fait la dépense énergétique à l’effort. En dessous de 5°C : • Respecter la règle des trois couches de vêtements pour le haut du corps. • Le froid ne favorise l’exercice musculaire. Impératif en conséquence de porter des vêtements longs (pantalon, collant…) pour éviter tout souci musculaire et optimiser le rendement du système musculo-tendineux.

Programme de sport Footing-Musculation pour maigrir Footing et musculation pour perdre la graisse Quel est le meilleur programme Sport pour maigrir ? Musculation ou footing, ou les 2 sports pour avoir un corps sans graisse ? Sur la base d'une pratique quotidienne de course et de musculation comment peut-on orienter l'entrainement pour supprimer la graisse qui reste sur les abdominaux ? Programme de Sport prioritaire Pour un corps sans graisse il faut: diminuer les entrées de calories c'est à dire ce qu'on mange mais en mangeant quand même un peu de tout (équilibré)augmenter les sorties de calories en faisant un sport longtemps, de manière intensive et en sollicitant le plus de muscles possible. Dans ce but la course à pied est le sport prioritaire sur la musculation, si possible à allure rapide ou en fractionné et de préférence à jeun. Première programme : Course et fitness dans la même séance (2 exemples) La première partie de l'entrainement pour le marathon de Paris intègre une séance hebdomadaire sur ce principe. Comment courir ?

Il court, il court... Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 1 février 2010, mis à jour le 30 octobre 2013 Un Français sur deux pratique la course à pied, et du jogging au marathon, il n’y a qu'un pas. Que se passe-t-il dans notre corps quand nous courons ? Et comment bien choisir ses chaussures de sport ? Toutes les réponses dans ce dossier, actualisé à l'occasion de la nouvelle édition du Marathon de New York. Sommaire Sur un plan physiologique, la course à pieds fait intervenir, comme pour la marche, à la fois, le squelette, les muscles et le système nerveux. Le squelette joue le rôle de la charpente et la rencontre des os forme les articulations. Différentes régions du cerveau interviennent, à commencer par le cervelet, une sorte de contrôleur aérien. Quand le muscle de la cuisse se contracte (le quadriceps), il raccourcit, tire sur les tendons et les ligaments qui sont reliés à l'os du tibia. Et quand on court, cette belle mécanique a besoin d'encore plus d'oxygène et de carburant. En savoir plus

Courir lentement pour progresser : l'endurance fondamentale Beaucoup de coureurs pensent que c’est en courant vite que l’on progresse. Or c’est une erreur, c’est en courant à faible allure que le coureur développe des qualités indispensables pour progresser à long terme. On parle alors d’endurance fondamentale… Quelque soit votre niveau, l’endurance fondamentale doit être la base de votre entraînement (crédit photo: Denis Todorut) Qu’est-ce que l’endurance fondamentale ? L’endurance fondamentale est une allure de course où le coureur est en totale aisance respiratoire et utilise quasiment exclusivement la filière aérobie (utilisation de l’oxygène) pour produire de l’énergie. Pourquoi courir lentement ? C’est à cette allure que le coureur développe des qualités très intéressantes : L’endurance fondamentale favorise l’utilisation et l’amélioration du réseau des capillaires sanguins ce qui permet une meilleure irrigation des muscles. Comment savoir si l’on court à la bonne allure ? L’endurance fondamentale correspond à une faible intensité d’effort.

CrossFit : devenez un runner (plus) complet Importé des Etats-Unis, le CrossFit s’implante en France. Un nombre de plus en plus important de coureurs à pied de tous niveaux l’adopte en complément de leur entraînement running traditionnel. Runners.fr propose un circuit CrossFit express en guise d’initiation… > CrossFit ou l’éloge d’un entraînement multi facettes Cross & Fitness : soit « entrainement physique croisé ». L’équipementier Reebok aide au développement de la discipline en France avec quelques salles indépendantes. > Comment ça marche… Le principe du CrossFit ? Mobilité, vélocité, résistance, endurance, puissance, coordination, équilibre : le CrossFitter se doit d’être polyvalent ! Certains clubs vont même jusqu’à réserver la surprise du contenu de leurs séances à leurs adhérents, pour éviter les désaffections de dernière minute face à un exercice abhorré. > Pourquoi c’est bon pour les runners ! > Le WOD spécial Runners.fr (par Sébastien, head coach de la Reebok CrossFit Louvre) • 400 m de course à pied • 20 Box Jump • 10 Burpees

Exercices de gainage et d'étirements - Bien être, santé, relaxation, massage, stress, shiatsu, Qi Qong; phytothérapie, remède de grand-mère Le principe du gainage est de renforcer les muscles profonds et cela ne peut s'opérer qu'a travers des exercices lents ou statiques dans un premier temps. Les muscles profonds, dits les muscles bleus, ceux qui se situent le plus près du squelette, qui soutiennent la charpente du corps et sur lesquels s'appuient les muscles dit « superficiels », proches de la surface de la peau, dont le rôle n'est pas de soutenir le corps mais de le mettre en mouvement. Si les muscles profonds ne sont pas forts, les muscles superficiels doivent soutenir le corps et le mouvement du corps, ce double emploie les met à rude épreuve. Avec le temps, ils finiront par se rigidifier Lorsqu'ils sont faibles, ce sont les autres muscles qui maintiennent la charpente et ce n'est pas leur rôle, ils ne sont pas faits pour travailler en continue et finiront par se tétaniser, se raidir et provoquer des douleurs et des blessures. Le muscle profond le plus important à renforcer est le transverse. un autre : étirements

Related: