background preloader

Container Homes

Container Homes
Container Homes Approximately 30 million steel shipping containers are in existence, filled and floating, or standing about empty in a port. Eight feet wide by 8.5 feet high, and either 20 or 40 feet long, the steel shipping container has been the globally standardized transportation module since 1956. Costs of shipping empty containers back to their origin are high, so oft times the containers sit unused in ports. Poteet Architects’s client lives in a small warehouse on a former industrial site just outside of San Antonio, Texas. Container house with green roof by Poteet Architects. poteetarchitects.com Two shipping containers surround a taller common space. Three shipping containers with a common area between (see below). Shipping container home, as above. Rustic Minnesota Container Home Two twenty foot shipping containers were purchases at $800 each to create a cabin complete with kitchen, dining room, living room with a wood burning stove, laundry room and two queen beds. Buy One: Related:  Astuces - Pour sortir de la crise

Bienvenue dans une industrie d'avenir, locale et créatrice d'emplois utiles : le recyclage textile Au pire dans les déchetteries, au mieux dans les bornes de collecte, les déchets textiles s’accumulent, à cause d’une consommation effrénée et de vêtements de très faible qualité produits à bas-coût en Asie. En Basse-Normandie, une plateforme rassemble une centaine d’associations autour d’un objectif : donner une seconde vie aux milliers de tonnes de vêtements et de chaussures récoltés chaque année dans la région. Le principal débouché de cette entreprise d’insertion ? Les marchés africains. Ce ne sont pas des saucisses à mettre en barquettes qui déroulent sur le tapis roulant. Créée en 2008, l’entreprise est spécialisée dans le tri et le recyclage du textile. « On fait quelque chose de bien, d’utile » Chaque container mis en place par l’entreprise est géré par une ou plusieurs associations, comme la Croix Rouge ou le Secours Catholique. Cobanor Tritex emploie huit salariés permanents et 22 salariés en insertion. Des vêtements transformés en chiffons ou... en panneaux isolants

Améliorer le transport urbain pour mieux vivre en ville Si certaines villes européennes mènent des expérimentations prometteuses pour réduire la facture carbone des transports urbains, les indicateurs de l'AEE montrent que ces exemples devront se généraliser pour atteindre les objectifs fixés. "Vivre en ville ne signifie pas nécessairement air pollué, congestion, bruit et longs temps de transport, de nouvelles idées dans les transports urbains sont en train de rendre de nombreuses villes plus saines et plus agréables à vivre", souligne Hans Bruyninckx, directeur exécutif de l'Agence européenne de l'environnement (AEE). Cette évolution s'avère d'autant plus essentielle que plus de 74% de la population de l'UE-27 vit aujourd'hui en zones urbaines et que ce chiffre passera à plus de 80% d'ici 2030, selon l'ONU. Le secteur aérien pointé du doigtUn des secteurs impliqués dans la faible réduction de la pollution atmosphérique : le transport aérien de passagers. De 20 à 40% des émissions liées au transport de marchandises

Ma technique pour ne plus payer de frais bancaires en voyage Face à la demande, de nombreuses banques françaises proposent des avantages pour les voyageurs.Société Générale propose par exemple l’option Jazz ; pour 10 euros par mois les frais de retraits à l’étranger sont offerts. Mais il s’avère que cette option est une vraie entourloupe puisqu’au final elle revient beaucoup plus cher (environ 25 euros par mois).La LCL propose à peu près la même chose, mais il faut vraiment harceler son conseiller pour qu’il daigne vous l’offrir.HelloBank était jusqu’alors la meilleure option, mais il fallait effectuer des retraits dans les banques partenaires pour ne pas se retrouver avec des frais à vous filer une crise cardiaque. Il y a quelques temps j’ai donc écrit un article sur les frais bancaires en voyage et je partageais avec vous ma méthode pour les éviter – mais aujourd’hui, les choses ont beaucoup changé. Enfin, c’est surtout N26* qui a changé la donne, en proposant de nombreuses offres intéressantes et idéales pour les voyageurs. L’offre basique N26

«L’évaluation, une obsession» L’évaluation n’est pas qu’une méthode de management, c’est devenu un mode d’organisation qui s’est propagé dans tous les secteurs d’activité, du jeu télévisé à l’action politique. Psychanalyste, maître de conférences en sciences des organisations à l’université de Lille-I, Bénédicte Vidaillet vient de publier Evaluez-moi ! (1), essai sur la nouvelle obsession du siècle. L’évaluation est une méthode utilisée depuis longtemps. Qu’est-ce qui a changé ces dernières années ? En trente ans, cette pratique s’est diffusée dans toutes les organisations. Pourquoi une telle prolifération ? L’idéologie de l’évaluation ne se développe pas à notre insu. Comment s’explique une telle adhésion ? L’évaluation fait une promesse aux gens. L’évaluation donne aussi l’illusion à l’individu de se démarquer… Dans un milieu du travail de plus en plus individualisé, l’évaluation contient une promesse narcissique : celle de s’améliorer, d’être le meilleur. L’évaluation séduit car elle est promesse d’une nouvelle vie…

Ouvrir un squat La vague de froid s’installe et s’accentue .Tous les jours des êtres humains meurent de froid. Face à « l’émotion” pré-électoraliste et cynique des politiciens, agissons en citoyens: ouvrons les bâtiments vides, réquisitions populaires. Si tu veux ouvrir un squat, il te faut repérer plusieurs lieux qui correspondent à tes envies. Y’a pas besoin d’une vieille usine de 10000 m2 si vous êtes 2 et que vous ne voulez qu’habiter. Essaie de voir s’il y a du passage (fenêtres qui s’ouvrent, travaux), s’il n’y a pas de prospectus dans la boite aux lettres. Saches que tu risques de voir pleins de bâtiments qui ne le feront pas, ne te décourages pas. L’ouverture Voici le moment tant attendu! Il faut éviter qu’il y est des témoins. Pour utiliser un pied de biche, c’est très facile: c’est un levier donc il te faut un point d’appui, comme par exemple l’huisserie qui supporte la gâche, dans laquelle s’engage le pêne C’EST CLAIR ? Une fois rentréEs, les choses se compliquent. L’installation L’expulsion :

CEUM - Transforme ta ville La 2e édition de Transforme ta ville est un appel aux citoyens pour réaliser des interventions qui créent des villes pour tous. Parce que comme Lucia Kowaluk, membre fondatrice du CEUM, nous croyons que ce qui fait les villes, ce sont les gens qui y habitent. Objectifs Les transformations proposées ont pour but de : améliorer la qualité de vie d’un lieu de la ville; démontrer le potentiel des espaces publics; encourager les élus à réaliser des mesures similaires; permettre aux citoyens de s’approprier la ville. Comment participer? Participez à une rencontre d’information Élaborez votre idée et complétez le formulaire de projet Communiquez avec le propriétaire du lieu à transformer ou avec votre ville afin d’obtenir les autorisations nécessaires Transmettre cette autorisation au CEUM Si votre projet est sélectionné, recevez le remboursement du CEUM Réalisez votre projet Êtes-vous admissibles? Dates importantes Appui financier Les critères pour l’appui aux projets sont les suivants : Engagement

Construire une serre en bouteilles plastique Dans le cadre d'un projet scolaire écolo, découvrez comment des lycéens ont construis une serre avec des bouteilles plastiques. construction d'une serre en bouteilles plastique Bien sûr, pour entamer ce genre de projet, il faut être un minimum bricoleur ou bricoleuse. Il faut avant tout réfléchir à la construction d'une structure en bois qui supportera les bouteilles en plastique. Vous trouverez plus d'informations sur la construction de cette jolie serre, un projet soutenu par une école de New York, qui a pour philosophie d'être une "green school"...école verte. Découvrez plus d'informations sur les techniques utilisées pour construire une serre avec des bouteilles plastique 2 idées géniales de mini-serres en plastique pour protéger vos semis des intempéries. Pour les plus courageux, pourquoi ne pas tenter carrément la construction d'une petite maison "écolo". Là...c'est le top...un petit hangar réalisé avec des bouteilles plastique de sodas en tout genre.

Les collectivités territoriales peuvent-elles mettre l’innovation aux commandes Katia Bradtke S’affranchir de carcans statutaires, développer l’intelligence collective et co-construire des projets territoriaux ? La création de valeur par la rencontre féconde de points de vue divergents ? « Oui, cela existe au sein de la fonction publique territoriale », selon Katia Bradtke. Les impasses de l’univers bureaucratique La bonne nouvelle est que le contexte actuel va favoriser ce type d’émergence. Une expérience intéressante a montré que la représentation de leur métier et le niveau de stress des agents diminue fortement dès lors que les usagers se mettent à joindre, au froid formulaire, un petit mot à l’attention de celui qui le recevra. Non seulement les agents des collectivités territoriales sont prisonniers du formalisme, des règles, et de la technicité forte exigée mais, les difficultés vont croissant avec les différents niveaux d’intervention publique (le fameux millefeuille). Une nouvelle dynamique d’innovation Alors que faire ? Choisir une approche frugale

Related: