background preloader

Les femmes de droite, par Andrea Dworkin

Les femmes de droite, par Andrea Dworkin
Les femmes de droite est un ouvrage écrit par Andrea Dworkin, féministe radicale, en 1983. Cette dernière nous propose une Andrea Dworkin explication à l’allégeance de certaines femmes à la droite américaine dure. Comment expliquer que ces femmes adhèrent à des idées opposées à leurs intérêts ? Comment des femmes peuvent-elles être anti-avortement, anti-contraception ou encore rêver d’être femmes au foyer ? Ce livre a été traduit en français par Martin Dufresne et Michele Briand. Le livre arrivera en France au mois de mars. Chapitre 1 : la promesse de l’extrême droite Les femmes vivent dans un milieu dangereux (viol, violence conjugale, etc.) et cherchent avant tout à survivre. De la maison du père à la maison du mari et jusqu’à la tombe qui risque encore de ne pas être la sienne, une femme acquiesce à l’autorité masculine, dans l’espoir d’une certaine protection contre la violence masculine. Chapitre 2 : la politique de l’intelligence L’intelligence est refusée aux femmes. Exemples :

http://antisexisme.net/2012/12/20/les-femmes-de-droite/

Related:  Objectivation sexuelleMiliterLivres à lireSexismedans le couple hétéro

Lorsque la femme se voit comme objet Dans un billet précédent, je synthétisais des travaux montrant que les femmes peuvent parfois être littéralement perçues de façon analogue à des objets. Un élément important à cet égard réside dans le "regard objectivant" porté, parfois (et le plus souvent par un homme...), sur le corps féminin. Celui consiste à scruter le corps d'autrui, à le "mater" comme on dit en argot. Ce regard qui déshabille se porte sur le corps de l'autre comme on examinerait un objet dans une vitrine . La théorie de objectivation, développée par Barbara Fredrickson et Tomi-Ann Roberts (1997) postule que ce regard en vient à être intériorisé par les femmes elles-mêmes. A force d'être envisagées comme des "morceaux de viande", elles en viennent à se percevoir elles-mêmes comme un "corps destiné à l'usage d'autrui".

Eduquer oui mais pourquoi ? "On n'est pas là pour vous éduquer" est la phrase que j'entends le plus souvent (et que je tends à prononcer de plus en plus souvent également) face aux personnes qui ne sont pas féministes. Il faut tout d'abord que je vous explique comment se passe systématiquement une discussion avec un non féministe. - Non féministe : "moi je suis pour l'égalité homme/femme mais je ne suis pas féministe car les féministes veulent la supériorité des femmes". - Féministe : "ah ? Où as tu lu cela, tu as un nom, une citation"

Les femmes avant le patriarcat Publié chez Payot en 1976 Appuyée sur une documentation abondante : Tacite, Mircéa Eliade, Dr W Lederer, Lévi-Strauss, Simone de Beauvoir, Jean Markale, Maurice Bardèche, Léo Abensour, Marx, Jung, etc... Françoise d'Eaubonne raconte l'histoire des femmes avant le patriarcat, puis comment, après ce qu'elle appelle le Grand Renversement, les choses vont sérieusement se détériorer, les hommes s'appropriant les femmes et leur fécondité sans rien leur devoir "le fruit du pommier appartenant au propriétaire du pommier" comme dit cyniquement Napoléon dans le Code Civil. Evidemment, personne n'étant revenu vivant du Paléolithique, ou en assez bon état pour témoigner, il faut tout mettre au conditionnel !

Pick up artists, séduction à la française et consentement des femmes Se développe ces dernières années un business de la drague et de la séduction, que de nombreuses féministes ont dénoncé, tant il colporte des incitations au viol et à l'agression sexuelle. Bien évidemment, les différents sites de "pick up artists" n'ont pas tardé à se désolidariser de celui qui était le plus visé, expliquant qu'ils n'étaient pas du tout comme cela et qu'eux respectaient les femmes. S'il faut évidemment dénoncer ces sites, qui enseignent aux adolescents des véritables méthodes de manipulations, voire incitent à l'agression sexuelle, il me semble important de constater qu'ils ne contentent de reproduire, d'une façon même pas caricaturale, ce qui existe déjà dans nos sociétés et qui est vendu comme modèle de "séduction à la française". La séduction à la française semble ne pas concevoir l'égalité des participants à cette séduction.

Résumé de : Les femmes de droite d'Andrea Dworkin Je vais vous résumer Les femmes de droite d'Andrea Dworkin. Le livre date d'il y a trente ans ce qui explique par exemple qu'elle évoque le viol conjugal en soulignant qu'il est autorisé. Je résume ce livre en réaction aux nombreux textes réagissant au tumblr des femmes anti féministes. Les talons hauts rendent les hommes plus réceptifs et plus serviables, affirme une étude française MODE - "La hauteur des talons portés par les femmes influence considérablement le comportement des hommes". C'est ce qu'affirme Nicolas Guéguen, chercheur en sciences du comportement à l'université de Bretagne-Sud. Après avoir démontré que les serveuses portant du rouge reçoivent plus de pourboires ou encore que la guitare est le meilleur atout de séduction pour les hommes, le chercheur s'intéresse désormais aux talons hauts.

Les courants de pensée féministe : résumé « Les courants de pensée féministe », Louise Toupin, Version revue du texte Qu'est-ce que le féminisme? Trousse d'information sur le féminisme québécois des 25 dernières années, 1997. Louise TOUPIN Chargée de cours en études féministes Résumé TABLE DES MATIÈRES Introduction - au commencement étaient trois grandes tendances - une question préalable : qu'est-ce que le féminisme ?1- Le féminisme libéral égalitaire -causes de la subordination ou qui est "l'ennemi principal"? three platforms for electronic resources in the humanities and social sciences: Revues.org, Hypotheses.org, Calenda À l'occasion de la tenue à Paris de COP 21, conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques, OpenEdition a sélectionné, parmi les collections de ses partenaires éditeurs, plusieurs ouvrages éclairant ces enjeux majeurs du vingt-et-unième siècle. Qu'ils abordent le réchauffement clima... Les éditeurs d'OpenEdition Books offrent de nombreuses ressources, majoritairement en libre accès, pour accompagner les étudiants à la préparation des concours d'enseignement. Dans ce dossier, nous vous proposons plusieurs ouvrages qui vous aideront à préparer la question « Gouverner en Islam ent... Les éditeurs d'OpenEdition Books offrent de nombreuses ressources, majoritairement en libre accès, pour accompagner les étudiants à la préparation des concours d'enseignement.

Déconstruction de l’idée de nature dans les rapports sociaux "Si le patriarcat existe, c'est qu'à la base les hommes sont plus forts physiquement que les femmes ; ils les ont donc dominés et cela a commencé cela". Je ne compte plus les fois où j'ai entendu cette hypothèse naturaliste. Hypothèse qui tend à transformer des rapports sociaux en des rapports naturels (= dûs à la nature), ce nouveau dieu qui régit les rapports humains et qui, comme le dit Colette Guillaumin, "va jusqu'à organiser des programmes génétiques spéciaux pour ceux qui sont socialement dominés".

Paola Tabet : La grande arnaque : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel Je vais donc résumer le livre de Paola Tabet La grande arnaque : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel Avant de résumer ce livre, plusieurs choses : Ce livre n'est pas un plaidoyer pour ou contre la prostitution. Lorsque Tabet parle de "violences hors des règles sociales", elle décrit un fait ; elle n'est pas en train de l'approuver. LES PÉDOPHILES ET LA MODE (AJOUT) Sophie Durocher - 11 septembre 2014 Les magazines de mode vont-ils finir par comprendre que d’exhiber des jeunes filles, en culottes, les jambes écartées, ce n’est pas acceptable, même sous le couvert de l’art ou de la mode ? Avez-vous vu ces photos franchement suggestives tirées du Vogue Kids ? Des Lolitas qui regardent la lentille du photographe , qui s’apprêtent à enlever leur t-shirt, qui s’écartent les jambes. (Vous me direz que, vu qu’elles portent un haut de maillot, elles pourraient aller se baigner dans une piscine d’Outremont sans attiser la concupiscence des pédos en puissance.) Coudonc, le magazine Vogue n’apprendra jamais ?

Le côté biaisé de la Force ! Après cet article, mes camarades du forum ubuntu-fr se sont dit que ce serait chouette de faire plein de réponses simples de ce genre à des questions basiques qu’on entend souvent dans les conversations et débats sur le féminisme. Il y a vraiment des remarques qui reviennent à chaque fois et certaines sont vraiment très agaçantes, d’autant plus que son auteur est persuadé d’avoir trouvé une super faille. Ainsi est née la F.A.Q. du sexisme accessible aux débutants ! Merci aux nombreuses auteures, crédits à la fin de l’article. Merci aussi aux personnes qui n’ont pas signé.

L’Employé de Guillermo Saccomanno L’employé, la femme, la secrétaire, le chef, le collègue… Les personnages de Guillermo Saccomanno dans L’Employé n’ont pas de nom. Seul le dernier enfant de l’employé a un surnom, Petit Vieux, surnom qui dit qu’il est déjà trop tard. Trop tard pour l’amour, trop tard pour le bonheur, trop tard pour la vie.

Related: