background preloader

Détruire la virilité

Détruire la virilité
Beaucoup d'hommes semblent très occupés à tenter de définir leur place dans le féminisme. C'est pour moi un phénomène assez curieux que de voir des hommes, qui ont déjà une place immense dans la société, venir encore en réclamer une dans le féminisme, perdre du temps à débattre de ce sujet alors qu'il y a d'autres urgences. Discuter de sa place c'est toujours un temps qui ne sera pas passé à discuter des inégalités subies par les femmes. Alors puisque certains cherchent leur place dans le féminisme, que même là il faut se préoccuper d'eux sinon ils passent leur temps à solliciter notre attention pour en réclamer une, attribuons leur en une. Qu'est ce que la virilité ? C'est le genre : les caractéristiques pour devenir un homme dans une société donnée à une époque donnée. Dans son livre, Stoltenberg dit qu'il faut détruire la virilité. On a coutume de dire que seuls les vrais hommes ne violent pas. Vous voulez votre place dans le féminisme ?

http://www.crepegeorgette.com/2013/10/30/detruire-la-virilite/

Related:  Construction de la virilitéLa place des hommes dans le féminismeprivilèges masculinsvirilité et violenceGenre

Refuser d’être un homme : Pour en finir avec la virilité de John Stoltenberg Je vais donc vous résumer le livre Refuser d'être un homme : Pour en finir avec la virilité de John Stoltenberg. Je tiens à souligner que Martin Dufresne n'a, comme d'habitude pas réussi à taire sa transphobie dans l'introduction avec la phrase "confisquer les rares ressources encore concédées aux femmes quitte à se prétendre vaguement transgenre". Que vous ne soyez pas d'accord avec le queer est un choix idéologique. Que vous en profitiez pour étaler votre transphobie n'est pas un choix, ni une opinion. On ne se prétend pas transgenre. je croyais que les tenants du "on saute d'une identité de genre à l'autre au gré de ses envies" étaient les tarés affiliés à la manif pour tous. Je constate une fois de plus qu'il y en a au sein même des mouvements féministes.

Du danger de comparer la taille des pénis Les Anglais et les Belges sont très contents: la taille de leur pénis en érection est supérieure à celle des Français. Le chercheur britannique Richard Lynn, de l’université d’Ulster en Irlande, vient de publier une étude dans la revue Personality and Individual Differences où il compare la taille des sexes masculins dans différents pays du monde. En Europe, les Islandais arrivent en tête avec 16,51cm devant les Belges, 15,85cm, les Italiens, 15,74cm, les Anglais, 13,97 cm, les Espagnols, 13,93 cm et... les Français 13,53 cm. La moyenne serait à 14,5cm.

Qu’est ce que le privilège masculin ? Lorsqu'on naît en France en 2013, on est, dans l'immense majorité des cas assigné garçon ou fille et l'on va ensuite vous socialiser en fonction de cette assignation de genre. De cette socialisation, découle ce qu'on appelle le privilège masculin, qui, vous allez le constater, dépasse bien évidemment celui qui en bénéficie. De façon universelle, les familles préfèrent avoir un garçon qu'une fille. On aura plus tendance à avorter d'un fœtus féminin, voire à tuer la nouvelle née dans certains pays. On tend également à pratiquer davantage d'échographies pour vérifier qu'on va bien accoucher d'un garçon et, dans de nombreuses familles, on dit vouloir continuer à faire des enfants jusquà ce qu'on ait un garçon. Avoir un garçon est toujours valorisé et mis en avant quelle que soit la société.

12 suggestions pratiques destinées aux hommes qui se trouvent dans des espaces féministes Ceci est une traduction de la compilation produite par kettetastic. Traduction par Janik. Source : sexes.blogs.liberation.fr/agnes_giard/2012/03/lerotisme-cest-du-sexisme-.html Sous prétexte que ces publicités sont sexistes, beaucoup de féministes hurlent au loup dès qu'une mannequin lingerie montre un bout de téton ou que, pour vendre du chocolat, une femme à l'air chaviré entr'ouvre une bouche luisante de salive… Si on s'en tient à la définition stricte, le sexisme consiste à attribuer aux humains un caractère, un rôle, des prédispositions intellectuelles ou psychologiques spécifiques selon qu'ils sont de sexe mâle ou femelle. En clair : les femmes ne seraient bonnes qu'aux tâches ménagères, aux travaux des champs et à l'éducation des enfants, par opposition aux hommes qui auraient plus de capacités dans le domaine des arts, de la technique, de la politique, de la chasse et de la guerre… Dans un livre récemment publié aux éditions l'Echappée, Chris Ventiane, Sophie Pietrucci et Aude Vincent définissent également le sexisme comme «un discours discriminant ou hostile envers une personne en raison de son sexe.

Même pas mâle ! Détails Publication : dimanche 13 avril 2014 22:50 Écrit par Yorgl Un des membres de MPM nous raconte que régulièrement, en amenant son enfant à la crêche en poussette, il rencontre un homme qui lui lance "Bonjour Madame !". Bien qu'en soit ce ne soit pas une insulte, l'air goguenard du monsieur et le caractère répété laissent clairement apparaître le but de moquer. Lorsqu'on est un homme, se faire appeler "Madame" n'est pas dégradant : cela peut arriver par confusion (au téléphone par exemple), mais une fois que l'on signale son identité et l'erreur commise, en général l'autre s'excuse. Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et l’espace. Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Dans cette nouvelle série d’articles, nous nous intéresserons à différents comportements qui sont typiques des dominants (occuper beaucoup d’espace, avoir beaucoup de temps de parole et parler fort, exprimer certaines émotions comme la colère…).

Poire aime les femmes Poire se définit comme un pur produit du féminisme. C’est en fait un pur produit du patriarcat. La méprise vient en partie de sa supposée « gentillesse » envers les femmes, qui est en fait une forme de manipulation très peu habile et ne ressemblant que de très, très loin à la séduction, autrement dit de la servilité, envers celles qu’il ne saurait pas considérer comme des humains normaux. L’autre partie étant bien sur l’habitude des personnes sexistes de mettre tous les problèmes de la société sur le dos des femmes, et en particulier de celles qui, pour eux, ne savent pas rester à leur place : les féministes. Ce travers est commun à la plupart des personnes sexistes mais c’est encore plus marqué chez le Poire moyen, en raison de son habitude à s’apitoyer sur son sort et à mettre la responsabilité de ses problèmes sur le dos des autres.

Le nombrilisme des hommes face au féminisme Si vous suivez régulièrement ce blog vous avez peut-être remarqué chaque polémique que provoque nos articles féministes. C’est un p’tit bonheur pour nous parce que c’est un peu l’objectif. Tout ce qui est iconoclaste bouscule et il y a forcément des réactions (plus ou moins intelligentes). Ces réactions sont si systématiques et parfois si violentes qu’on croirait à une réaction du système patriarcal défendant ses intérêts.

Related:  Masculinité