background preloader

Quels sont les pays les plus vulnérables au changement climatique ?

Quels sont les pays les plus vulnérables au changement climatique ?
Dans les dix prochaines années, un tiers de la production économique mondiale sera localisée dans les pays les plus durement frappés par le changement climatique, d'après une étude du cabinet Maplecroft. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Dans les dix prochaines années, un tiers de la production économique mondiale sera localisée dans les pays les plus durement frappés par le changement climatique. C'est la conclusion d'une étude du cabinet britannique d'analyse des risques Maplecroft, parue mercredi 30 octobre. L'index de vulnérabilité au changement climatique que publie cet institut chaque année depuis 2008 identifie 67 pays comme les plus exposés aux événements extrêmes liés au climat, tels que les tempêtes, les inondations, les sécheresses ou la hausse du niveau de la mer. Or, ces Etats devraient représenter 31 % du PIB mondial en 2025 (44 000 milliards de dollars, soit 32 000 milliards d'euros), contre environ 21 % actuellement, soit une augmentation de 50 %.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/10/30/quels-sont-les-pays-les-plus-vulnerables-au-changement-climatique_3505094_3244.html

Related:  climatAdaptation des communautés aux changement climatiquepopola

Les contre-vérités du dernier pamphlet climatosceptique LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | François-Marie Bréon Publié autour de la sortie du cinquième rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), L'Innocence du carbone, l'effet de serre remis en question (Albin Michel, 304 p., 22 euros), le livre du physicien François Gervais (université François-Rabelais de Tours), entend montrer que l'influence humaine sur le réchauffement en cours est minime et que ce dernier est le fait de cycles naturels. François-Marie Bréon, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CEA/CNRS/UVSQ) et coauteur du dernier rapport du GIEC, a lu l'ouvrage de M. Gervais et dénonce dans le texte ci-dessous une série de manipulations, de citations détournées, de données fictives et de courbes tronquées, méthodes souvent utilisées pour discréditer les sciences du climat.

Changement climatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Principaux facteurs reconnus de changement climatique Un changement climatique, ou dérèglement climatique, correspond à une modification durable (de la décennie au million d'années) des paramètres statistiques (paramètres moyens, variabilité) du climat global de la Terre ou de ses divers climats régionaux. Ces changements peuvent être dus à des processus intrinsèques à la Terre, à des influences extérieures[1] ou, plus récemment, aux activités humaines. Le changement climatique anthropique est le fait des émissions de gaz à effet de serre engendrées par les activités humaines, modifiant la composition de l'atmosphère de la planète[2]. À cette évolution viennent s'ajouter les variations naturelles du climat.

Fonte des glaces en Antarctique La fonte des glaces antarctiques 247 000 000 000 000 litres / an Chaque année, la perte de masse de la calotte de glace en Antarctique représente en moyenne 7,8 millions de litres par seconde et 247 milliards de tonnes (en moyenne sur 2006 - 2009) contre 104 milliards de 2002 à 2006. Deux études menées aux Etats-Unis affirment en 2014 que la fonte de la partie ouest de l'Antarctique est désormais entrée dans un processus irréversible. Il n'y aura pas de retour en arrière !

Débuter sur Adobe Photoshop ! - Photoshop "Affiches publicitaires, mannequins sans défaut, effets spéciaux modernes et réalistes... C'est incroyable tout ce qu'on peut faire avec la technologie de nos jours !"Et si on faisait en sorte que ce soit vous qui réalisiez toutes ces belles choses ? Je ne me moque pas de vous, je suis même très sérieux ! Figurez-vous que la majorité des images que vous pouvez apercevoir dans la rue ou sur internet est issue d'un seul et même logiciel. Je veux parler de ce logiciel dont le nom ne vous est sûrement pas inconnu, Adobe Photoshop !

Les projets fous des apprentis sorciers du climat - Géopiraterie Injecter des particules dans l’atmosphère pour réfléchir les rayons du soleil, inonder les océans de nanoparticules, recouvrir les déserts de plastique... Les « géo-ingénieurs » s’en donnent à cœur joie dans leur rêve prométhéen de maîtriser la nature. Le problème est que certains y croient. Le Royaume-Uni s’apprête, courant octobre, à mener une telle expérience, financée sur fonds publics. Et si, pour atténuer les conséquences des changements climatiques, nous réduisions volontairement la quantité de rayons solaires qui pénètrent dans l’atmosphère terrestre ? La machine climatique La machine climatique est très complexe et dépend d’innombrables paramètres et processus qui, en se combinant font varier le climat. Parmi ces paramètres, il n’est plus la peine aujourd’hui de faire de grandes introductions sur l’effet de serre, processus qui permet à la planète Terre de maintenir une température moyenne assez élevée, mais pas trop, pour que la vie y soit agréable. Tout aussi important pour réguler la température, l’albédo est un paramètre qui est beaucoup moins connu, mais qui est responsable par exemple de la rapide augmentation de la fonte des glaces marines et continentales.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image infographie catastrophes naturelles pays touches lefigaro.fr Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. Cours Photoshop Adobe Adobe Photoshop Par Emmanuelle Foray Présentation du logiciel Selectionner une zone Les conséquences du réchauffement climatique Mis à jour le 14/11/2013, mis en ligne le 29/11/2010 Fonte de la banquise, disparition de certaines espèces, mais aussi épidémies ou récession économique... Les conséquences du changement climatique pourraient être lourdes. Mais elles provoquent une prise de conscience individuelle et politique porteuse d'espoir. Des jeunes de plus de 40 nations manifestent contre le changement climatique pendant le sommet de Cancun, Mexique, décembre 2010.© AFP / Cris Bouroncle

Fonte des glaciers et de la banquise La réduction de la superficie des glaciers, la fonte de la calotte glaciaire, le recul de la banquise et la disparition des icebergs est la conséquence la plus visible du réchauffement climatique. Le volume de glace perdu depuis 1992 a été en moyenne de 83 milliards de tonnes par an. La hausse des températures, qui oscillera entre 1°C et 5°C à l'horizon 2050 selon les prévisions du GIEC, n'est pas répartie uniformément sur toute la planète. En Sibérie notamment, l'augmentation des températures a déjà atteint 3°C depuis 1950. Une prise de vue réalisée en 2006 par l'Agence Spatiale Européenne montre que le Nord de la Sibérie est libéré des glaces sur une surface qui représente deux fois la superficie de la France.

conseils les bases de la photo numérique par Jacques le JPEG est un format 8 bits compressé à la prise de vue, la photo est "développée " dans l'appareil en fonction des paramètres du boitier dans les menus. Avantage: le fichier est immédiatement lisible par tous les logiciels et ordinateurs, mais les possibilités de retouches sont très limitées.Plus l'image est compressée plus la qualité se dégrade, de manière irréversible. le RAW ( ou brut, uniquement pour les reflexs ) est un format 12 ou 14 bits propriétaire à chaque contructeur. Quand trois grands s'unissent L'Université Laval, l'Université McGill et l'Institut national de recherche scientifique confirment leur volonté de créer ensemble l'Institut nordique du Québec et s'engagent à fédérer les forces vives de la société pour y arriver «L'annonce d'aujourd'hui est majeure puisque trois grandes institutions universitaires travailleront de concert afin de mettre sur pied l'Institut nordique du Québec. Notre gouvernement a fait du Plan Nord un pilier de son action pour soutenir la relance économique et c'est pourquoi nous soutiendrons l'Institut nordique à titre de partenaire», affirmait la semaine dernière le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand. «Notre objectif est de mettre en valeur le plein potentiel du Nord, de le protéger et de l'habiter de façon durable et, pour cela, nous avons besoin de connaissances solides dans les domaines social, économique et environnemental».

Related: