background preloader

Intelligence Day - Les adultes surdoués

Intelligence Day - Les adultes surdoués

Documentaire: Le Cerveau et ses Automatismes le pouvoir de l’inconscient Le cerveau et ses automatismes 1/2: La magie de l’inconscient Des séquences animées en 3D prouvent que notre capacité de raisonnement atteint vite ses limites et peine à influencer nos comportements. Des objets banals tels que des allumettes et des chaises permettent des expériences surprenantes quand ils sont manipulés par des chercheurs.Pour prouver le bien-fondé de leurs thèses, ces derniers n’hésitent pas à s’élancer sur une planche de surf ou à étudier les méthodes des prestidigitateurs. Autant de raisons de s’inquiéter parfois, notamment quand nous apprenons que notre cerveau prend les décisions sept secondes avant que nous en ayons conscience !Un fascinant périple aux quatre coins du monde, de l’Australie à l’Allemagne en passant par les États-Unis et la Suède, pour observer nos neurones dans tous leurs états. Le cerveau et ses automatismes 2/2 – Le pouvoir de l’inconscient

Catherine Besnard Peron, psychologue hautement atypique pour HP Catherine Besnard-Péron est une psychothérapeute hautement atypique qui s’adresse aux surdoués et aux personnalités suffisamment atypiques pour travailler avec une psychothérapeute atypique, nous confit-elle sur le ton de l’humour. Dans son approche, elle aborde la relation à la normalité, décalée par rapport à une approche adaptative. Cette approche peut être vue comme positionnant la personne en rébellion par rapport à la norme, mais ce n’est pas du tout le cas. Lecteur audio L’objectif n’étant pas de se mettre en rébellion par rapport à la norme mais de se mettre à la distance qui convient par rapport à ce que Madame Besnard Péron appelle l’écologie de la personne. Madame Besnard Péron travaille sur le bien-fondé des idées qui sous-tendent le fonctionnement d’une personne, et sur la perception plus large que cette personne a d’elle-même. PS : A propos de Nikos Lygeros dont parle Madame Besnard Péron voir ce lien :

Et si on en parlait... DOCU. Voyagez dans les méandres de votre conscience CONSCIENCE & CERVEAU. Comment notre conscience s'enracine-t-elle dans notre cerveau ? C'est une des questions que les progrès de la neurologie et notamment des techniques d'imagerie permettent de mieux cerner aujourd'hui. Quand la conscience modifie les neurones Déjà à l'origine du documentaire Ventre, notre deuxième cerveau, la réalisatrice Cécile Denjean nous plonge au cœur des mécanismes neuronaux qui offrent les conditions d'apparition d'une conscience de soi. Science et Conscience Hasard du calendrier, ce documentaire fait écho aux Grands débats de la science organisés par Sciences et Avenir les 8 et 9 avril derniers au Collège des Bernardins, où neurologues, philosophes et biologistes sont intervenus sur le thème "Science et Conscience".

Les surdoués et le travail La population générale est constituée de 2 % de surdoués avec un QI > 130. Souvent, ils ne sont pas considérés en tant que tels dans le monde du travail car non détectés ou non identifiés. Un médecin du travail qui suit 3000 salariés peut, théoriquement, s’attendre à croiser au moins une soixantaine de surdoués. Voici les caractéristiques des individus surdoués au niveau professionnel et leurs atouts : engagement, implication professionnelle très élevés, énergie, enthousiasme, forte motivation, niveau de qualité du travail extrêmement haut, aptitude à relever des challenges et défis, gérer des projets complexes, créativité élevée, grande intuition, capacité d’analyse de toutes les composantes d’une situation et adaptation, vision globale, ouverture d’esprit. Mais la « surdouance » peut poser de problèmes au niveau du travail. Des conseils pour consultations en médecine du travail seront donnés ainsi que des pistes pour une prise en charge de cette spécificité.

watch?v=ZMBsJdNuxFg&feature=youtu Surdoués au travail - Recommandations pour manager un employé surdoué Dans le prolongement d’un précédent texte sur les surdoués au travail, Aelis m’a adressé la traduction du texte suivant. ______________________________________RECOMMANDATIONS BASEES SUR LE PROJET DE RECHERCHE : « ETRE UN BON RESPONSABLE POUR LES EMPLOYES SURDOUES » (Titre original en néerlandais : Aanbevelingen op basis van het onderzoek ‘Wat zijn goede leidinggevenden volgens hoogbegaafde werknemers?’) – Quelles sont les tâches les plus adaptées pour les surdoués ? Sieuwke Ronner, Noks Nauta, Donatienne Brasseur – 14 février 2012 Dans un précédent article, (« Les bons responsables pour les employés surdoués », IHBV (Institut Hollandais pour les Adultes Surdoués et Talentueux – 14 février 2012), nous avons décrit les questions et résultats d’une enquête réalisée parmi des membres de Mensa, dans laquelle ceux-ci étaient interrogés sur leurs expériences avec de bons responsables. Nous aimerions ajouter un autre aspect de la culture organisationnelle. Références Dauten, D. Auteurs

Un surdoué au travail, ça ressemble à quoi ? Enfants, on les traitait d’intellos. Dans le monde du travail, on les appelle les talents ! Qui sont-ils vraiment, ces agités du ciboulot ? Perfectionnistes, persévérants, exigeants, dotés d’un esprit créatif et novateur, ils proposent des solutions originales pour résoudre des problématiques complexes. Dans l’inconscient collectif, on imagine le surdoué avec un look « premier de la classe », des lunettes en cul de bouteille nichées sur le bout du nez, arrogant, pédant, un brin moralisateur. Etre intello, c’est mal perçu dans les cours de récré : Ses camarades l’évitent, le raillent : blessé et déjà conscient des ses différences sans pouvoir les expliquer ni même y remédier, il se sent frustré, incompris, inadapté. Les recruteurs quant à eux l’imaginent sortant de grandes écoles, bardé de diplômes. Touche à tout, il aura besoin d’explorer de nouvelles activités tant sur le plan personnel que professionnel. Ce fonctionnement se retrouvera également dans le monde du travail.

L'adulte surdoué au travail - Rayures et Ratures A moins d’avoir une vocation depuis très jeune, il est difficile de choisir un métier pour l’avenir, surtout dans la société actuelle ou nous avons toujours plus de choix. x Alors si l’on est hypersensible, que l’injustice nous met hors de nous, et que l’on attache énormément d’importance au jugement des gens et notamment à l’approbation de notre entourage, vous imaginez bien que c’est encore plus compliqué. Souvent, on lit d’ailleurs que les zèbres sont « instables professionnellement ». Mais pourquoi ? Le zèbre est quelqu’un d’extrêmement curieux. Choisir. Pour le zèbre, choisir est vraiment difficile, d’autant plus que l’approbation de son entourage est quelque chose de très important pour lui. Mais est-ce pour autant ce qu’il veut vraiment faire ? Trouver le bon équilibre entre désir et stabilité, entre passion et raison, quand tout nous intéresse, ce n’est pas chose facile. Surtout s’il faut ajouter au désir et à la sécurité un troisième élément : la stimulation. A très vite !

Comment repérer les « surdoués » autour de vous au bureau Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFMTV Midi Les intelligences hors normes sont rarement détectées au travail. Missionnés sur des tâches en-deçà de leurs capacités, les "hauts potentiels intellectuels" sombrent dans le bore-out, l'ennui professionnel. Quelques indices pour les repérer… Et les inciter à passer un test de QI. Parfois, derrière les "bizarres" de service se cache des dons cachés. La fausse piste du niveau d'étude En cas de soupçon, se jeter sur le CV n'est d'aucune utilité. Des problèmes avec la hiérarchie Leur mode de réflexion et leur méthodologie singulière, consistant à parcourir une nébuleuse d’informations au préalable au risque de "perdre les autres", rend difficile le travail en équipe et les relations hiérarchiques. Meilleurs dans l'urgence Ils sont facilement capables de jouer au pompier grâce à leur rapidité d’exécution qui les rend meilleurs dans l’urgence. Des questions en rafale Rozenn Le Saint Tweeter Partager Votre opinion 4 opinions Votre réponse

Comment gérer un surdoué au travail? "Tu es ingérable !" Catherine, consultante RH, se souvient de l'exaspération que montrait sa manager à son encontre : "J'étais pourtant la seule de l'équipe à remplir mon agenda partagé et mes résultats étaient excellents, mais je ne rentrais pas dans les cases, je ne jouais pas le jeu des conventions. Elle n'avait pas de prise sur moi." Elle n'hésite pas un jour, par exemple, à quitter une grand-messe, organisée par sa hiérarchie, car elle ne supporte pas le discours aseptisé qui y est servi. Un potentiel souvent inexploité Première difficulté : les surdoués ne comprennent pas toujours pourquoi ils sont différents. Développer et réorganiser. Intuitif, empathique, apporteur d'idées nouvelles, souvent réservé... Vision globale et intuition. Nicolas en a fait l'expérience. Mais leur intuition les trompe rarement. Alain, directeur logistique, évoque celles qu'il a ressenties lors de plusieurs recrutements. Sortir des sentiers battus Un besoin de liberté. Comment les reconnaître ?

Le paradoxe du surdoué en entreprise Depuis quelques années, le « surdoué » est à la mode dans notre société. Pourtant, le QI, et par extension le surdoué ou haut potentiel (HP), reste un tabou en entreprise. Ainsi, la diversité au travail ne contient absolument pas de mention à ces personnes à quotient intellectuel élevé. Dans cet article, je ne parlerai pas de ce qu’un HP peut apporter comme richesses au sein d’une équipe ou d’une entreprise. Quand on parle de QI, il suffit de prendre le livre Des fleurs pour Algernon en exemple pour voir que, que ce soit en dessous de la moyenne ou au-dessus, le QI crée toujours un décalage avec celle-ci. Haut potentiel et réussite scolaire ou professionnelle Quand on y pense, on se dit que plus on est intelligent, plus on va faire de grandes études et avoir un bon métier. C’est ce qu’avance Michael W. L’exclusion, une « sentence » provisoire L’exclusion du surdoué n’est pas définitive. Maïlys Lambert

Les surdoués et le travail Les surdoués, le monde du travail et le Principe de Peter | Finobuzz Finobuzz – Les surdoués, le monde du travail et le Principe de Peter Officiellement, les entreprises sont toujours en chasse des meilleurs « talents ». Mais dans les faits, elles se révèlent souvent incapables de gérer la « douance ». Se montrer trop doué, « surdoué », constitue souvent un frein important à une carrière professionnelle… Alors que tout le monde à en tête l’image du « chouchou » de la maîtresse, avec ses lunettes et sa tête à claque, qui sait cirer les pompes et se taire, beaucoup oublie les parcours à rebondissements de leurs confrères [bien plus intéressants] surdoués: les Zèbres. « Ceux qui pensent que l’intelligence à quelque noblesse n’en ont certainement pas assez pour se rendre compte que ce n’est qu’une malédiction » Deux catégories de talents Pour schématiser, on pourrait classer les talents en deux catégories, explique le magazine Management. Il y a d’un côté le «premier de la classe» ou le bon à la française: Pour faire simple: le lèche-cul avec une tête d’ampoule !!

Related: