background preloader

Prostitution : ces campagnes abolitionnistes qui sont à coté de la plaque et n'ont rien à envier à la Manif Pour tous...

Prostitution : ces campagnes abolitionnistes qui sont à coté de la plaque et n'ont rien à envier à la Manif Pour tous...
IMPORTANT : Dans cet article, toutes les mentions des termes "prostitué(e)s" sont à démarquer de l'esclavage sexuel. Merci. Bon, on va dire que décidément en ce moment, je m'acharne sur l'abolitionnisme, mais franchement c'est pas ma faute, c'est lui qui me cherche! En effet, ces deux dernières semaines, j'ai eu vent de deux magnifiques campagnes que je pourrais résumer sous le terme de : connerie. Commençons donc avec cette vidéo dont nous a gratifié le collectif "LesJeunesPourL'Abolition". Bref vous préviens, ça dure à peu près 7 minutes et c'est gros gros malaise à regarder : Vidéo JeunesPourL'Abolition Plusieurs choses au sujet de cette vidéo : _Un procédé de fiction-réalité/anticipation malhonnête, car basé sur des fantasmes, pour un résultat proche de la manipulation : La première et principale : Ce scénario se base sur du pur fantasme. _ Un rouage rhétorique qui n'a rien à envier à la Manif Pour tous... _Omettre une partie de la réalité, ça passe toujours mieux... sur les abribus... Non. Related:  Prostitution

Prostitution: oui, on peut être féministe et non abolitionniste La proposition de Najat Vallaud-Belkacem d’abolir la prostitution fait ressurgir un débat prégnant chez les féministes. De nombreux articles sont consacrés à la position abolitionniste, le nôtre vise à expliquer le raisonnement égalitaire qui incite une partie des féministes à défendre la position non abolitionniste. Nous ne nous prétendons pas réglementaristes. publicité Le système que nous défendons peut se qualifier comme légaliste mais pas à la hollandaise, qui applique un modèle réglementariste. Précisons d’emblée que nous ne parlons que de la prostitution exercée sans la contrainte d’un proxénète ou d’un réseau. Raisonner en termes de nombre, en montrant qu’il y a plus d’esclaves sexuelles que de personnes prostituées consentantes n’est pas un argument valide: de nombreux combats féministes occidentaux, comme celui touchant la publicité sexiste ou la parité sur les listes électorales ne toucheront jamais qu’une minorité de femmes dans le monde, pourtant ils sont indispensables.

Pénalisation des clients, prostitution, en vrac Je ne suis pas abolitionniste. Je crois qu’on peut faire commerce de services sexuels, avec ses mains, sa bouche, son vagin ou son anus, sans que cela soit plus dégradant qu’un autre travail manuel. Je ne suis pas aveugle. Je pense que pénaliser les clients est une fausse bonne idée. Je crois que les femmes ont le droit de se prostituer. La vidéo des Jeunes pour l'abolition de la prostitution qui crée le malaise | Le ticket de Metro d'Ovidie Une collégienne encouragée à se prostituer : le délire des abolitionnistes J’ai décidé de décerner la palme du mépris envers les prostituées cette semaine à cette vidéo improbable du collectif des Jeunes pour l’Abolition, mettant en scène une collégienne convoquée avec ses parents par une conseillère d’orientation lui conseillant d’intégrer les métiers du sexe, un secteur « qui n’est pas en crise, un métier vraiment porteur« , avec « une vraie opportunité à saisir, qui garantit l’emploi« . Un ramassis de clichés au service d’une campagne abolitionniste qui tente de décrédibiliser les militants opposés à la loi sur la pénalisation des clients. embedded by Embedded VideoYouTube Direkt Cette vidéo est infâme pour plusieurs raisons. La seconde est la présence des parents, culpabilisante au passage pour les travailleurs du sexe qui regarderont cette vidéo, rappelant ainsi qu’aucun père ni aucune mère ne rêve d’un tel emploi pour son enfant.

La prostitution est elle un métier? IMPORTANT : Ce billet traite de la prostitution "par choix", aussi relatif ce concept puisse être. Il n'aborde absolument pas le cas de l'esclavagisme sexuel, qui est un sujet qui me tient très à coeur mais qui n'a rien à voir avec le contexte prostitutionnel traité ci dessous. Merci :) Le grand retour des illustrations glamour-satin-LiassesDeBilletsEnormes, totalement raccord avec la réalité! lien utile : définition de "métier" Quand j'ai décidé de me lancer dans la prostitution, j'ai traversé plusieurs déserts avant de pouvoir concrètement travailler. Aujourd'hui, je ne suis donc plus du coté des novices qu'on rembarre sur les forums mainstream, mais de celui des travailleu(r)ses qu'on contacte pour obtenir des tuyaux. Avec l'argent de mes clients, je me confectionne souvent un petit éventail pour me rafarichir... Alors voila, quand je reçois des messages de néophytes qui cherchent des informations pour se mettre en route, je réponds.

post-Ô-porno - *Être un pute -> Un article lu sur: minorité.org par Thierry Schaffauser - Dimanche 17 octobre 2010Pute, pédé , drogué, immigré, ancien d'Act Up, il vit à Londres om il est devenu président de la branche sex work du troisième syndicat du Royaume-Uni, le GMB. Co-fondateur de la Pute Pride et du Syndicat du Travail Sexuel, directeur pour l’Europe du Global Network of Sex Work Projects. Il a coécrit le livre manifeste Fières d’être Putes (Couverture ci-dessus). Dans les grands débats qui animent nos sociétés, la question du travail sexuel suscite toujours les passions. Les mouvements féministes se divisent depuis longtemps sur la question, et la majorité d’entre eux en France continuent d’exclure les travailleurs du sexe. Chaque parti et syndicat délègue systématiquement le problème à sa commission femmes, et les hommes doivent être d’accord au risque d’être perçus comme antiféministes, ce qui peut être embêtant quand on veut faire carrière. Thierry Schaffauser

Les jeunes pour l'abolition de la prostitution | Ceci est le site de l'appel "Les jeunes pour l'abolition de la prostitution" Paola Tabet : La grande arnaque : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel Je vais donc résumer le livre de Paola Tabet La grande arnaque : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel Avant de résumer ce livre, plusieurs choses : Ce livre n'est pas un plaidoyer pour ou contre la prostitution. Lorsque Tabet parle de "violences hors des règles sociales", elle décrit un fait ; elle n'est pas en train de l'approuver. Ainsi par exemple, le viol conjugal est dans certains pays une violence admise dans les règles sociales. Battre sa femme, la prostituer peut être admis également. Tabet est une ethnologue en cela le livre regorge d'exemples de terrain. Chapitre 1 : Problème de définition, questions de pouvoir Paola Tabet veut étudier ce qu'elle nomme les échanges économico-sexuels. Tabet a donc tenté de dépouiller la documentation ethno-anthropologique afin d'étudier l'ensemble des relations sexuelles entre les femmes et les hommes qui impliquent une relation économique. Le champ d'investigation de Tabet n'implique pas les relations homosexuelles. 2. 4. Conclusion

post-Ô-porno - *Les prostituées contre la pénalisation des clients Les prostituées contre la pénalisation des clients Place pigalle (XVIIIe), hier (2 juin 2011). A l’appel du collectif Droits et Prostitution, une centaine de travailleurs du sexe ont manifesté pour protester contre le rapport Bousquet qui prévoit de poursuivre les clients de prostitués. -> Un article lu sur: leparisien.fr Visage masqué de noir, il se décrit comme un client habituel des prostituées et entend bien les défendre. Brandissant panneaux, banderoles et porte-voix en plein cœur du quartier chaud, ils étaient réunis pour dire non au projet de pénalisation des clients de la prostitution. « Si cette mesure est mise en place, c’est nous qu’on assassine, s’insurge Dina, une jeune transsexuelle de banlieue parisienne, fière de sa profession. Sous le regard interloqué de nombreux touristes, les travailleurs du sexe entendaient protester contre le rapport parlementaire Bousquet (PS), dévoilé au mois d’avril, et qui propose de poursuivre les clients. « Une honte!

Related: