background preloader

TDAH : la méditation à l’étude

TDAH : la méditation à l’étude
Quoi de neuf? TDAH : la méditation à l’étude Publié le 18 avril 2013 par Carolann Claveau La méditation est une activité pratiquée par plusieurs adeptes désirant, entre autres, se détendre et diminuer leur niveau de stress. Des chercheurs de l’Université de Montréal et de l’Université McGill se sont intéressés à certaines zones du cerveau qui seraient responsables de la régulation de l’attention. Après observation, il semblerait que les adeptes de méditation aient une meilleure capacité d’attention que les gens qui ne pratique pas cette activité. Il est peut-être trop tôt pour l’affirmer hors de tout doute. Selon les chercheurs, les données recueillies pendant une étude américaine permettent de constater que la capacité d’absorption donne aux participants une plus grande habileté à se concentrer sur une information précise et à filtrer les interférences. Les bienfaits cliniques de la méditation ont déjà été prouvés en ce qui concerne les troubles d’anxiété. [Consulter l’article] Infolettre

http://rire.ctreq.qc.ca/2013/04/tdah-la-meditation-a-l%e2%80%99etude/

Related:  apprentissageSolutions TDAHtdahMéditation à l'école

La théorie des intelligences multiples La théorie des intelligences multiples Les 8 intelligences : L'intelligence corporelle/kinesthésique L'intelligence logique-mathématique L'intelligence musicale/rythmique L'intelligence naturaliste L'intelligence verbale-linguistique L'intelligence visuelle/spatiale L'intelligence interpersonnelle L'intelligence intrapersonnelle Parmi les nombreuses grilles d’intelligences qui ont été élaborées, la théorie des Intelligences Multiples d’Howard Gardner a le mérite d’être particulièrement simple à comprendre (car parlant bien à l’intuition) et pratique à utiliser dans une quelconque situation d’apprentissage. Son succès dans le monde anglo-saxon depuis sa parution en 1983 a été considérable, en particulier dans les champs de l’éducation et de la formation permanente. Elle a fait l’objet de très nombreux livres d’application en langue anglaise.

À l'école du TDAH : une exploration des stratégies efficaces Ce trouble neurodéveloppementale touche environ 5 à 8 % des enfants et 4 % des adultes. De nos jours, il existe plusieurs types d’intervention non pharmacologiques et pharmacologiques permettant d’améliorer le fonctionnement des personnes atteintes. « Ces interventions ne règlent pas le problème, mais améliorent grandement le fonctionnement au quotidien » souligne Madame Vincent. 17 octobre 2013 – Cet article est tiré d’une conférence sur les stratégies adaptatives : « Exploration des stratégies efficaces pour mieux réussir en classe avec le TDAH chez les ados et les adultes », par Dr.

Les 50 Trucs pour la gestion académique du déficit d’attention Les 50 Trucs pour la gestion académique du déficit d’attentionEdward M. Hallowell, M.D. et John J. Ratey, M.D. © 1992 Dr Edward M. Hallowell, coauteur du livre sur le TDA: " Driven to Distraction " offre généreusement le texte suivant en disponibilité, sur Internet. La méditation en pleine conscience contre la dépression: reportage à Sainte Anne BIEN-ÊTRE - La méditation n'a pas toujours bonne presse. Cette pratique assimilée au bouddhisme, convoque souvent une image, toujours la même: celle du méditant assis en tailleur, le dos droit, les yeux fermés. On s'imagine qu'il doit "faire le vide" avant de dire "Ôm"... Encore des clichés. Organisation spatiotemporelle de l’apprentissage. La manière d’apprendre et de se situer dans cet espace dit virtuel et pourtant bien réel est parfaitement illustrée dans ces 2 vidéos : «Famille ; révolution numérique, apprendre», une conférence,animée par Serge Tisseron et Serge Soudoplatoff, et «Les élèves doivent contribuer à produire des connaissances» de François Taddéi. Une nouvelle organisation pour une nouvelle manière d’apprendre. Cette conférence et cette interview rappellent l’importance du collaboratif mais aussi l’immense importance des lieux de savoir qu’ils soient localisés dans des lieux classiques à des heures classiques ou dans des lieux insolites» à des heures tout aussi «insolites». Elles révèlent, aussi, pour l’enseignant, le formateur ou le tuteur cette nouvelle manière d’apprendre. Ces vidéos sont une mise en abime de sa propre manière d’apprendre ou plutôt de la nouvelle manière dont j’apprends aujourd’hui.

Les enfants ne montent plus aux arbres Lors d’une promenade dans la campagne française, un ami me disait : « Autrefois, à la saison des cerises, nous étions tous dans les arbres à nous régaler. Maintenant, les cerises restent sur les branches. Les enfants d’aujourd’hui ne grimpent plus aux arbres. Ils sont généralement devant leurs ordinateurs. » Trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) Source: Il existe trois types élémentaires du TDA/H. Le déficit d’attention est la base du TDA/H, mais il se divise en différents types qui changent sur l’aspect comportemental. ■ Type déficitaire d’attention (TDA) C’est la base de ce trouble. Il s’agit d’une inconscience de l’attention.

La méditation pleine conscience apprise dans les hôpitaux (médecins, psys) BIEN-ÊTRE – La méditation n’a pas toujours bonne presse. Cette pratique assimilée au bouddhisme, convoque souvent une image, toujours la même: celle du méditant assis en tailleur, le dos droit, les yeux fermés. On s’imagine qu’il doit « faire le vide » avant de dire « Ôm »… Encore des clichés. Loin d’être la pratique new age réservée aux babas cool dont elle a pu avoir l’image, la méditation s’est peu à peu imposée comme un outil au sein du milieu médical. Et c’est particulièrement vrai pour la méditation « en pleine conscience ». S’il s’agit bien à l’origine d’une technique inspirée du bouddhisme, celle-ci a très largement été laïcisée par des psychologues américains à partir des années 1970 et 1980.

Le modèle IMAIP – présentation de M. LEBRUN et C. BATIER sur le mooc Elearn² Au cours de la première semaine du Mooc Elearn², Marcel Lebrun développe son approche IMAIP. C’est simple et drôlement efficace, et ça justifie de s’inscrire au Mooc si il en est encore temps. Comme souvent, Marcel Lebrun nous donne une perspective historique. Le cours magistral est un reste du Moyen-Age, époque à laquelle le livre est rare. La formation se limite souvent à une lecture publique. Hyperactivité : se tortiller aide l’apprentissage Mardi, 2 juin, 2015 - 12:40 - Réseau d'information pour la réussite éducative (CTREQ) « Assis toi bien et concentre-toi! » Voilà ce que répètent désespérément depuis plusieurs décennies parents et enseignants frustrés aux enfants ayant un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Une nouvelle étude est susceptible de venir changer ce discours.

TDAH : Gestion du comportement dans le quotidien Plein de vie. Ce qui est sûr, c’est qu’avec un enfant TDAH, les parents n’ont pas le temps de s’ennuyer. Je vais commencer par donner des exemples mais je ne veux pas m’étendre non plus pour ne pas donner une « mauvaise image » d’eux. Ce sont généralement des enfants certes fatigants, exaspérants par moment, à surveiller comme l’eau sur le feu… mais tellement attachants, qui ont tellement bon fond, tellement « câlin » et « je t’aime », tellement plein d’amour, que je voudrais surtout que personne ne perde de vue cet aspect là qui permet de compenser (et de supporter aussi) les moments plus compliqués. Exemple d’un matin avant le départ à l’école : Ça y est, il est debout.

L'UQO s'intéresse à la méditation pour les enfants La professeure Annie Devault, du Département de travail social à l’UQO, a animé des ateliers de méditation pour enfants au Centre de pédiatrie sociale de Gatineau. Cette initiative de la professeure s’est déroulée pendant 8 semaines auprès de neuf enfants âgés de 7 à 9 ans, le tout organisé en collaboration avec la docteure Anne Marie Bureau du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau. Le projet des ateliers de méditation de la professeure, intitulé Les ateliers du Dre Zen, est en quelque sorte une expérimentation de l’utilisation de la médiation auprès des enfants. Les ateliers sont orientés vers l’acquisition d’habiletés visant à reconnaître les forces que possèdent les enfants, plutôt que la résolution de problèmes spécifiques. « Les études commencent à démontrer avec constance que les enfants aussi, comme les adultes, peuvent grandement bénéficier de la pratique de la méditation. En savoir plus Crédit photo : wavebreakmedia / Shutterstock.com

Related: