background preloader

Tutoriel de création d'un mini jeu

Tutoriel de création d'un mini jeu
Création du héros : Qui : le nommer Le Héros Pour ce tutoriel, nous allons faire simple. Quoi :à quoi cela va-t-il ressembler ? Cela ouvre l’éditeur graphique : Comment va-t-il agir (personnage) ou fonctionner (objet) ? Il va se déplacer avec les curseurs. Où va-t-il intervenir dans le jeu ? Quand va-t-il intervenir dans le jeu ? Pour Quoi :à quoi cela va-t-il servir dans l’histoire ? Création du Gentil Qui : le nommer ? Comment va-t-il agir (personnage) ou fonctionner (objet) ? Où et Quand va-t-il intervenir dans le jeu ? Pour Quoi : à quoi cela va-t-il servir dans l’histoire ? Création du méchant Qui : le nommer ? Quoi : à quoi cela va-t-il ressembler ? Ouvrir l’éditeur graphique : Comment va-t-il agir (personnage) ou fonctionner (objet) ? Création des variables : PV_mechant pour stocker les points de vie du méchant. Choix_attaque : variable aléatoire pour décider si le méchant attaque le gentil ou le héros. Direction_mechant : variable aléatoire pour parasiter le trajet du méchant. . par . Related:  Scratch, BYOB & SnapSCRATCH20-Scratch/logo

Apprendre à programmer en créant un jeu video, par Christophe THOMAS - RCX STORM :: Ressources Conseils eXchanges pour la robotique ludique Ce support de cours vous permet d’aider des jeunes à apprendre à programmer un jeu video avec SCRATCH. Le secret : c’est de se poser les bonnes questions pour savoir quoi faire, puis comment le faire ! C’est la suite de notre article précédent sur les supports de cours. Découvrir les 4 piliers de la programmation Les variables Les boucles Les conditions Les fonctions Se poser les bonnes questions pour découvrir : Les éléments d’une bonne histoire Les éléments d’un bon jeu vidéo Qui : le nommer Quoi :à quoi cela va-t-il ressembler ? Le support de cours : Vous pouvez imprimer le document suivant : Fiche description des objets du jeu Imprimer cette fiche pour la distribuer afin que chacun puisse la remplir tranquillement. Ou bien remplir le document en ligne. Nous vous conseillons de télécharger la présentation pour bénéficier des animations. La narration interactive Voici une présentation plus détaillés des types de narrations utilisées dans une histoire interactive ou non. Type de narration Source

Usages de Scratch en mathématiques : quand programmation et calculs ne font plus qu’un ! Scratch est un logiciel libre conçu pour initier les élèves à des concepts fondamentaux en mathématiques et en informatique. Il repose sur une approche ludique de l’algorithmique, pour les aider à créer, à raisonner et à coopérer. Il favorise également leur partage sur le Web. « Dans le calcul littéral, il y a des programmes de calcul ; le but de l’activité de la matinée est dans un premier temps, de faire travailler les élèves sur un programme de calcul classique à la fin duquel ils obtiennent un résultat ; puis, avec Scratch, ils vont également réaliser un programme et voir si ils obtiennent le même nombre », explique Mohamed Boubekri, enseignant en mathématiques. Adieu ennui et manque d’intérêt : avec Scratch, les maths reprennent du galon ! Pour les élèves en difficultés, Mohamed note de vrais progrès en mathématiques. Au moins, quand nous sommes en cybersalle et que nous travaillons sur Scratch, ils essaient, ils testent et ils ne s’ennuient pas. lu : 10413 fois

Scratch et la métacognition Scratch est un logiciel de programmation pour les petits (voir site Squeaki pour de la documentation). Ici, le mot programmation peut être remplacé par « apprentissage », car l’élève apprend, entre autres, à résoudre des problèmes ainsi que des des concepts mathématiques lorsqu’il est plongé dans le monde de Scratch, en Mathématie [1]. Voici un exemple simple de réflexion métacognitive (ici, on veut aider l’élève à améliorer son processus) relié à un petit projet Scratch. Réaliser un carré Dessiner un carré avec un logiciel de dessin est une activité intéressante, mais « construire » un carré grâce à la programmation, là on est à un niveau plus élevé. D’abord qu’est-ce qu’un carré ? Quelles consignes dois-je donner à mon lutin [2] pour que celui-ci construise un carré à l’écran ? Les élèves construiront, avec un peu de travail, un script de ce type : L’enseignant peut maintenant aider l’élève à améliorer son script [3], car il peut le consulter. Effet miroir Conclusion

Création d'un mini-jeu avec SCRATCH, par Christophe THOMAS - RCX STORM :: Ressources Conseils eXchanges pour la robotique ludique Dans ce document, tu vas apprendre à te poser les bonnes questions pour réaliser ton premier jeu vidéo. Pour cela nous allons partir d’un exemple de jeu simple. Situation : Un héros doit protéger un gentil d’un méchant qui veut l’attaquer. Problème : Le méchant décide d’attaquer aléatoirement le gentil ou le héros. Quand il les touche, le héros ou le gentil perdent des points de vie. Résolution : Le héros a plus de PV que le méchant. Cette article est la mise en application de Apprendre à programmer en créant un jeu video Nous allons apprendre à déplacer notre personnage le Héros, et faire se déplacer plus ou moins intelligemment les personnages non joueurs (PNJ) du notre jeu video. Création du héros : Qui : nommer ton personnage principal, celui que le joueur va déplacer : Le Héros Pour ce tutoriel, nous allons faire simple. Quoi :à quoi cela va-t-il ressembler ? Cela ouvre l’éditeur graphique : Comment va-t-il agir (personnage) ou fonctionner (objet) ? Création du Gentil Qui : le nommer ? .

Build Your Own Blocks (BYOB) Lediteur-De-Costumes / Initiation à Scratch (1) Affiche les différents costumes du lutin (2) Permet de renommer le costume (3) Permet d'annuler ou de revenir sur une action (4) Effacer le costume / Importer une image (5) Miroir vertical / Miroir horizontal / Définir le centre du costume (6) Palette de couleur (7) Épaisseur du trait (8) Passer du mode bitmap au mode vecteur (voir la deuxième partie) (9) Dézoomer / Rétablir le zoom par défaut / Zoomer (10) Barre d'outils du mode vectoriel Le mode vecteur est un mode dans lequel l'image n'est pas une image constituée d'un ensemble de points, mais de vecteurs (formules mathématiques créant des formes). Voici le menu présent en mode vecteur : Un outil de sélection du costume. Cet outil (le ) est prévu pour modifier la forme d'un costume (ou de tout autre objet vectorisé) à l'aide de poignées prévues à cet effet. Cet outil (le crayon) est là pour pouvoir dessiner à la souris ce que vous souhaitez. Cet outil vous permet de placer un texte sur l'image.

TrouverScratch Où trouver Scratch et comment l'installer Scratch (un nom emprunté au hip-hop, car tel un DJ, ce langage peut mixer sons, images, vidéos et même des bouts de programmes d’origines diverses) bénéficiera de plus de l’apport de sa communauté : les programmeurs en herbe pourront partager leurs créations sur le site, s’empruntant éventuellement des médias ou des idées, dans la grande tradition du «sampling». «Tous les réseaux sociaux existant aujourd’hui se limitent à du "tchat" entre les participants», explique Mitchel Resnick, le concepteur du projet. «Ils ne permettent pas de créer et partager des créations. Notre société prend une direction dans laquelle la pensée créative va devenir de plus importante. Installation et configuration rapide 1. 2. Procédez à l'installation en double-cliquant sur le fichier téléchargé (version Mac OS X et Windows .exe). 3. Version du 22/10/2008 (pour la version 1.3 et antérieure). Démarrez l'application. 4.

Intégrer le viewer expérimental Flash de SCRATCH dans un site SPIP, par chrisagon Intégrer le futur environnement de programmation SCRATCH Voici le code qu’il faut intégrer à votre article : Remplacer 1346444 par le code de votre projet. Le code de votre projet : c’est celui qui s’affiche sur le site SCRATCH comme ceci : est mon user Scratch. OK c’est un peu petit. Bien que nous ayons mis comme paramètres WIDTH=« 100% » HEIGHT=« 100% » et allowfullscreen=« true ». A priori pour l’avoir en « pleine écran », il ne faut pas utiliser SPIP. Donc l’étape suivante, ce sera ... Intégrer le viewer flash de SCRATCH Voici le code à intégrer : Le chemin d’accès au programme SCRATCH est différent.De la même façon :Remplacer 1346444 par le code de votre projet. Utiliser le ScratchTastic En continuant mes recherches j’ai trouvé le site ScratchTastic. Sauf que cela ne marche toujours pas sur notre site SPIP, sans doute à cause de certains filtres.Dommage...

Utilisation du logiciel scratch pour création de programmes Un enemble de cours dans différents domaines de la science Cours de mathématiques Ces cours aborde la plupart des théories mathématiques et dans les différentes branches mathématiques : cours d'algèbre, de géométrie, de statistique et probabilité ... Cours de physique Vous y trouverez des explications théoriques d'un ensemble de phénomènes physiques liés aux ours de mécanique, d'électromagnétisme, d'atomistique, d'astrophyque ... Cours de chimie Apprendre les différentes théories de chimie quantique, de chimie moléculaire et de chimie analytique Cours d'astronomie Des explications des phénomènes astronomiques qui se déroule dans la galaxie, étoiles relativité restreinte et générale, planètes, trou noire, ... Cours de gestion Un ensemble de cours dans le domaine de la gestion les écritures de comptabilité, l'analyse démographique, théorie des jeux et de prise de décision ...

Les enseignant(e)s sont formidables n°221 : Scratch et laboratoire de technologie Lancement le 18 avril 2013 de la catégorie Les enseignant(e)s sont formidables Si vous aussi vous trouvez l'idée et le projet intéressant et souhaitez participer. Scratch et laboratoire de technologie Ce petit guide excellent, vraiment un joli travail à découvrir sur l'utilisation de scratch qui a été réalisé par Jean-Paul Bricard de l’académie de Reims. Le site Web Brossolette Technologies : Téléchargez ici le diaporama en version pdf Un tutoriel pour utiliser Raspberry Scratch et Piface. Pour aller plus loin : Assemblez des blocs et créez votre 1er programme en 1 heure « Imagine, programme, partage ! LE CODE : concept de programmation (ressources, outils, concours….) Aucun trackback pour l'instant

Related: