background preloader

Trouble de déficit de l'attention / hyperactivité (TDAH)

Trouble de déficit de l'attention / hyperactivité (TDAH)
Les personnes atteintes d’un trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ont des difficultés à se concentrer, à être attentives et à mener à terme des tâches le moindrement complexes. Elles ont souvent du mal à rester en place, à attendre leur tour et agissent fréquemment de façon impulsive. Bien que ces comportements puissent se retrouver chez tous les êtres humains, ils sont présents de façon anormalement prononcée et prolongée chez ceux qui sont atteints d’un TDAH. Ils sont également présents dans toutes les circonstances de la vie (pas uniquement à l’école ou uniquement à la maison, par exemple). Trois symptômes caractérisent le TDAH : inattention, hyperactivité et impulsivité. Ils peuvent être présents à des degrés divers. Chez la vaste majorité des personnes atteintes, le TDAH a une origine neurologique qui peut dépendre de l’hérédité et de facteurs environnementaux. Le TDAH est généralement diagnostiqué autour de 7 ans. Prévalence Diagnostic Causes

dyspraxie, dysphasie, TDAH : Applications iTunes (iPad, iPod) Tout comme la jeune Yseult qui avait fait l’objet d’un article dans NousVousIls, nombreux sont ceux qui utilisent un I Pad comme outil de compensation. Certains l’ont en plus de leur ordinateur, pour lire notamment. Nos jeunes font partie de cette génération du numérique et utilisent ces outils avec une prise en main souvent déconcertant pour nous autres adultes o). Pour les parents recherchant quelques applications qui m’apparaissent comme utiles aux enfants dyslexiques, dyspraxiques, dysphasiques .. je vous propose un petit récapitulatif d’applications (liste non exhaustive vos suggestions et essais seront les bienvenus, vous pouvez me les adresser en commentaire ou par mail). C’est un logiciel gratuit qui vous permet d’organiser vos musiques, livres, et vidéos. Il permet également de les organiser. Il se télécharge ici. Certaines applications complémentaires sont accessibles à partir de l’ App Store. Pour enregistrer : Quickvoice recorder : application gratuite : ici Autres utilitaires :

L'hyperactivité chez l'enfant trop souvent ignorée En France, un enfant hyperactif est diagnostiqué trente mois en moyenne après l'apparition de ses premières difficultés. Dans ce laps de temps, sa souffrance scolaire et familiale aura empiré. Il aura sans doute redoublé ou été exclu d'une école impuissante à le canaliser. Il aura rencontré les mouvements de rejet de ses instituteurs et de ses camarades. Ses parents, eux, auront frappé à bien des portes de psychologues ou de pédopsychiatres, sans que son mal n'ait été nommé. Alors que les études scientifiques montrent que certaines thérapies peuvent soulager l'enfant et son entourage au moment crucial des premiers apprentissages, le système de soins français semble incapable de poser un diagnostic à temps. Débordé par les stimulations Le trouble du déficit de l'attention-hyperactivité (TDAH) touche entre 3 et 5 % des enfants scolarisés, soit un à deux par classe. «Un trouble très envahissant» Le TDAH a aussi de fortes répercussions sur la vie de famille. Diagnostic à l'hôpital

TDAH adulte - Psychologue Trois-Rivières Le TDAH chez l'adulte Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) serait vécu par environ 5 % des adultes québécois soit autour de 280 000 personnes. De ce nombre, plus de la moitié ignore qu'ils en sont atteints. Pourquoi? Disons qu'habituellement, le TDAH se révèle souvent aux parents et aux intervenants lorsque l'enfant présente des difficultés scolaires : faibles résultats académiques, trouble de comportement à l'école, hyperactivité, etc. Quelle est la nature de ces difficultés? Chez les adultes, le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité peut se manifester par les symptômes suivants : Hyperactivité mentale : sauter d'une idée à l'autre un peu comme si quelqu'un d'autre que vous avait la télécommande de vos idées et qu'il s'amusait à zapper rapidement. Hyperactivité verbale : Parler souvent ou tout le temps. Procrastination : Attendre à la dernière minute avant de faire quelque chose.

Le TDAH Le Trouble Déficit de l’Attention Hyperactivité (TDAH) est l’un des troubles les plus fréquents en psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent. Sa prévalence en population française a récemment été estimée entre 3% et 5% chez l’enfant d’âge scolaire (Lecendreux, Konofal, & Faraone, 2011) [1]. Il est établi que ce trouble retentit de façon significative sur le fonctionnement scolaire, relationnel et familial de l’enfant. Le TDAH persiste à l’adolescence et à l’âge adulte dans près de 65% des cas (Faraone, Biederman, & Mick, 2006) [2]. Les études à long terme montrent que par rapport à des groupes contrôles, les sujets TDAH abandonnent davantage l’école, accèdent moins aux études supérieures, perdent plus facilement leur travail, commettent plus d’actes antisociaux et ont un risque plus élevé d’usage de tabac ou d’abus d’alcool. Le défaut de prise en charge adaptée de cette pathologie peut avoir des conséquences sévères sur la vie entière des sujets.

Dyslexia Non-word repetition and literacy in Dutch children at-risk of dyslexia and children with SLI: results of the follow-up study Elise de Bree, Frank Wijnen, and Ellen Gerrits Is there a causal link from a phonological awareness deficit to reading failure in children at familial risk for dyslexia? Leo Blomert and Gonny Willems Visual spatial attention and speech segmentation are both impaired in preschoolers at familial risk for developmental dyslexia Andrea Facoetti, Nicola Corradi, Milena Ruffino, Simone Gori and Marco Zorzi Use of text message abbreviations and literacy skills in children with dyslexia Helen M. Overcoming learning barriers through knowledge management Itiel E. Dutch children at family risk of dyslexia: precursors, reading development, and parental effects Elsje van Bergen, Peter F. de Jong, Anne Regtvoort, Frans Oort, Sandra van Otterloo and Aryan van der Leij

L'enfant hyperactif, enfants à besoins particuliers. Tout d’abord, j’ai choisi d’aborder ce sujet, car il arrive fréquemment qu’un intervenant dans le domaine de l’éducation préscolaire ou scolaire côtoie un enfant atteint d’un déficit de l’attention avec hyperactivité. Par contre, dans la plupart des cas, le diagnostic ne se fait qu’à l’âge scolaire, même si la plupart des symptômes apparaissent avant l’âge de sept ans. Donc, grâce aux observations quotidiennes des éducateurs et éducatrices, il est possible de déceler des symptômes ressemblants de près à ce trouble de comportement et d’agir immédiatement afin d’aider le mieux possible l’enfant ainsi que ses parents à vivre avec plus de facilité cette difficulté. Il n’est pas toujours évident de partager notre quotidien avec un enfant hyperactif, car il nous demande beaucoup d’énergie et avons l’impression qu’aucune de nos interventions n’est bénéfique. Je vais vous citer quelques symptômes présents chez les enfants hyperactifs. Interventions et activités à réaliser Bonne semaine à tous !

Accueil | Accueil L’activité du groupe Cognisciences porte sur l’étude des processus du développement, d’acquisition et d’apprentissage du nourrisson à l’enfant. Notre approche s’appuie sur les neurosciences et la clinique du normal au pathologique (langage oral, motricité fine et globale, langage écrit, attention, calcul) Les différents travaux menés portent sur : 1) Le développement cognitif de l’enfant de 6 mois à l’adolescence 2) Le langage oral : acquisition, retards et troubles spécifiques du développement du langage (dysphasies...). 3) Le langage écrit : la lecture, le décodage, la fluence et la compréhension, les difficultés, les troubles spécifiques (les types de dyslexies). 4) Les autres troubles d’apprentissage : les troubles d’acquisition de la coordination motrice (dyspraxies), les troubles du calcul (dyscalculies), les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité : THADA... Trois axes directeurs orientent la majeur partie de nos activités :

Hyperactivité de l'enfant - Encyclopédie médicale Qu'est-ce que c'est ? L'enfant hyperactif présente des troubles de l'attention, de la perception, de la conceptualisation, du langage, de la mémoire, de la coordination et des dyspraxies qui entraînent une incapacité ou un retard d'apprentissage. Le Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux mis au point par l'American Psychiatric Association décrit le trouble déficitaire de l'attention, dont il distingue deux sous-groupes : les troubles déficitaires de l'attention avec hyperactivité - qui concerne par conséquent ce que l'Ecole Française baptise d'instabilité psychomotrice - et les troubles déficitaires de l'attention sans hyperactivité, qui élimine par conséquent de cette catégorie les enfants hyperactifs. Pour que ce diagnostic puisse être retenu, les symptômes d'inattention doivent persister au moins six mois au cours desquels on retrouve six ou plus des signes suivants : Hyperactivité Impulsivité En réalité, on regroupe dans ce cadre : C'est là tout le problème...!

Related: