background preloader

Le prof, clé de voûte des meilleurs systèmes

Le prof, clé de voûte des meilleurs systèmes
Related:  Innovation dans l'éducation

Ken Robinson : "La révolution éducative viendra par la base" - Actu sur Educpros Sir Ken Robinson à Paris : l'innovation en débat à l'occasion du Salon des grandes écoles Sir Ken Robinson compte aujourd’hui parmi les experts de l’éducation les plus influents sur la scène internationale. Spécialiste de la créativité et de l’innovation, cet universitaire anglais aujourd’hui installé aux États-Unis a accompagné les réformes éducatives de plusieurs gouvernements à travers le monde. A l'occasion du Salon des grandes écoles de Paris, il sera l'invité d'EducPros le 12 décembre 2013, deux mois après la parution en France de son livre L'Élément : succès de librairie, traduit en vingt-deux langues et cosigné par Lou Aronica, ce livre est un véritable plaidoyer pour une école qui aiderait chacun à trouver la "clef du bonheur". Entretien. Le secret de la réussite, dites-vous, consiste à faire converger "ce que nous adorons faire" et "ce pour quoi nous sommes doués". L'“Élément” est le point de convergence du talent et de la passion. Selon moi ? Bien sûr que non.

La Nouvelle-Zélande révolutionne son système d’éducation Sébastien Wart, publié le 26 novembre 2013 On entend souvent parler de la Finlande quand il est question de nouvelle pédagogie, mais saviez-vous que la Nouvelle-Zélande a aussi complètement transformé son système éducatif? Portrait de cette île sur l’échiquier éducatif mondial. (Première de 3 parties) Un enseignant du nom de Richard Wells est venu présenter le système éducatif de son pays au iPad Summit de Boston, qui se déroulait du 13 au 15 novembre derniers. La Nouvelle-Zélande est un petit pays d’un peu plus de 4 millions d’habitants (soit environ la moitié de celle du Québec). Selon le Global Teacher Status Index, la Nouvelle-Zélande se classe au 5e rang en ce qui concerne le statut social des enseignants. Les résultats de 2009 du programme PISA de l’OCDE (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) classe les élèves de la Nouvelle-Zélande en 7e position pour leurs résultats académiques globaux. Un mini dossier en 3 parties :1. À propos de l'auteur Sébastien Wart

L'innovation pédagogique en 10 points Depuis 2012, l'Open University britannique publie à l'automne un rapport sur les plus fortes tendances de l'innovation pédagogique repérées au cours de l'année. La publication est fort attendue, compte-tenu de l'autorité dont jouit l'Open U dans le domaine des technologies pour l'enseignement et l'apprentissage, et de son rôle dans de nombreux projets liés aux sciences de l'éducation. Le rapport dans sa version la plus récente consacre dix tendances et dispositifs éducatifs / d'apprentissage, à l'impact potentiel plus ou moins fort, à brève ou moyenne échéance. Il ne s'agit pas de faire un état de l'art des pratiques éducatives, mais bien de se livrer à un exercice prospectif basé sur l'observation d'indices pertinents. Les auteurs du rapport précisent que les tendances observées sont plus pertinentes pour l'enseignement supérieur que pour l'école et l'enseignement secondaire. Les dix innovations pédagogiques de l'année 2013 1- Les MOOCs. 2- Les badges. Nous voici prévenus.

Comment Pisa a aidé l'Allemagne a améliorer son système éducatif En 2000, la publication du premier test Pisa porte un grand coup au moral allemand : l'Allemagne se trouve parmi les mauvais élèves, loin derrière la France. Aujourd'hui, elle est loin devant la France avec 19 points de plus en maths et 29 en sciences. Le pays fait partie du peloton de tête du classement Pisa. Comment l'Allemagne a-t-elle réussi à relever en une dizaine d'années le niveau de ses élèves pour le hisser parmi les meilleurs ? Pour quel coût pour les enseignants ? Astrid Barbeau, proviseure de l'Internationale Deutsche Schule Paris, revient sur le "choc Pisa". Peut-on parler d'un choc Pisa en Allemagne en 2000 ? La publication de Pisa 2000 avec de mauvais résultats pour l'école allemande, a entraîné une vive réaction chez les enseignants. Que s'est -il passé pour les rythmes scolaires ? L'évolution n'est pas due qu'à Pisa. Il y a eu aussi une réforme des examens. Comment cette réforme a-t-elle été possible ? La clé cela a été de grandes concertations.

Centre Français de Sociocratie Je ne dirais pas à Marie Saint Pierre comment s'habiller | Marysa Nadeau Contrairement à ce que prétend Marie Saint Pierre, partager son opinion sur le système d'éducation n'est pas un privilège. C'est un exutoire, voire un sport de salon couramment pratiqué par le Québécois moyen, mais dont certains, jouissant d'une notoriété quelconque, ont le privilège (cette fois, il en est) d'avoir une tribune pour la dilapider. Malheureusement, ces opinions qui ont droit de cité sont aussi bien souvent fondées sur peu de choses. En mettant de l'avant trois grands axes de changement sur lesquels reposerait l'avenir du monde des affaires, Mme Saint Pierre déplore que «notre système d'éducation soit orienté sur les résultats et non le processus» et plaide pour que nous commencions «à évaluer les individus sur un ensemble de critères qui pourraient inclure les valeurs importantes de notre société soit: la collaboration, l'effort pour trouver de nouvelles façons de faire, les habitudes et comportements sociaux, l'empathie, la créativité et l'innovation». Loading Slideshow

Accueil | éducation nouvelle | publication | revue | analyses | article | abonnement | adhésion | association | pratiques | pédagogie | enseignement | formation | formateurs | colloque | congrès | recherche | L'école réinventée | Emilie Laperrière, collaboration spéciale | Société Une école sans salles de classe, où la curiosité et la créativité sont au coeur de l'apprentissage. C'est le mandat qu'ont reçu - et relevé - les architectes de la firme danoise Rosan Bosch. Et c'est ainsi qu'à Hägersten, dans le sud de Stockholm, en Suède, une école pas comme les autres, la Vittra Telefonplan, a été construite. Publié le 3 mars 2013 à 1h00 ✓ Lien copié Emilie Laperrière, collaboration spéciale LA PRESSE Vittra, qui gère une trentaine d'écoles en Suède, a voulu repenser ce que devait être l'école d'aujourd'hui. «Leur philosophie permet aux enfants d'être activement engagés dans leur apprentissage, explique Rosan Bosch, architecte du projet. Un environnement ludique Ce ne sont d'ailleurs pas les espaces créatifs qui manquent à l'école Telefonplan! «Le village, avec ses petites maisons, est idéal pour les projets de groupe, ajoute Rosan Bosch. À la fine pointe Le design intérieur de l'école intègre la technologie, qui est au coeur de la pédagogie de l'établissement.

Mieux Apprendre.... Directeurs d'école: trop de bureaucratie, pas assez de pédagogie | Pascale Breton C'est ce que confirme une recherche universitaire qui sera dévoilée ce soir, à Montréal, devant les membres de la Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement (FQDE), que La Presse a obtenue. Michel St-Germain, professeur émérite à la faculté d'éducation de l'Université d'Ottawa, a mené une recherche auprès de 190 des 500 directions d'écoles francophones dans les autres provinces canadiennes, il y a quelques années. Il a voulu voir ce qu'il en était des directions d'écoles québécoises. Les quelque 255 directeurs d'école ont répondu à un long questionnaire en précisant le temps qu'ils accordent à différentes tâches. Ils devaient aussi dire s'ils souhaiteraient consacrer plus ou moins de temps à chacune des tâches. Résultat: un fossé existe entre le travail quotidien des directeurs d'école et la vision idéale qu'ils ont de leur travail. Une tendance mondiale C'est une tendance qui se dessine partout dans le monde, constate M. La recherche de 400 pages réalisée par M.

21st Century Educators L'école québécoise: dépassée, inerte, inflexible | Marc-André Girard Comme bien des intervenants du milieu de l'éducation, j'ai été happé par la brutale honnêteté de Patrick Lagacé dans son article de samedi pour La Presse. Il est toujours rassurant que certains disent les vraies choses en éducation où, trop souvent, la langue de bois prédomine. À l'opposé, il est également triste de voir que ce ne sont pratiquement que les dénonciations ou les idées négatives en éducation qui se retrouvent dans les médias, ce qui, je le crois sincèrement, contribue à ce que le public ait une opinion négative du domaine. Le meilleur exemple est certainement le Manifeste pour une pédagogie renouvelée, active et contemporaine, qui n'a malheureusement pas été relayé par les médias de masse. D'ailleurs, il est ironique de noter que cette initiative a reçu une plus grande attention médiatique en France qu'au Québec... Si l'école était importante... Pour en revenir à l'article de Lagacé, j'ai quelques précisions à faire. Resituer notre rayon d'action Close 1.

"Réinventons l'école" : les meilleures conférences TED sur l'innovation pédagogique Faire connaître "les idées qui valent la peine d'être diffusées" : telle est la devise des conférences TED (pour Technology, entertainment and design), lancées il y a près de 30 ans par une association à but non lucratif, la Sapling foundation. Parmi les thématiques abordées : l'éducation, et plus particulièrement l'innovation en matière d'éducation, avec des interventions de Ken Robinson, Salman Khan, Sugata Mitra ou encore Daphne Koller. Ces vidéos ont été vues par des centaines de milliers d'internautes et jusqu'à près de 20 millions pour Ken Robinson ! "Partout dans le monde, l'idée selon laquelle nos systèmes éducatifs ne fonctionnent plus se répand et fait désormais consensus. Ken Robinson : "Comment l'école tue la créativité" (2006) Professeur d'éducation artistique à l'université anglaise de Warwick pendant une dizaine d'années, Ken Robinson figure parmi les penseurs les plus reconnus en matière d'innovation pédagogique. Notre système éducatif est-il en panne ?

Related: