background preloader

Serious games, MOOC, nouvelles technologies… Préparez-vous à apprendre autrement !

Serious games, MOOC, nouvelles technologies… Préparez-vous à apprendre autrement !
Fini, les cours magistraux ! Écoles et universités misent sur les nouvelles technologies, les cours en ligne, le décloisonnement des disciplines, la mobilité, l'entrepreneuriat… Leur objectif ? Anticiper le futur pour vous préparer, dès à présent, au monde de demain. Quels sont ces établissements ? Que proposent-ils ? Préparez-vous à apprendre autrement Vos compétences extrascolaires à l'honneur ! Des cursus forcément pluridisciplinaires Fini les cours passifs ! Les FacLabs, pour tester, bidouiller, partager Vos études demain : avec les MOOC, formez-vous 24 heures sur 24 Les "serious games", pour apprendre en jouant Vos envies d'entrepreneur encouragées Toujours plus d'alternance Passage obligé à l'étranger Imaginez une université gratuite où l'on pourrait suivre des cours sur l'improvisation-jazz, la psychologie sociale, l'initiation à la programmation, l'égyptologie, les éruptions volcaniques… Cette université existe. Avec la "pensée design", les post-it remplacent les cahiers.

Responsable marketing Que fait-il ?Le responsable marketing est chargé de définir les grandes lignes de la stratégie commerciale d'une entreprise ou d'un de ses services. Il réalise des analyses marketing très poussées, en recueillant des informations sur le marché et la concurrence et en tenant compte des besoins et des attentes du client. Comment travaille-t-il ?Pour lancer un nouveau produit sur le marché, une voiture, une lessive ou une marque de cosmétiques, par exemple, le responsable marketing analyse les ventes des concurrents et participe à la définition du plan marketing. Il réfléchit à la stratégie à adopter pour la mise sur le marché du produit ou de la marque : Faut-il faire de la publicité à la télévision, à la radio ou plutôt de l'affichage ? Quel verdissement du métier ? Où exerce-t-il ? Les +Très proche des dirigeants, le responsable marketing joue un rôle primordial pour la bonne santé de l'entreprise. Les -Les entreprises demandent des résultats toujours plus performants !

Le temps scolaire n'est ni le temps technologique, ni le temps politique Toute la semaine, ActuaLitté poursuit ses entretiens avec Patrick Ghrenassia, professeur agrégé de philosophie, qui officie aujourd'hui à l'ESPE de Paris, Université de Paris-Sorbonne. Auteur publié chez Hachette et Hatier, et blogueur sur L'Etudiant, il aborde aujourd'hui la transition numérique dans l'univers scolaire. Le fossé croissant qui se discerne entre enseignants et élèves et les mutations sociales, autant de questions qui interrogent notre relation actuelle à la transmission. Au sein du système scolaire actuel, comment envisage-t-on cette transition vers les écrans - tant du côté des élèves que des enseignants ? L'école est globalement plutôt méfiante et réticente face au numérique. D'un autre côté, on observe avec inquiétude un fossé croissant entre l'école et le monde extérieur. On a craint un temps que la "fracture numérique" n'aggrave les inégalités sociales en milieu scolaire. Mais, dira-t-on, c'est le devoir de l'école de leur apprendre à écrire, justement !

Les MOOC, déjà has-been ? L'enthousiasme pour les cours en ligne ouverts et massifs retombe. En cause, le faible taux de réussite. De nouveaux concepts -payants, plus courts- font leur apparition. "J'ai suivi un MOOC au printemps dernier et je me suis ennuyé ferme. C'était tellement soporifique que je n'ai pu aller jusqu'au bout." Dans le bus, sur un smartphone, chacun a accès aux cours, souvent gratuits. Des formats plus courts Mais quelle différence alors entre Coursmos et Youtube, qui regorge également de vidéos d'apprentissage en tout genre ? Les cours sont répartis en thématiques, de l'art à la cuisine en passant par l'informatique. "Le plus important, c'est d'instiller du savoir dans un court laps de temps pour capter l'attention de ceux qui en ont peu" Alors que la plupart des MOOC permettent de suivre gratuitement les cours mis à disposition, le site Mindsy, lancé en août 2013, propose une sélection de 5 000 cours (pour l'instant) pour un abonnement de 29 dollars. Désillusion vis-à-vis des MOOC

Inspiration branding : d'où viennent nos marques ? Analyse onomastique des principales marques de grande consommation sur le marché français L'analyse des noms de presque 200 grandes marques présentes dans la grande distribution française (alimentation, boissons, hygiène, beauté et entretien de la maison), nous permet d'identifier 10 sources d'inspiration qui ont donné naissance à ces enseignes du quotidien. De nouveaux noms apparaissent, issus d'inspirations en phase avec l'air du temps, moins rationnelles, plus conceptuelles et plus imaginatives. Les marques patronymes Les patronymiques désignent généralement le fondateur de l'entreprise ou le créateur du produit d'origine. L'analyse d’une liste de 50 d'entre elles nous renseigne sur très peu de choses. Les marques calendrier ou marques prénom Beaucoup de marques sont issues du calendrier chrétien, donc précédées du mot "saint". Pour les marques avec prénoms, elles sont plus du registre de l'affectif ou de la filiation (fils, fille, femme). Les marques héros Les marques animales Conclusion

D’ici 5 ans, quelles technologies s’imposeront à l’éducation ? Impression 3D, laboratoire virtuel et vêtement connecté seront bientôt de nouveaux outils pour l’éducation, prédisent les experts. BYOD et Cloud à court terme Au sein du NMC (New Media Consortium), des experts internationaux regroupant enseignants et chercheurs ont identifié les nouvelles technologies – et leurs atouts – qui seront adoptées par les professionnels de l’enseignement à court, moyen et long terme dans le secondaire. Cette communauté d’experts compte pour l’année en cours et à venir sur une généralisation progressive de technologies déjà en place mais pas encore massivement déployées : Le BYOD avec pour avantage d’offrir aux élèves des outils avec lesquels ils sont familiers, qu’ils peuvent utiliser dans leur vie privée et scolaire. L’analytique et l’enseignement personnalisé dans 3 ans À moyen terme, les experts du NMC envisagent l’adoption massive de 4 technologies : Learning Analytic ©Open College Impression 3D, réalité augmentée et Internet des objets d’ici 2018

Les MOOC sont-ils révolutionnaires ? Qu’ils s'appellent EdX, Cousera, Udacity, Solerni, les MOOC (Massive Open Online Course) ou CLOM (Cours en Ligne ouverts et massifs) créé l'évènement dans les médias. Mais qu’ont-ils de vraiment nouveau ? Bien sûr, à l'heure où les machines ont atteint un niveau technologique qui leur permet de connecter les apprenants du monde entier et d'avoir des capacités d'hébergement de ressources inouïes, il n'y avait qu'un pas pour que l'enseignement bascule en ligne. Une organisation traditionnelle Le principe des MOOC est simple : il s'agit de dispenser un enseignement généralement de niveau supérieur, en ligne, avec des ressources numérisées, des cours vidéos, des exercices interactifs le plus souvent corrigés automatiquement, et des forums permettant aux élèves et aux enseignants d'échanger. Le potentiel révolutionnaire se cacherait-il dans les outils ? Des nouveautés à maîtriser L'engouement pour les MOOC tient en fait à trois de ces caractéristiques : l'ouverture, la masse et la gratuité.

Conférence Cultures numériques : De quoi le numérique à l'Ecole est-il le nom ? Les 21 et 22 mai 2013, à l'École normale supérieure de Lyon, une conférence nationale a exploré les « cultures numériques », « l'éducation aux médias et à l'information. ». De manière plus générale, c'est bien le sens même du numérique à l'école qui s'est trouvé ainsi éclairé. De quoi est-il le nom ? Sans doute d'un malaise et d'un défi : adapter l'école à la civilisation du numérique qui oblige à repenser l'appropriation et la nature même de la connaissance. Assurément aussi d'une prise de conscience : le numérique est moins une question d'outils ou d'usages que d'enjeux, tant il rend possible et indispensable la formation de citoyens autonomes et responsables dans un monde en mutation. Les chercheurs et enseignants ont partagé réflexions et expériences. Ouvertures Une nouvelle société du savoir Philippe Queau envisage la question sous quatre angles. Quelles responsabilités alors de l'école ? « Cultures numériques : quelles responsabilités de l'école ? L'information comme objet et flux

Retours d'expériences sur les MOOC 2014 est l'année du MOOC (Massive Open Online Course), je vous livre ici mes premières réflexions sur un retour d'expérience vécu sur 2 MOOC qui permet d'en comprendre les apports et qui pose un regard sur les pistes à explorer à l'avenir. L'année 2014 semble être le tremplin de la mise en œuvre massive de MOOC. Je tenais à vous faire part de mon retour d'expérience sur les MOOC (Massive Open Online Course) auxquels j'ai participé. Mon intérêt pour les MOOC était multiple : Comprendre l'appropriation des usages collaboratifs par un nombre importants de participants, L'apport des MOOC au regard d'une éducation traditionnelle,L'intérêt des MOOC pour la formation dans les entreprises, Approfondir mes connaissances sur des sujets qui m'intéressent. J'ai donc suivi un MOOC francophone et un anglophone. J'ai eu la chance de participer à 2 MOOC qui avaient choisi 2 approches pédagogiques différentes. L'équipe pédagogique peut également intervenir et répondre aux questions des apprenants.

20 vidéos courtes pour comprendre le Web et numérique A chaque média thématisé, ses vidéos didactiques. Des modules courts présentent brièvement un des aspects du Web : services, outils, techniques et enjeux. La firme Orange s’est fait la spécialité de ces vidéos de sensibilisation qui ne dépassent pas la durée d’une minute et trente secondes. L’objectif est de donner envie de découvrir, de comprendre et pourquoi pas d’utiliser. Le site Paroles d’Elus (à destination des collectivités territoriales) propose 3 vidéos d’animation à bases de phrases courtes et de chiffres pour faire comprendre aux institutions locales l’intérêt de stratégies orientées numériques : La fibreFacebookTwitter On peut aussi consulter les vidéos 60 secondes du Collectif Orange (« grandes évolutions et les petites révolutions de la vie numérique ») pour comprendre des outils du Web social, des services en ligne ou procédés techniques : Services en ligne BitcoinFlipboardFoursquareGoogle+KloutLe microblogging (Twitter)PheedPinterest Technique Concepts Pratique J'aime :

Un MOOC sur l’utilisation des TIC pour les intervenants du primaire - Infobourg.com Au début de l’été 2014, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) inaugurait, en collaboration avec l’Institut d’éducation de l’Université de Londres, un premier MOOC portant sur l’enseignement et l’utilisation des TIC au primaire. À la fois théorique et pratique, ce MOOC se déroule sur la plateforme Coursera. Intitulé « ICT in Primary Education: Transforming children’s learning across the curriculum », le MOOC (massive open online course, un cours totalement gratuit) se veut un lieu d’échange entre les différents acteurs du milieu primaire. Il s’adresse donc à la fois aux enseignants, aux directions d’établissements, aux professionnels ainsi qu’à toute personne intéressée par l’utilisation et l’enseignement des TIC auprès des enfants. Pour sa première édition, le MOOC a enregistré plus de 7 000 inscriptions provenant de près de 70 pays. À propos de l’auteur Dominic Leblanc

Big Data : nouvelle étape de l’informatisation du monde Viktor Mayer-Schönberger, professeur à l’Oxford internet Institute, et Kenneth Cukier, responsable des données pour The Economist ont récemment publié Big Data : une révolution qui va transformer notre façon de vivre, de travailler et penser (le site dédié). Ce livre est intéressant à plus d’un titre, mais avant tout pour ce qu’il nous apprend du changement du monde en cours. Riche d’exemples, facilement accessibles, il dresse un état compréhensible des enjeux des Big Data en insistant notamment sur ce que cette nouvelle étape de l’informatisation transforme. Le code n’est plus la loi ! « Les systèmes informatiques fondent leurs décisions sur des règles qu’ils ont été explicitement programmés à suivre. Pour les auteurs, les Big Data créent une intelligence artificielle qu’aucun humain ne peut comprendre. « Les Big Data fonctionnent à une échelle qui dépasse notre compréhension ordinaire. Qu’importe la causalité, voici venu le temps des corrélations Hubert Guillaud

mooc-info.net | Les news des Mooc

Related: