background preloader

C'est pas sorcier -PLANETE SOUS TOUTES SES LATITUDES

C'est pas sorcier -PLANETE SOUS TOUTES SES LATITUDES

Bilan Radiatif Universite de Picardie Jules Verne MBG7 Le flux solaire incident est fonction de la luminosité solaire et inversement proportionnel au carré de la distance au soleil. La Constante solaire correspond au flux solaire ramené à la distance Terre-Soleil. Elle varie selon l'activité solaire (cycle de 11 ans) et l'excentricité de l'orbite terrestre: périhélie (3 janvier) : 1410 W / m2 aphélie (3 juillet): 1320 W / m2 moyenne annuelle: 1368 W / m2 L'orbite terrestre est une ellipse de faible excentricité ( 2% ). La distance moyenne de la Terre au Soleil est l'Unité Astronomique; 1 U.A. = 149,5 106 km Le flux solaire est réparti sur la surface sphérique de la Terre qui est 4 fois plus grande que sa section. La valeur de 342 w/m2 est la valeur moyenne annuelle du flux solaire à la surface du globe. La surface du soleil est à une température d'environ 6 000 °K. elle émet des radiations dont la longueur d'onde varie de 0,2 à 4 µm, c'est à dire depuis l'ultra-violet jusqu'au proche infra-rouge. b) obliquité

Sur le principe de la moindre action Cet article de Leonhard Euler (1707-1783), publié pour la première fois en 1753 dans les Mémoires de l'académie des sciences de Berlin(1) puis inclus dans l’ouvrage intitulé Dissertation sur le principe de la moindre action avec l'examen des objections de M. le Professeur Koenig faites contre ce principe(2), porte sur la célèbre dispute qui opposa Johann Samuel König (1712-1757), membre associé étranger de l’Académie de Berlin, à Pierre Louis Moreau de Maupertuis (1698-1759), qui en était le président, au sujet du principe de moindre action qui était initialement connu comme suit : « la nature agit toujours par les voies les plus simples et les plus courtes ». Le principe de moindre action sera démontré mathématiquement, et publié sans ces considérations métaphysiques, par Lagrange, en 1788, dans sa Mécanique analytique à partir du principe des vitesses virtuelles ou principe de d'Alembert qui est une nouvelle formulation des lois de la dynamique de Newton. Figure 2 : (à d.) (1) et soit

MENE1506516D - Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse Publics concernés : élèves en cours de scolarité obligatoire des écoles élémentaires, des collèges et lycées publics et privés sous contrat de l'éducation nationale et de l'enseignement agricole, et, pour l'annexe, les enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat. Objet : publication du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur à compter de la rentrée scolaire de septembre 2016. Notice : le décret prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture destiné à remplacer le socle commun de connaissances et de compétences actuellement en vigueur. Références : le présent décret est pris en application de l'article L. 122-1-1 du code de l'éducation dans sa rédaction issue de l'article 13 de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République. « Art. « Art. « Art. Annexe

Alternance jour-nuit et ensoleillement de la Terre L'animation permet de comprendre le phénomène des saisons. L'axe de rotation de la Terre n'étant pas perpendiculaire au plan de l'écliptique, selon la période de l'année, les rayons du Soleil n'arrivent pas de la même manière à la surface de la Terre : c'est le phénomène des saisons. Aux équinoxes, les rayons du Soleil sont parallèles au plan de l'équateur ; entre les équinoxes, ils sont au-dessus (printemps, été) ou en-dessous (automne, hiver), avec un angle maximum aux solstices : le soleil se positionne alors au-dessus d'un des tropiques (tropique du Cancer au solstice d'été, tropique du Capricorne au solstice d'hiver. La déclinaison solaire correspond à l'angle que font les rayons solaires avec le plan de l'équateur. Elle varie entre -23°26' et +23°26'. La limite de l'ombre (un grand cercle de la Terre) oscille donc de part et d'autre de la position à l'équinoxe. Le petit soleil montre l'endroit de la Terre où le Soleil est au zénith à cet instant. Mode d'emploi Manipulation

Related: