background preloader

La communication interne de Microsoft France joue la carte de la vidéo et de l’humour

La communication interne de Microsoft France joue la carte de la vidéo et de l’humour
Related:  communication interne

La communication vue par les salariés OpinionWay a interrogé des salariés français [1] afin de connaître leur vision de la communication interne en entreprise pour une étude LabRH. Les principales missions de la com’ interne au sein d’une entreprise vues par les salariés Lors de cette étude, il a été demandé aux salariés, quelles étaient pour eux les principales missions de la communication interne au sein d’une entreprise. 74% des salariés ont cité au moins une mission : présenter le projet et les objectifs de l’entreprise (15%),informer sur les résultats/la santé de l’entreprise (14%),communiquer (12%),améliorer la communication avec la direction (10%),créer du lien social/de la cohésion (9%). [Mission qui n’est pas accordée à la fonction RH ! Les salariés français moyennement satisfaits par la com’ interne de leur entreprise Les phrases qui ont été entendues spontanément lors de ce sondage sont : Il existe, tout de même, une forte hétérogénéité des données selon la taille des entreprises.

Les moyens de la communication interne Pour faire suite à nos articles sur la communication interne comme moyen de mieux manager, intéressons nous aux différents moyens existants, de faire vivre la communication en interne de son entreprise ou de son service. Gérer ses ressources humaines Le premier moyen, peu évident aux yeux de tous, est tout simplement de gérer ses ressources humaines….donc d’écouter, d’observer et de comprendre ses collaborateurs, de les accompagner. Il ne s’agit donc pas simplement de gestion administrative, mais aussi et surtout de gestion de carrière, de motivation, de conciliation vie personnelle/vie professionnelle etc. Reconnaitre le rôle et la place de chacun dans l’entreprise Le second, pour tout DRH et membres de direction, est de reconnaitre l’autre et les autres collaborateurs : saluer chaque personne rencontrée dans le couloir, lui sourire…voire lui demander des nouvelles. Les moyens techniques Les moyens suivants sont plus proches de ce qu’on imagine être un moyen de communication interne :

La communication interne jugée déconnectée de la réalité de l'entreprise Un salarié sur deux (52 %) juge bonne la communication interne de son entreprise, selon une étude menée par la TNS Sofres pour Entreprises & médias, l'association des directeurs de communication, publiée le 10 janvier et reprise par Les Échos. C'est peu au regard des 2 milliards d'euros dépensés chaque année par les entreprises françaises pour leur communication interne, selon les Échos. Si les moyens se sont multipliés ces dernières années dans les grands groupes en ce sens (réseaux sociaux, réseau interne…), la distance entre direction et salariés ne s'est pas réduite pour autant. Des directeurs de la communication loin de la réalité du terrain L'enquête révèle en effet que la communication qui vient d'en haut apparaît loin des préoccupations des salariés et déconnectée de la réalité du terrain. Ce “trop grand décalage entre les messages de la direction et la réalité du terrain” gêne près de 70 % des 800 managers interrogés.

1.6- Les besoins en communication des salariés Quel est le principal besoin en communication des salariés ? Etre pris en compte dans le fonctionnement de l’entreprise est aujourd’hui la principale demande du salarié. C’est ce qui fonde ses besoins en matière de communication. Cette prise en compte de l’individu se traduit par la mise en œuvre d’une communication interne où l’information est transparente, accessible et circule librement (qu’elle soit ascendante, descendante ou transversale) à tous les niveaux de l’entreprise. Les besoins des salariés en matière de communication descendante Les besoins des salariés : Exemples d’outils : L’affichage, le journal interne, les réunions, les notes de service, les vidéos, l’annuaire, le livret d’accueil, le tableau d’affichage etc. Les besoins des salariés en matière de communication ascendante La communication ascendante part de la base des salariés pour remonter vers la hiérarchie. Les besoins des salariés en matière de communication transversale Exemples d’outils : (36% des actifs européens).

Communication interne : ses 15 objectifs Tout bon directeur des Ressources Humaines sait que la communication interne est un des piliers de la gestion de l’entreprise. Principal responsable de sa mise en œuvre, vous devez être au point sur ses objectifs pour élaborer ensuite les meilleurs outils, tout au moins ceux qui répondront aux objectifs que vous vous fixerez parmi ceux listés ci-dessous et qui seront adaptés à votre entreprise. Les objectifs de l’ordre de la communication descendante 1- Faire connaitre les valeurs fondamentales de l’entreprise, 2- Conforter chacun dans son rôle dans l’entreprise, 3- Faire partager une vision et jouer le rôle de ciment fédérateur, 4- Faire adhérer au projet collectif de l’entreprise, 5- Faire connaitre les règles communes, 6- Rassurer sur la pérennité de l’entreprise. Les objectifs de l’ordre de la communication ascendante 7- Faciliter la connaissance du terrain par le top management, 8- Percevoir le climat social, 10- Etre au courant du marché, de la concurrence, 11- Sortir de son bureau !!

Les nouveaux enjeux de la communication interne Les entreprises doivent concevoir leur communication interne en visant prioritairement trois objectifs : répondre aux attentes spécifiques de l’encadrement et à celles des autres salariés, filtrer et hiérarchiser la masse croissante des informations et établir ou clarifier les règles qui régissent la relation entre employeur et employé. Relativiser la satisfaction générale des salariésSelon différents sondage, les salariés sont très majoritairement satisfaits de leur travail (87% selon BVA 2008). Mais dans ce domaine comme ailleurs, la satisfaction doit être relativisée (1). Plus de 70% des salariés souhaitent prendre leur retraite autour de 57 ans (74% en 2005 et 76% en 2006 selon deux sondages CSA). Conséquence logique : les Français sont restés majoritairement opposés au recul de l'âge de la retraite tout en admettant la nécessité de réformer le système. Car un problème se pose de plus en plus : celui de l'overdose d'information.

Mettre en place un plan de communication efficace Considérée comme essentielle par les salariés, la communication interne fait l'objet de nombreuses critiques de leur part. Ainsi, la moitié des répondants à l'enquête en ligne menée par JDN Management la juge mauvaise dans leur entreprise. C'est en effet une démarche qui ne s'improvise pas et qui nécessite d'être bien structurée. Quand communiquer ? Une bonne communication ne vaut que dans la durée. Comment segmenter ses salariés pour mieux communiquer ? Faut-il tout dire à tout le monde ? Il existe pourtant d'autres segmentations plus fines, qui permettent d'adapter sa communication au public, pour une meilleure efficacité. Que dire ? Une fois l'objectif et la cible déterminés, il s'agit de se demander quel message précis on souhaite faire passer. La forme que prend le message peut être adaptée en fonction de la cible. Comment faire passer son message ? Dans son livre, Jean-Marc Décaudin distingue trois grandes techniques de communication. Quel média choisir ? Pour quelle efficacité ?

Pernod Ricard connecte 18 800 collaborateurs à son réseau social d'entreprise Le spécialiste français des apéritifs a lancé son RSE basé sur Salesforce Chatter le 29 octobre dernier. Au-delà des 15 000 posts déjà publiés, c'est le partage des bonnes pratiques qui contribue à son succès. Après avoir misé ces dernières années sur une stratégie d'acquisitions à tous crins, le géant des spiritueux français Pernod Ricard est entré depuis 2010 dans une phase de croissance organique. Une phase dans laquelle les moyens à mettre en œuvre pour fluidifier la collaboration et surtout doper la capacité d'innovation sont devenus des impératifs. Pour parvenir à atteindre ses nouveaux objectifs, le groupe s'est penché sur "les moteurs de l'innovation" mis en place par d'autres entreprises. Avant d'opter définitivement pour cet outil, le groupe a toutefois mené un appel d'offres fin 2011 grâce auquel plusieurs solutions ont été étudiées. Un taux d'adoption de 60% et un taux de satisfaction de 87% pour Chatter

La prévention des risques professionnels des peintres en bâtiment. Les peintres en bâtiment utilisent des peintures et vernis qui sont des revêtements appliqués sur les murs, sols et plafonds, les menuiseries … à des fins décoratives et de protection. La présence de fortes quantités de solvants dans ces peintures et vernis induit des risques chimiques liés à une toxicité neurologique et à des possibilités de dermatoses et d’affections respiratoires. En outre, en raison de leur inflammabilité, de leur explosivité et de leur écotoxicité, des mesures de prévention et de protection s’imposent lors de leur stockage, de leur utilisation et de l’élimination des résidus et déchets. Les travaux de peinture exigent aussi souvent le ponçage de surfaces entrainant la production et le risque d’inhalation de poussières nocives, le décapage de peintures anciennes avec des produits dangereux. Les principaux risques professionnels des peintres en bâtiment Les risques chimiques D’autres dangers chimiques sont relatifs aux : Risques liés aux postures de travail Février 2011

Quelles règles pour protéger l’information lors des pauses déjeuner Les entreprises n’ont jamais produit autant d’information qu’aujourd’hui. Dossiers du services des RH, e-mails professionnels, factures, fichiers clients, publications sur la page Facebook et le compte Twitter de la marque : le terme "information" englobe toutes ces données. Attention aux "commérages" Le "commérage" revêt une connotation péjorative le plus souvent. Elle n’est pas déméritée quand on sait que les anecdotes les plus croustillantes portent invariablement sur des mauvaises nouvelles concernant des connaissances ou des gens dont on a entendu parler. La fiche de Wikipedia consacrée au commérage (gossip, en anglais) nous apprend que c’est l’un des moyens les plus anciens et répandus de relayer des faits, de communiquer des opinions et de colporter des rumeurs. Les commérages et le bouche-à-oreille font partie du quotidien sur le lieu de travail, dans la grande majorité des entreprises. Nous sommes des êtres sociaux pour la plupart.

Ces entreprises qui savent <br/>motiver leurs troupes <br/> Le groupe Flo, Bouygues Telecom et Bain & Company mènent des actions pour fidéliser leurs salariés. La crise n'a pas seulement frappé de plein fouet l'économie française, elle a aussi durement altéré l'engagement des salariés vis-à-vis de leur entreprise. Autrement dit, leur motivation, leur attachement, leur fidélité et leur loyauté. Ainsi, selon une enquête du cabinet Mercer à paraître ce matin et que Le Figaro économie dévoile, un salarié sur trois songe «sérieusement» à quitter son entreprise. Ils étaient seulement un sur deux en 2007. Comment éviter ce phénomène préjudiciable? Les 1 200 participants de la Bain World Cup «Hormis au deuxième semestre 2010, où un rayon de soleil est apparu, nous avons été et nous sommes encore fortement touchés par la crise, reconnaît Dominique Giraudier, président du groupe Flo. Au début de l'année, une enquête visant à prendre le pouls des 5.900 salariés a été menée . Dans le groupe Bain&Company, l'initiative est partie de la base.

Motiver par la communication interne Ces dernières années, le rôle de la communication interne s'est complexifié. Elle ne peut plus se contenter d'être l'outil de transmission d'informations de la hiérarchie à l'ensemble des salariés. Son véritable enjeu est celui de l'adhésion des collaborateurs à l'entreprise et à ses valeurs. L'objectif : les inciter à s'investir et donc les motiver. Voici comment. Suivre l'évolution de l'entreprise dans la société Dans le contexte actuel très mouvant, marqué par les nombreuses fusions, restructurations et innovations, la relation des salariés à l'entreprise a changé. Collaborer étroitement avec les managers Pour aller au-delà du rôle informatif de leur communication interne, les entreprises doivent la repenser en profondeur. "Elle doit leur apporter un soutien opérationnel, en leur fournissant notamment les outils favorisant la diffusion de l'information. Donner du sens en communiquant sur le projet d'entreprise Fédérer les salariés autour de valeurs communes

Related: