background preloader

Les communautés de marques pour les nuls... :-)

Les communautés de marques pour les nuls... :-)

Les règles d’or du Community Manager Commençons par une rapide définition du Community Manager : «Le community manager, c’est la version 2.0 du webmaster, résume Grégory Pouy, directeur de la stratégie de contacts chez Nurun. J’aime assez cette définition ! Le Community Manager est l’ambassadeur de l’entreprise sur le web, c’est un « influenceur » !!! Il fait de la veille en ligne, il écoute des discussions sur la marque. Les règles d’or du Community Manager Proposé par Socializ, ces règles d’or du Community Manager méritaient bien un petit article ! Accueillir et écouter les membres Partager du contenu passionnant et des informations pertinentes Animer une communauté accueillante, agréable et sans agressivité Répondre aux questions et modérer les commentaires Transmettre les idées et suggestions Améliorer la protection Gratifier les membres actifs qui participent à la vie de la communauté Etre acteur dans l’intérêt de la communauté et de l’entreprise Respecter l’avis de chacun et favoriser la dialogue Les 4C d’une communauté

Le Community Management, un nouveau métier ! Nous avons eu le plaisir d’assister le 18 Janvier dernier au WorkShop organisé par Osereso.com, sur le thème du Community Management. Voici le résumé de cette conférence. Community Management – Osereso View more presentations from OSERESO. Avec internet les internautes peuvent devenir les créateurs et les acteurs de la communication au lieu de la communication Top Down qui prédominait avant l’émergence du Web. Il y a une multitude de communautés qui ne sont pas forcément reliées entre elles, avec des internautes qui peuvent évoluer d’une communauté à l’autre (selon l’âge, les passions, la mode, l’actualité…) ou être totalement étanches les unes des autres. Il faut donc adopter une nouvelle manière de communiquer, connaitre son envirronement (identifier où se font les échanges), entrer en contact avec les internautes et animer une communauté, tout en travaillant sur la durée. Quelle différence entre blogueur et Community Manager ? Quel est le rôle du Community Manager ? Je vous offre mon guide

Gestionnaire de communauté Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Animateur de communauté ou CM, l'abrégé de community manager, est un métier qui consiste à animer et à fédérer des communautés sur Internet pour le compte d'une société, d'une marque, d’une célébrité, d’une institution ou d'une collectivité territoriale. Profondément lié au web 2.0 et au développement des réseaux sociaux, le métier est aujourd'hui encore en évolution. L'appellation community manager est intégrée au Larousse 2016, confirmant l'utilisation de cet anglicisme dans la langue française[1]. Appellations alternatives[modifier | modifier le code] Métier émergent, la gestion de communauté et le gestionnaire de communauté sont souvent désignés par plusieurs termes. Missions du gestionnaire de communauté[modifier | modifier le code] Missions communes à la plupart des gestionnaires de communauté : Favoriser l'échange d'expériences au sein de la communauté[modifier | modifier le code] Celle-ci peut ainsi être une communauté de pratique.

Sociologie des communautés virtuelles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La naissance d’une communauté virtuelle demandera que plusieurs facteurs sociaux soient rassemblés. Les gens doivent trouver un intérêt à se rassembler. Si la formation d’une équipe virtuelle de travail est souvent imposée, la formation des groupes virtuels résulte généralement d’un désir mutuel de se lier. D’ailleurs, cette appartenance n’est pas toujours explicite et c’est pourquoi il est souvent difficile de distinguer un ensemble d’individus qui discutent de façon ponctuelle d’un groupe basé sur des liens qui persistent dans le temps. Notion de « communautés virtuelles » avant Internet[modifier | modifier le code] On parle de « communautés virtuelles » surtout depuis l’émergence de l’Internet comme réseau de médias cognitifs, mais elles existaient bien avant. Ainsi, les savants à partir du XVIIe siècle formaient en Europe une petite « communauté virtuelle » internationale, mais ils étaient peu nombreux.

L'E-Feuille de Chou des Communautés Web « Indignations et Réflexions ordinaires d'un Community Manager parmi d'autres … Manager une communauté Agence et Formations | Referencement Google Adwords Analytics Community Management | Paris - Marseille - Aix en Provence | Formation Community Manager : quelles compétences développer ? | Mediaventilo - Agence Social Media Web Marketing Voici quelques caractéristiques essentielles à développer chez le Community Manager, notamment dans le cadre de formations Community Management. Polyvalence et Adaptabilité Le Community Manager doit assurer plusieurs tâches et doit pouvoir faire face à des publics (internes ou externes) différents. Il doit pouvoir se remettre en question et se mettre à la place de sa communauté et de son entreprise pour mieux appréhender l’intérêt de ses actions. Il doit animer ses espaces en fournissant des contenus pertinents. Curiosité et Empathie Le community manager doit connaître et comprendre parfaitement le monde dans lequel il évolue et ne pas hésiter par conséquent à en explorer les recoins. Il doit être sur le qui-vive et à l’affût de l’information. Il doit faire preuve de curiosité envers les nouveautés, les tester et savoir s’adapter rapidement. Autonomie et Réactivité Le community manager doit faire preuve d’indépendance, d’initiative et agir rapidement et sereinement quand il le faut.

La structure des communautés influe sur les changements de comportement Pour diffuser sur la Toile un plan sanitaire visant à modifier en profondeur les habitudes, il faut prendre en compte la structure du réseau. Les plus denses étant les plus adaptés à ce type d'action. La structure d'un réseau social joue un rôle déterminant dans l'implication de ses membres, et dans l'influence que certains d'entre eux ont sur d'autres, note Damon Centola, chercheur au MIT. Selon lui, les internautes sociaux sont plus enclins à changer leur comportement - en particulier dans le domaine de la santé - lorsqu'ils appartiennent à une plate-forme communautaire organisée en groupes restreints et soudés, que dans des réseaux plus "étirés".

Related: