background preloader

Physique des plasmas

Physique des plasmas
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Plasma. La transformation d'un gaz en plasma (gaz ionisé) ne s'effectue pas à température constante pour une pression donnée, avec une chaleur latente de changement d'état, comme pour les autres états ; mais il s'agit d'une transformation progressive. Lorsqu'un gaz est suffisamment chauffé, les électrons des couches extérieures peuvent être arrachés lors des collisions entre particules, ce qui forme le plasma. Un plasma peut également se former à basse température si la source d'ionisation lui est extérieure. Cet état est le plus commun dans l'univers, car il se retrouve dans les étoiles, le milieu interstellaire et aussi l'ionosphère terrestre. Introduction[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] Le plasma, tout comme le solide, le liquide, ou le gaz, est un état de la matière. Dans les conditions usuelles, un milieu gazeux ne permet pas la conduction de l’électricité. , où avec si Related:  Energie PlasmatiqueEnergie Plasmatique Le plasma "quatrième élément"Plasmatiquement vÔtre

Plasma Le plasma est quelquefois appelé "quatrième élément", en plus des trois autres, classiques : solide, liquide et gaz. C'est un gaz où les atomes sont scindés en électrons négatifs circulant librement et en ions positifs, atomes ayant perdu des électrons et étant donc chargés positivement. Dans la basse atmosphère où nous vivons, tout atome privé d'un électron (par exemple en étant frappé par une particule cosmique rapide ) en récupère bientôt un identique. La situation est tout à fait différente aux températures élevées, comme celles du soleil. Plus les gaz sont chauds, plus rapides sont leurs atomes et plus vite les molécules se déplacent. A températures très élevées, les collisions entre ces atomes rapides sont suffisamment violentes pour éliminer des électrons. Contrairement aux gaz froids (par exemple l' air à température ambiante), les plasmas sont conducteurs de l'électricité et sont fortement affectés par les champs magnétiques. Nous avons déjà dit que le soleil est un plasma .

L'essor des moteurs à plasma La propulsion électrique, déjà en usage sur certains satellites, est aujourd'hui mise en œuvre dans des missions spatiales plus ambitieuses. Elle s'imposera sans doute pour les futures missions lointaines. Edgar Choueiri La sonde spatiale Dawn de la NASA, propulsée par un moteur électrique éjectant des ions de xénon bleutés, s’approche de l’astéroïde Vesta sur cette vue d’artiste. Pat Rawlings SAIC Edgar CHOUEIRI dirige le Laboratoire de propulsion électrique et de dynamique des plasmas à l'Université de Princeton, aux États-Unis. Seule dans le silence glacé de l'espace interplanétaire, la sonde Dawn de la nasa file, par-delà l'orbite de Mars, vers la ceinture d'astéroïdes. Mais cette mission n'est pas seulement remarquable par ses objectifs : la sonde Dawn, qui a décollé en septembre 2007, met en œuvre une nouvelle technologie, la propulsion électrique. La masse de carburant définit le coût d'une mission

L'état de plasma: Le feu de l'univers - Thierry Lehner - Librairie scientifique en ligne Caractéristiques du livre : - Auteur: Thierry Lehner- Editeur: Vuibert- Date de parution: 5 Juillet 2004- Format: Broché- Dimensions: 17 cm x 24 cm x 2 cm- Nombre de pages:- Prix indicatif: 30,40 € - Acheter ce livre sur Amazon.fr Présentation de l'éditeur Dans l'Antiquité, les Grecs considéraient que les constituants du monde dérivaient de quatre éléments essentiels : la terre, l'eau, l'air et le feu. Il n'est pas difficile de voir dans les trois premiers l'équivalent de nos états solide, liquide et gazeux. Mais l'état physique le plus répandu dans l'Univers - correspondant au feu des Anciens - n'est apparu que récemment et n'a été reconnu par la communauté des physiciens qu'en 1928 : c'est le plasma. Biographie de l'auteur Table des matières Acheter ce livre sur Amazon.fr

Sunspots and Earthquakes Civilization's interest in predicting the location and time of damaging earthquakes is obvious. The potential for devastation of property that otherwise could be secured, and the loss of life that otherwise could be prevented, are powerful reasons to find predictive factors. Some scientists have become aware of a correlation between sunspots and Earthquakes and want to use the sunspot data to help predict earthquakes. In the Journal of Scientific Exploration, Vol. 17, No. 1, pp. 37–71, 2003, there is an excellent report that addresses the more down-to-earth problems facing geophysicists trying to understand earthquakes. Freund outlines the basic problem, "Based on the reported laboratory results of electrical measurements, no mechanism seemed to exist that could account for the generation of those large currents in the Earth’s crust, which are needed to explain the strong EM signals and magnetic anomalies that have been documented before some earthquakes.

Plasma quark-gluon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Plasma. Le QGP était sans doute présent dans l'univers durant les 20 à 30 premières microsecondes après le Big Bang. Aujourd'hui, des théories prédisent son existence au sein de certaines étoiles très denses, mais le seul moyen de l'étudier réellement est de « le fabriquer » artificiellement dans des accélérateurs de particules. Création du plasma quark-gluon[modifier | modifier le code] SPS[modifier | modifier le code] La première création de plasma de quarks et de gluons fut annoncée en février 2000. Elle eu lieu au CERN, en utilisant des noyaux de plomb accélérés à une énergie de 33 TeV par le Supersynchrotron à protons (SPS), puis projetés sur des cibles fixes. RHIC[modifier | modifier le code] Ensuite, l’étude de ce plasma se poursuit au Laboratoire national de Brookhaven, en particulier avec le Collisionneur d'ions lourds relativistes (RHIC ; Relativistic Heavy Ion Collider) construit dans ce but.

Plasma Science and Technology - Basics - Overview BASICS Overview | What are Plasmas? | Powers of 10 | Photo Gallery However, the full range of possible plasma density, energy(temperature) and spatial scales go far beyond this illustration. For example, some space plasmas have been measured to be lower in density than 10 to the power -10 per cubic meter or (10exp-10)/m3 - 13 orders of magnitude less than the scale shown in the figure! On the other extreme, quark-gluon plasmas (although mediated via the strong force field versus the electromagnetic field) are extremely dense nuclear states of matter. For temperature (or energy), some plasma crystal states produced in the laboratory have temperatures close to absolute zero. Comprehensive listing of sites featuring educational resources - In particular, the Coalition for Plasma Science provides a teacher's guide and educational publications. Essay by James Glanz from a brochure of the American Physical Society, Division of Plasma Physics

Energie Plasmatique Recherches et enjeux en physique des plasmas La physique des plasmas La matière constituant notre environnement proche se présente essentiellement sous forme solide, liquide ou gazeuse. Au-delà de ces trois états, à haute et à basse températures, deux nouveaux types d'états, (1) les "gaz quantiques" et (2) les "gaz ionisés", se distinguent par l'apparition d'une grande diversité de phénomènes physiques nouveaux : à très basse température, les états supraconducteur, superfluide ainsi que les condensâts de Bose-Einstein présentent une richesse de comportements associée aux corrélations, à l'échange et à la cohérence quantiques ; à très haute température, la dissociation puis l'ionisation conduisent à la création de populations d'ions et d'électrons libres et ces charges libres induisent un comportement collectif, non-linéaire, chaotique et turbulent. Les plasmas dans l'univers Les océans, les continents et l'atmosphère ne sont pas des plasmas ; ils se présentent sous formes fluides et solides neutres. Les plasmas dans l'industrie

Fil généraliste: Soleil - vent solaire - Champ magnétique - Héliosphère Voici ce qu'en dit Ferlin: "Pour faire sensation, il suffit de voir à l'envers : Une sphère arrive près du Soleil et le "pompe". Le Soleil, bien heureux de cette petite gaterie, nous fait une belle éjaculation finale. C'est bien joli, mais c'est de la pure connerie. Les vortex solaires sont bien connus, il y en a pléthore. Maintenant, si vous voulez comprendre pourquoi des crétins s'amusent à diffuser des infos inversées, il suffit de regarder le nombre de visionnages des vidéos. Dans un monde où la plupart croit encore aux promesses électorales, où l'on présente des coups d'états comme des révolutions, je ne suis vraiment pas surpris par cette connerie largement partagée La video ci-dessous le montre bien:

Related: