background preloader

Et si vous imaginiez une stratégie sociale sans Facebook ?

Et si vous imaginiez une stratégie sociale sans Facebook ?
Cet article a été publié il y a 6 mois 4 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Depuis quelques semaines, j’écoute les conversations sur les réseaux sociaux et je vois qu’il y a une sorte de guerre entre les amis de Facebook et les amis de Google +, et notamment autour des considérations relatives au reach – surtout dernièrement -_-‘. Depuis que je travaille dans le web je vois les personnes s’évertuer à donner leurs meilleures pratiques pour générer de la visibilité et de l’interaction sur les réseaux sociaux. Avec les problèmes liés au reach Facebook et avec la guerre entamée par Google via Google + dont l’objectif est de capter la plus grande partie de l’activité du web sur ses plateformes (search et social), les annonceurs se sont évertués à entrevoir les plateformes sociales comme une réelle fin en soi. Et l’utilisateur dans tout ça ? des likes,de l’interaction,des fans… Et dans la vraie vie ça donne quoi ?

Surveiller les algorithmes… De plus en plus souvent, des algorithmes décident de notre rapport au monde. Que ce soit pour nous mettre en relation avec d’autres sur des sites de rencontres ou pour estimer notre capacité de crédit, pour nous diriger dans la ville via nos GPS voir même pour nous autoriser à retirer de l’argent à un distributeur automatique… les algorithmes se sont infiltrés dans notre vie quotidienne sans notre consentement et modulent notre rapport au monde sans que nous soyons vraiment au courant de leur existence, de l’ampleur de leur action, de leur pouvoir et des critères qu’ils utilisent pour décider de nos existences à notre place. Sans que nous ayons non plus beaucoup de possibilités pour réfuter ou intervenir sur ces critères. « Trop souvent, c’est l’ordinateur qui décide ! » Comprendre comment fonctionnent les algorithmes qui nous gouvernent n’est pourtant pas du recours des seuls spécialistes, estime le journaliste Frank Swain (@SciencePunk). Danser avec les algorithmes silencieux

"Roast Busters" : un club Facebook d'adolescents violeurs bouleverse la Nouvelle-Zélande Quand la bêtise atteint un niveau criminel. Une bande de garçons âgés de moins de 20 ans défraie la chronique en Nouvelle-Zélande, pour avoir forcé des jeunes filles à des rapports sexuels en groupe, après les avoir fait boire jusqu'à l'ivresse. Révélée par un reportage télévisé dimanche, l'affaire a pris la tournure d'un scandale national quand le gouvernement a dû admettre des failles policières. La bande d'au moins sept garçons, vivant à Auckland et qui se revendiquent copains d'enfance, sévissait depuis déjà deux ans. Nom du club : les "Roast busters" Faisant preuve d'une idiotie et d'une inconscience confondantes, ils se permettaient même de répondre à leurs "fans", lorsque ceux-ci leur demandaient par exemple la meilleure méthode pour attirer une fille au lit : "le chloroforme". C'est une enquête de la chaîne 3 News qui a rendu l'affaire publique dimanche soir. Quatre jeune filles avaient porté plainte Pourquoi donc la police d'Auckland n'a-t-elle rien fait ?

Community Manager : développez votre sens de la formule Cet article a été publié il y a 2 ans 3 mois 8 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Pour sortir du lot, tel un camelot au milieu d’un marché, un community manager doit savoir développer certains attributs pour briller sur les réseaux sociaux et attiser l’attention sur le produit qu’il représente : annonce percutante, réponse appropriée, proximité avec l’auditoire, interpellation directe et pouvoir de persuasion. En un mot, il doit avoir le sens de la formule. Voici une palette d’astuces d’écriture pour trouver la bonne formule dans vos prochaines publications. Les émotions sont au centre des réseaux sociaux. N’hésitez pas à solliciter vos abonnés de manière directe. La ponctuation doit être utilisée avec discernement. Exemple : « Nous sommes désormais 10 000 !!!” On ne le dira jamais assez, faites aussi court que cela est possible si vous souhaitez retenir l’attention de vos abonnés. Vous ne trouvez pas ?

" L'écriture numérique " par Bernard Stiegler en visioconférence Social TV : M6 teste le TV-commerce autour du Meilleur pâtissier 01net le 07/11/13 à 15h45 Le dispositif pourrait aussi fonctionner avec les émissions de mode ou de déco. Les téléspectateurs du Meilleur pâtissier, l’une des émissions culinaires de M6, amateurs de social TV testent une nouvelle fonction depuis le début de la deuxième saison : le TV-commerce. « Cette fonction est disponible dans la rubrique Connect de l’appli 6play en direct pendant l’émission, en replay ou sur la page du programme, sur le site de la chaîne », nous indique une porte-parole de M6. Pour cette première expérimentation, M6 s’est associé au site TheTops.fr, spécialisé dans l’e-commerce d’objets recommandés par des experts. Le dernier « épisode » du Meilleur pâtissier ayant rassemblé près de trois millions de téléspectateurs, dont beaucoup sont des amateurs qui apprécient d’en savoir toujours plus sur les ustensiles et tours de main, ce dispositif a un réel potentiel.

Étude : utilisateurs, influenceurs et marques sur Instagram Hier nous vous présentions les marques les plus populaires sur Instagram. Avec 150 millions d’utilisateurs, et une croissance soutenue, qui est d’ailleurs la plus importante dans l’écosystème social media, le réseau a su fédérer des utilisateurs très actifs. L’agence Kindai vient de réaliser une étude très intéressante sur l’utilisation d’Instagram. Elle traite notamment des utilisateurs « lambda », mais aussi des « power users » (plus de 10 000 abonnés) qui ont une vraie influence sur le réseau et intéressent les marques. Vous pouvez retrouver l’étude complète sur le SlideShare réalisé par l’agence ou consulter l’infographie réalisée pour illustrer l’étude :

2 Klicks für mehr Datenschutz | c't Immer mehr Web-Seiten binden die Gefällt-Mir-Buttons von Facebook, Google+ und Twitter ein; auch bei heise online stand das auf der Todo-Liste. Allerdings werden durch diese Buttons schon beim Laden der Seite – also ganz ohne dass der Anwender etwas dazu tut – Daten an die Betreiber der Netzwerkplattformen übertragen. Die enthalten neben der URL der aktuellen Seite unter anderem eine Kennung, die zumindest bei dort angemeldeten Nutzern direkt mit einer Person verknüpft ist. Standardmäßig überträgt dieser Button keine Daten an Dritte. Ein Klick auf einen dieser Buttons bedeutet somit, dass der Anwender seine Zustimmung erteilt, Daten an den jeweiligen Betreiber des sozialen Netzes zu übermitteln. Alle Buttons lassen sich auch dauerhaft aktivieren. Wem die Übertragung der Daten egal und die Bequemlichkeit wichtiger ist, der kann den Button des von ihm regelmäßig genutzten sozialen Netzwerks dauerhaft aktivieren. Für Webmaster Andere Web-Sites Wir hoffen, es werden noch mehr.

10 bonnes raisons de vous inscrire sur Twitter Si Twitter est devenu un réseau social extrêmement populaire outre-Atlantique, son taux d’adoption reste relativement maigre dans certaines parties du globe, et plus particulièrement dans les pays francophones. La majorité du temps, les internautes qui rechignent à s’y inscrire évoquent un certain désintérêt pour un service dont ils ne comprennent pas forcément l’utilité. Pourtant, Twitter est un outil d’une redoutable efficacité, tant pour les professionnels que pour les particuliers… Le réseau social de la libre-expression Contrairement à Facebook, Twitter ne vous limite pas à votre cercle d’amis et connaissances. Véritable plate-forme de micro-blogging, Twitter encourage ses utilisateurs à « suivre » les profils de personnalités, libre-penseurs et personnes influentes, et à interagir avec elles à travers des messages de moins de 140 caractères. Les dernières infos, avant tout le monde Le hashtag, pour suivre les dernières tendances A vous la célébrité ! Trouver un travail sur Twitter

Seven Advanced Writing Techniques to Make Your Blog a Smashing Success [Visual Sketchnotes] We're told "write good content," but does anyone actually tell us how to do it? My "7 Advanced Writing Secrets" presentation at the MarketingProfs B2B Forum pulled advice from such notable literary figures as Hunter S. Thompson and Ernest Hemingway, and notable entertainment figures like Stephen Fry and Tom Waits, to explain what good content actually is---and how to write it. A picture may be worth a thousand words, but seven writing secrets are worth some doodles. If you have more time, here is the presentation deck from my talk.

Un utilitaire pour Windows qui gère votre bouton Mute ! Mute.fm est un utilitaire simple mais pratique qui met votre musique en mute lorsque vous lancez une vidéo avec un autre lecteur ou sur votre navigateur web. Avant, lorsque vous écoutiez votre playlist sur Windows Media Player et que vous trouviez quelque chose d’intéressant sur YouTube, vous deviez d’abord éteindre le lecteur média, avant de lancer la vidéo. Sinon, vous risquez d’avoir mal à la tête. Mais avec cette application, votre musique se mettra en sourdine, le temps que vous regardez votre vidéo. Lorsque vous avez fini avec la vidéo, votre playlist est relancée. Après, ça n’a rien de génial, juste que ça vous simplifie la vie. Comment ça marche ? Le principe est simple : le logiciel, que vous laissez en arrière-plan, va analyser les volumes de chacun des programmes. Une fois le software installé, il vous sera demandé de définir votre lecteur préféré – celui avec lequel vous écoutez de la musique – et d’entrer quelques paramètres. (Source : Mute.fm)

Enjoy your Privacy | LA NEWS DU DIGITAL Il n’y a rien que nos smartphones ou tablettes ne savent pas à propos de nous. Nous leur laissons enregistrer nos conversations et héberger nos photos les plus personnelles. Nous leur confions nos mots de passe, numéros de carte de crédit… Pour résumer, nos appareils mobiles sont devenus des fenêtres virtuelles sur nos vies. Ce projet Enjoy Your Privacy, nous rappelle l’importance de la confidentialité et du besoin de protéger ses données personnelles. Leo Burnett signe ici une belle expérience digitale (websocket) pour Norton. A lire aussi : Pas d'article similaire

Multiposting lance un "Google du CV" Après son outil de multi-publication d'annonces d'emploi, Multiposting lance un méta-moteur, capable de rechercher un profil de compétence particulier sur des centaines de sites de CV. Article mis à jour le 08/11/2013 Permettre en un clic de co-publier une annonce d'emploi sur de très nombreux sites (APEC, Cadremploi, eFinancial, Monster, LinkedIn, Viadeo, etc.). Telle est la promesse deMultiposting. Une promesse qui semble bien être tenue. Créée en 2008, la start-up fondée par Gautier Machelon et Stéphane Le Viet revendique en effet 800 clients, avec à la clé 7 millions d'annonces diffusées en 2012. Pour compléter cette première brique, la société lance aujourd'hui un deuxième service à destination des recruteurs. Accéder immédiatement à 20 millions de profils Le moteur scanne une quarantaine de sites : des réseaux sociaux (LinkedIn, Viadeo, Google+, GitHub...), des jobboards (doyoubuzz...), des sites d'associations (Le Cercle SIRH...). Le suivi des résultats des campagnes de recrutement

La démocratie de crédules de Gérald Bronner : le livre que tous les communicants devraient lire C'est un vrai coup de coeur que j'ai eu cet été en lisant le livre de Gérald Bronner, La démocratie des crédules paru cette année aux Presses Universitaires de France (PUF). C'est une révélation et un livre que je considère déjà comme l'un des plus inspirants qu'il m'ait été donné de lire sur les phénomènes de foules mises en perspective avec la révolution Internet. Professeur de sociologie à l'université Paris-Diderot, l'auteur n'est pas un geek et ce qu'il nous décrit n'est pas spécifique aux nouvelles technologies. Dans son propos, il met en parallèle la capacité de l'opinion à croire en tout un tas de choses et le développement des réseaux qui amplifie considérablement ces croyances, voire les corrompt. Ce livre est essentiel car il nous rend plus intelligent et potentiellement plus serein face à la frénésie informationnelle dans laquelle nous sommes jetés en pâture à chaque instant de notre vie.

"J'ai de la chance" sur Google, une opportunité SEO ? Chez Youseemii, on aime bien se poser des questions insolites. Ainsi, je me suis posé la question de savoir à quoi sert le bouton « J’ai de la chance » sur Google, cette énigme qui me laisse coi, j’ai décidé d’aller mener ma petite enquête. J’ai fait des découvertes et je me dis que ça pourrait vous intéresser. Ainsi j’évoquerai à quoi sert le bouton « J’ai de la chance » et ses implications en SEO. Le bouton « J’ai de la chance » une énigme Google ? On s’est tous demandé à quoi servait ce bouton et qu’est ce qui faisait que l’on arrivait sur une page dite quelconque. J’arrête de vous teaser… Le bouton j’ai de la chance vous envoie directement au premier résultat naturel sur la requête que vous avez saisie. Naturellement et à la suite de ce constat, on peut se poser les questions suivantes : Comment fonctionne un moteur de recherche ? Comment fonctionne un moteur de recherche de manière simple ? En parallèle ces robots vont indexer les pages qu’ils auront crawlées. Le saviez-vous?

Related: