background preloader

La violence de guerre dans l’art 

La violence de guerre dans l’art 
La violence de guerre dans la bande dessinée : Tardi L’auteur de la bande dessinée est Tardi, le père d’Adèle Blanc-Sec et de Nestor Burma. Il est présenté comme l’une des figures essentielles de la bande dessinée française. Il a une influence majeure pour bon nombre de dessinateurs. Il est né à Valence en 1946. Il est parti étudier à Lyon avant d’aller à Paris. Page de couverture : On voit qu’il y a deux cadavres de soldats, un français et un allemand. Page 1 : Le récit commence en octobre 1917. Page 2 : Les calibres représentés sont de plus en plus gros dans chaque vignette et la puissance augmente. Page 3 : Les soldats représentés sur cette planche sont tous morts. Conclusion : Selon Tardi, la guerre est une chose très mauvaise pour les hommes.

http://memoire1418.free.fr/histoires/histoiresarticle17.html

Related:  Histoire des arts14-18cditubandpremière guerre mondialeDanièle

Musée du quai Branly : ressources pédagogiques L'e-mallette propose un corpus de documents qui permettent de se constituer une base de travail. Ces documents peuvent être utilisés pour préparer un cours, nourrir un débat ou servir de base à des travaux d'élèves. C'est également un espace de dialogue et d'échange puisque vos restitutions pédagogiques pourront s'intégrer à cet outil.

Caricatures Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale - Etude comparée des représentations de l’ennemi en France et en Allemagne. Par Pierre BROULAND, Maître de conférence, Faculté des relations internationales, Université d’Economie de Prague. Voir l'ouvrage de Pierre Brouland et Guillaume Doizy, La Grande Guerre des cartes postales, Hugo images, 300 p., 19,95 euros. 300 illustrations + 10 cartes détachables. J'ai la mémoire qui chante Pour lire les commentaires sur cet article cliquez ici Boris Vian (1920-1959) a écrit la chanson « Le Déserteur » en 1954. Elle raconte l’histoire d’un conscrit, qui écrit une lettre au Président pour lui annoncer sa décision de déserter et qui encourage tout le monde à faire de même. Cette chanson a suscité, à l’époque de sa création, une grande polémique et sa première version publique a été interdite, en France, pendant toute la durée de la guerre d’Indochine. Tout le monde connaît évidemment Boris Vian. Ingénieur, écrivain, chanteur, musicien de jazz, scénariste, acteur, peintre et traducteur, il était le deuxième enfant d’une famille aisée qui aimait toutes les manifestations artistiques; sa mère jouait du piano et de la harpe, son père était traducteur d’anglais et d’allemand et écrivait de la poésie.

1918. La guerre en affiches 1918. La guerre en affichesDocument brut pour la classe Documents mis en ligne avec l'autorisation des Archives départementales de l' rue Étienne Pédron 10000 TroyesTél. : 03.25.42.52.62 (Horaires : Lu. Les fantômes familiaux : le massacre de Dinant (guerre 14/18) Un article de Pierre Ramaut, psychanalyste, pour Généasens « Trois journées d'août 1914 : les murs de Dinant ». d'André Dartevelle. Le mardi 14 janvier 2014, la RTBF a réalisé un sujet pour son journal télévisé de 19h 30 (Voir la vidéo à 25 min ) sur le film d'André Dartevelle, « Trois journées d'août 1914 : les murs de Dinant », consacré à la mise à sac de la ville de Dinant par l’armée allemande en août 1914 et au martyre de sa population civile qui est resté gravé dans la mémoire locale qui en transmet les récits tragiques de génération en génération. Le documentariste André Dartevelle signe un sobre et émouvant diptyque sur le massacre de civils belges dans les débuts de la Première Guerre mondiale. Mémoire familiale, transmission, pardon ou réconciliation sont quelques-uns des thèmes traités finement.

Histoire des arts - Présentation générale Objectifs Cet enseignement a pour objectif d'offrir à tous les élèves : des occasions de découvrir directement et personnellement des œuvres de référence relevant de différents domaines artistiques, de différentes époques et civilisations ;la capacité de poser sur ces œuvres, grâce à la familiarité acquise avec elles, un regard plus averti et plus sensible ;la possibilité d'acquérir ainsi une culture personnelle à valeur universelle ;les moyens de s'informer sur les métiers liés aux domaines des arts et de la culture. Modalités

Dossier pédagogique : La Première Guerre Mondiale Au cours du premier conflit mondial, d’août 1914 à novembre 1918, 8 millions de soldats français ont combattu. La guerre a constitué pour eux un véritable traumatisme, une perte de repères. La confrontation à la violence, à la mort et à la souffrance était quotidienne même si les temps de combat alternaient avec des périodes de repos voire d’ennui. La vie collective et l’éloignement des proches ont favorisé la solidarité mais ont réduit les moments d’intimité. Boris Vian Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Boris Vian Boris Vian, Archives de la Cohérie Boris Vian Œuvres principales Compléments

Les broderies du souvenir de la Der des Ders - En quete de fil Je rentre d’un séjour en Bretagne, à Camaret plus précisément. Lors d’une visite à Locronan, petite citée de caractère, j’ai pu visiter le musée du tissage qui a fait la renommée de la cité au XVIème siècle . Et c’est là que j’ai découvert cette broderie exécutée par un poilu pendant la grande guerre 1914-1918 lors de sa captivité … J’ai souhaité la partager avec vous car cette broderie est d’autant plus touchante qu’elle a été envoyée par un poilu à sa famille.

Related:  RessourcesBD sur la guerre