background preloader

Redirecting

Redirecting

http://www.education.gouv.fr/archives/2012/refondonslecole/wp-content/uploads/2012/07/etude_du_parlement_europeen_reduire_le_decrochage_scolaire_precoce_dans_l_ue_juin_2011.pdf

Related:  DécrochageDécrochage scolairedécrochage scolaire 2maiwen

Absentéisme scolaire: les propos de Willemarck choquent le monde politique Belgique Le nouveau président du Beci (Chambre de Commerce & Union des Entreprises de Bruxelles), Thierry Willemarck, estime vendredi dans une interview donnée à l'Echo qu'il faudrait pouvoir suspendre les allocations familiales pour lutter contre l'absentéisme dans les écoles bruxelloises. D'après lui, le laxisme est trop important vis-à-vis des jeunes, en particulier d'origine maghrébine. "Il y a un trop grand laxisme vis-à-vis des jeunes. Il faut forcer la présence à l'école.

vidéo - La lutte contre le décrochage scolaire En vidéo : La lutte contre le décrochage scolaireLutte contre le décrochage scolaire : témoignages Toutes les vidéos sur le décrochage scolaire Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire : les actions de l'année 2016-2017 Le plan d'action "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire" se poursuit pour répondre à l'objectif présidentiel de diviser par 2 en 2017 le nombre de décrocheurs. L'accent est mis sur la persévérance scolaire et la prévention du décrochage, mais aussi sur la mobilisation partenariale, notamment avec les collectivités territoriales, au service des jeunes déjà sortis du système éducatif.

Persévérance et décrochage - Thèmes Le RIRE a regroupé dans ce dossier thématique des ressources qui pourront outiller les intervenants en milieu éducatif. Ils y trouveront des ressources pour la prévention et le dépistage et des études sur le sujet. par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières Au Québec, en 2003, 18,5 % des jeunes de 19 ans avaient quitté l’école sans obtenir de diplôme d’études secondaires. C’est ce qu’on appelle le décrochage scolaire ; après cinq ans, on parle d’abandon scolaire. «Les décrocheurs ne sont jamais vraiment rentrés dans l’école» «Trois catégories voient aujourd’hui leurs chances d’accéder au bac décliner: les enfants d’employés de service, d’ouvriers non qualifiés et d’inactifs.» Hier, Jean-Paul Delahaye, Directeur général de l’enseignement scolaire, qui présentait le bac 2013, l’a placé sous le signe des inégalités persistantes à l’école. Le sociologue Pierre Merle explique l’échec d’un système produisant une cohorte de non-diplômés qui, sans bac et avec tout au plus le brevet, seront condamnés au chômage et à la précarité. (Photo DR) En quoi l’école française est-elle inégalitaire ?

"Il faudrait pouvoir suspendre les allocations familiales" Thierry Wille­marck est le nou­veau pré­sident du Beci et le CEO de Tou­ring. C'est un spé­cia­liste de la mo­bi­lité. Mais il a aussi un point de vue très tran­ché sur l'en­sei­gne­ment. Il prône une po­li­tique plus coer­ci­tive pour éra­di­quer le pro­blème de l'ab­sen­téisme. Il sui­vra éga­le­ment de près les trans­ferts de com­pé­tence, qui risquent de com­pli­quer le tra­vail des en­tre­prises.

Infographie : l'essentiel des mesures pour vaincre le décrochage scolaire Infographie : l’essentiel des mesures Découvrez l'infographie interactive Le décrochage scolaire : enjeux et diagnostic Le décrochage : de quoi parle t-on ? Elèves en difficulté : Tout un programme ? Comment les PPRE (Programme Personnalisé de Réussite éducative) peuvent-ils aider les élèves en difficulté ? Faut-il proposer « des contenus plus adaptés aux compétences des élèves mais avec un risque de totale rupture avec ce qui est proposé en classe ou à l’inverse des contenus proches avec le risque de ne pas suffisamment aider les élèves ? Martine Janner-Raimondi répond en s'appuyant sur les résultats de ses travaux. Elle donne les clés des PPRE efficaces : la vigilance et l’expertise des enseignants à condition qu'ils mettent la lutte contre l'échec scolaire au coeur de leur projet.

L’auto-harcèlement virtuel : bourreau et victime à la fois L’auto-harcèlement en ligne serait en forte progression chez les jeunes… et moins jeunes. Récemment, je suis tombée sur cette histoire (et un peu en bas de ma chaise, aussi) : Hannah Smith, une adolescente britannique qui avait mis fin à ses jours l’an dernier suite au harcèlement dont elle était victime en ligne, serait en fait responsable de la grande majorité des messages haineux à son endroit. Et son cas ne serait pas isolé. Si l’auto-mutilation distrait temporairement la personne de sa douleur psychologique en la remplaçant par une douleur physique, l’auto-harcèlement agirait comme une diversion, un déplacement de la souffrance émotionnelle. Prendre une fausse identité pour publier en ligne des commentaires malveillants à propos de soi-même ou encore poser des questions sur soi avant d’y répondre méchamment anonymement est ce qu’on appelle l’auto-harcèlement (self-cyberbullying ou self-trolling), un phénomène en progression chez les jeunes utilisateurs d’Internet.

Adolescence - Repères & visibilité (2) - Revue l’Observatoire Dans ce second dossier consacré à l’adolescence, il sera principalement question de culture avec tout ce que ce vocable peut contenir de sens. Approcher la culture de l’autre, des jeunes ici en l’occurrence, est encore la meilleure façon de réduire les distances qui séparent, effraient, offusquent et de se rapprocher pour nouer, renouer le dialogue au-delà des sempiternelles : "t’as rangé ta chambre ?", "t’as eu combien à ton interro ?", "c’est qui ce copain ?", "c’est quoi ce tee-shirt ?"

Related: