background preloader

Formation des formateurs - Préparer un cours (test de mémoire)

Formation des formateurs - Préparer un cours (test de mémoire)

http://www.youtube.com/watch?v=-dweToGhDE0

Related:  FORMATION FORMATEUR*docs C

Admissibilité - FORMATEUR Le nouveau CAFIPEMF / CAFFA pose les candidats devant une difficulté certaine quant à la réalisation du rapport d'activité demandé. Les ressources manquent face à cet outil. Une proposition est faite ici : Télécharger « Guide_admissibilité_cafipemf.pdf » Précision :ce guide est basé sur le modèle de rapport d'activité (titre et contenu des parties) imposé par une académie aux candidats. guide mis à jour le 26/12 - un prezi en ligne : Je complète par un guide pour la menée de l'épreuve orale: Télécharger « Guide_admissibilité_partie2.pdf » guide mis à jour le 20/01 Vincent Filloux , candidat, a fait une compilation des questions posées à des candidats de diverses académies d’après les échanges de la liste cafipemf. Télécharger « Questions_posées à oral.pdf » à voir aussi: (Merci Patrice pour les liens :)

L’émotion, catalyseur du savoir-être 11 avril 2015 Henri Boudreault Didactique professionnelle L’émotion est le concept le plus complexe de ceux que j’ai utilisés pour représenter le savoir-être. J’espère que mes explications sauront vous éclairer. L’émotion <p>JavaScript est requis pour lire <a hreflang="fr" type="video/mp4" href=" J'aime : J'aime chargement… L'entretien de formation - FORMATEUR Il faut reconnaître que les formateurs (conseillers pédagogiques, maîtres formateurs, etc) prennent généralement leur poste sans avoir été formé à cet aspect essentiel du métier. On apprend alors avec "les anciens", au contact des autres, avec l'expérience, mais différents chercheurs et praticiens "experts" ont réfléchi sur cette question. Ce dossier tente de clarifier, de synthétiser et de proposer une approche (une parmi d'autres probablement). v 2.0 DOSSIER EN PDF: Télécharger « Dossier_conduite_entretien v2.pdf » - Sur la question de l'observation : quoi ? Document: - Conférence de Denis Loizon Maître de conférence HDR en STAPS, université de Bourgogne : L'entretien d'explicitation au service de la démarche d'accompagnement des personnels - L'académie de Grenoble propose des vidéos, comme par exemple l'analyse réflexive du tuteur:

Fiche pédagogique : préparation d'un cours Conseils pédagogiques pour la réussite d'un cours 1. Préparation du 1er cours Susciter l'intérêt des élèves : traiter sa matière avec enthousiasme (enthousiasme communicatif) ; tenter de satisfaire les attentes élémentaires des élèves dès le premier cours (impressions laissées sur les élèves qui prennent inconsciemment la décision de suivre ou pas le cours) ; valoriser la matière enseignée (rendre les élèves conscients de l'importance de cette matière). 2. a. objectif général : énoncé formulé du point de vue de l'enseignant et qui commence par un verbe comme par exemple : Le cours XXX vise à . / initie les élèves à . b. les moyens d'enseignement : audiovisuels, scriptovisuels, sonores, écrits, informatiques ; les méthodes d'enseignement : méthodes communicatives interactives, centrées sur l'élève (débat, travaux de groupe, simulation.) ; éviter le cours magistral. c. 3. a. b. c. 1. 1.1 Varier la voix 1.2. 1.3. 2. 2.1. 2.2. faire montre de sa compétence ; imposer son autorité.

Le formateur de formateurs et ses stagiaires : Le formateur de formateurs et ses stagiaires : le dilemme de la conciliation des attentes. Le titre annonce la couleur et part d'un présupposé : il y a deux visions des choses, deux attentes qui se confrontent, selon qu'on est formateur ou stagiaire. Les attentes de chacun montrent dans ce schéma qu'elles agissent en constante interaction. Les attentes qui n'entrent pas en cohésion, est-ce dû à un problème de communication ? La problématique de ce mémoire prend son origine dans des difficultés à communiquer, à échanger rencontrées lors de l'animation d'un stage sur l'enseignement de l'anglais en SEGPA : D'abord, en tant que formateur, faire part de sa propre expérience et en transmettre une démarche pédagogique est loin d'être évident : transmettre, mais comment ? Auparavant, on se questionnait sur le fait que l'enseignement soit un art ou une science. Alors, dans la transmission de gestes, à quoi se heurte-t-on ? Les attentes doivent-elles entrer en cohésion ?

C’est dans l’action que l’on apprend le savoir-être 2 mars 2015 Henri Boudreault Didactique professionnelle On retrouve souvent de beaux discours sur les vertus de manifester telle attitude ou telle autre. Les présentations de ces concepts ressemblent souvent à des cours de morale ou de bienséance. L’action est au coeur de la compréhension du savoir-être et de la construction de sens pour l’apprenant. Pour faire manifester des savoir-être, il faut demander à l’apprenant d’entrer en action. L’action <p>JavaScript est requis pour lire <a hreflang="fr" type="video/mp4" href=" J'aime : J'aime chargement…

« Formateurs : la posture est aussi importante que le message » Les formations de formateur se distinguent avant tout par leurs contenus : il s’agit moins, en effet, de prodiguer des connaissances que d’expliquer comment animer un groupe et comment faire vivre une parole. En d'autres termes, délivrer à la fois des savoirs et des savoir-faire. Alors que les formations de formateur se sont toujours distinguées par leur public particulier, qui induit des apprentissages tout aussi spécifiques, plusieurs évolutions du moment rendent encore plus complexe cet enseignement. Selon Sylvestre Perrault, Directeur des opérations chez Demos qui propose un catalogue d’une trentaine de cursus dédiés dont un cycle certifiant de 11 jours, « on dénombre plusieurs grands facteurs d’évolution : Un nouveau public, de nouvelles façons d’apprendre, et des nouvelles technologies qui influent sur toute la pédagogie. » Le principe de « formation-action » Antoine Teillet

Comment préparer un cours: 18 étapes 3 parties:Créer la structure de basePlanifier les étapes du coursÊtre préparé La préparation d'un cours demande du temps, de la rigueur et une compréhension totale des objectifs scolaires et des capacités de ses élèves. Le professeur se doit de concevoir ses cours de façon à ce que les élèves écoutent, comprennent et retiennent le plus d’informations possible. Étapes Partie 1 Créer la structure de base <img alt="Image intitulée Make a Lesson Plan Step 1" src=" width="728" height="546" class="whcdn" onload="WH.performance.clearMarks('image1_rendered'); WH.performance.mark('image1_rendered');">1Identifiez vos objectifs. Partie 2 Planifier les étapes du cours Partie 3 Être préparé Conseils Une fois le cours terminé, revoyez votre plan et évaluez son bon déroulement. Détails de l'article Catégories: École et université Autres langues:

La carte de concepts | Didactique professionnelle Lorsque vous préparez une formation, vous devez établir les contenus à faire apprendre. Ces contenus se divisent en trois catégories : Le savoir : Il constitue le contenu théorique que les participants à la 1. formation doivent apprendre pour être en mesure de comprendre. Souvent nommé « théorie » ou « notion », le savoir doit être explicité pour que le formateur puisse le présenter et les apprenants se l’approprier. La partie la plus simple d’un savoir est le mot ou concept. Le savoir-faire : Il constitue le contenu pratique que les participants à 2. la formation doivent être en mesure de réaliser pour démontrer leurs capacités. Le savoir-être : Il constitue le contenu comportemental que le 3. participant doit manifester, à la fin de la formation, pour être en mesure d’utiliser le savoir et de réaliser le savoir-faire visé par les objectifs. L’outil de la carte de concepts facilite le travail du formateur en lui permettant d’organiser les savoirs de sa formation. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Des capsules de base en didactique de la Formation professionnelle 10 février 2015 Henri Boudreault Didactique professionnelle Je vous propose huit petites capsules en didactique qui présentent des concepts de base à considérer par un formateur lorsqu’il planifie une formation. Je vous reviens un peu plus tard avec la suite des capsules sur le savoir-être avec l’engagement. Éléments <p>JavaScript est requis pour lire <a hreflang="fr" type="video/mp4" href=" Activités <p>JavaScript est requis pour lire <a hreflang="fr" type="video/mp4" href=" Form app <p>JavaScript est requis pour lire <a hreflang="fr" type="video/mp4" href=" app</a>. Séance <p>JavaScript est requis pour lire <a hreflang="fr" type="video/mp4" href=" Ressources Formateur Objet Apprenant J'aime : J'aime chargement…

Concepts mis en jeu dans une formation Lorsque vous préparez une formation, vous devez établir les contenus à faire apprendre. Ces contenus se divisent en trois catégories : Le savoir : Il constitue le contenu théorique que les participants à la 1. formation doivent apprendre pour être en mesure de comprendre. Souvent nommé « théorie » ou « notion », le savoir doit être explicité pour que le formateur puisse le présenter et les apprenants se l’approprier. Le savoir-faire : Il constitue le contenu pratique que les participants à 2. la formation doivent être en mesure de réaliser pour démontrer leurs capacités. Le savoir-être : Il constitue le contenu comportemental que le 3. participant doit manifester, à la fin de la formation, pour être en mesure d’utiliser le savoir et de réaliser le savoir-faire visé par les objectifs. L’outil de la carte de concepts facilite le travail du formateur en lui permettant d’organiser les savoirs de sa formation. Composantes de la carte 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Like this: J'aime chargement…

Comprendre Tin Can API : ce que cela change pour le e-learning Qu’est-ce que Tin Can API ? Tin Can API (ou Experience API, ou encore xAPI, selon que l’on utilise le nom donné par ses auteurs ou par leur mandant) est une norme récemment finalisée qui s’inscrit dans un dispositif destiné à remplacer SCORM. Comme sa prédécesseure, Tin Can API sert à suivre des activités de formation et à les transmettre à une plateforme de gestion de formation. Pourquoi remplacer SCORM par Tin Can API ? Tin Can est né de la volonté d’ADL, déjà à l’origine de SCORM, de proposer une norme plus souple et adaptée à la multiplicité des “unités de formation” (comme SCORM 2.0 avait essayé de le faire auparavant). Comment exploiter cette souplesse nouvelle ? L’objectif d’une norme plus souple est de permettre le suivi d’activités plus riches et pas forcément linéaires. Source : Rustici Software, Exemples de scénarios basés sur Tin Can API Assez de théorie, voyons pourquoi il y a lieu de se réjouir de l’arrivée de Tin Can. L’article vous a plu ?

Related: