background preloader

Resilience Alliance

Resilience Alliance
Related:  Humane EcologyAdaptation des communautés aux changement climatique

La résilience: un concept pour la gestion des catastrophes et crises Politique de sécurité:analyses du CSSN° 60 • septembre 2009 CSSETH Zurich LA RÉSILIENCE: UN CONCEPT POUR LAGESTION DES CATASTROPHES ET CRISESLe concept de résilience a gagné de l’importance après des événements comme l’ouraganKatrina ou les attentats terroristes de New York, Madrid et Londres. Cette évolution est due àla réalisatio ’ garantie de sécurité intégrale n’est pas possible étant donné la diversité,n qu unela complexité et l’imprévisibilité des risques modernes. Le but de la résilience est d’accroîtrela capacité générale de résistance et de régénération des systèmes techniques et sociaux.On tient de plus en plus compte du concept dans les domaines de la protection contre lescatastrophes et de la gestion des crises. complexité et l’imprévisibilité des risquesmodernes, impossible de s’armer contretoutes les crises potentielles et de ga-rantir une sécurité intégrale. Politique de sécurité:analyses du CSS liente. © 2009 Center for Security Studies (CSS), ETH Zurich

Practical Action - technology challenging poverty | Practical Action Latin America In Peru and Bolivia, we help communities set up small-scale technological solutions in remote areas where there is no access to basic services, including electricity, heating, clean water and sanitation. Western Africa Building on our recent extension of consultancy work into west Africa, Practical Action has recently set up an office to deliver impact at scale in Francophone west Africa. Eastern Africa Our offices in Kenya and Sudan work with communities to develop practical solutions in energy, agriculture and urban water and waste, reducing the impact of conflict and disasters. Southern Africa Our Southern Africa office works primarily in Zimbabwe, Zambia, Malawi and Mozambique, with an emphasis on improving access to clean drinking water and better sanitation in urban slums, increasing the productivity of smallholders in arid regions, and increasing energy access in rural and urban areas. South Asia UK office

Résilience-Territoriale.fr Carboun: Advocating Sustainability in the Middle East Warmer World Will Keep Millions of People Trapped in Poverty, Says New Report LONDON, June 19, 2013—Regular food shortages in Sub-Saharan Africa….shifting rain patterns in South Asia leaving some parts under water and others without enough water for power generation, irrigation, or drinking….degradation and loss of reefs in South East Asia resulting in reduced fish stocks and coastal communities and cities more vulnerable to increasingly violent storms….these are but a few of the likely impacts of a possible global temperature rise of 2 degrees Celsius[1] in the next few decades that threatens to trap millions of people in poverty, according to a new scientific report released today by the World Bank Group. Turn Down the Heat: Climate Extremes, Regional Impacts, and the Case for Resilience builds on a World Bank report released late last year, which concluded the world would warm by 4 degrees Celsius[2] (4°C or 7.2 degrees Fahrenheit) above pre-industrial levels by the end of this century if we did not take concerted action now. More videos:

La résilience : un concept pour la gestion des risques Pages 115 - 125 Article suivant Pour réduire les dommages des catastrophes, les ingénieurs proposent depuis plusieurs siècles une stratégie qui vise à améliorer la résistance des sociétés face à un aléa. Ils calculent les magnitudes prévisibles de plus en plus précises de l’aléa, puis ils persuadent les responsables d’édifier un équipement de défense pour protéger la société. La résilience est un concept d’origine physique, transféré en sciences sociales, notamment en psychologie et en économie, après un détour par l’écologie. 1.1 De la résilience physique à la résilience systémique Le terme de résilience vient du latin Resilio qui signifie rebondir. Par rapport à l’écologie, les économistes ont souligné que la résilience pouvait adopter deux formes (Berkes et Folke, 1998). Mais la science des systèmes dynamiques permet de comprendre des évolutions dans un nouveau paradigme d’équilibres pluriels. 1.2 Les facteurs de la résilience 2.1 Des mesures disciplinaires simples

As You Sow: Corporate Social Responsibility, Shareholder Advocacy and Toxics Reduction La résilience de la ville de Dublin aux inondations : de la théorie à la pratique 1La ville de Dublin a connu un développement économique important depuis 1990 (Ellis & Kim, 2001), rattrapant ainsi en partie son retard sur d’autres capitales européennes, alors même qu’elle apparaissait dans le milieu des années 1980 comme une ville industrielle en déclin (McLaran, 1984, Crotty, 2000). Ce développement pose problème car la ville de Dublin est confrontée à des inondations récurrentes (Lhomme, 2012). Ainsi, ces dix dernières années, elle a subi trois inondations majeures (Leahy, 2011). Dans les faits, la ville de Dublin apparait comme un « cas d’école » en matière de gestion des inondations en milieu urbain. En effet, ce territoire doit faire face à des inondations d’origines diverses (des inondations fluviales, côtières et pluviales) et à un développement urbain continu qui exerce une pression foncière importante sur les zones inondables. Une « petite » capitale en plein essor Serge Lhomme, 2012. 8Dublin est une petite capitale en plein essor. Leahy, 2009 Serge Lhomme

Home-Sustainability Perspectives - Sustainability 2030 Gestion de l'eau et prise en compte du changement climatique dans les documents de planification L'artificilisation des territoires a de nombreux impacts sur la ressource en eau et la gestion de celle-ci : augmentation du risque d'inondation, augmentation du risque de pollution, risque qualitatif et quantitatif sur la ressource en eau potable, destruction des zones humides, détérioration des cours d'eau, etc... L'élaboration (ou la révision) d'un document d'urbanisme type SCoT, PLU ou carte communale constitue donc pour la structure porteuse du document l'occasion d'aborder des questions liées à la gestion de l'eau. L'appropriation de cette question par la planification est d'autant plus nécessaire que le droit de l'urbanisme a profondément évolué, suite au Grenelle de l'Environnement, pour imposer la prise en compte d'objectifs tant en matière de préservation de la biodiversité et de gestion économe des ressources que de lutte contre le changement climatique et d'adaptation à ce dernier. Les documents de planification après le Grenelle Prévenir le risque inondation Gérer l'eau potable

AIRT : Approche Intégrée de la Résilience des Territoires Eléments de contexte Dans le cadre de l’action « Approche intégrée de la résilience des territoires », un séminaire de travail a été organisé par le CGDD avec l’appui de l’Association française pour la prévention des catastrophes naturelles, plusieurs directions générales, le Certu et les CETE Lyon, Méditerranée et Ouest, le 5 février 2013 . Il a constitué un temps de présentation et d’échanges à partir de la capitalisation et des synthèses des entretiens réalisés lors de la phase 1 (diagnostic territorial). Organisé en deux grandes séquences (voir ci-après), il a permis d’une part de présenter les 1ers travaux relatifs à la résilience des territoires sur le plan conceptuel et opérationnel. Le programme du séminaire La 1ère partie du séminaire a été dédiée à la restitution des travaux conduits par l’équipe : La 2nde partie du séminaire a été consacrée aux échanges entre participants sous la forme d’une table-ronde et d’un atelier. Les suites Visualisation des actes du séminaire

Dutch kids have a different relationship to the bicycle Writing about Groningen (twice) has been fun, and reminiscing has brought up a couple of other article ideas. Lloyd and Mike enthusiastically encouraged me to go further down this route, so here's a piece on my observations regarding the quite different relationship Dutch kids have to bicycling (compared implicitly to American kids since I'm American). Walking through the socialization process, let's start with babyhood. As I noted in my first Groningen post, you see a lot of babies on bikes in the Netherlands. Before their memories will even kick in, they are on bikes. Furthermore, biking is not something you stop doing in the winter, it's not something you drop when it's raining, and it's not something that comes and goes in your life like it often does in the life of an American child. Zachary Shahan/CC BY-SA 3.0 The result must be that bikes are simply one of those parts of life that are so ubiquitous they are not seen as anything "special." © Ladd Schiess Also recommended: 3.

Related:  random a classificar