background preloader

La démarche photographique : entre le sujet et l’image

La démarche photographique : entre le sujet et l’image
Dans le cadre de notre pratique photographique, notre attention est bien souvent accaparée par la phase technique (le réglage de l’appareil) ou, en tout cas, par l‘étape de réalisation correspondant au déclenchement (réglages et composition). Et pourtant, une photographie se conçoit avant de se réaliser. Mais quelle est donc cette démarche de conception d’image souvent ignorée voire négligée ? Dans le cadre de notre pratique photographique, notre attention est bien souvent accaparée par la phase technique (le réglage de l’appareil) ou, en tout cas, par l‘étape de réalisation correspondant au déclenchement (réglages et composition). Et pourtant, une photographie se conçoit avant de se réaliser. Afin de mieux comprendre le processus de création photographique, j’ai divisé la démarche en étapes. La situation Tout d’abord, les conditions de prise de vue déterminent quels sujets nous avons à notre disposition mais aussi, bien souvent, notre état d’esprit de prise de vue. Related:  photoshop

Les bases de la photographie expliquées simplement : cours photo, astuces et conseils Que dois-je savoir absolument ? Pour prétendre faire de la photo, au delà du fait de saisir votre téléphone et de tapoter son joli écran tactile en guise de déclencheur, vous devez impérativement savoir un certain nombre de choses. Le point positif, c'est que ce nombre est assez petit : on peut démarrer en photographie avec un nombre limité de connaissances, et enrichir cette base au fur et à mesure. Savoir de quoi l'on parle : le vocabulaire Rien de plus frustrant que d'entendre parler deux photographes éclairés ou de lire un fil de discussion photo sur le Web tout en ne comprenant qu'un mot sur deux. Apprendre la photographie sur le terrain… Photo © P. Sur Pix populi, on ne vous abrutira pas de termes techniques pour le plaisir et pour se rendre intéressant, mais vous devez savoir manipuler des termes clés incontournables comme la focale, la profondeur de champ, l'ouverture, la sensibilité, etc. Dans un premier temps, lisez l'article de base sur le vocabulaire photo.

Le blog Mise Au Point Comme vous l’avez vu dans l’article précédent, le focus stacking consiste à changer la mise au point pour chaque photo réalisée. Les images sont ensuite traitées par un logiciel spécialisé qui va « empiler » les zones nettes et produire une nouvelle image qui montrera une profondeur de champ étendue. Il y a donc 2 méthodes possibles : L’appareil ne bouge pas (fixation sur un pied) et vous tournez la bague de mise au point entre chaque photoVous ne touchez pas à la bague de mise au point et avancez/reculez l’appareil entre chaque photo Les 2 méthodes fonctionnent bien que la 1ere soit la plus… idéale. Pourquoi ? Le challenge est donc de réussir le focus stacking en pleine nature. Avec un peu d’expérience on peut y arriver… Focus stacking à main levée Quels sont les logiciels spécialisés dans le focus stacking ? Voilà pour cette première introduction. Read More

5 règles simples de composition Aujourd’hui, nous ferons rapide et efficace : nous allons découvrir cinq règles simples de la composition en photographie, qui pourront donner plus d’impact à vos photos, soit en les respectant (le plus souvent), soit en les prenant totalement à contre-pied (parfois et de façon intelligente). 1. Règle des impairs Une image est visuellement plus attirante si le nombre de sujets est impair. Pourquoi cette règle ? A l’inverse, si vous souhaitez prendre la règle à contre-pied, en photographiant deux sujets par exemple, vous pouvez accentuer cette impression en utilisant la symétrie : deux personnes qui se regardent peuvent créer une image forte. 2. Si votre sujet (Homme ou animal) regarde dans une direction, il vaut mieux le placer dans la direction opposée de ce regard. S’il regarde à gauche, il faut le placer à droite du cadre et laisser de l’espace libre à gauche. 3. 4. Ça peut paraître évident, mais si votre sujet est trop petit sur la photo, il aura du mal à attirer l’attention. 5.

15 conseils pour réussir vos photos 1: Maitriser les notions de base Prenez le temps de lire ce guide sur les notions de base pour apprendre à maitriser la vitesse de l’obturateur du boitier, l’ouverture du diaphragme et la focale de l’objectif, la sensibilité ISO du capteur, ainsi que la profondeur de champ. Avec ces quelques paramètres, le photographe maitrise parfaitement l’aspect qu’il veut donner à une image, il est donc essentiel d’acquérir ces quelques notions théoriques simples. Exemple 1 : Une vitesse d’obturation élevée, ici 1/800 de seconde, permet de figer le mouvement de la catcheuse. 2 : Bien connaitre son matos Ne lisez pas le mode d’emploi à la dernière minute ! Maitriser les réglages de votre boitier : une règle essentielle pour réussir vos photos ! 3 : Observez et soyez réactif Idéalement, une photo doit raconter une histoire : n’hésitez pas à inclure un élément précis dans votre cadrage pour apporter une information. Exemple 1 : Une photo doit être esthétique et peut également apporter une information.

Photograpix A quoi sert un calque en retouche photo ? Définition et utilisation De nombreux tutoriels dans ce blog parlent de calques. Lire la suite ... Photo & Graphic Designer : mettez en scène vos photos Vous êtes à la recherche d’un logiciel pour créer des calendriers, albums, faire-part ou affiches ? Les 40 plus belles retouches photo du web 2013 Comme l’année dernière, voici ma petite sélection des photomontages que... 50 Photoshop fails Voici comme tous les ans, ma petite sélection des meilleurs Photoshop Fails... Quizz retouche photo L’année dernière je vous avais préparé un petit quizz pour tester vos... Les 40 mots à connaître pour débuter en retouche photo Pour toute personne souhaitant apprendre à retoucher ses photos, il y a...

La profondeur de champ... en profondeur ! Aucune formule mathématique dans cet article ! Nous allons essayer de comprendre "avec les mains" l'influence de la taille du pixel, de l'ouverture, de la focale, de la distance de l'objet... et nous en profiterons pour parler de sténopés et de téléobjectifs à miroirs (catadioptriques). Tout un programme ! De nombreux articles et discussions (ici (La profondeur de champ), là (Le diaphragme), là (Fourchette de profondeur de champs et APN avec capteur non full frame) et là (Méthode simple pour calculer et utiliser l'hyperfocale)) traitent de cet aspect assez technique de la photographie, aucun n'évoque cependant d'où viennent ces effets. Voici tout d'abord les quelques conventions que nous allons utiliser pour "sentir" les notions de netteté et de profondeur de champ. - L'objectif sera toujours assimilé à une lentille fine limitée par le diaphragme I. Dans ce cas, la mise au point est faite pour le point donné : Plus l'objet est près et plus on doit éloigner la lentille du capteur. II. III.

Réaliser un empilement d'images ou Focus stacking ou Hyper focus avec Photoshop CS6 par Françoise Delestrade Le but : réaliser une image nette sur une grande profondeur en macro à partir de plusieurs photos d'un même élément avec la netteté sur des parties seulement. Voici un exemple : J'ai réalisé 3 photos : Et j'ai, avec l'empilement d'images sous Photoshop, réalisé une image avec les 3 nets : Comment faire avec photoshop CS6 ? Ouvrir les trois photos Cliquer sur Fichier Automatisations Photomerge Comme pour un panorama, le logiciel aligne les photos On sélectionne ensuite les différents claques Editions Fusion automatique des claques Empilement d'images et OK Le logiciel empile les photos (cela prend un peu de temps) Il reste à fusionner les calques (aplatir l'image) et à travailler son image comme d'habitude dans Photoshop. Il me reste à recadrer et travailler l'image comme d'habitude. Ci-dessous le lien vers une vidéo qui m'a permis d'apprendre à faire cela.www.youtube.com/watch? Helicon Focus payant pour windows et OSX Avec 7 prises, voilà le résultat avec CS6

Choisir une optique photo : les objectifs Vous êtes nombreux, lors de nos formations, à nous questionner sur le choix d’un objectif. Répondre à vos questions et essayer de vous conseiller sera l’objet du présent dossier. Deux cas de figure seront d’application ici : le kit proposé à l’achat d’un nouveau boîtier (une ou deux optiques selon les cas) ou l’achat d’objectifs complémentaires pour un usage particulier ou pour étendre l’utilisation de son appareil photo.Le choix est large et tout le monde devrait, en fonction de son budget et de l’utilisation souhaitée, trouver « chaussure à son pied ». Notre objectif sera de déterminer les critères essentiels pour faire ce choix, via ces dossiers de dix et sept pages à télécharger au format .PDF Sommaire Comment choisir un objectif photo Première partie : Les Kits Usage de l'optique Objectif neuf ou d'occasion ? Marque du fabricant ? Objectif APS-C ou plein format Seconde partie : Types d'objectifs Zoom ou focale fixe Ouverture maximale Mise au point minimale Stabilisation Tutorial en rapport :

Tuto Photoshop - Effet Bokeh// SilverFox Etape 1 : Le motif Nous allons réaliser un faux effet Bokeh. L'effet Bokeh est un flou d'arrière plan d'une photographie permettant de détacher le sujet de son environnement. Réalisons le motif permettant de créer cet effet. Créer un document carré (500x500 pixels par exemple) avec un fond transparent. Puis créez un cercle à l'aide de l'outil Ellipse. Créez un nouveau calque et remplissez le fond du cercle avec du noir (à l'aide du pot de peinture, il se trouve dans le sous menu de l'outil dégradé). Dé-sélectionnez (CTRL + D) puis allez dans Edition / Définir une forme prédéfinie, puis nommez votre forme. Etape 2 : L'image de base Nous allons créer l'image contenant l'effet Bokeh, ce qui vous permettra de la réutiliser par la suite dans toute vos créations.Créez un grand document (1000 x 1000 pixels par exemple) avec un fond noir. Appelez la fenêtre des formes(F5) puis cochez Dynamisme de formes et Diffusion. Créez un nouveau calque et faites quelques gros points blanc pour commencer.

Related: