background preloader

Article - réussir son brainstorming

Article - réussir son brainstorming
Si elle est mal menée, une séance de brainstorming peut entraîner un énorme gaspillage d’énergie et susciter les frustrations de la part des participants. Ces derniers traîneront les pieds lorsque d’autres sessions de « remue-méninges » seront organisées. Ils jugeront l’exercice inutile et fatiguant, avec pour conséquence la perte d’un outil de génération d’idées toujours efficace même s’il n’est pas toujours miraculeux. Petit rappel de quelques bonnes pratiques ainsi que des écueils à éviter lors de la tenue d’une séance de brainstorming (inspiré par Inc.com). Quelques ingrédients classiques mais utiles pour réussir une séance de brainstorming 1. Avant de lancer une séance créative, veillez à vérifier que les participants se placent bien dans la peau d’un usager final. 2. Une fois le brainstorming lancé, encouragez explicitement chacun à exprimer tout ce qui lui passe par la tête, sans risque de moquerie ni inhibition. 3. La clé d’une bonne séance de brainstorming réside dans l’animation.

Dossier - utiliser le brainstorming Les publications sélectionnées reviennent sur ce qu'il faut faire pour transformer ces séances de remue-méninges en succès. Pour aller plus loin nous vous invitons à consulter notre dossier méthode. Articles Brainwriting 635 : Vous avez 30 minutes ? Présentation d'une technique créative fort intéressante à posséder dans sa boite à outils. QualitystreetLe brainstorming comme outil décisionnel : décryptage et pièges à éviter Petite mise au point sur ce que n'est pas cette méthode : un moyen de légitimer une décision déjà prise ! Laurent BoghossianQuelques bonnes pratiques et erreurs à éviter pour réussir un brainstorming Pour réussir sa séance de remue-méninge, il faut respecter quelques règles de base. Entrepriseglobale.biz15 techniques de brainstorming pour une rentrée créative Comment aborder ses séances de créativité ? Blog Cegos Etudes de cas Comment réussir un brainstorming Management et moi Fiches pratiques Remue-méninges CEDIPLe brainstorming Institut Atlantique d’Aménagement des Territoires

Dossier - animer une réunion Tout commence avant la rencontre avec une préparation hors pair : fixation des objectifs, sélection des participants, compilation des documents utiles pour les débats, vérification du matériel... Quelques travaux sont à prévoir avant d'entrer dans le concret. Puis vient le temps de la réunion avec les différentes phases qui la caractérise : l'introduction : rappel du contexte, des objectifs et des règles de fonctionnement. La phase de production à proprement parler, le temps de travail collectif. La conclusion, où l'animateur clôt les débats par une synthèse de ce qui s'est dit et décidé. Après la réunion avec la formalisation du compte rendu à partir des informations récoltées pendant les échanges et sa diffusion auprès de l'ensemble des participants et autres parties prenantes. Articles Mettez du pep's dans vos réunions ! actionco.frRéunion : la révolution Un constat partagé par beaucoup : les réunions coûtent chères, très chères et souvent improductives. Finyear Cours Dossiers

Articles - Préparer et conduire des réunions efficaces Informer sur des sujets, partager des positions, prendre des décisions collectivement... La réunion est un outil de travail central. De sa préparation à son compte rendu, en passant par son animation, à chaque étape, vous devrez faire preuve de rigueur. sdfjghdfsg Avant la réunion : la préparation Recherche d’une salle, définition de l’ordre du jour … Pour qu’une réunion soit constructive, vous devez veiller au préalable à toute une série de conditions. Lire l’article Pendant la réunion : l’animation C’est le jour J. Lire l’article L’après réunion : le compte rendu Une trace écrite est essentielle afin d’optimiser chaque réunion. Lire l’article

Article - perdre moins de temps en réunion J’ai déjà eu de nombreuses occasions de vous mettre en garde contre les trois tueurs de productivité : l’email, les fichiers bureautiques et les réunions. Nous avons déjà étudié de nombreuses alternatives aux deux premiers, mais pas récemment traité du dernier point. Je pense ne rien vous apprendre en vous disant que les réunions sont toxiques et qu’elles sont un ingrédient majeur des dysfonctionnements en entreprise. Pour vous la faire simple : si vous n’avez pas envie de travailler, de compléter une tâche ou de prendre une décision, convoquer une réunion ! Ceci étant dit, je souhaiterais aujourd’hui élever le débat et récapituler quelques bons conseils pour éviter de perdre trop de temps en réunion (puisque de toute façon elles sont inévitables). Je me doute que vous êtes toutes et tous des victimes de la “réunionnite”, mais pour vous motiver à chercher des solutions, je vous propose ensuite cette série d’articles qui documentent ce phénomène :

Related: