background preloader

DNS (Système de noms de domaine)

DNS (Système de noms de domaine)
Octobre 2017 Notre vidéo Qu'appelle-t-on DNS ? Chaque ordinateur directement connecté à internet possède au moins une adresse IP propre. Ainsi, il est possible d'associer des noms en langage courant aux adresses numériques grâce à un système appelé DNS (Domain Name System). On appelle résolution de noms de domaines (ou résolution d'adresses) la corrélation entre les adresses IP et le nom de domaine associé. Noms d'hôtes Aux origines de TCP/IP, étant donné que les réseaux étaient très peu étendus ou autrement dit que le nombre d'ordinateurs connectés à un même réseau était faible, les administrateurs réseau créaient des fichiers appelés tables de conversion manuelle. Introduction au Domain Name System Le système précédent de tables de conversion nécessitait néanmoins la mise à jour manuelle des tables de tous les ordinateurs en cas d'ajout ou de modification d'un nom de machine. Ce système propose : L'espace de noms On appelle « nom de domaine » chaque noeud de l'arbre. Les serveurs de noms

Changer de nom de domaine sans perdre son référencement Il peut arriver dans la vie d'un site d'avoir à changer de nom de domaine, souvent pour des raisons marketing (changement de nom de société, rachat, nouveau positionnement marketing, etc.). Pour les moteurs de recherche, les adresses de toutes les pages vont changer, et donc ils vont découvrir un nouveau site. Voici comment faire pour ne pas repartir de zéro dans le référencement, et optimiser la transition. Article mis à jour le 13/08/2015, publié initialement le 22/01/2007 On peut distinguer deux cas de figure pour ce site qui change de nom de domaine : le site est récent (quelques mois maxi)le site est ancien et bien connu sur le web Modifier le nom de domaine de son site n'est pas sans conséquences pour le référencement : il vaut mieux prévoir correctement la migration Changer le nom de domaine d'un site récent Changer le nom de domaine d'un site ancien Remarque : Même si vous suivez tous les conseils qui suivent (et éventuellement d'autres !) Conservez l'architecture du site <!

Le service DNS Maintenant que nous nous sommes familiarisés avec les noms de domaine et le fonctionnement des DNS, nous allons configurer notre premier nom de domaine. Nous utiliserons le serveur de noms de domaine le plus vieux et le plus utilisé au monde : BIND. La configuration de notre nom de domaine se fera sous Debian. Vous pouvez donc réutiliser votre Debian préférée. Préparation Présentons d'abord ce que nous allons configurer ici. Première chose, quand vous possédez un domaine, vous devez avoir deux serveurs DNS, un serveur primaire et un serveur secondaire. Le domaine que nous allons configurer sera : reseau.fr. Installation de Bind9 # apt-get install bind9 Les fichiers de configuration de Bind se trouvent, comme on peut s'y attendre, dans /etc/bind. Configuration du serveur master Déclaration des zones Une zone se déclare de cette façon : zone "reseau.fr" { type master; file "/etc/bind/db.reseau.fr"; allow-transfer { 192.168.0.2; }; }; Passons maintenant à la configuration de notre zone. Vérification

Add a website property - Search Console Help Spécifiez le domaine à couvrir. Consultez les informations ci-dessous précisant la syntaxe des adresses URL acceptées et quelles URL sont incluses dans votre propriété. Une propriété de domaine nécessite la validation des enregistrements DNS pour prouver que la propriété vous appartient, sauf si cette dernière est hébergée par un produit Google tel que Blogger ou Google Sites. Syntaxe Une URL de propriété de domaine est une URL sans protocole (HTTP/HTTPS) et sans répertoire (/chemin/quelconque). Les URL suivantes sont toutes des définitions de propriétés de domaine valides : m.example.com example.com support.m.example.org support.m.example.co.es Le préfixe www est ignoré. Couverture Une propriété de domaine regroupe des données pour tous les sous-domaines, protocoles et sous-chemins de la propriété. Voici quelques exemples de propriétés de domaine et les URL comprises :

Internet, le conglomérat des réseaux Qu'est-ce que l'internet ? Littéralement, « internet » vient du néologisme anglais « internetting » qui désigne le fait d'interconnecter des réseaux. L'internet est donc un réseau de réseaux. Comment ça marche ? Ce document vise essentiellement à donner une idée des principes de base du fonctionnement de l'internet. 1. Comment les données circulent-elles dans l'internet ? Ce qui circule : des paquets Dans un réseau, l'information qui circule est découpée en unités élémentaires appelées paquets. Dans le cas de l'internet, le format des paquets est spécifié par un protocole, l'Internet Protocol, connu sous l'acronyme IP. Voici le format de l'en-tête d'un paquet IP, tel que spécifié au bit près dans le standard RFC 791 défini par l'IETF (pour « Internet Engineering Task Force »), l'organisme de standardisation de l'internet. À l'intérieur d'un réseau Comment les paquets ainsi formés circulent-ils dans un réseau ? Voici plus précisément comment fonctionne le routage : 2. 3. 4. Noms et adresses

Déclaration d’un nom de domaine et propriété intellectuelle | Noms de domaine Lorsqu’une entreprise décide de choisir un nom de domaine et donc de l’enregistrer, elle est totalement libre dans le choix de ce dernier. Cependant, elle doit impérativement respecter certaines règles en lien avec la propriété intellectuelle que nous détaillons ici. L’interdiction du cybersquattage Une entreprise n’a absolument pas le droit de choisir un nom de domaine identifiant clairement une autre marque ou une autre société. La loi estime en effet que l’enregistrement d’un nom de domaine reflétant clairement une autre entité est une atteinte au droit de la marque et constitue ce qu’on appelle communément du cybersquattage. Dans ce cas-là, l’entreprise peut se retrouver obligée de transférer le nom de domaine à la marque visée, et condamnée à lui verser des indemnités. Des pièges à éviter Ce sont en effet des termes qui peuvent porter à confusion, et qui pourraient porter atteinte aux droits d’un tiers. Pour éviter les conflits

Nostalgie : le navigateur vous permet de surfer sur le web de 1990 Inventé plusieurs années après Internet, le web est l’œuvre du britannique Tim Berners-Lee, alors chercheur en informatique au CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) en Suisse. Sa création a conduit à celle du WorldWideWeb, un navigateur web également conçu par la même organisation. Comme l’explique cette dernière, ce fameux navigateur constitue les prémisses du web tel qu’il existe aujourd’hui. Pour fêter les 30 ans du projet WorldWideWeb, le CERN a donc remis le navigateur au goût du jour en permettant aux utilisateurs intéressés de faire un saut dans le temps et de naviguer… Comme à l’époque. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur la page web du projet et de lancer le fameux outil et accéder à plusieurs fonctionnalités, comme l’édition d’un texte, l’enregistrement ou l’impression d’un document ou la création d’un lien. Attention, la découverte de WorldWideWeb demandera un petit temps d’adaptation. Source

Related: