background preloader

Switch (commutateur)

Switch (commutateur)
Février 2016 Commutateur Un commutateur (en anglais switch) est un pont multiports, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un élément actif agissant au niveau 2 du modèle OSI. Le commutateur analyse les trames arrivant sur ses ports d'entrée et filtre les données afin de les aiguiller uniquement sur les ports adéquats (on parle de commutation ou de réseaux commutés). Si bien que le commutateur permet d'allier les propriétés du pont en matière de filtrage et du concentrateur en matière de connectivité. Voici la représentation d'un switch dans un schéma de principe : Commutation Le commutateur utilise un mécanisme de filtrage et de commutation consistant à diriger les flux de données vers les machines les plus appropriées, en fonction de certains éléments présents dans les paquets de données. Connaissant le port du destinataire, le commutateur ne transmettra le message que sur le port adéquat, les autres ports restants dès lors libres pour d'autres transmissions pouvant se produire simultanément. Related:  BTS SIOaperrot

Éthernet Né au début des années 1970, Ethernet s'est progressivement imposé comme une technologie incontournable sur les réseaux locaux, dont elle détient actuellement plus de 90 % du marché. Elle connecte les postes de travail aux serveurs des entreprises, des campus et des institutions. La technologie Gigabit Ethernet a fait son apparition en 1998. Un an plus tard, elle commençait à remplacer ATM comme protocole de niveau 2 sur les réseaux de distribution. Les ordinateurs d'un réseau, dotés d'une carte idoine, sont reliés suivant la déclinaison d'éthernet adopté à l'aide de câbles coaxiaux, de fibre optique ou de fil téléphonique en cuivre. Aujourd'hui, les connexions Ethernet en mode dédié ont rendu le mécanisme d'évitement des collisions obsolète, décuplant le débit maximal d'un protocole pour lequel de nouvelles spécifications ont été normalisées. Parmi les atouts majeurs des technologies Ethernet, on relève principalement :

Installation d'un réseau : les étapes à respecter 1. Conseil de déploiement et audit du réseau Avant de démarrer une installation ou une modernisation du réseau informatique, l'entreprise doit évaluer ses besoins et connaître le périmètre fonctionnel de son réseau. Un prestataire rédige alors un cahier des charges précis. Parmi les éléments pris en compte, il peut notamment retenir : la nature et la superficie des locaux à équiper,les contraintes techniques de ces locaux,le nombre de serveurs requis,le nombre de personnes et de postes de travail à relier,les besoins en bande passante et en débit. 2. Cette étape vise à équiper les locaux de l'entreprise d'un réseau de câbles pour relier les serveurs et les PC entre eux. si le bâtiment est ancien, il sera difficile de percer les murs. 3. Il convient de vérifier la connectique des serveurs. 4. Les commutateurs réseaux sont des équipements électroniques intelligents qui permettent de connecter les différents serveurs et les postes de travail. 5. 6. 7.

Fonctionnement d'un réseau d'entreprise 1.1 Un réseau en entreprise, pour quoi faire ? Langue : Genre : Traduction : Network Niveau : débutant Réseau d’entrepriseDéfinition Le réseau d'entreprise permet de relier chaque ordinateur entre eux via un serveur qui va gérer l'accès à Internet, les mails, les droits d'accès aux documents partagés et le travail collaboratif. Chaque utilisateur du réseau se connecte avec un nom d'utilisateur et un mot de passe et est authentifié par le serveur. Le réseau en entreprise permet à l’entreprise de centraliser ses données, de travailler en équipe de manière productive. 2. Dans une entreprise, il existe une hiérarchie au niveau des employés. Le schéma type d’un réseau d’entreprise Publicité - Les espaces publicitaires permettent de financer le site Le serveur est au centre de la configuration d’un réseau d’entreprise. Souvent le serveur est présent en double : le deuxième prend le relai si le premier venait à lâcher. 3. Langue : Genre : Traduction : Server Niveau : modéré ServeurDéfinition

c'est quoi le rôle d'un switch,d'un hub et la différence entre eux?? | Yahoo Questions/Réponses Pour essayer de faire simple... (et de se limiter à Ethernet qui est la technologie de réseau local la plus répandue) : Les deux ont le même but : faire partager un media physique à plusieurs ordinateurs afin qu'ils puissent s'échanger des données. Pour comprendre la différence principale entre les deux : il faut savoir que le protocole Ethernet est à l'origine fondé sur les principes suivants (dont le nom barbare est CSMA/CD soit Carrier Sense Multiple Access with Collision Detection, ouf) : * Toutes les stations "écoutent" le réseau, reçoivent TOUS les messages y compris ceux qui ne leur sont pas destinés, et "filtrent" pour ne traiter que ceux qui les concernent; * A un instant T, UNE seule station peut émettre une donnée. Par rapport à un HUB, qui fonctionne selon ces principes, un SWITCH tente d'améliorer ce fonctionnement (qui n'est plus très efficace lorsque trop de stations se trouvent sur le réseau) en AIGUILLANT les données là où elles sont nécessaires.

Le routage 1 - Introduction 1.1 - Objet de ce cours Le but de ce document est de vous présenter comment les informations peuvent transiter d'un ordinateur à l'autre sur Internet. Nous nous limiterons aux aspects réseau du dialogue. Tous les aspects applicatifs seront donc mis de coté (gestion des noms de machines, protocoles applicatifs, etc.) L'étude se limitera donc aux couches 2 et 3 du modèle OSI, soit Ethernet et IPv4 dans notre cas. 1.2 - Pré requis Pour une meilleure compréhension de ce cour, il sera nécessaire d'avoir quelques bases en ce qui concerne l'adressage IPv4 et les sous-réseaux. 1.3 - Réutilisation de ce cours Vous êtes libre d'utiliser de courts extraits de ce cours, dans la mesure où vous incluez un lien permettant d'avoir accès à l'ensemble du document. 1.4 - Décharge L'auteur décline toute responsabilité concernant la mauvaise utilisation ou compréhension du document qui engendrerait l'écroulement de votre réseau ;-) 1.5 - Votre travail 2 - Une communication, comment ça marche ?

Les cables coaxiaux Sommaire * Introduction * Caractéristiques mécaniques * Caractéristiques électriques * Introduction Les câbles coaxiaux sont généralement constitués d'un conducteur central (âme), d'une enveloppe isolante (diélectrique) et d'un conducteur extérieur (tresse, ruban ou tube), le rapport des diamètres des conducteurs (central et extérieur) étant constant afin de garantir une impédance caractéristique constante tout au long du câble. * Caractéristiques mécaniques - Le conducteur central ou âme peut être massif ou en fils torsadés. Les âmes massives en cuivre recuit argenté sont plus rigides que les âmes multibrins et permettent d'obtenir des câbles à faibles atténuation. Si la flexibilité du câble est une caractéristique importante pour l'utilisateur, celui-çi devra de préférence utiliser un câble à conducteur central multibrins. Il existe aussi des âmes en acier cuivré (copperweld), en acier étamé ou argenté. Cette construction permet d'obtenir des câbles faibles pertes.

L'Histoire de la souris d'ordinateur (de 1963 à aujourd'hui) Naissance de la souris Dans les années 60, les ordinateurs étaient de gigantesques machines. Parce qu’il était convaincu que l’ordinateur prendrait place dans la plupart des foyers, Doug Engelbart imagina un dispositif pour communiquer plus facilement avec ces boîtes bourrées d‘électroniques. C’était en 1963. Celui-ci prend d’abord la forme d’un boîtier composé d’un bouton sur la surface supérieure et recouvrant 2 roues. Cette invention s’est inscrite dans la logique des recherches de l’ingénieur américain qui tournaient autour de l’interface homme-machine et le réseau. Première apparition publique de la souris en 1968 : D’où vient le nom souris ? Vous cherchez une ressemblance avec l’animal ? C’est justement ce câble aussi fin que la queue du mulot qui a donné lieu à cette appellation. 1964 : la toute première souris Des souris, des hommes… et des dates-clés 1963 : le concept de la souris germe dans l’esprit de Doug Engelbart. Comment transformer son iPhone en souris ?

Hub, switch et routeur réseaux 5.1. Introduction - 5.2. Hub (répétiteur) - 5.3. Le chapitre précédant nous a permis d'étudier les types de réseaux Ethernet . 5.2. Un Hub sont est un simple répétiteur (son nom en Français). Les HUB sont caractérisés par un nombre de connexion: 4, 5, 8, 10, 16, 24, ... Suivant le type et le modèle, ils intègrent quelques particularités de connexion spécifiques (il n'y a pas de versions Gigabits). Hubs base 10 : nombre de ports suivant le modèle, port dédoublé avec 1 connecteur inverseur (connexion de deux concentrateurs sans câble croisé), un port Ethernet coaxial 10 Base2. Selon la vitesse, le nombre maximum de HUB en cascade (raccordés port à port) est limité à 4 entre 2 stations pour le 10 base T et à 2 pour le 100 base T. 5.3. 5.3.1. Pour compliquer ... je propose un petit vocabulaire. Les switches travaillent suivant les modèles sur les: niveau 1 (comme les hubs) mais surtout sur le niveau 2 du modèle OSI . Les modèles actuels sont Auto MDI/MDIX . 5.3.2. 5.3.3. 5.3.4. 5.4. 5.5.

Équipement réseau : Le Switch / Le Commutateur Un commutateur réseau (switch) est un appareil qui sert à connecter plusieurs éléments dans un réseau informatique. Comme le montre les photos ci-contre, un switch ressemble à un boitier disposant de plusieurs ports Ethernet (entre 4 et plusieurs dizaines) . Il a la même apparence qu'un hub (concentrateur). Cliquez sur l'image pour acheter un switch pas cher. Contrairement à un concentrateur (hub), un switch (commutateur) ne fait pas suivre sur tous les ports chaque trame qu'il reçoit : Il sait déterminer sur quel port il doit envoyer une trame, en fonction de l'adresse à laquelle cette trame est destinée. Contrairement à un routeur, un switch ne s'occupe pas du protocole IP. Le switch établit et met à jour une table d'adresses MAC, qui lui indique sur quel port diriger les trames (données) destinées à une adresse MAC donnée, en fonction des adresses MAC source des trames reçues sur chaque port.

Related: