background preloader

Les entreprises les plus éthiques

Les entreprises les plus éthiques
(avril 2004) Au grand jeu de l'éthique, un seul verdict compte : celui des consommateurs. Rien ne sert à une entreprise de soigner son image de marque si, au final, le citoyen ne perçoit pas les actions menées. Fort de constat, le cabinet Research International a réalisé pour le compte du magazine Stratégies un sondage auprès de 2 358 adultes représentatifs de la population française. Les objectifs de cette enquête : noter les entreprises du CAC 40 en matière d'éthique, et comprendre les paramètres qui influencent en bien ou en mal l'image éthique d'une entreprise. Sur le terrain de la notation, le meilleur score revient à Peugeot Citroën, avec un total de 6,72 sur 10. Derrière ce palmarès global, l'étude de Research International s'appuie sur une série de classements thématiques : note sociale, note environnementale, note sociétale... Autre élément de cette enquête : les facteurs qui font, et défont, l'image éthique des entreprises.

http://www.journaldunet.com/management/0404/040433_ethique.shtml

Related:  Marketing éthiqueLe marketing éthiqueMarketing éthiquele marketing ethiqueLe marketing éthique

Les entreprises pourront-elles survivre sans éthique ? Un colloque sur le « management et le capital éthique de l’entreprise » s’est tenu à Paris le 25 septembre dernier dans les locaux du CNAM à l’initiative du Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF) avec le concours d’une dizaine d’autres organisations. Plusieurs autres enseignements peuvent en être tirés . D’abord bien définir, comprendre et partager ce qu’on entend par éthique, comment ce mot s’applique au monde des entreprises. Denis Goguel, administrateur d’Ethifinance a ainsi défini l’éthique comme « un mode de comportement fondé sur un ensemble de valeurs morales et induisant la mise en application de principes d’actions dans le cadre professionnel de l’entreprise ». Selon lui l’éthique concernant d’abord et avant tout l’individu, « on ne parle pas de l’éthique d’une entreprise mais de l’éthique dans l’entreprise, l’éthique se fondant alors sur le comportement individuel des membres de l’entreprise ».

Ethique et marketing Introduction Dans la conjoncture actuelle où les valeurs sont remises en cause aux niveaux politique et économique, que la confiance envers les politiques ou les dirigeants d’entreprise n’a jamais été aussi faible, une nouvelle forme de marketing émerge, un marketing de valeurs où l’éthique, le respect de l’individu prennent une place de plus en plus importante. Selon KOTLER [1], « chaque fois que des modifications apparaissent dans l’environnement macroéconomique, le comportement du consommateur se modifie et le marketing doit s’adapter ». L’éthique conduit à raisonner en fonction d’un but utilitaire, celui du bien-être du groupe. Au plan étymologique, « éthique » vient du mot grec « ethos », qui signifie les mœurs et les manières d’agir.

Qu'est-ce que le marketing ethnique En France, la population d'origine étrangère représente 10% du nombre d'habitants. C'est peu et pourtant cette même population dépense parfois beaucoup plus dans l'achat de produits exotiques, adaptés à leur mode de vie. Dans le domaine de la beauté, les femmes noires ont un budget presque cinq fois supérieur à celui des femmes blanches. Il y a là un gros marché à prendre et certains professionnels du marketing l'ont bien compris. On parle aujourd'hui de marketing ethnique.

Zoom sur le marketing éthique en entreprise Marketing éthique : phénomène de mode ou tendance de fond ? Pour tenter d’y répondre, cet article aborde ce que pourrait être le marketing éthique dans son application au sein des entreprises. Une approche qui nécessite de s’interroger sur les 4 P du mix marketing, c’est-à-dire sur les éléments « opérationnels » que l’entreprise met en œuvre afin d’aborder tout marché. Le marketing éthique… Kesako ? S’interroger sur le marketing éthique nécessite en tout premier lieu à tenter de définir ce qu’est l’éthique ainsi que différents termes fréquemment cités en ce domaine. L’éthique est souvent considérée comme synonyme de morale, voire confondu avec elle.

Le marketing éthique en pleine expansion J’ai eu l’occasion la semaine dernière d’assister à une conférence sur le marketing éthique, et ça m’a tellement passionnée que j’ai décidé de vous faire découvrir ce monde en pleine expansion… Qu’est-ce que le marketing éthique ? Le marketing éthique est le développement d’activités marketing caractérisées par leur contribution à une cause non marchande qui, en retour, a un effet positif sur les échanges entre les consommateurs et la marque ou le produit… et donc sur le profit de l’entreprise.

La RSE, atout stratégique - Dominique Dermerguerian et Camille Delaporte Revue des marques : numéro 89 - janvier 2015 La RSE, ou comment un dispositif légal contraignant devient un atout stratégique pour l’entreprise et son image de marque. par Dominique Dermerguerian* et Camille Delaporte** Dominique Dermerguerian Camille Delaporte Ethique et marketing Ainsi on peut se demander pourquoi et comment les entreprises adoptent une politique d'éthique en marketing.Même si la politique éthique des entreprises ne se limitait jusqu'à présent qu'à des financements de fondations et autres actes de mécénats, elle sort désormais de ce cadre traditionnel pour investir le monde des affaires. L'éthique des affaires qui se concrétise ainsi à travers le marketing est apparue pour des raisons et dans un contexte bien particulier (I) pour être instrumentalisé par le marketing (II) [...] Ainsi, la plupart des problèmes éthiques en marketing résultent d'un conflit entre une société et ses clients. Dans cette situation, les professionnels du marketing ont des obligations vis-à-vis de leur propre société qui sont contradictoires avec celles qu'ils ont envers les clients.

Le greenwashing en cosmétique : explications Le greenwashing, ou écoblanchiment en français, est utilisé depuis de nombreuses années dans le monde des cosmétiques. Qu'est-ce que c'est, qu'est-ce que ça cache et comment le reconnaître ? Virginie revient sur ce procédé de fouinasse. Le greenwashing, qu’est-ce que c’est ? Le mot anglais « greenwashing » est une contraction des mots « green » (vert, écologique) et « brainwashing » (lavage de cerveau). La RSE peut aussi aider les entreprises à fidéliser la clientèle, Branding Social Retraite complémentaire : un accord est trouvé Dans l’après-midi, le Medef avait soumis une dernière trame d’accord aux syndicats.

Le greenwashing en perte de vitesse Le taux de conformité des publicités basées sur des arguments écologiques a atteint les 93% en 2013, selon l'ARPP et l'Ademe. Les entreprises ont "pour la plupart", intégré les enjeux environnementaux dans leur communication, soulignent-elles. Selon l'étude "Publicité et Environnement" publiée par l'Ademe et l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), 93% des 468 visuels utilisant un argument environnemental étudiés en 2013, sont conformes aux recommandations déontologiques en matière de développement durable de l'ARPP. Ce rapport annuel est réalisé, dans le cadre de la charte d'engagements et d'objectifs pour une publicité éco-responsable, signée en avril 2008 par les représentants des professions publicitaires aux côtés de l'ARPP et des ministères de l'Écologie et de la Consommation. "Aujourd'hui, avec ce septième bilan, force est de constater que le message est plutôt bien passé et que nous entrons dans l'âge de maturité de la publicité responsable.

Related: