background preloader

Louis Sullivan

Louis Sullivan
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Louis Sullivan Columbian Gallery – A Portfolio of Photographs of the World’s Fair, The Werner Company, Chicago 1894 À partir des années 1890, il se lance dans la construction de gratte-ciel à armature d'acier et à toit plat qui gardent une division tripartite : Wainwright Building, Saint-Louis, 1890-1891Stock Exchange, Chicago, 1893-1894Guaranty Building, Buffalo, New York, 1894-1895 Parmi ses œuvres, on trouve : Bibliographie[modifier | modifier le code] Sullivan a publié deux livres de réflexion théorique et critique, Kindergarten Chats et Autobiography of an Idea. Claude Massu, L'architecture de l'école de Chicago, Dunod, Paris, 1993.Louis Sullivan, Autobiographie d'une idée, traduction C. Article connexe[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Louis Sullivan, sur Wikimedia Commons Related:  Courant de pensée19ème siècleRessources Architecture

Prairie School Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Prairie School est un mouvement architectural de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle qui concerna surtout le Mid-Ouest des États-Unis. Le style est marqué par la présence de lignes horizontales, de toits plats, de larges avant-toits en saillie et d'une ornementation maîtrisée. Il se place en rupture avec les façons de construire du XIXe siècle. L'horizontalité devait rappeler le paysage plan des Grandes Plaines, et expliquer le nom de cette école. Le principal initiateur fut Louis Sullivan, mais d'autres architectes appartiennent à ce mouvement : Voir aussi[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Prairie School, sur Wikimedia Commons Bibliographie[modifier | modifier le code] Frank Lloyd Wright & the Prairie School in Wisconsin : An Architectural Touring Guide by Kristin Visser. Article connexe[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Art nouveau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Art nouveau est un mouvement artistique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes. Né en réaction contre les dérives de l’industrialisation à outrance et la reproduction sclérosante des grands styles, c'est un mouvement soudain, rapide, qui connaîtra un développement international concomitant : Tiffany (d'après Louis Comfort Tiffany aux États-Unis), Jugendstil[Note 1] (en Allemagne), Sezessionstil (en Autriche), Nieuwe Kunst (aux Pays-Bas), Stile Liberty (en Italie[1]), Modernismo (en Espagne), Style sapin (en Suisse), Modern (en Russie). Le terme français « Art nouveau » s’est imposé en Grande-Bretagne, en même temps que l’anglomanie en France a répandu la forme Modern Style au début du XXe siècle[2]. Apparu au début des années 1890, on peut considérer qu’à partir de 1905 l'Art nouveau avait déjà donné le meilleur de lui-même et que son apogée est atteinte[3].

Eugène Viollet-le-Duc - Wikipédia - Waterfox Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Eugène Viollet-le-Duc est le fils d'Emmanuel-Louis-Nicolas Viollet-le-Duc (1781-1857)[2], conservateur des résidences royales à l'intendance générale de la liste civile sous le règne de Louis-Philippe Ier dès 1832[3], hommes de lettres (Nouvel Art poétique, Paris, Martinet, 1809) et dont la femme, Élisabeth Eugénie Delécluze (1785-1832)[4], fille de l'architecte Jean-Baptiste Delécluze (1745-v. 1805), tenait un salon où était reçu, entre autres, Stendhal. Eugène avait un frère cadet Adolphe Viollet-le-Duc (1817-1878), qui fut artiste peintre. Le , il épouse Élisabeth Tempier avec qui il aura peu de temps après un fils, qu'ils nommeront également Eugène. Le , Eugène Viollet-le-Duc part faire un voyage d'études de 18 mois en Italie. Parallèlement à ses travaux, il occupera divers postes[5] : En 1874, il est chargé de la rénovation de la Cathédrale de Lausanne en Suisse. Œuvres[modifier | modifier le code]

École de Chicago (architecture) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'École de Chicago est un mouvement d'architecture et d'urbanisme nommée ainsi, car les premières réalisations qui en découlèrent se firent à Chicago, aux États-Unis à la fin du XIXe siècle. La phase d'apogée de ce mouvement est située approximativement entre 1875 et 1905. Ce mouvement est marqué par la construction rationnelle et utilitaire de bureaux, de grands magasins, d'usines, d'appartements et de gares. L'événement catalyseur de ce mouvement fut le grand incendie de Chicago qui eut lieu le : une grande partie du centre-ville fut détruite, et la nécessité de sa reconstruction permit l'émergence d'une nouvelle approche de la construction d'immeubles. Cette école est apparentée à la Prairie School qui traite, elle, de l'architecture résidentielle, avec pour principale figure de proue Frank Lloyd Wright (1867-1959), ancien collaborateur de Louis Sullivan. Jay Pridmore, Chicago architecture and design, New York, H.N.

Fonctionnalisme (architecture) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bellavista Klampenborg Denmark. Arne Jacobsen 1934. En architecture, le fonctionnalisme est un principe selon lequel la forme des bâtiments doit être exclusivement l'expression de leur usage. On peut faire remonter la préoccupation fonctionnelle en architecture à Vitruve et à son triptyque où utilitas (qu’on pourrait traduire par commodité, confort ou utilité) au côté de venustas (beauté) et de firmitas (solidité), est l’un des trois piliers du programme classique de l’architecture. Cependant, le credo de Sullivan est profondément en décalage au regard des formes compliquées et anti-fonctionnelles pour lesquelles il est connu. Le fonctionnalisme a le plus souvent proposé des formes qui découlaient des impératifs de la construction et mettaient en avant la réalité des matériaux et des forces physiques mises en œuvre dans les bâtiments, plus que ses fonctions sociales. Form follows WHAT? Portail de l’architecture et de l’urbanisme

Joseph Paxton - Wikipédia - Waterfox Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Paxton. Joseph Paxton Le succès du Crystal Palace, qui fut imité à travers le monde, contribua fortement au prestige de son concepteur. Paxton fut aussi un des fondateurs et l'éditeur de The Gardeners' Chronicle, dans lequel il insérait notamment des publicités pour de petites serres qu'il dessinait lui-même. Par son parcours comme par ses nombreux centre d'intérêts et son esprit d'entreprise, Paxton, « sorte de génie complet de l'âge industriel »[2], constitue l'archétype de la réussite victorienne, « un self made man incarnant à la perfection l'esprit du temps : paysagiste et spécialiste des jardins à l'origine, il unit le goût de la nature et le sens des affaires, la publicité et les capacités techniques, l'art et l'industrie »[2]. Principales réalisations[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Structurae

Antoni Gaudí Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir Gaudy. Antoni Gaudi (en catalan Antoni Gaudí i Cornet), né le à Reus ou Riudoms[1] et mort le à Barcelone, est un architecte catalan de nationalité espagnole et principal représentant de l'Art nouveau catalan (modernisme catalan). Son travail a marqué de façon durable l'architecture de Barcelone et constitue une « contribution créative exceptionnelle (…) au développement de l'architecture et des techniques de construction »[2]. Doté d'une intuition et d'une capacité créative hors du commun, Gaudí concevait ses immeubles de manière globale, mais aussi avec une telle créativité qu'il s'occupait aussi bien des questions structurales que des aspects fonctionnels et décoratifs. Après des débuts influencés par l'art néogothique, comme par certaines tendances orientalistes, Gaudí aboutit à l'art nouveau (modernisme catalan), à l'époque de sa plus grande effervescence, entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe.

Architecture néoclassique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'origine du style[modifier | modifier le code] L'architecture néoclassique est l'héritière de l'architecture classique, théorisée par l'architecte antique Vitruve dans son traité qui définit la théorie des trois ordres (ionique, dorique, corinthien). Vitruve sera la grande référence des architectes pour qualifier le renouveau du recours à des formes antiques, à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, jusqu'en 1850 environ. la phase du palladianisme, la plus ancienne, qui se développe dans les campagnes de la Grande-Bretagne sous l'impulsion d'Inigo Jones et de Christopher Wren. Allemagne[modifier | modifier le code] L'Allemagne, avec ses nombreuses principautés, fut très tôt un foyer du néoclassicisme et se couvrit de châteaux néoclassiques, alors que les architectes s'inspiraient de leur Grand Tour en Italie. Belgique[modifier | modifier le code] États-Unis[modifier | modifier le code] France[modifier | modifier le code]

Préfabrication - Wikipédia - Waterfox Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La préfabrication consiste à fabriquer à l'écart du site de construction de l'ouvrage des éléments d'un ouvrage qui sont traditionnellement construits sur place, puis à les assembler sur le site de l'ouvrage pour le former. Ceci s'applique généralement à des éléments répétitifs et/ou complexes. Cette préfabrication peut avoir lieu en usine ou dans un chantier externe, ou même à l'écart de l'emplacement d'assemblage final, sur le site même de la construction. Histoire[modifier | modifier le code] Même si l'on doit très probablement retrouver des traces de préfabrication très tôt (probablement dans l'Antiquité), on peut dire que la préfabrication a pris son essor en même temps que l'industrialisation par la prise de conscience du coût de la main d'œuvre et du potentiel de gain économique se trouvant dans l'organisation des chantiers. Choix de la préfabrication[modifier | modifier le code] Coût : Délai : Qualité : Sécurité : Environnement :

Jean Nouvel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Nouvel (né le à Fumel, Lot-et-Garonne, France) est un architecte français contemporain de renommée internationale. Biographie[modifier | modifier le code] Né à Fumel (Lot-et-Garonne) au sein d'une famille d'enseignants, Jean Nouvel passe sa jeunesse à Sarlat. Militant pour un renouveau de l'architecture en France, il cofonde le mouvement « Mars 1976 », en opposition à l'héritage de la Charte d'Athènes, et participe à la création du Syndicat de l'architecture, en rupture avec l'Ordre des architectes. Il fait ses premières armes dans le Périgord, réalisant une école maternelle à Trélissac et une villa à Champcevinel[1]. Le Palais de la culture et des congrès de Lucerne, inauguré en 1999, renforce sa notoriété internationale. Ses réalisations font la part belle au métal et au verre, jouant sur la transparence et les effets de lumière. Prix[modifier | modifier le code] Réalisations[modifier | modifier le code]

Georges Eugène Haussmann Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hausmann. Georges Eugène Haussmann Photographie d'Haussmann en 1860. Compléments À ce titre, il a dirigé les transformations de Paris sous le Second Empire en élaborant un vaste plan de rénovation, qui a donné lieu aux spéculations haussmanniennes à l'origine du krach de 1873. Enfance et carrière jusqu'au Second Empire[modifier | modifier le code] Né à Paris le au 55 rue du Faubourg-du-Roule, dans le quartier Beaujon, dans une maison qu'il n'hésita pas à faire démolir, il est le fils de Nicolas-Valentin Haussmann (1787-1876), protestant, commissaire des guerres et intendant militaire de Napoléon Ier et d'Ève-Marie-Henriette-Caroline Dentzel, fille du général et député de la Convention Georges Frédéric Dentzel, baron d'Empire, et le petit-fils de Nicolas Haussmann (1759-1847), député de l'Assemblée Législative et de la Convention, administrateur du département de la Seine-et-Oise, commissaire aux armées.

Leonardo da Vinci Leonardo is revered for his technological ingenuity. He conceptualised flying machines, an armoured vehicle, concentrated solar power, an adding machine,[7] and the double hull, also outlining a rudimentary theory of plate tectonics. Relatively few of his designs were constructed or were even feasible during his lifetime,[nb 2] but some of his smaller inventions, such as an automated bobbin winder and a machine for testing the tensile strength of wire, entered the world of manufacturing unheralded. Life Childhood, 1452–1466 Leonardo's earliest known drawing, the Arno Valley (1473), Uffizi Leonardo's early life has been the subject of historical conjecture.[15] Vasari, the 16th-century biographer of Renaissance painters, tells of how a local peasant made himself a round shield and requested that Ser Piero have it painted for him. Verrocchio's workshop, 1466–1476 Professional life, 1476–1513 Leonardo da Vinci's very accurate map of Imola, created for Cesare Borgia Old age, 1513–1519 Painting

Frank Lloyd Wright Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Wright. Il est l’auteur de plus de quatre cents projets réalisés, musées, stations-service, tours d’habitation, hôtels, églises, ateliers, mais principalement des maisons qui ont fait sa renommée. Il est notamment le principal protagoniste du style Prairie et le concepteur des maisons usoniennes, petites habitations en harmonie avec l’environnement où elles sont construites. Premières années[modifier | modifier le code] Frank Lloyd Wright est né en 1867 dans la petite ville de Richland Centre au Wisconsin sous le nom de Frank Lincoln Wright. Un fondateur de l'architecture moderne[modifier | modifier le code] En 1893, Wright découvre l'architecture japonaise à l'exposition colombienne de Chicago. Wright s'installe à son compte, toujours à Chicago, après son départ de la firme de Sullivan. En 1894, il rencontre l'architecte Burnham (1846-1912) qui avait été impressionné par la maison Winslow.

Related: